Schiappa 020717

Françoise Laborde et Marlène Schiappa se dévoilent ?

Par Géplu dans Dans la presse

La nouvelle secrétaire d’État à l’Égalité femme-homme, Marlène Schiappa, a eu un échange de tweets avec Françoise Laborde, ancienne journaliste et membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel, et une troisième personne, non identifiée, « Cincinnatus ». Le dialogue, public, est truffé d’allusions maçonniques (venant surtout du (de la) troisième intervenant-e), ce qui a interpellé beaucoup d’observateurs.

Le journal La Vie.fr et sa journaliste Eliane Marie ont fort bien analysé cet échange, relevant qu’au delà des « j’ai dit » et autres allusions, ce sont deux conceptions de la laïcité et du féminisme qui s’opposent : (…) la rupture est désormais consommée entre « anciennes » (féministes universalistes, pour qui les droits de la femme sont inaliénables, quelles que soient les cultures et les époques) et « modernes », pour qui le féminisme doit s’adapter à chaque culture sous peine de n’être qu’un avatar du colonialisme. Ce second féminisme, dont se réclame plus ou moins ouvertement la nouvelle secrétaire d’État, défend par exemple le droit à l’autodétermination des femmes musulmanes, afin que celles qui souhaitent porter le voile intégral le puissent, quand les premières veulent l’interdiction du vêtement controversé. En un mot, une femme musulmane voilée à qui on demande de retirer son voile est-elle une victime aliénée du sexisme à caractère religieux que l’on libère ou une musulmane consciente des implications de son geste dont on viole la conscience avec un paternalisme colonialiste ?  (…) Il semble que la ligne de fracture séparant néo-laïcs et néo-féministes d’un côté, et laïcs et féministes old school de l’autre passe aussi par les obédiences. Les premières seraient plutôt à la Grande Loge féminine de France, où le féminisme historique serait supplanté au niveau des instances de gouvernement par des représentantes du néo-féminisme. Le dernier Convent (assemblée générale annuelle) de la GLFF aurait ainsi été houleux, un appel à soutenir Benoît Hamon ayant été évité de justesse par les « historiques ». Les seconds seraient plus présents au sein du Grand Orient de France, désormais mixte. 

Et la journaliste de conclure, lucidement, Une chose est en tout cas certaine, si les débats autour de la laïcité devaient rouvrir dans un avenir proche, les francs-maçons – comme les autres catégories philosophiques et religieuses de France – ne parleront pas d’une seule voix. 

dimanche 02 juillet 2017 27 commentaires
  • 27
    DE GARIGNY 9 septembre 2017 à 16:58 / Répondre

    Très Chers Frères
    Je ne comprends pas tout ce que vous évoquez. J’apprends et vous en remercie. Respecter, mais pas tout laisser faire est votre leit-motiv, c’est sûr ? Ne croyez-vous pas que la vraie Fraternité, surtout lorsque l’on est initié, est de rester non seulement secrets, mais neutres. Et là, je vois un tantinet le contraire. L’initiation étant, je crois, une recherche en profondeur d’un soi vrai, mais utile dans la société. Vous joutez sur une barque qui peut chavirer à tout moment et vous renverser dans l’eau opaque de la vraie société morale d’aujourd’hui, qui n’est pas au top de la Grande Intelligence. Et je ne pense pas que ce soit une seule des religions institutionnelles qui peut faire quelque chose pour bâtir sain, fort, sage et beau, dans le monde fragilisé actuel.
    Allez, le philosophe est celui qui non seulement la dit, mais la vit. Je vous préparerai des agapes dignes des meilleures nuances culinaires, préparées avec Amour, Courtoisie et Respect de mes Ainé(e)s (j’ai toutefois 75 ans) et je ne voile jamais ma face.
    Fraterité.
    Avis au Modérateur : je n’ai pas encore le droit de dire « j’ai dit », mais je dis quand même ! Merci.

  • 25
    Gizeh 8 septembre 2017 à 14:43 / Répondre

    Voltaire ne disait il pas : « je déteste vos idées mais je suis pret à mourir pour votre droit de les exprimer » la FM prêche la tolérance et l’égalité entre les differentes cultures et religions. Attention à ne pas tomber dans un colonialisme laïque imposant la culture occidentale à tous. Des propos tels qu’islamo gauchisme sont démagogues et sots, cette caractérisation de la société est indigne des FF et SS qui reconnaissent chaque être humain comme maillon de la chaîne, l’universalité n’a rien à voir avec le dogmatisme occidental, il s’agit au contraire d’accueillir tout homme au sein du temple de l’humanité quelles que soient ses croyances, son habillement etc… Un tel reactionnisme maçonnique ne devrait plus exister au XXIème siècle
    J’ai dit :.

  • 24
    astronome64 5 juillet 2017 à 11:11 / Répondre

    Il est navrant que France Inter ait choisi d’interviewer Marléne au sujet de la grande dame que fut Simone veil… poncifs, éléments de langage dignes du macronisme… fort heureusement Robert Badinter sut trouver les mots justes et forts !!!

  • 20
    astronome64 4 juillet 2017 à 11:38 / Répondre

    Nous savions que cette jeune femme était ridicule, voire grotesque… et on pouvait en rire. Après ce dernier touite nous savons qu’elle est dangereuse. En tant que secrétaire d’état elle est porteuse du communautarisme, de l’obscurantisme religieux, son pouvoir de nuisance est désormais illimité ! Bon, « en même temps » toutes cellezéceux qui ont voté pour son patron vont peut-être réfléchir…
    F.Laborde me semble tout à fait estimable… nous la reconnaissons ! ( sauf les islamo gauchistes qui pullulent sur les colonnes du GO)

    • 21
      Vincent Marche 4 juillet 2017 à 14:33 / Répondre

      Le fait que Schiappa soit secrétaire d’état prouve que Macron a une conception de la laïcité pour le moins accommodante avec le communautarisme. La vigilance s’impose.
      Quant au GO, il mélange en inconscience des défenseurs rigoureux de la laïcité républicaine, comme Foussier, Kessel et d’autres et quelques « islamo-gauchistes », mais le gros de la « troupe » se contente d’âtre des « bien-pensants », bêtement droits de l’hommistes, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur tablier.

    • 22
      Yasfaloth 4 juillet 2017 à 17:16 / Répondre

      Je crois que beaucoup des lecteurs de ce blog n’imaginaient pas la misère intellectuelle, philosophique et morale, voire relationnelle, qui peut parfois siéger sur nos colonnes…
      .
      Je voudrais juste leur dire que les considérations que l’on peut lire ici, tout juste digne d’un café-pmu frontiste ne s’entendent jamais en loge, quelle que soit l’obédience.
      .
      Par contre il est vrai que certains « frères » ayant sans doute mal lu le rituel pensent qu’il est bon de propager à l’extérieur l’impolitesse (et la bêtise) qu’on ne travaille PAS dans le temple…

      • 23
        Désap. 4 juillet 2017 à 18:58 / Répondre

        comprenne qui pourra … ou comment faire de l’ésotérisme ésotérique.
        On peut malgré tout être satisfait de constater que Yafaloth navigue dans des sphères stratosphériques, ce qui lui permet de remettre de l’intelligence lorsque ceci s’avère absolument indispensable,
        amen.

  • 12
    foxy 2 juillet 2017 à 19:52 / Répondre

    Un « détail » sans doute : pour un « échange », il faut être deux. Je ne vois que des commentaires à propos du tweets de la ministre, pas de réponse de ladite ministre. Parler « d’échange maçonnique » avec la ministre est parfaitement déplacée. Imaginons qu’un échange de même nature entre deux maçons suive un tweet de Marine Le Pen. Faudrait-il en conclure que Marine Le Pen est maçonne ? Assurément non.
    Un peu de rigueur ne fait pas de mal de des fois…

    • 13
      Géplu 3 juillet 2017 à 01:37 / Répondre

      Clique sur l’image dans le texte, à gauche, qui montre le texte entier de l’échange…

      • 17
        foxy 3 juillet 2017 à 20:30 / Répondre

        J’ai bien lu et je persiste.
        Il y a effectivement un « échange » entre Mme Laborde et Cincinatus mais à aucun moment la ministre n’intervient dans l’échange. Elle ne l’a peut-être même absolument pas vu.
        Sur Twitter n’importe qui peut répondre aux tweets publics. Ce n’est pas parce que quelqu’un répond que ça engage en quoi que ce soit l’auteur du tweet initial..

  • 11
    Makhno Nestor 2 juillet 2017 à 17:24 / Répondre

    Il y a deux choses qui sont responsables de millions de morts que les hommes doivent rejeter : ce sont les dogmes religieux et les idéologies politiques, les atermoiements du pseudo observatoire de la pseudo laïcité de JLB ne font illusion à personne…..Sauf aux communautaristes de tous poils.

  • 8
    tartuf_rit 2 juillet 2017 à 11:43 / Répondre

    Jusqu’à présent il est certain que les défenseurs du communautarisme sont les mêmes qui désirent transférer le poids économique des couts sociaux (trop lourds financièrement, au sens économico-politique) de la Nation (vous savez la solidarité nationale) aux groupements d’individus, comme (surprise) aux EU ou en Grande- Bretagne, les solidarités locales permettent de s’exonérer des questions de protection sociale, justifiée par JJ Rousseau et les trotskistes en sont des défenseurs, eux qui réussissent fort bien en matière libérale. Et les FF MM ne sont guères éloignés de cette façon de voir eux qui privilégient Voltaire à Rousseau. Pour ma part adversaire résolu de cette logique et de son chef de file je ne suis pas surpris. C’est la conception globale des ultras libéraux qu’il faut dénoncer (vous savez les « il est interdit d’interdire » de ma jeunesse

  • 6
    luciole 2 juillet 2017 à 10:45 / Répondre

    Il me semble que la Loi de la république interdit de cacher son visage (y compris sir les papiers d’identité)
    Pour le reste c’est une question de mode mais des restrictions pratiques peuvent être exigées.(sécurité,hygiène,
    prosélytisme outrancier etc..

  • 5
    ALJA 2 juillet 2017 à 10:29 / Répondre

    Pour comprendre le « communautarisme » de Marlène Schiappa, il n’est pas indifférent de savoir que celle-ci est la fille de Jean-Marc Schiappa, militant trotskiste historique, actuellement membre d’une des officines trotskistes : le parti ouvrier indépendant.
    Professeur d’histoire, il est le président de l’Institut de Recherche et d’Etudes de la Libre Pensée, succursale de la fédération nationale de la libre pensée.
    D’après mes informations il serait membre d’une obédience maçonnique.
    Les chiens ne font pas des chats. Marlène Schiappa est la digne fille de son père.
    Connaissance la capacité de certains trotskistes à avancer « voilés » (c’est le cas de le dire) et à faire de l’entrisme, on peut conclure qu’avec l’entrée au gouvernement de Marlène Schiappa, l’islamo-gauchisme de la pire espèce est au coeur du pouvoir. IL EST URGENT DE DENONCER Cet entrisme.

    • 9
      Gabaon 2 juillet 2017 à 13:32 / Répondre

      Où l’on apprend que le « trotskisme » est héréditaire… C’est assez drôle…
      Quant « islamo-gauchisme », un vocable inventé par les nostalgiques de Vichy qui pointe une laïcité respectueuse d’autrui, y compris de nos compatriotes (mais pas seulement) musulmans, il nous permet de situer parfaitement dans quels cercles de pensées tu situes tes références…
      Je croyais, peut être naïvement, que nos rituels étaient incompatibles avec « ça »…

      • 10
        ALJA 2 juillet 2017 à 14:39 / Répondre

        « Islamo-gauchisme » est une formule employée, entre autres, par Caroline Fourest, qui n’a rien d’une nostalgique de Vichy et par nombre d’hommes politiques républicains de gauche. Entre « l’observatoire de la laîcité » de Bianco et une certaine extrême-gauche (le NPA n’hésitant pas à présenter une femme voilée aux élections), ils sont nombreux, à gauche, à être plus que complaisants avec un islam « politique » qui considère que la « loi de Dieu » est supérieure à la loi de la République. Pour ma part, je suis Républicain et Laïque. Je croyais, peut-être naïvement, que nos rituels étaient incompatibles avec « ça » !

      • 14
        Désap. 3 juillet 2017 à 12:50 / Répondre

        Le Hidjab est défini ainsi dans le Coran :
        -« tout voile placé devant un être ou un objet pour le soustraire à la vue ou l’isoler ».
        .
        Il est défini par celui qui voit Vichy partout comme faisant partie d’une laïcité respectueuse d’autrui.
        .
        En d’autres termes, les combats féministes de la fin des années ’60 étaient une lutte légitime contre un machisme fascisant (j’en conviens fort bien, c’est incontestable), en revanche le voile islamique, lui en 2017, est une marque de respect … de la condition de la femme surement !
        .
        Une petite question : est-ce que, par hasard, on nous prendrait pas un peu pour des cons ?
        .
        Deuxième petite question : comment est qualifié le niqab, ou burqa, du point de vue de la « laïcité-respectueuse-d’autrui » (ou des truies après tout) ?
        De respect de la pudeur féminine ? en toute logique je ne vois que ça.
        .
        Mes chers amis, Soeurs et Frères, en vérité je vous le dit, il y a certains chefs d’escadrilles qui s’ignorent ; je propose qu’à l’atterrissage on les revête d’un hidjab pour les soustraire à la vue ou les isoler de sorte qu’ils ne se fassent pas violer par des hordes de furies ou simplement qu’ils ne soient pas victimes de regards lubriques.
        .
        J’te jure, Audiard avait vu juste !

        • 15
          Gabaon 3 juillet 2017 à 15:19 / Répondre

          Mon BAF DESAP.
          Tu devoirs mes propos… je n’ai jamais défendu la mise sous cape, pas plus que la mise en plis, fussent ils soyeux, de la femme… je n’ai à aucun moment évoqué le voile, ni le niqab ni la burqa… un peu facile de me faire dire ce que je ne dit pas!
          Ici comme ailleurs, si l’on s’écoutait/se lisait pour se comprendre et non pour de répondre, sans doute ferait on de grands progrès!

          Frat:.

          Gab.

          • 16
            Désap. 3 juillet 2017 à 17:39 / Répondre

            Mon TCF Gabaon,
            Je me suis permis de te renvoyer le procès d’intention que tu as fait à ALIA qui, s’il me l’autorise, au regard de son pseudo ne peut en aucun cas être soupçonné du moindre vichysme, pas même d’ailleurs du point de vue de ses propos.
            En revanche, il m’a semblé que tu cautionnais la « laïcité-respectueuse-d’autrui », sorte d’aberration visant à défendre les nouveaux damnés de la Terre, comme les décrit ALIA, en légitimant cet immondice nommé hidjab tel que le fait l’imbécile Marlène Schiappa.
            Mais peut-être t’ai-je mal compris, ce que je serai heureux d’admettre si tu me le confirmes ; saches que, comme toi, je crains comme une peste ce qui consiste à interpréter abusivement des propos dans le seul but d’avoir raison.
            Bien Frat:.
            Patrick

            • 18
              ALJA 3 juillet 2017 à 20:53 /

              Gabaon, il a fallu plus de soixante ans aux républicains pour imposer à l’église catholique apostolique romaine les lois de la laïcité, loi de compromis, qui respecte les croyances tout en proclamant la neutralité de l’état et de ses services, renvoyant les croyances à la sphère privée. Combien faudra-t-il d’années pour faire admettre la laïcité républicaine à l’Islam. Beaucoup trop de « politiques », par naïveté, angélisme, bien-pensence ou pire par clientélisme se compromettent avec cet Islam. Quant à une certaine extrême-gauche, elle a, oui, perdu tous ses repères idéologiques en relayant les revendications identitaires, communautaristes, pour ne pas dire « raciste » d’une partie de la population d’origine immigrée. Ma position s’inscrit dans la droite ligne des initiateurs de la loi de 1905. La laïcité, toute la laïcité, rien que la laïcité. C’est-à-dire le contraire des positions de Marlène Schiappa qui ne sont pas une perversion du sens mais son inversion, un contre-sens ! Soit elle est idiote, soit elle est de « mauvaise foi ».

            • 26
              Chicon 9 septembre 2017 à 10:05 /

              @alia : situation parfaitement résumée

  • 4
    Patricia Saunier 2 juillet 2017 à 10:08 / Répondre

    Pas certaine que Marlène Schiappa redore le blason de la Franc-Maçonnerie…. S’il est vrai que l’habit ne fait pas le moine, le tablier ne fait pas le maçon…

  • 3
    Nestor Makhno 2 juillet 2017 à 10:02 / Répondre

    En clair, d’après les modernes, les esclaves ont le droit choisir la couleur de leurs chaînes ? Il y a vraiment de l’ordre à mettre dans le jeu de boules.

    Les « pauvres filles  » qui portent le voile ont-elles vraiment lu le Coran où justement, on ne parle pas de voile mais seulement de pudeur de bon sens.

    Les pseudo modernes sont complices de cette misère morale qui nous attend au tournant et de ce machisme ambiant seul motivation au port du voile.

    J’ai dit !

  • 2
    Désap. 2 juillet 2017 à 09:45 / Répondre

    Si des abruti(e)s se mettent dans la tête d’autoriser le voile intégrale dans l’espace public, qu’ils sachent qu’on reprendra les fourches !
    On n’a pas virer nos curés en 1905 pour se voir arriver en 2017 des imams nous raconter une autre messe.
    Néo-féministes modernes mon cul !
    Est-ce que ces vrai(e)s imbéciles connaissent la signification du hidjab ?
    Que Macron se méfie, il a certes été élu largement et largement légitimé à l’Assemblée, mais vu l’état RÉEL du pays, le « dégagisme » dont il a bénéficié risque de s’appliquer à lui de maniére bien plus … comment dire ? martial !

  • 1
    Condorcet 2 juillet 2017 à 08:30 / Répondre

    Marlène Schiappa: « modernes », pour qui le féminisme doit s’adapter à chaque culture sous peine de n’être qu’un avatar du colonialisme. Ce second féminisme, dont se réclame plus ou moins ouvertement la nouvelle secrétaire d’État, défend par exemple le droit à l’autodétermination des femmes musulmanes, afin que celles qui souhaitent porter le voile intégral le puissent,.. »
    Je crois que tout est dit dans cette phrase. l’anti-républicanisme et le communautarisme sont « en marche » avec en prime la servitude volontaire chère à notre ami La Boétie.
    Elle a beau être secrétaire d’état elle n’est pas très éclairée sur les principes qui fondent la République à moins que ce ne soit une volonté délibérée afin de la détruire dans sa substance même, ou bien encore et sous une autre forme « divisez pour mieux dominer ».

    • 7
      ALJA 2 juillet 2017 à 11:33 / Répondre

      Elle est très éclairée, Marlène Schiappa. Elle est simplement dans le droit fil de la pensée de son père, trotskiste notoire, pour qui les musulmans sont les nouveaux damnés de la terre, faute de prolétariat acquis à leur cause. Shiappa au gouvernement, c’est la victoire de l’entrisme « islamo-gauchiste » au coeur du pouvoir.

    • 19
      ALJA 4 juillet 2017 à 10:21 / Répondre

      Qui a écrit « le propre de l’aliénation, c’est de ne pas savoir qu’on est aliéné » ? Marx, je crois. Je pense que nombre de femmes musulmanes est aliéné.
      Quant au débat sur « communautarisme » et « universalisme », peut-on se mettre à réfléchir aux conséquences qu’engendré le fameux « droit à la différence » cher à SOS-Racisme. Ce droit à la différence ne peut que mener à la différence des droits et à engendré le communautarisme où nous nous trouvons. Cela fait bien 30 ans, au moins, que la « gauche » du PS a oublié qu’elle est d’abord Républicaine …Quant à l’ultra-gauche, n’en parlons même pas…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
b53d91faa622979757d2956bce8c02a0WWWWWWWW