Hiram et Bellone

Hiram et Bellone, Les francs-maçons dans la Grande Guerre (1914-1918)

Par Yonnel Ghernaouti dans Edition

Ce remarquable ouvrage est d’une richesse incomparable et jouxte deux termes, qui semblaient jusqu’alors comme des oxymores : franc-maçonnerie et guerre. Si la collection L’Univers Maçonnique a pour devise sparsa colligo, rassembler ce qui est épars, cette définition justifie, ici et maintenant, plus que jamais son titre Hiram et Bellone.

Hiram est mentionné dans la Bible au premier Livre des rois (I Rois, VII, 13-14) : « Le roi Salomon fit venir de Tyr Hiram qui travaillait sur l’airain. Hiram était rempli de sagesse, d’intelligence et de savoir. Il arriva auprès du roi Salomon et il exécuta tous ses ouvrages. » Il est connu de tous maçons. Il représente ici le maçon ou plutôt les maçons ayant pris part à la Grande Guerre. Sagesse intelligence savoir, c’est ce à quoi nous invite Yves Hivert-Messeca en dressant pour la première fois, comblant ainsi un vide, un panorama exhaustif des loges de par le monde avant, pendant et après celle qui deviendra, pour nos « Poilus », la « der des ders ». Quant à Bellone, figure de la mythologie romaine, déesse de la guerre, considérée tantôt épouse, tantôt sœur de Mars, elle incarne davantage les horreurs du conflit que ses aspects héroïques.

Dans son introduction, l’historien connu et reconnu qu’est Yves Hivert-Messeca s’appuie sur les données du Bureau international des relations maçonniques (BIRM) pour dresser un tableau du paysage de la Fraternité. L’auteur identifie le monde en deux espaces maçonniques pour l’essentiel. L’américain, les Etats-Unis étant devenus la première puissance maçonnique, puis un second avec tout d’abord le Royaume-Uni et Empire britannique comprenant aussi les dominions que sont l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande, et l’Europe continentale avec principalement la France et l’Allemagne.

L’auteur balaie aussi un large panorama des loges militaires en remontant même avant la période révolutionnaire. Les loges militaires, certes, mais aussi les loges de prisonniers. Rien n’échappe à l’esprit et à la plume de Yves Hivert-Messeca. Même si certaines puissances maçonniques interdisaient la réunion de loge au sein d’un camp de prisonnier. Que sont devenus tous ces frères… L’auteur aborde de façon exhaustive l’ensemble des maçonneries, celle du Brésil et d’Haïti par exemple, mais aussi celles des états qui, hors Europe, rentrèrent en guerre. C’est le cas de la maçonnerie en Afrique ou encore en Asie évoquant la vie maçonnique au royaume du Siam. Mais aussi en Chine.

Yves Hivert-Messeca analyse donc toutes les franc-maçonneries qui ont subies les désastres du conflit. Tout en décrivant les réseaux maçons tentés soit par le nationalisme, la révérence internationaliste et l’utopie pacifiste. Un livre sérieux qui se termine avec une note d’espoir « des frères pour la paix ? » et « plus jamais la guerre » sont deux chapitres qui semblent être un plaidoyer en faveur d’un monde meilleur. La liste des francs-maçons prix Nobel de la paix s’ajoute et complète cet ouvrage référence sur Art Royal et Grande Guerre. Un livre qui nous fait comprendre comment, en son temps, nos aînés ont tenté de réenchanter le monde, malgré une histoire des plus sombres.

Yves Hivert-Messeca a reçu, pour l’ensemble de son œuvre, le Prix Spécial du Jury 2016 de l’Institut Maçonnique de France (IMF), au 14ème Salon Maçonnique du Livre de Paris.

Hiram et Bellone, Les francs-maçons dans la Grande Guerre (1914-1918) aux Editions Dervy, chez Amazon ou dans toute bonne librairie. ISBN : 979-1024201672

lundi 21 août 2017 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum quis vel, nunc risus suscipit consectetur