agapes

Que la poésie circule, 9, Agapes

Par Géplu dans Divers

Que la poésie circule ! Après quelques semaines de repos, nous reprenons la parution hebdomadaire d’un poème à connotation maçonnique.
Car si la franc-maçonnerie sollicite notre pensée logique, ses mythes, rites et symboles stimulent notre pensée analogique, faisant appel à nos émotions et à notre imagination. En ce sens elle est aussi une « démarche poétique ». D’ailleurs, nombreux sont les poètes, francs-maçons ou non, qui ont fait appel à la symbolique et aux valeurs humanistes.

Agapes

De temps à autres dit le Roi Salomon
En regardant ses ouvriers tailler la pierre,
Nous mettons en commun notre pain et notre vin
Et, au pied de mon trône, la table dresserons,
Et à nos agapes tous les frères viendront
En tant que Compagnons, ni plus, ni moins.

Envoie une felouque au Roi Hiram de Tyr
Qui abat, qui brelle nos magnifiques arbres ;
Dis-lui que mes Frères sa présence désirent
Avec celle de nos Frères qui voyagent par la mer
Que je serai content qu’ils agapent avec nous
En tant que Compagnons, ni plus, ni moins.

Portes aussi ce message à Hiram Abif
Excellent Maître des forges et des mines
Moi et les Frères nous serons ravis
Si lui et ses ouvriers avec nous dînent
Qu’ils soient habillés de Boçra ou en queue de pie
En tant que Compagnons, ni plus, ni moins.

Dieu donna leurs places à l’hysope et au cèdre
A l’olivier, à la vigne, au figuier, à l’épine
Il n’y a donc pas de raison de décrier un homme
Dont la naissance a dicté les mœurs et la peau,
Et concernant le Temple, je maintiens et déclare :
Nous sommes tous Compagnons, ni plus, ni moins.

Ainsi c’était réglé, ainsi c’était fait ;
Les bûcherons, sculpteurs, les maçons de la Marque
Et les rameurs des radeaux de grumes de Sidon
Et les nobles dignitaires de la Sainte Arche Royale
Sont venus s’asseoir en toute harmonie
En tant que Compagnons, ni plus, ni moins.

Plus chaudes les carrières que les fourneaux d’Hiram
Les épaules se raidissent sous le poids de la rame,
Il gèle et il neige sur les monts du Liban
Sur la grève de Joppé cingle toujours le vent
Toutefois, ponctuellement, le courrier apporte
Le message de Salomon : Oubliez ces épreuves !
Conseiller du Souverain, Fils de la Veuve
Ami du vertueux, oublies tes affaires !
Viens te détendre, mon compagnon et frère.

Rudyard Kipling

Kipling est né à Bombay en 1865 et meurt en 1936 à Londres. Prix Nobel de littérature en 1907, il est reçu Maçon en 1886 à la loge Hope and Perseverance n° 782 à Lahore. Il est avancé à la Marque en 1887 à la loge Fidélité à Lahore. Cessant de pratiquer la Maçonnerie en 1889 en quittant l’Inde, il lui restera fidèle et en gardera la nostalgie jusqu’à la fin de sa vie. 

samedi 02 septembre 2017 3 commentaires
  • 3
    MG RENAULT 6 septembre 2017 à 19:34 / Répondre

    Notre Bon Festin
    Comme il est bon ensemble de festoyer,
    Et son verre savoir lever.
    Attention pour la santé, ne pas abuser,
    Dans une si grande amitié.
    Car sur terre, nos idées, ne jamais renier,
    Pour vivre longtemps dans la FRATERNITE

  • 1
    pierre noel 2 septembre 2017 à 19:17 / Répondre

    Remarquable traduction. Bravo au traducteur.
    Une petite confusion cependant, sans autre intérêt que maçonnique et qui ne change rien à la perfection de la traduction.
    Le « Navy Lords from the Royal Ark » n’est pas une allusion aux dignitaires de la Sainte Arche Royale mais à ceux du « Royal Ark Mariner », traduits en français par ‘‘les Nautonniers (ou les Mariniers) de l’Arche Royale’, degré maçonnique différent de l’Arche Royale (Arc Royal au GODF).
    Le First Sea Lord est le chef de la Royal Navy
    Les « foc’sle (forecastle) bateau de Sidon à jaffahands » désigne les matelots placés à l’avant du vaisseau (dans le château-avant). J’admire le choix du mot grumes particulièrement approprié (j’ai du regarder ce qu’il signifie.)
    « The Sidon run », c’est le courrier (le ferry si l’on veut, mais pas un radeau) de Sidon à Jaffa.

    Ainsi c’était réglé, ainsi c’était fait ;
    Les bûcherons, sculpteurs, les maçons de la Marque
    Et les rameurs des radeaux de grumes de Sidon
    Et les nobles dignitaires de la Sainte Arche Royale
    Sont venus s’asseoir en toute harmonie

    So it was ordered and so it was done,
    And the hewers of wood and the Masons of Mark,
    With foc’sle hands of Sidon run
    And Navy Lords from the Royal Ark,
    Came and sat down and were merry at mess

    • 2
      Chicon 5 septembre 2017 à 13:41 / Répondre

      Il y a une façon calme, naturelle, de rassembler dans les ecrits de Kipling. Sans philosophiie tirée par les cheveux comme souvent chez nous,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
7989ecb2c9176b8f3210bf7a9b58ffb9``````````````````````