lettre Charb

Lettre aux escrocs de l’islamophobie…

Par Géplu dans Divers

Dans le cadre du cycle de Conférences publiques « Les chantiers de la République », la Commission Nationale Permanente de la Laïcité du Grand Orient de France organise jeudi 28 septembre à 20h30 dans le grand temple de la rue Cadet à Paris une représentation théâtrale de la pièce Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes, de Charb, présentée par la Compagnie du Théâtre K.

La représentation aura lieu en présence d’une délégation du Conseil de l’Ordre conduite par Philippe Foussier, Grand Maître du Grand Orient de France et Georges Serignac, 1er Grand Maître Adjoint chargé de la Laïcité. Le spectacle sera suivi d’un échange avec le public.

.

Pour des raisons d’accueil et de sécurité, inscription obligatoire sur reservation.godf.org
Téléchargez l’invitation : Invit-28-09-2017-5946

jeudi 21 septembre 2017 8 commentaires
  • 7
    astronome64 22 septembre 2017 à 19:02 / Répondre

    Cette représentation est à mettre à l’honneur du GO ! Preuve de courage s’il en est. Contrairement à la lâcheté de certaines municipalités (Lille, Avignon et ses bobos, Lormont et ses socialistes ….pour ne pas les citer) qui n’ont pas osé ou voulu de cette lecture du texte de Charb et à la tartufferie de certaines organisations ( la LDH entre autres..) qui par bien-pensance et complaisance islamiste « comprennent » cette censure.

  • 6
    im 22 septembre 2017 à 17:17 / Répondre

    A Tartu-Frit
    Cher Ami, ai-je dit que j’étais Maçon? Ai-je parlé de religion? Ai-je parlé d’Arabes (dont un certain nombre, qui s’amenuise au fur et à mesure qu’on les massacre sans réaction des « bons esprits », sont chrétiens)?
    Je m’en suis tenu à la civilisation, et j’aurais pu ajouter la culture. L’histoire, et non la religion, fait de moi un héritier -très satisfait de l’être- de la civilisation et de la culture judéo-chrétiennes.
    Ceci dit, si vous aimez suffisamment Molière (que j’aime aussi au point d’avoir interprété, comme comédien amateur bien sûr, plusieurs rôles de ses pièces) pour lui emprunter votre nom de plume, j’apprécie plus encore Edmond Rostand et son personnage, Cyrano de Bergerac. Permettez-moi donc de vous dédier quelques vers de la scène 8 de l’Acte II:
    « Eh bien oui, c’est mon vice,
    Déplaire est mon plaisir, j’aime qu’on me haïsse;
    Mon Cher, si tu savais comme l’on marche mieux
    Sous la pistolétade excitante des yeux… »
    J’arrête là; la suite, qui me convient fort bien, risquerait de vous fâcher si vous supposiez -à juste titre- que je vous la dédie aussi…

    Bien à vous,
    Paul Lux

  • 5
    tartuf_rit 22 septembre 2017 à 14:56 / Répondre

    Tant que ceux là assimileront islam et arabes nous aurons ce débat. Quant à la civilisation judéo-chrétienne inventeur de ces ostracismes désolé je n’ai aucune sympathie pour elle. Et je la voue aux gemonies mon F libéral économique tu es pour l’esploitation en vue du profit ne dis pas le contraire défenseur de la civilisation judéo chrétienne pour ma part il n’y a aucune civilisation qui mérite que l’on s’y attardé sauf à en être le représentant en situation dominante c’est bien la logique de cette civilisation qui a prévalu durant des siècles non? Les colonialistes qui prétendument apportait la civilisation au nom d’une prétendue civilisation plus éclairée que du négatif et la prétendue civilisation judéo-chrétienne(sic) auto affirmée comme telle n’a correspondu qu’à l’époque d’AdamSmith et sa richesse des nations quelle belle civilisation. Pour le progrès social on repassera. Mais il est vraisue je ne peux être maçon étant un incrédule apporteur de Lumière un Luciférien quoi

  • 4
    Makhno Nestor 22 septembre 2017 à 10:03 / Répondre

    avoir peur de…Je n’ai pas à m’excuser d’avoir peur de….C’est plutôt aux Musulmans de prendre le temps de m’expliquer qu’il ne faut pas à avoir peur de…. les escrocs détournent le sens des mots. C’est à devenir Conophobe.

    • 8
      Désap. 22 septembre 2017 à 22:22 / Répondre

      Mais il est impératif d’être conophobe !
      et ce n’est pas parce qu’ils osent tout qu’on va hésiter.

  • 3
    Lionel MAINE 21 septembre 2017 à 19:08 / Répondre

    A quand le terme « tectonophobie » ?

  • 2
    im 21 septembre 2017 à 17:22 / Répondre

    Personnellement, je ne suis pas islamophobe. Je ne les crains pas. « Même pas peur! »
    De là à dire que je les aime, il y a un très grand pas, ou plutôt un gouffre, que je ne franchirai jamais.
    Je n’échangerai pas, sous quelque prétexte que ce puisse être, ma civilisation judéo-chrétienne, à laquelle je suis viscéralement et définitivement attaché, et dont je me sens réellement issu, pour une civilisation islamique, d’où qu’elle vienne et sous quelque forme qu’elle se présente.

    Paul Lux

  • 1
    guillaume 21 septembre 2017 à 15:18 / Répondre

    Le concept « islamophobie », a été inventé par les « mullahs iraniens », et utilisé par l’ayatollah Khomeiny pour empêcher de blasphémer contre l’islam. Ce concept est erronément utilisé comme synonyme de racisme. L’islam n’est pas une race, mais une religion. Il se compose de « islam » et de « phobie », du grec « phobia » avoir peur de, craindre et chacun peut craindre l’islam et toutes les autres sectes les unes plus dangereuses que les autres. Je ne connais aucune bonne religion, aucune bonne secte et l’une blasphème contre l’autre. Craindre l’islam, n’est pas craindre les musulmans. On peut donc être islamophobe, christianophobe, hindouphobe, atheophobe, judaismophobe, etc.

    L’islam essaie de faire accepter que « l’islamophobie et racisme » sont synonymes. Ainsi blasphémer contre l’islam serait soit un délit de blasphème soit un délit raciste, dans les deux cas l’islam serait au-dessus de toute critique. L’islam n’est pas une race pas plus que le catholicisme, le christianisme, l’hindouisme etc., ce sont des religions. Une secte devient une religion dès qu’elle est reconnue.

    Caroline Fourest: « Le mot “islamophobie” a été pensé par les islamistes pour piéger le débat et détourner l’antiracisme au profit de leur lutte contre le blasphème. Il est urgent de ne plus l’employer pour combattre à nouveau le racisme et non la critique laïque de l’islam. C’est la conclusion de Caroline Fourest et Fiammetta Venner après une longue enquête sur ce mot parue dans leur dernier ouvrage, « Tirs Croisés.(2003 -Caroline Fourest § Fiammetta Venner – islamophobie »)
    Il n’y a rien d’étonnant au fait que les catholiques sont islamophobes et les musulmans cathophobes, c’est exactement ce que les leaders religieux exigent d’eux. Lettre aux hypocrites qui alimentent le racisme. (Lebowski Pulbishers – Amsterdam 1015)

    Les musulmans argumentent aussi que l’islamphobie (critique ou crainte de l’islam), engendre de la haine contre les musulmans et les stigmatisent Admettre cette argumention, c’est créer un délit d’opinion et empêcher toute critique de l’islam.

    Critiquer le communisme serait alors créer de la haine contre les communistes et les stigmatiser. C’est mettre fin à toute possibilité de critiquer une idéologie qu’elle soit religieuse ou pas.

    Michel Houellebecq fut acquitté pour critique de l’islam, le tribunal estimant « qu’un « groupe de croyants » ne peut pas être « assimilé » à la religion dans laquelle ils croient ».

    Critiquer l’islam est périlleux et risque d’être l’objet d’une fatwa de mort. La Commission Nationale Permanente de la Laïcité du Grand Orient devrait inviter: Ayaan Hirsi Ali, Salman Rushdie, Ibn Warraq, Talisma Nasreen, Wafa Sultan, Afshin Elian, pour « éclairer » les frères du GODF. Ils ont fui les fatwas de mort. Ils sont le mieux à même d’expliquer ce qu’est l’islam.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
eleifend vel, ut Donec id, libero adipiscing sed libero elit. Donec risus