Toujours Charlie

Toujours Charlie, de la mémoire au combat

Par Géplu dans Divers

Le Printemps Républicain, le Comité Laïcité République et la Licra organisent ce samedi 6 janvier aux Folies Bergère à Paris une journée sur le thème Toujours Charlie, de la mémoire au combat, en présence de membres de l’équipe de Charlie Hebdo.

A Charlie Hebdo et autour du siège de la rédaction, à Montrouge, à l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, 17 de nos compatriotes furent tués parce que journalistes, policiers, juifs. A travers le choix de ces victimes, c’est à la France toute entière, à ce qu’elle porte et incarne à travers le monde que les terroristes s’en sont pris.
La réponse du peuple français fut sans appel : le 11 janvier, 5 millions de nos compatriotes de tous âges et de tous horizons ont défilé dans les rues du pays, des crayons à la main, ovationnant les forces de l’ordre et se rappelant le temps d’un instant ce qu’ils avaient toutes et tous en commun : une certaine idée de la France et un attachement profond à ses valeurs, au premier rang desquelles la liberté d’expression.
Mais rapidement, des fissures ont commencé à se faire jour. Le #JeSuisCharlie franc et massif exprimé par les français fut progressivement parasité par des #JeSuisCharlieCoulibaly, #JeSuisCharlesMartel ou des #JeNeSuisPasCharlie.
Cet été encore, la « une » du journal publiée dans la foulée des attentats de Barcelone a montré à quel point ces expressions, groupusculaires et anecdotiques à l’époque, sont désormais assumées, incarnées et défendues par des personnalités de premier plan. Comme si le 7 janvier n’avait pas eu lieu, comme si les débats de l’époque n’avaient servi à rien, comme si les morts ne l’étaient pas : comme un sordide retour à la case départ !
Parce que nous n’acceptons pas cette situation, il est urgent de nous réunir pour en débattre et pour rendre hommage aux victimes, celles de janvier 2015 comme toutes les victimes des attentats commis sur notre sol depuis Toulouse. Parce que le souvenir de ce qui s’est passé dans notre pays il y a trois ans est resté intact, parce que nous refusons le retour des polémiques et des procès d’intention que nous n’imaginions jamais revoir autour d’un dessin, le Printemps Républicain, la LICRA et le Comité Laïcité République, avec le soutien de Charlie Hebdo, ont l’honneur de vous convier à un évènement exceptionnel 

Le rassemblement s’articulera autour de deux temps.

Entre 15h00 et 19h45, un premier temps consacré à des débats portant sur ce que signifie « être Charlie » trois ans après, avec les témoignages d’intellectuels et d’acteurs de terrain (enseignants, personnels hospitaliers, éducateurs, etc.) Ce temps se conclura autour de personnalités de premier plan qui s’exprimeront sur les raisons pour lesquelles elles sont #ToujoursCharlie! avant le passage de l’équipe de Charlie Hebdo sur scène.

A 20h30 débutera la partie culturelle de la manifestation avec, notamment, la lecture spectacle du texte posthume de Charb par le comédien Gérald Dumont : « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes ». Dans la foulée de cette lecture, des comédiens, des chanteurs, des humoristes viendront animer la scène des Folies Bergère.

Pour vous joindre à nous et permettre à cet événement d’avoir lieu, les organisateurs ont décidé d’avoir recours à un mode de financement participatif permettant à chaque contributeur de devenir un acteur de cette journée de débats et de fête. Plusieurs options sont à votre disposition

Le programme complet de la journée.

mercredi 03 janvier 2018 2 commentaires
  • 2
    luciole 3 janvier 2018 à 17:00 / Répondre

    Raisons de plus pour combattre.Ceux qui ont cédé avant même le combat ne peuvent que se lamenter,sans effet!

  • 1
    astronome64 3 janvier 2018 à 08:46 / Répondre

    A lire le numero de CH de ce jour on ne peut que constater la lassitude de l’équipe restante… une fortune dépensée par le journal pour sa propre sécurité, sans compter les couts des équipes policières et le poids de vivre dans la peur, assiégé. L’obscurantisme religieux, soutenu par une certaine gauche complaisante (FI Obono entre autre) des médias bien pensants qui permettent à certaines délirantes de s’exprimer (je me parle m^me pas de médiapart…),une extrême gauche à l’anti racisme dévoyé et des groupuscules radicaux genre PIR et autres, a gagné !!! La liberté a perdu.Triste monde.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
d09af43c08ef52f43e85057d53838a2fRRR