Voeux Foussier 2018

Les Voeux de Philippe Foussier, Grand Maître du GODF

Par Géplu dans Divers, Obédiences

Le Grand Maître du Grand Orient de France Philippe Foussier a mis en ligne ses vœux 2018. Un message très « GODF »

« Ce qui a toujours caractérisé le Grand Orient de France c’est de savoir conjuguer la dimension initiatique de la démarche du franc-maçon avec son implication dans les combats pour l’émancipation, celui pour la République, pour la laïcité, pour le progrès social et l’égalité des droits, pour l’école publique, pour la justice et la dignité humaine, pour la solidarité internationale.
Depuis le XVIIIe siècle, cet engagement a été marqué par la patiente recherche d’un horizon, par la construction d’une utopie que nous savons à jamais inachevé. Cette utopie, c’est la République universelle. (…) »

Téléchargez le texte complet des voeux-2018-Philippe-Foussier-godf

dimanche 07 janvier 2018 23 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 21
    Bibou 20 janvier 2018 à 11:51 / Répondre

    Mes TTCCFF BRIAND et HURÉ, Ces échanges parfois directs mais restant fraternels me dicte ceci :
    Une partie de notre naturel revient à grands pas nous devons modérer nos propos et attitudes, seul espoir pour maintenir l’équilibre. L’opposition de nos contraires nous permettra de laisser sur le côté de la route tout le négatif qui en émerge pour conserver le positif comme base de travail afin de faire au mieux pour rester Maçons. C’est vrai, mon Frère BRIAND que la fonction de Véné…permet de reconsidérer nos acquis en profondeur, à fortiori quand on a travaillé dans une commission et plusieurs années à la CSJM où j’ai assisté à des comportements indignes. La lumière crue a projeté son faisceau sur ce que nous devons combattre en priorité : l’orgueil et la vanité. Même averti j’ai balayé à nouveau devant ma porte. Loin des « paillettes et autres artifices » on se rapproche de l’essentiel.
    Merci à tous pour ces échanges qui nous m’ont confirmé que malgré nos critiques sur la « Boutique » nous y restons. La question est POURQUOI ?

    • 22
      Huré 22 janvier 2018 à 10:19 / Répondre

      Pourquoi rester ?quelques frères et sœurs devenu(e)s des proches. Nous passons d’agréables moment,une bonne bouffe de temps en temps.

      • 23
        Bibou 22 janvier 2018 à 15:18 / Répondre

        Certes d’agréables moments autour d’une table sont une façon de partager autrement que lors des tenues et agapes.
        J’ai observé que nous nous comportions comme des SS et FF discrets bien sûr mais en plein milieu profane. Même dans le temps et dans l’espace, nos pensées et nos coeurs battent au rythme de notre Association. C’est en partie la réponse au fait que nous restions maçons (nes) . Une autre partie réside au centre de nous-mêmes. Ne plus être maçon durant quelques mois fait comprendre à quel point on est attaché à l’Ordre. Expérience vécue par obligation et un retour presqu’à la case départ fut pour une épreuve d’humilité formidable après plus de 30 années de maçonnerie. Quelle leçon !!TBF à toi mon F.:. HURÉ

  • 17
    Bibou 19 janvier 2018 à 07:42 / Répondre

    J’ai bien bien compris tes propos qui ne concernent qu’une certaine frange des membres du GO. Toi comme moi connaissons heureusement des SS et des FF qui méritent notre confiance et notre fraternité. Quant aux autres ils ne pourront durer longtemps. Tu n’es pas seul engagé dans ce combat contre ce cancer qu’est la cordonnite ! L’humanité est parvenue à la fin d’un vieux monde et il semble que rien ni personne propose des idées pour en créer un nouveau surtout meilleur. Alors attelons-nous à la tache même uniquement armés de notre seule utopie. Sinon quittons la maçonnerie.

    • 18
      briand 19 janvier 2018 à 13:15 / Répondre

      Bibou, Huré, etc… Je viens modérer ce sempiternel discours anti-cordonite, quand-bien même on peut émettre des critiques.
      Je ferai remarquer certains points que tout le monde oublie : qui est prêt à sacrifier trois ans (et plus) de sa vie privée pour la mettre au service d’une bande de râleurs permanents, sans être payé ?

      Qui tous les jours de la semaine, va porter la bonne parole dans les loges, dans les obédiences amies, dans les médias, auprès de diverses instances et met entre parenthèse, sa femme, (son mari), ses enfants, ses amis ?
      On oublie toujours que pour accéder à un office on est élu ! De la même manière qu’en loge les officiers le sont, et à ce titre doivent rendre des comptes à leurs électeurs.

      Je remarque que tout le monde critique les officiers, les responsabilités, les délégués, les conseillers, brefs tous ceux qui s’investissent pour faire tourner la boutique. Sauf que en général, ceux qui critiquent sont toujours ou très souvent, ceux qui ne veulent SURTOUT PAS prendre la moindre responsabilité, ni le moindre engagement.

      Du coup ça m’énerve un peu cette vision étriquée, parcellaire et surtout mal comprise. Enfin, il est de bon ton de critiquer le Gd Maître, qui dans le cas de Philippe, aura été dans sa fonction seulement un an. Je ne suis pas certain que ce soit , le connaissant, celui qui aura augmenté le plus le diamètre de ses chevilles.

      Mais bon ceci est peu important. Je crois qu’il faut replacer et repenser votre schéma d’analyse quand aux fonctions électives. Il ne s’agit pas de pouvoir en tant qu’autoritarisme et prise de melon, mais bien d’exercer une autorité en tant que compétences et engagement au service des autres. J’ai exercé beaucoup de fonctions et je continue également à le faire, et j’ai révisé mon jugement sur ce point lorsque je suis devenu véné pour la première fois… il y a longtemps maintenant, ce qui m’a permis d’y réfléchir à nouveau lorsque j’ai repris le premier maillet récemment. Je crois que c’est très facile et une grave erreur de prendre ceci de manière systématiquement négative. Pour ceux qui pètent les plombs lorsqu’ils endossent la fonction, alors c’est à ceux qui les ont élu de s’en prendre, pas l’inverse. Et on peut les débarquer, rien ne l’interdit. Frat:.

      • 19
        Désap. 19 janvier 2018 à 17:16 / Répondre

        Fâché le BAF Briand 🙂 🙂 mais Ô combien fondé !
        Traduit en langage profane, ça pourrait donner : les conseilleurs ne sont pas les payeurs !!
        Courage au TCF Foussier et tous mes voeux de réussite, le GO est une France en miniature dont un grand a dit qu’elle est ingouvernable.

      • 20
        Huré 19 janvier 2018 à 17:17 / Répondre

        Cher Briand.
        De quel sacrifice parle tu ?
        Personne n’es oblige de prendre un poste, une fonction, une responsabilité.
        Pour être élu il faut se presenter il me semble ?
        Et en plus sans être payé prêt a mettre sa vie familiale et professionnelle de coté.
        Cela devient une mission divine.
        Aucune critiques de ma part concernant les vénérables et autres officiers lis bien mes propos.
        Quelle est la bonne parole que tu apporte dans la loge et les médias?
        Regarde plus attentivement ce qui se passe et ne te mets pas d’oeilliéres.
        Frat

  • 14
    Bibou 15 janvier 2018 à 08:31 / Répondre

    Bonjour mon F HURÉ,
    A qui t’en prends-tu ainsi ? Si nous nous envoyons des messages c’est pour tenter de nous comprendre et nous éclairer les uns les autres. Nous sommes tous sensibles aux affres d’une société qui a perdu ses repères.
    Utopistes nous y croyons malgré tout mais mais jusqu’à quand ? Les temps ont changé et si nous ne pouvons appliquer nos méthodes dites « dépassées » nous pouvons transmettre nos vielles valeurs qui ont fait leurs preuves puisque héritées de ceux qui nous ont précédé.
    Accolades chaleureuses et fraternelles à vous tous

    • 16
      Hure 16 janvier 2018 à 17:18 / Répondre

      je m’en prend a certains dignitaires de notre obédience qui ne font plus de tout de maçonnerie mais de la politique de bas étage et qui oubli les valeurs de notre ordre.aucun renouveau aucune utopie mais de la cordonite aiguë qui bientôt va être reconnu comme maladie professionnelle.Ont s’échangent les postes, les fonctions, nettoyons devant notre porte.

  • 13
    Hure 14 janvier 2018 à 22:42 / Répondre

    Qui t’as dit que j’etais mal en loge.tuas raison nous somes parfait ne touchons rien toutva bien

  • 12
    Bibou 14 janvier 2018 à 20:10 / Répondre

    Mon TCF BRIAND,
    Merci d’avoir pris la peine de répondre à mon commentaire. La génération vieillissante dont je fais partie certes mais je ne me sens pas dépassé, je ne suis qu’un homme d’instinct et malheureusement je n’ai pas fait d’erreur. En 2014 je prévoyais ce qui allait advenir de DAECH. Je doute que les nouvelles générations trouvent une ou la solution sans passer par le pire. Ce sera un conflit cette fois religieux puisque les grands argentiers du monde ne parviennent pas à orchestrer une guerre avec des armes conventionnelles et craignent les autres armes, ils sont en train de nous créer un ennemi commun, les musulmans qui, aveuglés par leurs dogmes risquent fort de déraper et entraîner le monde dans un conflit très meurtrier .
    Quant aux passages de grades j’étais informé de la vitesse foudroyante avec laquelle on accède à ceux de M.:. ou 33ème. C’est ridicule. Enfin, que penses-tu du mot « club » que j’emploie pour certaines obédiences et de notre République bien mal traitée ?
    A te lire….

    • 15
      briand 15 janvier 2018 à 09:27 / Répondre

      Bibou, je suis d’accord que le fait que la République soit maltraitée, je suis d’accord sur le fait que les banques dirigent la planète vers quelque chose qui n’est pas très réjouissant. Mais je mettrai quelques bémols, et pourtant je ne suis pas optimiste par nature. Le conflit religieux est inhérent à la religion elle-même. Toutes les religions portent en elles la violence, et donc au 21e siècle, cette violence s’est déplacée et évidemment agiter la peur permet d’obtenir un repli sécuritaire qui est en train d’arriver. Le phénomène est connu. Mais concernant les solutions, au sortir de 14-18 les générations ont fait ce qu’elles ont pu. Mes parents qui ont connu l’horreur (arrestations, déportations, retour difficile, martyrs du Mt Valérien, etc, etc.) ont trouvé les ressources pour reconstruire à la fois leur traumatisme et la société. Les nouvelles générations feront la même chose, c’est une obligation. Lorsque l’automobile est arrivée à la fin du 19e siècle, les constructeurs de fiacres et diligences ont rigolé. Ils ont disparu. Le progrès technologique apporte à chaque fois sa dose d’inconnue et ce sont les pionniers qui cherchent et finissent par trouver. Quand au mot club, je pense que certaines obédiences, que je préfère ne pas citer, seront dans l’obligation de repenser leur engagement dans la cité, quand bien-même elles proclament ne pas le faire. Il n’y a qu’à voir aux USA comment les choses se passent dans les obédiences pour penser que rien n’est jamais figé, irrémédiable et cristallisé. Frat:.

  • 9
    Bibou 14 janvier 2018 à 11:13 / Répondre

    Bonjour mes TTCCF,

    Une seule chose est importante à mes yeux. Prendre conscience que nous sommes parvenus à la fin d’un vieux monde et qu’aucun des dirigeants ou autres « grands hommes » de cette planète n’est capable de trouver l’idée qui permettrait à l’humanité de progresser comme nous l’espérons. Nous FF MM sommes confrontés à la métamorphose du GO et certaines autres obédiences. Ces Associations sont devenues un peu comme des clubs de rencontres où l’on joue une comédie dedans et redevenons ce que nous sommes réellement dehors. Les initiations se réalisent trop facilement, les FF et SS accèdent trop vite aux 3 grades des loges bleues, les rituels sont mal respectés etc etc…. Ce n’est pas une critique mais un constat. Quant à notre chère République elle est étouffée par une monarchie déguisée qui se préoccupe uniquement de préserver ses privilèges et cela depuis très longtemps. Comme à l’accoutumé cela finira dans le sang puisque l’humanité n’a jamais eue de sagesse. Désolé mais maçon depuis 36 années c’est simplement la relecture de l’histoire qui me dicte de vous écrire ainsi. Quant à notre GM, il fait ce qu’il peut…comme les autres passés avant lui.

    • 11
      briand 14 janvier 2018 à 17:46 / Répondre

      Bibou la fin d’un vieux monde est un refrain que chaque génération vieillissante (je m’y inclus)reprend à chaque fois qu’il s’y sent dépassé. En 1900 tout le monde se posait la même question et ainsi de suite. Chaque génération doit passer la main c’est normal, rien de nouveau. Il y a des textes sumériens qui disaient la même chose. Notre société vit un cycle et c’est aux nouvelles générations d’y trouver des solutions. Quant aux grades qui seraient trop vite octroyés, je rappelle qu’en Angleterre ou aux USA, on passe d’apprenti à maître en une semaine, et pour les hauts grades (qui sont au REAA) jusqu’au 32e (ou 33 pour les moins feignants) en à peine un mois. Je pense qu’on ne joue pas dans la même cour. Quand à moi, mes 30 ans de boutique ne m’inspirent pas les mêmes impressions.

  • 6
    luciole 7 janvier 2018 à 23:03 / Répondre

    N’étant pas au GO je me sens d’autant plus libre pour dire que de nombreux frères (et probablement des soeurs) du GO sont spiritualistes et même croyants pour certains.
    J’en ai rencontré.
    Décider qu’une Obédience de 55000 membres est à ce point univoque que tous ses membres sont athées,laïcards (vilain mot) est s’éloigner de la réalité.Je veux bien que les premiers soient minoritaires mais il y a de tout.

  • 4
    Patrice Deriémont 7 janvier 2018 à 17:22 / Répondre

    Merci pour ces vœux de bonne année. Ceci dit, le texte publié appelle quand même quelques remarques au risque de perdre en crédibilité. Dire par exemple les francs-maçons du GODF et la maçonnerie ont toujours été caractérisés par leur combat pour la République et la laïcité, c’est oublier la période 1728/1870 ou la maçonnerie a été royaliste, assez peu révolutionnaire, bonapartiste, monarchiste, puis finalement républicaine, sans oublier au titre de la défense de la laïcité le Convent de 1849 ou l’obligation de croire en dieu et en l’immortalité de l’âme est rétablie dans la constitution !
    Il ne faut pas non plus se méprendre sur la définition de « république universelle » du 18ème siècle. Elle avait été reprise à Anacharsis Cloots qui avait pour vision un monde sans frontière, sans nation, monde qu’il recommandait même de combattre par les armes? Ce n’est pas tout à fait l’idée que nous avons aujourd’hui de la République française, sociale, démocratique et laïque, et surtout une et indivisible ….

    • 5
      Chicon 7 janvier 2018 à 18:47 / Répondre

      Nous ne sommes pas loin de la république universelle du discours de Ramsay.

  • 1
    pierre cubic 7 janvier 2018 à 09:50 / Répondre

    Merci GM pour tes vœux, et bien laisse moi maintenant te présenter les miens.
    Tu utilises trois mots que j’aimerais voir en cette nouvelle année 2018, bannis du répertoire maçonnique à jamais : universalisme, utopie et conservation.

    Universalisme d’abord, en grec ancien universel se dit katholikos. Utiliser ce mot, c’est alors se faire l’héritier de la tradition monothéiste que Dieu a crée ce monde pour que les hommes le domine. C’est tout le propos de la Génèse, chapitre premier de la Bible, livre respectable sans doute mais qui va à complet contresens de ce que la science moderne nous apprend.
    Remplacer ce vilain mot par condition humaine me paraitrait plus exact, correct.

    Utopie, un rien de connaissance historique devrait sans doute te faire frémir tant ce mot a été la cause de millions de morts et d’infinies souffrances.
    Un rien de science et d’éthique me paraissent être les ingrédients nécessaires pour améliorer la condition humaine et aussi un vrai et authentique travail en loge.

    Conservation, je ne te remercierai jamais assez pour avoir utiliser ce mot, car il résume à lui seul toute l’idéologie dépassée à laquelle tu t’accroches désespérément.
    Pour dire les choses de manière imagée, tu confonds la porte du palais et le palais lui-même.
    Oui, ce que tu appelles le Siècle des Lumières fut un phénomène formidable mais il a été l’aboutissement d’un long processus historique et l’émergence d’idées et de découvertes formidables dans les décennies qui ont suivi et qui ont complétement changées la vision du monde que l’on pouvait avoir à l’époque du Siècle des Lumières. Cela continue aujourd’hui.
    On n’a pas à conserver, mais par contre à être les dignes héritiers de ceux qui nous ont précédés.
    Cela demande beaucoup de travail, bien plus que de conserver.
    Raison pour laquelle nous sommes des maçons, c’est-à-dire des constructeurs qui ne s’arrêtent jamais au travail. Mais quel travail ? Sans architecte, point de travail. Celui que l’on croyait Grand a disparu et il est de devoir de chacun de s’essayer à l’architecture.
    Meilleurs voeux

    • 2
      briand 7 janvier 2018 à 14:02 / Répondre

      toujours le sport national de taper sur le GO… Fatiguant et… débile.

      • 3
        pierre cubic 7 janvier 2018 à 16:54 / Répondre

        Pourquoi débile ?

        • 8
          Huré 8 janvier 2018 à 17:58 / Répondre

          le débilite est de ne pas être conscient que la maçonnerie devient inexistante au GO,NOUS SOMMES DEVENU PROFANE,un club ou j’ai plaisir a retrouver quelques frères ou sœurs une a deux fois par mois.
          Des la tenue terminée plus rien.
          je peux t’assurer que nous sommes très très nombreux a penser la même chose.
          Ouvre les yeux

      • 7
        Huré 8 janvier 2018 à 17:54 / Répondre

        Tu as raison nous sommes tellement beau,parfait,intelligent et puissant,restons comme nous sommes

        • 10
          briand 14 janvier 2018 à 17:39 / Répondre

          Huré et vous tous qui ne faites que critiquer, je ne comprends pas bien une chose. Pourquoi ne donnez-vous pas votre démission, vous seriez plus en adéquation avec votre mal-être, et certainement votre atelier aussi. Quand on vient en loge et qu’on s’y sent mal, je ne vois plus aucune raisons de rester. Mais ces discours sont aussi vieux que la maçonnerie, et sans-doute même comme le monde.Rien de neuf sous le soleil… tant qu’il continuera à briller…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
fc976dc42a61726bf450700dad78ed2dwwwwwwwwwwwwwww