JR Dalle GM
Jean-René Dalle, le nouveau Grand Maître de la GL-AMF.

Jean-René Dalle installé Grand Maître de la GL-AMF

Par Géplu dans Obédiences

Communiqué de la GL-AMF

Le Vénérable Frère Jean-René DALLE a été solennellement installé Grand Maître de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) le samedi 13 janvier 2018, à Tours, pour un mandat de trois ans. Il est assisté du VF Thierry BREZILLON en qualité de Député-Grand Maître.

Jean-René Dalle lors de son entrée dans le temple

Cette importante cérémonie s’est déroulée en présence des délégations des Grandes Loges avec lesquelles la GL-AMF partage des liens d’amitié et de reconnaissance : la Grande Loge de France (GLDF) conduite par son Grand Maître le TRF Philippe CHARUEL, la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (GLTSO), la Grande Loge Écossaise Réformée et Rectifiée d’Occitanie (GLERRO) et des Juridictions proches de L’Alliance : le Suprême Conseil pour la France (SCPLF), le Suprême Grand Chapitre de la Sainte Arche Royale de Jérusalem pour la France (SGCSARJPLF), le Grand Chapitre du Rite Français (GCRF) et la Grande Loge des Ordres Maçonniques Associés (GLOMA).

Le nouveau Grand Maître a précisé la place et le rôle qu’il entend donner à la Grande Loge dans le paysage maçonnique français et annoncé la création d’un Pôle « Dialogues et Spiritualité » chargé de proposer, coordonner et promouvoir les activités d’études, formation, recherche et communication de la Grande Loge.

« Forte de la richesse de ses 700 Loges et des 15 000 Frères qu’elle accueille, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française est apparue, dès sa création, comme un acteur important de la Franc-maçonnerie française, porteuse d’un message spiritualiste qui est dans son ADN qu’il lui appartient de préserver et de développer. »

Jean-René DALLE, 66 ans, est le 4ème Grand Maître de L’Alliance. Il succède à Alain JUILLET (2012 – 2014), Claude BEAU (2015 – 2016) et Dominique MOREAU.

Jean-René Dalle accompagné de Thierry Brezillon, Député-Grand Maître.

mardi 16 janvier 2018 42 commentaires

Étiquettes : ,

  • 39
    SANJON 22 janvier 2018 à 13:46 / Répondre

    Tout évolue et qui sait si l’on verra des sœurs enfin à la GL-AMF et à la GLNF !
    Pour autant, la GLFF a tout lieu de continuer d’exister et cela se conçoit naturellement !
    La « reconnaissance » est décernée à une seule « obédience » par pays de par la GLUA. Il serait temps de comprendre que c’est une esbroufe qui n’a pas lieu d’être considérée autrement qu’une perfidie divisant au lieu de rassembler !
    Nul n’a besoin du regard de son voisin pour savoir qu’il existe, sinon celui qui s’attache aux apparences !
    Donc, la « reconnaissance » de la GLUA, Basta !
    A t’ on besoin d’écrire sur son front que l’on vient d’une L de St Jean ou de telle obédience. Si l’on est comme l’on naît, l’on ne devient que ce que l’on fait. Alors, des actes plus que des mots !
    Ensuite, s’il s’agit de régularité, il s’agit aussi de respect dans les deux sens.
    Difficile pour un athée de proclamer ALGDGADLU, cela devrait le mettre mal à l’aise vis à vis de son harmonie personnelle. Plus facile donc à l’inverse pour scander LEF !
    Pourtant les différences sont là et il faut les respecter non pas par « obligation » mais simplement pour le « bien être » de chacune et de chacun.
    Donc, Gloire au travail !
    A vos tabliers, puissent ils être purs et sans attaches de préjugés !
    Frat…
    Sanjon.

    • 40
      joab'n 22 janvier 2018 à 17:46 / Répondre

      Je pense pas que les « differences » (divisions plutôt) organisées par les obédiences méritent quelque respect.
      Lâchement, les officiers obedentiels se servent de leurs adhérents comme « bouclier humain ». Ce ne sont pas nos FF qui sont attaqués mais ceux qui nous separent.
      J’ai été à GLNF et à GLUA et lorsqu’on est dedans on ne s’aperçoit pas de l’immense bétise contre-maçonnique que constituent ces séparations !
      Il ne faut pas confondre ! L’invocation ou pas du GADLU est à la liberté des loges. Celui qui est incommodé par l’un ou l’autre ne vient pas!
      Dans la pratique de nombreux athées sont à GLNF ou GLAMF sans être incommodés.
      Concernant la reconnaissance par la GLUA, la perfidie n’est pas où vous l’indiquez mais dans le fait que quelque obédience que ce soit s’arroge de « reconnaître » en substitution de la reconnaissance des FMs.
      Et pire d’imposer aux loges des divisions, exclusions.
      Pour vous faire écho, à nos tabliers, outils, comportons nous en FM, gérés par les règles de la FM et ignorons toute oppression venant d’obedience. C’est ainsi que nous pourrons les apprécier !

      • 41
        SANJON 22 janvier 2018 à 20:30 / Répondre

        Sur la fin OK !

        • 42
          SANJON 23 janvier 2018 à 01:11 / Répondre

          En fait, tout cet échange nous fait prendre conscience de ce que nous n’abordons jamais, c’est à dire le problème de la représentativité dont naît également la corruption…
          (Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument)
          Cela mériterait une plus grande réflexion encore et qui sait si les solutions ne sont pas déjà écrites quelque part…
          Frat…
          Sanjon.

  • 25
    SANJON 21 janvier 2018 à 11:41 / Répondre

    Ce qui fait l’intérêt de la Maçonnerie, n’est ce pas sa diversité ?
    Par là donc aussi la richesse des voyages, l’ouverture et la tolérance…
    Les vieux réflexes éduqués poussent Borgnes, Bots et bègues dans le sens inverse. Par l’exclusivité, ils créent l’exclusion. En fait, il ne s’agit plus de reconnaître la diversité dans les natures humaines, mais d’imposer à tous et à toutes le carcan d’un dogme.
    Toujours aussi pavé de « bonnes intentions », l’enfermement ne manque jamais de quelques « bonnes volontés » qui ramènent sans cesse l’intérêt par dessus tout et donc le profane dans « l’espace Sacré ». Ce, évidemment au détriment du seul plaisir de partager et de transmettre…
    Puisqu’il est écrit et plus souvent pensé que réalisé, que nous devons reconnaître nos FF et donc nos SS comme tels, c’est à dire pour telles et tels qu’ils sont et non pas comme l’on voudrait qu’ils soient !
    la pluralité et le devoir d’aimer ne devraient ils pas nous dispenser de jugements, pour ne pas dire de préjugés ?
    Si le fondement de la Maçonnerie se veut dans l’Universalité, chacune des tendances a tout lieu d’exister comme telle qu’elle est, tant que l’Amour de l’humanité guide sa conduite et fonde le respect de ce principe.
    S’il existe des « MM » sans tablier, il est hélas des tabliers sans M…
    Mais, à quelque chose malheur est bon, car ce mauvais exemple s’exprimant, il nous montre qu’il n’est pas à suivre…
    Plus donc que les décors et les sapins de Noël qui s’enguirlandent, préférons les cadeaux qu’ils sont sensés nous laisser par la sincérité de leur tenue…
    Frat…
    Sanjon.

    • 26
      luciole 21 janvier 2018 à 12:59 / Répondre

      Voui Sanjon,ce devrait être comme ce que tu écris mais les textes ne disent pas « reconnaitre les personnes pour ce qu’elles sont » mais pour ce qu’elles prétendent être et c’est précis.Pour le reste, c’est de l’humanité en général.

      • 27
        SANJON 21 janvier 2018 à 17:12 / Répondre

        Voilà l’une des différences entre les Rituels…
        Je vous reconnais pour tels.
        Traduire, c’est souvent trahir dans le sens où l’on s’éloigne du sens originel pour des raisons qui souvent ne veulent fonder qu’une identité, alors qu’elles créent la séparation par l’altération de la lettre et évidemment de l’esprit !
        C’est ce qui fait parfois les différences selon la volonté de ceux qui veulent créer une nouvelle obédience. Ne faudrait il pas essayer de travailler ensemble et séparément pour retrouver ce qui n’est pas écrit mais qui devait guider à l’origine les pas de nos anciens, tout en tenant compte de l’évolution de nos sociétés et des potentiels découlant du champ des possibles ?
        Si la tolérance et l’Amour forgeaient réellement nos volontés, les « détails » seraient insignifiants et les décors qui nous « préoccupent » seulement intérieurs…
        Sanjon.

        • 35
          joab'n 22 janvier 2018 à 09:59 / Répondre

          Il n’y a nullement à tradduire ou à interpréter !
          En l’occurence c’est TRES PRECIS dans tous les rituels : « A quoi reconnaitrai-je que vous êtes FM ? » La réponse est claire et sans discussion. (AMSPA) ! Toute autre considération est EXCLUE. Par conséquent l’application d’autres règles est de la contre-maconnerie.
          Peux-tu nous expliquer quel amour y aurait-il à ajouter des regles contre-maçonniques pour EXCLURE, éparpiller des FM en les empêchant de se rencontrer en FMs ?

    • 28
      joab'n 21 janvier 2018 à 17:16 / Répondre

      Pour pouvoir bénéficier de la diversité des approches maçonniques, encore faut-il que certains ne s’enferment pas, refusant « les autres » sous des pretextes futiles, honte de la FM (sectaires ou sexistes) …
      Pire, que des rejetés ne donnent pas crédit au rejeteurs (rencontres Lafayette).
      Il est aussi de notre DEVOIR et notre fraternité de lutter contre ces derives contre-maçonniques.

      • 29
        SANJON 21 janvier 2018 à 18:17 / Répondre

        Certes l’excès ferme bien des voies…
        Mais, je ne vois pas pourquoi devrait on fermer les portes aux différentes possibilités du moment où toutes peuvent exister séparément dans un ensemble reconnaissant chaque particularité.
        Plutôt qu’un communautarisme « jacobin » l’Universalité ne devrait elle pas s’établir dans la possibilité des différences réunies par la complémentarité ?
        Après tout si certains ont besoin de se parer de ce dont ils manquent au dedans que pour mieux l’atteindre, nous sommes encore dans le symbolisme… Tant que la démarche est sincère !

        • 30
          joab's 21 janvier 2018 à 20:20 / Répondre

          Faut il être bienveillants vis à vis de malveillants ? Est-ce rendre service à nos FF, à la FM de se montrer complaisants avec ceux qui rejettent des FM ?
          Sincérité ? comment la mesurer ?
          Est-ce pour vous une « possibilité acceptable » d’être considéré indigne de participer à des tenues maconniques de la GLNF quand vous êtes membre du GODF ?
          En tant que FM, devons nous céder à la tentation de mondanités ?

          • 31
            brutuspitbull 21 janvier 2018 à 21:28 / Répondre

            il n’y a que vous pour parler comme cela , les obédiences ont leurs spécificités et des regles de fonctionnemnt qui sont connus de tous et de de toutes , lorsque la GLNF et le GO organisent des rencontres Lafayette ce n’est ni avec mépris ni avec complaisance mais bien dans le respect de ce qu »elles sont .
            il n’y a ni faux semblants ou hypocrisies , et les mots « d’indigne » ou mondanité n’existe que dans votre vocabulaire , mais connaissant votre parcours , comment être surpris par tant de « haine » vis a vis de ceux que vous combattez pour exister.

            • 36
              joab'n 22 janvier 2018 à 10:04 /

              « Que moi » ? Affirmation gratuite !
              Vous parlez « obédiences » … je parle de Fran-maçonnerie.
              Qu’est-ce qui merite RESPECT ?
              – Les règles de division, sectarisme des FM menées par DES obédiences ?
              – ou Les règles tri-centenaires de la FM ?
              Vous avez chois la 1er option, moi la 2e…
              Pour l’attaque ad-personam et le mépris … no-comment ! Ca illustre ce qui vous anime !

            • 38
              brutuspitbull 22 janvier 2018 à 12:39 /

              vous n’avez choisi que querelles et manigances et certainement pas le reste . je n’ai aucun mépris pour vous en tant qu’homme , mais votre attitude a toujours été celle d’un extrémiste du vocabulaire et à largement contribué a des divisions sur les blogs.
              par ailleurs , la FM ne souffre pas d’uniformité ou d’un seul rite , et est composé de d’hommes et de Femmes ayant des opinions diverses sur le plan social ou religieux , voir des athées . avoir comme argument de dire que l’uniformité en FM est une règle est un mensonge ,l’anarchie est une dérive sectaire et ne même qu’au chaos !!! mais c’est votre fond de commerce .

          • 32
            SANJON 21 janvier 2018 à 23:00 / Répondre

            La bienveillance relève aussi de cette contrainte qui veut orienter vers la lumière ceux qui se conduisent en ténébreux FF enrubannés d’orgueil. Parfois le choix est difficile car le seul à pouvoir rectifier vit dans un déni indéracinable…
            Si certains quittent l’ordre, ce n’est pas un mal, sinon qu’ils ne renoncent pour autant à leur perfide certitude.
            L’aune qui donne la mesure est intérieure et sur elle repose les deux autres Grandes LL.
            Mais, plus que l’espoir, l’espérance nous démontre que c’est par le bon exemple donné que d’autres peuvent s’inspirer.
            Il ne nous appartient peut être pas de juger, mais seulement d’être humbles et vigilants pour ne pas céder aux sirènes de ce dont nous ne devrions pas admettre en nos TT.
            La chasse aux renards est aussi nécessaire parfois, car le ménage comme toute chose bien ordonnées commence par soi même…
            Donnons bons exemples sans attendre et laissons aux césars toute la fausseté de leurs moulins…
            Le jugement ne concerne que celui qui le porte tout comme tabliers et baudriers…
            Les taches dont ils se salissent résistent au temps et aux lavages, cependant, venant de l’intérieur, elles finissent toujours par transparaître.
            Le seul dupé est celui qui croit duper…
            Frat…
            Sanjon.

            • 34
              joab'n 22 janvier 2018 à 09:52 /

              On peut tenir un discours qui se veut conciliant … On peut être conciliant avec tout ! cependant il faut rester partique, direct. De quoi parlons -nous ?
              – d’attitudes sectaires et sexistes imposées par DES obédiences aux loges et aux FF.
              – d’arrogance de « régularité » … et donc des jugements d’ « irrégularité » des autres.
              – d’attitudes consistant à accepter finalement comme acceptables ces positions en prétendant à un espoir qu’ils évoluent.
              Alors, au delà de discours arrondis pour diplomatie, quelle est l’efficacité ?
              – La GLNF se trouve confortée dans son sectarisme (hors mondanités r. Lafayette) puisque validée par le GODF ..
              – La GLDF et GLAMF se trouvent aussi confortés dans leur sexisme imposé aux loges.
              Est-ce la bonne méthode, cette complaisance, si le but est d’eradiquer ces déviances contre-maçonniques ?
              Je pense que NON ! Il faut redoubler de fraternité vis à vis de nos FF qui subissent ces déviances obédentielles et être au contraire impitoyables vis à vis des pratiques de ces organismes.
              ALors, bien sûr des FF, actifs sur les blogs, s’identifient à la politique obédentielle et renoncent à être FM. Ils sont d’abord militants avant d’être FM.

  • 21
    Chicon 18 janvier 2018 à 11:45 / Répondre

    Quand on regarde sautoir et tablier du GM de la GLAMF et de son député g.m. sur les photos, on observe qu’ils sont plus blancs que blancs.
    Blanc de blanc, comme le tablier d’Apprenti. On est loin des tabliers de GM des autres obediences, qui sont rehaussés de brocards , de galons, d’écussons et de medailles d’or.
    Il doit y avoir une signification, mais laquelle ?

    • 22
      Lionel MAINE 18 janvier 2018 à 19:02 / Répondre

      Plus blanc que blanc, ce doit être transparent ! (Coluche)

    • 23
      luciole 18 janvier 2018 à 19:02 / Répondre

      Au Reaa le 30e est sable(noir) bordé d’argent,
      le 31e blanc bordé d’argent, 32e noir bordé d’or et 33e blanc bordé d’or mais il s’agit de degrés,pas de fonctions.
      Le plus simple est qu’ils aient voulu se singulariser en étant moins ostensibles (pas d’autres broderies et soutaches.Cela rappelle les sautoirs de députés de la GLdF.
      Dans les temps anciens l’agent avait plus de valeur que l’or qui par contre est inaltérable.

    • 24
      Arkalei 21 janvier 2018 à 09:52 / Répondre

      je ne suis pas d’accord Chicon, en effet son sautoir et son tablier sont entourés d’argent référence à « l’argent » aux « affaires » et au métaux……..je plaisante bien évidement, cela reste la même chose pour les autres « couleurs » des autres obédiences. d’ailleurs il me semble que le ‘d’ors et d’azurs » était présent historiquement et traditionnellement bien avant toutes ces couleurs qui ne sont que symbolique. Je suis toujours surpris que certains s’arrête à des teintes de sautoirs et tabliers en imaginant que cela avait un effet sur le comportement…tout le monde connait l’adage…l’Habit ne fait pas le moine, en maçonnerie c’est la même chose, seul, le comportement et les qualités sont importante, un tablier blanc ne précise seulement que tu es un apprentis qui va évoluer sur son chemin initiatique, et qu’à chaque changement de grade il aura un nouveau tablier, qu’il soit bleu, vert ou rouge ne changera rien, car il restera en permanence un éternel, appr……..enant et non apprentis qui est un grade ou degré 😉

  • 17
    Alain 17 janvier 2018 à 22:24 / Répondre

    Nous nous référons à la liberté de conscience donc les loges ont le droit de s’organiser comme bon leur semble ; si on fait un peu de prospective, on pourrait simplement émettre des doutes sur la capacité de ce nouveau GM et du nouveau CO de la GL-AMF a « faire bouger les lignes » !

    Les obédiences s’enferment dans un schéma de « confrontation » alors qu’en acceptant les spécificités de chacune on pourrait imaginer une « synergie » ; à titre d’exemple, il y a un domaine qui pourrait être consensuel , celui de l’action humanitaire ; nous sommes tous par essence des « donnants » et l’action caritative se retrouve dans toutes les obédiences ; pourquoi ne pas imaginer une structure indépendante regroupant toutes les associations caritatives obédientielles qu’il ne s’agirait pas de supprimer mais d’associer !

    Ce serait une manière élégante de montrer qu’on peut être différent, tout se respectant et en sachant oeuvrer ensemble pour être plus efficace !

    • 33
      SANJON 22 janvier 2018 à 06:49 / Répondre

      Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose, mais aussi chaque chose à sa place et une place pour chaque chose !
      Qu’ en une obédience l’on s’organise d’une façon qui soit exclusive ou diversifiée par les rites ou qu’en une autre l’on ouvre les portes si grand que n’y circulent que courants d’air, peu importe finalement car les erreurs des uns servent de leçons aux autres à défaut de sauver ceux qui les font. Nous grandissons par elles…
      Bien sur Alain, il manque un espace dans l’esprit d’origine qui se veut de rapprocher en son sein toute l’humanité dans ce qu’elle est de plurielle !
      Donner d’une main n’est que la moitié, car il faut vouloir aussi être vide pour recevoir !
      Vide de préjugés, de certitudes et de doutes artificiels…
      Si la main droite se doit d’être la plus grande, n’oublions pas la gauche, celle du cœur !
      Fi donc des émotions dogmatiques, « religieuses » ou politiques, la place des MM est au milieu de tous leurs FF et SS mais aussi dans l’humanité respectueuse et riche de ses diversités.
      L’habit peut parfois faire le moine, seulement s’il est sincère, c.à.d, totalement investi dans sa charge ou sa « mission ». Alors, peu importent les apparences et la couleur des sautoirs et tabliers.
      D’ailleurs, ne sommes nous pas sensés être tous égaux ?
      Donc cette structure à l’image du temple qui nous réunit au travers des lieux et des âges pourrait aussi n’être qu’un espace de rencontres et d’échanges ouvert à toutes et à tous.
      Ce blog en apporte témoignage du besoin qu’il se fait…
      Sanjon.

    • 37
      joab'n 22 janvier 2018 à 12:24 / Répondre

      Il s’agit d’un droit fondamental des loges de s’organiser comme elles l’entendent.
      Mais est-ce le cas ? NON! DES obédiences exigent aux loges adhérentes d’appliquer des règles contre-maçonniques. Dans le cas de la GLNF, ca va encore plus loin : la GLNF dénie existence associative, financière aux loges.
      Donc, oui, l’action humanitaire pourrait fort bien être fédérée hors obédience. Mais là aussi lorsque l’on sait que certaines obédiences ne redistribuent à fin humanitaire que 50 % des dons, elle ne sont pas prêtes à la transparence et la fédération.
      Faut-il respecter la division des FM menée par DES obédiences ? Non ! Les discours « chacun chez soi », « on fait ce qu’on veut » ne sont pas maçonniques…
      D’ailleurs cette « liberté » est une imposture : Ces obédiences IMPOSENT au contraire.

  • 8
    hector 17 janvier 2018 à 11:44 / Répondre

    Humour ……
    Ils n’ont élu que Dalle ……..

    • 15
      brutuspitbull 17 janvier 2018 à 19:51 / Répondre

      humour ,
      il n’y comprend que Dalle …..

  • 5
    joab'n 16 janvier 2018 à 16:27 / Répondre

    Il me semble qu’il y a une part de responsabilité de la part d’obédience autres qui acceptent de donner crédit à des sectaires et à des sexistes.
    Lorsque le GODF accepte de fréquenter une GLNF qui qualifie les maçons du GO de « non réguliers », infréquentables en tenue maçonnique (non maçons donc) il y a un grave problème.
    Lorsque la GLFF accepte de copiner avec des obediences pour qui le sexisme est institutionnel, il y a problème aussi.
    Nous sommes dans de l’incohérence grave, ce qui ne me semble pas acceptable pour des FM. Que la courtoisie diplomatique soit la règle entre humains n’oblige pas à transiger avec des valeurs aussi graves que la contre-maçonnerie (recevoir ou pas selon des criteres d’obedience) et pire le sexisme qui offense toutes nos valeurs, pas seulement maçonniques.
    Que des loges pratiquent le sexisme peut encore passer le temps qu’ils evoluent, mais que des obediences osent encore clamer cette déviation est grave.

    • 6
      templum 17 janvier 2018 à 08:59 / Répondre

      TC JOAB’N
      à ton niveau, confondre « régulier » et « reconnu »
      c’est du fantasme.
      Les FF de la GLNF appartiennent à une GL reconnue par la GLUA. Basta!
      Les FF du GO sont « réguliers » par rapport à la Règle fixée par leur GO.
      Ils sont « reconnus » par d’autres GL semblables.
      C’est pareil pour les diverses fédérations sportives.Quant arrêterons nous de nous croire au dessus ou ailleurs des « lois » universelles.

    • 7
      Patrice 21 17 janvier 2018 à 09:37 / Répondre

      Quand allez vous arreter de critiquer les autres Parceque vous pensez detenir la verite Mais ce n’est que la Votre. Balayez devant votre Porte vous y verrez plus clair et notament que les autres Soeurs Freres ou Obediences ont autant de valeurs que vous Ne denigrons pas l’Autre, mais aimons ce qu’il est de different
      Et souvenirs nous  » Mon Frere dans ta difference loin de me leser tu m’enrichis »
      Comprendre ne veut pas dire adherer !!!
      Tres Fraternellement

      • 9
        Yasfaloth 17 janvier 2018 à 11:55 / Répondre

        Joaben, Diderot, etc… il faut laisser les activistes… s’activer… comme me le disait un F.°. lors d’une dernière tenue : « au moins on sait pourquoi on est là ». Ils participent, à leur manière, à ce travail de conscience (même si parfois un peu lourds, et toujours assez irrémédiablement « profanes ») !

        • 11
          joab'n 17 janvier 2018 à 13:34 / Répondre

          On pourrait attendre d’un FM qu’il ne se limite à du sarcasme et raillerie de ses « frères » et a minima prendre en consideration même ce qui contrarie … mais lorsqu’on parle d’obedience le comportement maçonnique disparaît, n’est-ce pas ?
          Reste alors a denigrer la personne …

        • 14
          brutuspitbull 17 janvier 2018 à 19:49 / Répondre

          c’est vrai que toi tu n’es pas un activiste , il y a qu’a lire tes post sur un blog de la GLAMF avant que le dit blog ne dérape FN .
          ha les donneurs de leçons …

          • 19
            Yasfaloth 18 janvier 2018 à 00:12 / Répondre

            Il n’y a (presque) rien de ce que j’ai écrit précédemment que je regrette, par contre, tu admettras que je ne rabâche pas, et je te dirais que pour l’essentiel je suis passé à autre chose…
            .
            Et, tu me rendras justice en admettant que je n’ai jamais participé là ou ailleurs à l’hallali contre la GLNF. Même si son « représentant » sur l’autre blog savoyard ne représente pas pour moi un idéal fraternel et œcuménique…

    • 10
      joab'n 17 janvier 2018 à 12:09 / Répondre

      Je remercie Templum d’aborder, même sous le ton sarcastique habituel la question la question serieuse, directe, même s’il y a esquive.
      Il est bien entendu que si la GLNF se dit régulière à sa règle comme le GO à la sienne c’est incontestable, mais vide des sens.
      Dans les faits, la GLNF se prétend régulière … dans l’absolu et en exclut le GO donc considéré donc « irrégulier ».
      Pour ma part, j’ai depuis longtemps donné mon avis lié à des années de GLNF et GLUA sur cette tarte à la crème de la dite régularité d’obedience, imposture totale.
      Car dans le fond, pour ceux qui prennent la peine de se plonger, non dans les documents de propagande des diverses obediences mais dans les textes les plus anciens au Masonic Hall ou au musée du GO, la régularité maçonnique est une notion essentielle, précise pour le FM et consiste nullement à des bétises obedentielles. Ca meriterait des developpements plus qu’un com de blog.
      Mon propos visait surtout le GODF qui accepte curieusement, pour des raisons diplomatiques de se laisser traiter d' »irreguliers » …
      Pour Patrice21, désolé, il n’est pas question de pretendre à une « Verité » de ma part (voir plutôt avec ceux qui s’en vantent) mais de constater que TOUS NOS TEXTES, dont ceux de la GLNF rappellent : TOUS LES FRANC MACONS FORMENT UN SEUL PEUPLE REGIS PAR LES MEMES REGLES »
      Donc votre « chacun chez soi » de division obedentielle est, sur la base de nos rituels, une position profane de contre-maçonnerie.
      Et ceci ne m’empeche pas d’avoir toute la fraternité avec mes FF de la GLNF et GLAMF. Et toute l’hostilité pour ce qui eparpille la FM : les positions ectaires des obédiences.

      • 12
        luciole 17 janvier 2018 à 17:10 / Répondre

        « A quoi reconnait-on un FM? » « A ses S.P et A. »
        m’avait-on appris.
        Prétendre : »…d’avoir toute la fraternité… etc » est d’une imposture totale puisqu’elle se traduit par le fait de justement ne pas reconnaitre comme FM.

        Ces rejets, qui sont le fait d’Obédiences donc politiques, font fi de l’Universalisme supposé mais à géométrie variable desdites Obédiences.

        Les profanes ont bien raison de nous railler en la circonstance.

        • 16
          Désap. 17 janvier 2018 à 21:53 / Répondre

          Cher Luciole, si chacun décide de ses propres règles, de sa propre pratique maçonnique, n’y a-t-il pas un problème, objectivement ?
          Lorsque l’on dispute la coupe du monde de rugby, s’engage dans un tournoi ATP, etc, l’équipe, le sportif n’a-t-il pas l’obligation de respecter les règles ?
          Pourquoi devrait-il en être autrement en maçonnerie.
          Objectivement, très honnêtement, je ne comprends pas le raisonnement français, il est parfaitement incompréhensible, ce ne sont pas les Anglais qui ont changé les règles.

          • 20
            luciole 18 janvier 2018 à 11:22 / Répondre

            Cher Desap
            Tes arguments sont tout à fait valables mais…
            les règles sportives ont évolué au cours des temps et ont fait l’objet de réunions internationales nombreuses et variées,d’expérimentations et finalement d’un consensus.
            Rien de tel chez nous la GLUA prétend régir le reste du monde et,tout comme le Vatican, n’admettre comme vérité QUE la sienne.

            Je comprends bien que la mixité ou la croyance en Dieu sont difficiles à moduler mais des solutions existent.A tous de chercher.

            Pour la mixité le GO laisse chaque loge décider pour elle même,c’est une piste.
            Pour la croyance en Dieu,il suffit de ne pas
            aborder EN LOGE le sujet,comme cela se produit dans un conseil municipal,à l’Assemblée Nationale ou en jouant un match de foot par exemple.
            Encore que…les vêtures,en foot posent problème parfois,Pourrait-on y jouer tous nus (avec chaussures)?la question mérite t’elle d’être posée??? L’excès de sérieux surtout vis à vis de la jeunesse menace toute la FM d’obsolescence,Espérons tout de même.
            Bien cordialement

      • 13
        brutuspitbull 17 janvier 2018 à 19:47 / Répondre

        il est de retour avec ses leçons , et son passeport GLUA ! au fait tu es toujours a la GLUA mon bon JOABEN ?

      • 18
        Hep 18 janvier 2018 à 00:04 / Répondre

        Ah, les soucis d’hérésie (pardon, d’irrégularité) 😉
        Bon, ça va mieux entre catholiques et protestants après 500 ans. D’ici 200 ans j’en déduis que la GLNF et le GODF seront amis ?
        Bon, en attendant … chacun peut se penser régulier par rapport à lui-même, ça apaise.

  • 4
    Aumont 16 janvier 2018 à 15:58 / Répondre

    Cher Jean-René D, vous venez de vous faire tirer dessus dans les deux posts précédents, sans raison réelle ni sérieuse. Vous êtes donc entré au Panthéon des Grands Maîtres, soyez-en félicité.

  • 3
    brutuspitbull 16 janvier 2018 à 15:36 / Répondre

    la création d’un Pôle « Dialogues et Spiritualité » chargé de proposer, coordonner et promouvoir les activités d’étude, ……….après la CMF 1 , la CMF2 , la CMF 3 ,voici venu le jouet du nouveau GM .

    il devrait plutôt s’inquiéter des nombreux départs dans les Loges de la GLDF , et du peu d’assiduité aux tenues , preuve d’un profond malaise en interne .

  • 2
    tartuf_rit 16 janvier 2018 à 13:44 / Répondre

    Le monde de la maçonnerie sera-t-il enfin sérieux? Au lieu de cela chacun son hochet seul point commun la régularité et le rejet des donzelles Ah non j’oubliais il faut être déiste c’est plus tradition. Vous me faites rire soyez adulte avec vos noms à la …. Soyez sérieux et arrêtez de vous comporter comme si chacun avait la vérité. Vous n’avez rien retenu de votre 2nd degré?

  • 1
    Diderot 16 janvier 2018 à 08:16 / Répondre

    À la cérémonie évoquée ci-dessus, la GL-AMF a invité force institutions maçonniques avec lesquelles « elle entretient des LIENS D’AMITIÉ ET DE RECONNAISSANCE ». Une cérémonie ENTRE MAÇONS  sans les SOEURS de la GLFF à l’exemple du  Pôle de la Tradition qui n’organise  aucune tenue commune avec elles.  Or Le 1er décembre 2017 la GL-AMF, la GLDF, la GLTSO et la GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE ont annoncé la parution d’un ouvrage pour « Présenter la Franc-maçonnerie de Tradition – et afin de promouvoir leurs points de convergence : la valeur de l’initiation traditionnelle, la force de valeurs partagées et la richesse des rites qu’elles pratiquent ».
    Finalement il s’agit d’une Tradition du Livre mais pas de rapports humains. Le REAA de Tradition pratiqué au SCDF, au SCPLF, à la GLTSO, à la GL-AMF et à la GLDF concerne exclusivement des HOMMES  qui ne reconnaisssent pas les FEMMES et ne veulent aucun lien d’amitié avec elles.
    C’est le même type de TRADITION que l’on trouve en Arabie Saoudite avec la polygamie en prime!!! Comme l’affirme Jissey : « Le maçon d’obédience mixte est bête. Il croit croit que le maçon monogenre est sexiste  alors qu’il n’est souvent que mysogine. »

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
b15f99b15e88bafed46b4f7a00340e64~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~