JR Dalle GM
Jean-René Dalle, le nouveau Grand Maître de la GL-AMF.

Jean-René Dalle, le nouveau Grand Maître de la GL-AMF interviewé par Hiram.be

Par Géplu dans Interviews

Jean-René Dalle est le nouveau Grand Maître de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française. Élu le 3 décembre 2017, il a été installé ce 13 janvier pour un mandat de trois ans. Encore peu connu, il a bien voulu répondre à quelques questions du Blog Maçonnique Hiram.be afin de se présenter et de nous exposer ses priorités.
Géplu

______________________________

Géplu : Mon Très Cher Frère Jean-René, on sait de toi que tu es du Rite Français, que tu as 66 ans et que tu as été chef d’entreprise. C’est peu. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours maçonnique et ton parcours profane ?

Je suis un homme d’écoute et de dialogue, ma porte est ouverte à qui veut bien y frapper avec un esprit loyal et, surtout, pour parler de l’avenir.

Jean-René Dalle : J’ai été initié au Rite Français, à 48 ans, dans une Loge de Tours, La Pléiade, dont j’étais le Vénérable Maître lors de la création de L’Alliance. C’est mon parrain qui avait su me convaincre à l’époque de m’investir dans l’aventure de L’Alliance naissante, dans un premier temps comme Trésorier de la Maison du Rite Français, puis comme Grand Trésorier. J’en suis aujourd’hui le Grand-Maître, un Grand Maître toujours au service des Frères et des Loges, dans le cadre d’une Grande Loge multi-rites.
Au plan profane, j’ai 66 ans. Je suis né dans la banlieue d’Alger où j’ai passé 13 années de mon enfance ; puis, après l’arrivée en métropole en 1964, ce sont 53 années consacrées à la famille et au travail. Je suis marié, j’ai une fille et je suis grand-père. De formation technique j’ai été dirigeant d’entreprises spécialisées dans le domaine de l’irrigation destinée à l’agriculture et aux espaces verts, publics ou sportifs, en Europe et en Afrique.

Jean-René, qu’elle est ta définition du GADLU ? Simple principe créateur, principe divin ou Dieu. C’est-à-dire une définition proche de celle de la GLDF ou de celle de la GLNF ?

Sur ce sujet, je me réfère scrupuleusement à notre Déclaration de Principes : « La Franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. En s’assemblant et en travaillant à sa Gloire, les Francs-maçons s’inscrivent dans une longue chaîne initiatique et spirituelle ayant pour objectif la recherche du divin en soi. »

Quelles seront tes priorités pour ce mandat.

Une nouvelle période s’ouvre à nous, plus sereine et plus ouverte. Je vais m’attacher, avec une équipe très motivée que j’ai mise en place à Tours ce 13 janvier, à accompagner cette évolution.

Lors du Congrès de Montpellier, le 3 décembre dernier, par un vote à 70 %, les loges ont clairement fait comprendre leur volonté de cohésion, de calme et de dialogue. Une nouvelle période s’ouvre à nous, plus sereine et plus ouverte….
Je vais m’attacher, avec une équipe très motivée que j’ai mise en place à Tours ce 13 janvier, à accompagner cette évolution. Aujourd’hui, plus de 4 500 frères sont nés à L’Alliance et commencent à accéder à des responsabilités. Ils n’ont pas connu le contexte conflictuel de notre naissance et c’est à eux que j’ai d’abord pensé en fixant les orientations de notre avenir commun. Telles que je les ai présentées à Tours, les actions prioritaires concernent quatre domaines :

– la gouvernance d’abord :
un premier chantier s’adresse aux loges – je rappelle que la GL-AMF est une fédération de loges et non une fédération de rites. Dès le premier semestre 2018, des actions seront mises en œuvre pour favoriser des échanges de toute nature entre Loges et renforcer une indispensable transversalité. Les experts et inspecteurs de tous les rites seront appelés à jouer un rôle actif dans ce dispositif.
Un autre chantier important concerne bien évidemment l’évolution et l’adaptation des statuts, et nous prendrons tout le temps nécessaire pour redéfinir notre règle commune en concertation approfondie au sein de la GL-AMF.

– le message de L’Alliance :

la GL-AMF est un acteur important de la Franc-maçonnerie française, porteuse d’un message spiritualiste qui est dans son ADN.

.
la GL-AMF est un acteur important de la Franc-maçonnerie française, porteuse d’un message spiritualiste qui est dans son ADN. Notre priorité est de préserver et développer ce patrimoine. Sur cet objectif ambitieux, j’ai constitué un Pôle « Dialogues – Recherche – Spiritualité » qui sera chargé de coordonner et promouvoir les activités d’études, formation, recherche et communication de notre Grande Loge.

– les solidarités :
nous continuerons à construire, sous l’impulsion du Comité des solidarités, un réseau au service des frères en favorisant, au-delà des aides personnelles, toutes les possibilités d’action et d’entraide, notamment en matière d’emploi, de santé et d’assistance administrative.
Dans cette optique, nous encouragerons la coopération avec les autres Obédiences qui ont les mêmes préoccupations fraternelles que nous.

– les relations extérieures :
j’attache une grande importance au maintien et au renforcement de relations harmonieuses et pérennes avec les Puissances maçonniques en amitié, qu’il s’agisse des Juridictions ou des Grandes Loges spiritualistes françaises et étrangères. C’est pourquoi, j’ai décidé de m’impliquer personnellement dans les relations extérieures de notre Grande Loge.

La GL-AMF a signé des accords incluant les inter-visites avec la Grande Loge de France (GLDF), la Grande Loge Symbolique et Traditionnelle Opéra (GLTSO) et la Grande Loge Écossaise Réformée et Rectifiée d’Occitanie (GLERRO). Y-a-t-il d’autres accords prévisibles ? Jusqu’où peut aller « l’ouverture » de la GL-AMF ?

Avec les Grandes Loges spiritualistes françaises que tu cites, je m’attacherai à développer nos liens d’amitié et de coopération à tous niveaux pour promouvoir les valeurs qui nous réunissent.
Avec les Grandes Loges avec lesquelles nous avons des liens de famille, proches ou lointains, nous serons attentifs à toute proposition. Nous n’avons, quant à nous, aucune vocation hégémonique et nous restons ouverts à tout ce qui pourrait rassembler ce qui est épars au sein de cette famille de la Franc-maçonnerie française.

Le Pôle de la Tradition… A quoi sert-il ? Quel avenir ? 

Le « Pôle Tradition » est un espace commun de rencontre, de dialogue et d’expression qui s’est constitué fin 2015 à l’initiative de Philippe Charuel, Grand Maître de la GLDF, et animé par Alain Juillet, premier Grand Maître de la GL-AMF.
Sa naissance et son existence tiennent à un simple constat : à côté des obédiences dites libérales ou sociétales qui interviennent en permanence dans le débat public, la voix des obédiences de Tradition n’est guère entendue et leur démarche largement méconnue. C’est pourquoi le « Pôle Tradition » s’est fixé pour objectifs de faire entendre leur voix et de promouvoir cette Maçonnerie qui représente, faut-il le rappeler, les deux tiers des franc-maçonnes et francs-maçons de France. (cf l’article de Jean-Pierre Bacot sur Critica Masonica)
Son avenir sera de réunir sur des manifestations extérieures communes toutes les Grandes Loges qui se reconnaissent dans ses principes. Un ouvrage vient d’être édité sur La Franc-maçonnerie de Tradition en France, véritable manifeste pour promouvoir cet héritage initiatique auquel nous sommes tous attachés ; nous avons pris une part active dans la réalisation de ce projet.

Tu es du Rite Français, or le Rite largement dominant à la GL-AMF est le REAA. Le précédent Grand Maître issu du Rite Français avait dû démissionner suite aux résistances et pressions de la maison du REAA et du SCPLF. Que comptes-tu mettre en œuvre pour éviter une nouvelle crise de ce type ?

100 % des frères se reconnaissent, d’abord, comme membres de L’Alliance. Si l’on ne comprend pas cette évidence, alors on prend le risque de laisser s’installer un esprit de clan.

Je tiens à préciser à nouveau que mon élection tient au fait qu’une grande majorité de frères a compris que j’avais dépassé les clôtures de rites.
Le Grand Maître de la GL-AMF est le Grand Maître de tous les frères, de toutes les loges et de tous les rites. 100 % des frères se reconnaissent, d’abord, comme membres de L’Alliance !
Si l’on ne comprend pas cette évidence, alors on prend le risque de laisser s’installer un esprit de clan.
Le vote de Montpellier nous l’a rappelé clairement. Il nous reste à transformer l’essai en fortifiant les relations transversales régionales entre  toutes les loges.

Concernant le SCPLF, Suprême Conseil pour la France, on sait qu’il va prochainement perdre toutes ses reconnaissances au profit du SCNDF, le Suprême Conseil National de France de la GLNF. Comment cela est-il ressenti au sein de l’Obédience ?

Le Suprême Conseil pour la France est la Juridiction au sein de laquelle travaillent les Frères de la GL-AMF qui pratiquent les hauts-grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté à leur plus grande satisfaction et à la nôtre. Nous reconnaissons la valeur des autorités qui dirigent le SCPLF. Nous entretenons avec elles des relations confiantes que nous souhaitons développer et renforcer davantage dans un esprit d’amitié et de respect mutuels.

Quelle sera ton attitude vis à vis de la GLNF ?

L’histoire nous a séparés et il est inutile de revenir sur ces circonstances. Les frères partagent les mêmes valeurs …mais nos Grandes Loges peuvent-elles avoir un destin commun ? Qui vivra verra !

Quelle sera la politique culturelle de l’obédience, ainsi que sa participation aux diverses manifestations inter-obédientielles ?

Au plan de la politique culturelle, L’Alliance est aujourd’hui résolument engagée dans une attitude d’ouverture, d’échange et de dialogue largement approuvée par les frères. Concernant l’IMF, restructuré en septembre 2015, nous avons adhéré pleinement à ses nouveaux statuts et surtout au nouvel état d’esprit qui les sous-tend et c’est en partenaire actif que nous participons à ses instances d’orientation et de pilotage. Nous sommes particulièrement attentifs au rôle éminent et ô combien délicat que joue l’IMF et plus particulièrement son président pour maintenir un esprit de coopération dans la communauté maçonnique française, dans le respect des spécificités de chacun.
Pour l’avenir, L’Alliance est prête à s’associer à toutes initiatives, comme elle le montre déjà en participant à des manifestations locales, régionales ou nationales, dès lors qu’elles sont animées d’un véritable esprit œcuménique, c’est-à-dire qu’elles laissent la place qui leur revient aux Grandes Loges spiritualistes.

Concernant les locaux de Clichy, il se dit que le coût est démesuré par rapport à sa fréquentation. Qu’en est-il au juste ? Les cotisations sont-elles suffisantes pour faire face au coût des locaux ?

L’Alliance est propriétaire d’un siège dont les coûts sont conformes aux besoins d’une obédience de notre dimension. Notre cotisation nationale de 100 €, maintenue à son montant d’origine, demeure suffisante pour remplir nos exigences budgétaires.

Quelle va être ton attitude face aux blogs « d’opposition » ? 

Ces blogs me laissent indifférent. Il faut constater hélas que les diatribes et les invectives qu’ils véhiculent souvent n’honorent pas leurs auteurs ; on peut même parfois douter de leur qualité d’initiés. Je suis un homme d’écoute et de dialogue, ma porte est ouverte à qui veut bien y frapper avec un esprit loyal et, surtout, pour parler de l’avenir.
.

le logo de la GL-AMF, inclus dans le marbre du sol à l’entrée des locaux de l’obédience à Clichy

vendredi 26 janvier 2018 82 commentaires

Étiquettes : ,

  • 77
    joab's 7 février 2018 à 11:32 / Répondre

    Une principale difficulté que rencontre la GLAMF est liée à son origine, mais aussi à l’attitude des ses dirigeants lors du conflit à la GLNF.
    – Un objectif originel de renverser le pouvoir GLNF de l’époque par des moyens juridiques et non par une repise en main par les « chefs de ‘Ordre »(les VM), de crainte d’être débordés.
    – Une approche étrange de création de la GLAMF (discours « c’est suite à l’échec … » de AJ) et des satuts à vision reconnaissance GLUA.
    – Une évolution mal assumée et énoncée suite à l’echec de la reconnaissance directe par GLUA.
    – idem après échec de tentative CMF.
    Et le dernier conflit interne montre cette ambiguité permanente. Nombre de FF GLAMF se sont aperçus de cette absurdité de soumission. Et sont tentés de s’en débarasser. D’autres, malgré l’abandon de toute perspective de « reconnaissance » n’arrivent pas à remettre en cause ce qui est si fortement ancré.
    GLAMF a donc de la peine à se positionner de manière stable entre GLNF, GLDF …
    La notion de « refuge » est mainteant dépassée.

  • 76
    Diderot 7 février 2018 à 11:22 / Répondre

    Wirth disait que la « FM est une École de la Liberté ». On se rend compte que lorsqu’on substitue l’obédience par l’ORDRE on soumet loges et maçons aux idéologies des Grands Prêtres qui exigent soumission à leur idéologie et à leur autorité. La soumission extrême s’observe dans certaines juridictions des hauts grades lorsque les grands prêtres vendent le parcours scalaire comme la seule et véritable initiation, laissant ouvertement entendre, que l’initiation en loges symboliques n’est qu’une sorte de propédeutique maçonnique, un débroussaillage sommaire sans véritable portée initiatique, une fabrique de sous-initiés en quelque sorte. L’adepte CRÉDULE qui pénètre dans ces hauts grades croit accéder à des connaissances secrètes, extraordinaires dont ne peut disposer le commun des frères des loges symboliques. Ces connaissances « sont réservées aux « élus » à l’élite de l’élite ». Cela gonfle d’orgueui! les « Jourdain » petits, petits devenus des REAA KRISHNA sous narcose ayant perdu toute liberté de conscience. C’est triste !

    • 78
      joab's 7 février 2018 à 14:45 / Répondre

      Il y a surtout une déviation profane de notion d' »Ordre » par les militants d’obédience.
      Car ils prennent pretexte de cette notion d’ ordre pour exiger soumission, allégeance, soumission aveugle.
      L’expression « n’oublies pas que tu es dans un ordre » employée pour exiger soumission montre un inculturation.
      Pour s’en convaincre, il suffit de lire les « Contitutions de l’Ordre » (pourtant particulierement portée vers cet abrutissement d’allégeance) de la GLNF : quelle est la première valeur mentionnée ? La Liberté !
      En fait, ces comportements des militants obedentiels misent sur la paresse à vérifier et sur cette culture contre maçonnique assénée à tel point qu’elle finit par se « sacraliser ».
      L’Ordre maconnique n’implique aucune soumission, allégeance, au contraire ! Il n’implique aucun mode de gestion interne particulier.
      C’est similaire aux « ordres religieux » : l’ordre est une « mission » confiée à un groupe.
      La solution passe par une culture de recherche de notre passé et une émancipation de chaque FM à ne pas gober par principe, mais intégrer, assumer totalement notre « ordre » (à ne pas confondre avec quelque organisation de segmentation du marché maçonnique !).
      Les « hauts-grades » ne cultivent pas naturellement ces comportements odieux. Il revient à chacun de nous de remettre à leur place tout comportement arrogant.
      Quiconque se prévaut d’un degré pour exiger pouvoir, soumission est forcément en faute …

      • 80
        Diderot 7 février 2018 à 19:03 / Répondre

        Cher Ami Quand tu dis que les « hauts grades ne cultivent pas naturellement ces comportements odieux » je t’invite à lire le document officiel du SCDF signalé ci-dessous. Tu verras que le Grand Commandeur du SCDF dis clairement qu’un adepte qui voit des pratiques déviantes par rapport aux Grands Principes du REEA dans sa loge symbolique SE DOIT DE LA QUITTER. C’est un ordre odieux et idiot ! Ce Grand Prêtre de l’ORDRE ÉCOSSAIS zombifie les 800 adeptes qui étaient présents au Zénith ce jour là et qui l’écoutaient religieusement sans moufter. Et c’était au XXI ème siècle. Cela ressemble à la Corée du Nord comme tu pourras le vérifier par toi même : http://data.over-blog
        kiwi.com/0/66/37/64/20160919/ob_3fa866_grands-principes-du-rite.pdf

        • 81
          joab's 7 février 2018 à 19:26 / Répondre

          je n’arrive pas à lire ton lien.
          Ca se discute.
          S’il s’agit d’une préconisation, pourquoi pas ?
          Mais à la base le problème n’est pas là !
          Mais …de quel droit une juridiction de HG comme une obédience donnerait des instructions ?
          Pourquoi accepter des directives d’obédience et refuser des preconisations de HG, sensées donner le « la » du rite ?

          • 82
            Diderot 8 février 2018 à 06:51 / Répondre

            Désolé – je pense qu’avec ce lien tout devrait bien fonctionner
            /0/66/37/64/20160919/ob_3fa866_grands-principes-du-rite.pdf

    • 79
      Emmanuel 7 février 2018 à 17:35 / Répondre

      Diderot @76
      « …/… L’adepte CRÉDULE qui pénètre dans ces hauts grades croit accéder à des connaissances secrètes, extraordinaires…/… »
      Tu prends tes infos au vatican??? Ou alors tes fantasmes pour des réalité??? Arrête le joint.

      Que tu n’aime pas les HG est une chose . Que tu écrives des c…. à leur sujet en est une autre

  • 72
    pierre noel 6 février 2018 à 21:14 / Répondre

    L’état de l’Ohio, au N-E des USA, compte 11.5 millions d’habitants (l’équivalent de la Belgique). Il s’y trouve une Grande Loge reconnue par tous. Elle fut créée en 1808 et avait environ 90.000 membres au début des années 1990 (probablement beaucoup moins aujourd’hui).

    Mais savez-vous qu’il s’y trouve bien d’autres maçons, « clandestins » comme on les appelle de l’autre côté de l’eau ? (et je ne cite que cet état !). La France, à côté, fait pâle figure.

    The following organizations and lodges are located in Ohio, and are not recognized as regular Masonic bodies as of May 2011 (alphabetically):
     Abba Grand Council of the Ancient Arabic Order of Nobles of the Mystic Shrine
     Adah Grand Chapter OES
     Amos subordinate Lodge #65, Most Worshipful National Grand Lodge of the Free and Accepted Ancient York Masons
     Alpha Omega, S.O.M.A. Grand Lodge and Grand Chapter
     Benevolent Grand Lodge AF&AM
     Buckeye Grand Lodge, International F&AM
     Central Grand Lodge System of Masonry AF&AM
     Colored Supreme Lodge and Grand Lodge of the Ohio AF&AM of Portsmouth Ohio
     Electa Grand Chapter OES
     Elizabeth Grand Chapter OES
     Emily Grand Chapter OES
     Emmanuel Grand Lodge of Free & Accepted Masons of Ohio
     General Grand Masonic Congress AF&AM of the United States
     Grand Lodge of International Masons
     Grand Orient of the United States of America
     Hadassah Grand Chapter OES
     Hosanna Grand Chapter OES
     Imperial Grand Council Ancient Arabic Order of the Mystic Shriners
     International J. Ira Robinson Grand Lodge, #149
     International Sovereign Council of Masonic Brotherhood
     King George Grand Lodge AF&AM
     Le Droit Humain
     Morning Star Grand Chapter, OES of Ohio
     Most Serene National Grand Lodge
     M.W. Enoch Grand Lodge AF&AM (incl. Scottish Rite)
     M.W. Eureka Grand Lodge Free & Accepted Ancient York Masons, Prince Hall Origin National Compact
     M.W. Grand Lodge AF&AM under the Authority of Haiti
     M.W. Habakkuk Grand Lodge AF&AM
     M.W. Hiram Grand Lodge AF&AM
     M.W. John A. Bell Grand Lodge AF&AM of Ohio
     M.W. Mount Moriah Grand Lodge AF&AM
     M.W. Mount Sinai Grand Lodge
     M.W. National Grand Lodge F&A Ancient York Rite Masons, Prince Hall Origin National Compact
     M.W. Ohio Grand Council
     M.W. Rising Heights Grand Lodge of Ohio AF&AM
     M.W. Royal Craft Grand Lodge F&AM of the World
     M.W. Saint John’s Grand Lodge AF&AM
     M.W. Saint Peter’s Grand Lodge AF&AM, Masons of the World
     M.W. Saint Thomas Grand Lodge AF&AM of the State of Ohio
     Mount Calvary York Rite YAF&A Mason Grand Lodge
     Mount Horeb Grand Lodge AF&AM
     National Grand Lodge F&A United Ancient Scottish Rite Masons of the World
     National Supreme Council of Sovereign Grand Inspector General & National Grand Orient of the A.A.S.R.
     National Supreme Grand Lodge & Chapter Free American Rite Masons (FARM)
     Northwestern Grand Lodge of the Ohio Jurisdiction Foundation
     Queen Esther Grand Chapter OES
     Rose of Sharon Grand Chapter, OES
     Saint Martin Grand Lodge AF&AM
     Saint Mary’s Grand Chapter of the International F&AM
     Sovereign Grand Lodge AF&AM of the United States of America
     Sovereign Inspectors General of the International Supreme Council of the 33rd
     Supreme Council of Shriners for Lebanon and Arab Countries
     Supreme Council of the Northwestern Grand Lodge of the Ohio Jurisdiction
     Supreme Council of the 33rd Degree for Italy and its Dependencies
     Supreme Grand Lodge, United AF&A Scottish Rite Masons of North America
     Titus Grand Lodge AF&AM
     Twelve Disciples Supreme Council AF&AM of the World (incl. OES)
     United National Supreme Council of Grand Chapters OES
     United National Supreme Council of Grand Lodges AF&AM
     United Supreme Council of Ancient Scottish Rite 33rd and Last Degree of Freemasonry
     American Federation of Human Rights
     Ancient and Primitive Rite of Memphis Misraim
     Ancient and Primitive Rite of Memphis Misraim for the United States and Jurisdictions
     Grand Lodge of Ancient, Accepted and Esoteric Freemasons
     M.E.A.P.R.M.M. Washington State 1613 Nation-Post-Modern Freemasonry
     M.W. United Grand Lodge AF&AM of Democratic Republics
     Order of International Co-Freemasonry (le DH).
     Regular Grand Lodge of England (a.k.a. “The Masonic High Council, the Mother High Council”

    Il est amusant que le GO des USA s’y trouve ! (il n’est plus reconnu, que je sache, par le GODF).

  • 70
    Diderot 6 février 2018 à 20:04 / Répondre

    Deux textes à méditer pour tous ceux qui sont convaincus qu’ils sont libres de rencontrer d’autres Frères et Soeurs . Je pense notamment aux 8000 adeptes du SCDF qui sont en SERVITUDE VOLONTAIRE quand on apprend ce qui suit :
    – dans un courrier aux abonnés à la revue Ordo ab Chao, le Grand Secrétaire Général Michel Piquet écrit : « Le Suprême Conseil rappelle aux membres de sa Juridiction que leur appartenance à celle-ci implique qu’ils s’engagent en conscience à ne pas appartenir ni même à fréquenter des ateliers irréguliers« . [« Irréguliers » = GODF, FFDH, GLMF, GLMU…] – « le SCDF a modifié ses Règlements Généraux avec cette clause : si un de ses membres porte concours à une obédience irrégulière, cela peut être considéré comme un délit maçonnique ». UN DÉLIT SIGNIFIE PASSAGE AU TRIBUNAL ET EXCLUSION
    Dans son célèbre ouvrage « Discours de la servitude volontaire »Étienne de La Boétie livre une histoire à méditer : « On raconte que Lycurgue, le législateur de Sparte, avait nourri deux chiens, tous deux frères, tous deux allaités au même lait. L’un était engraissé à la cuisine, l’autre habitué à courir les champs au son de la trompe et du cornet. Voulant montrer aux Lacédémoniens que les hommes sont tels que la culture les a faits, il exposa les deux chiens sur la place publique et mit entre eux une soupe et un lièvre. L’un courut au plat, l’autre au lièvre. Et pourtant, dit-il, ils sont frères !
    Celui-là, avec ses lois et son art politique, éduqua et forma si bien les Lacédémoniens que chacun d’eux préférait souffrir mille morts plutôt que de se soumettre à un autre maître que la loi et la raison. »
    Ni Maître, ni Grand-Maître, ni Grand Commandeur et tu seras libre petit lièvre !!

    • 73
      Chicon 7 février 2018 à 09:46 / Répondre

      (70) La Fontaine semble y avoir puisé son inspiration de la fable « Le chien et le loup » .
      Tout le monde s’inspire de tout le monde: la franc-maçonnerie, les religions, les comportements.
      On s’inspire toujours du passé , la pensée évolue, sauf peut être pour les révolutionnaires dits progressistes. Je ne dirai pas de noms sauf sous la torture.

    • 75
      joab's 7 février 2018 à 10:22 / Répondre

      Il me semble que si nous sommes des <bFM, de tels ecrits sont à clouer au pilori et à ranger au musée des horreurs de la FM !
      Mais qui leur dit que c’est ignoble ? Tel est un grave problème qui pollue la FM francaise : une culture de la soumission, prétextée au nom d’un détournement de la notion d’ « Ordre » sans rapport avec quelque servilité.
      Il suffit pourtant d’examiner les « Constitutions de l’Ordre » de la plupart de ces groupes pour mesurer la fausseté de ces exigences !
      Mais les dirigeants misent aussi sur la paresse … Qui va vérifier et leur rétorquer ?
      On notera aussi le méli-mélo après les argument sentencieux où l’on prend pour pretexte des considerations profanes, mais aussi religieuses, politiques.

  • 67
    joab'n 6 février 2018 à 15:30 / Répondre

    A force de repondre à repondre l’indentation rend illisible la réponse.
    Pourtant, nous sommes sur des questions essentielles pour les FM :
    – la priorité personnelle et de loge à donner entre la discipline obédentielle et la dignité maçonnique.
    – la « fidélité » à l’obédience.
    – le rôle des obédiences.
    – les devoirs des FM, des VM, des officiers d’obédience.
    Je crains que des notions profanes comme la discipline pour bon fonctionnement, pire la déférence, voire l’ambition de paraître ou de « diriger », le conformisme, voire la paresse prennent le dessus sur la nécessité d’appliquer les règles de base de la FM. Alors bien sûr, il y a aussi volonté de fuir le conflit, etouffer pour rechercher une proximité, solidarité en fermant les yeux.
    Il me semble que nous devons TOUJOURS nous interroger sur ce qui fonde notre comportement, ne jamais accepter des diktats, suffisances et ainsi apprécier l’obédience du moment pour ce qu’elle nous apporte réellement.
    Il me semble que c’est aussi l’intérêt des obédiences de cesser des attitudes profanes d’imposition et de cultiver ce qui y fait adhérer … et non s’y soumettre.
    Il n’y a aucune fatalité à quelque obédience.

  • 52
    Chicon 31 janvier 2018 à 18:51 / Répondre

    N’est on pas en train tout au long de ces messages de sodomiser un coléoptère pour être nuancé. Peu importe d’être incroyant ou croyant , de recevoir évêque ou gourou, du moment que l’on voit notre destinée poindre dans le regard de nos frères, comme dans « Ma Loge Mère » de Kipling.

    • 55
      SANJON 1 février 2018 à 11:11 / Répondre

      Collé à la terre ?
      Certains voient comme un paradoxe que l’on prête à la FM des intentions d’Universalité, parce que l’on entend qu’elle serait un milieu « fermé »…
      Pourtant, dans l’essence, notre pensée profonde dépasse les murs du temple.
      Certes les rites, les invocations, ni d’autres détails ne sont identiques (MSA/MPA), mais s’arrêter seulement à ses « certitudes » démontre l’absence de volonté Universelle.
      C’est pour cela qu’en dehors du travail il faudrait se recréer en allant vers les autres…

    • 58
      joab'n 5 février 2018 à 15:18 / Répondre

      Mais hélas « ca importe » non aux franc maçons, mais aux militants obédentiels qui y trouvent autre prétexte à diviser les FM..
      En effet l’Universalité (à ne pas confondre avec uniformité) transcende la FM et les FM leur permettant de passer outre ce qui pourrait les diviser dans le monde profane.
      Il est donc essentiel pour tous les FM de chasser ces facteurs de divisions profanes et apporté par des obédiences.
      Réagir contre les abus de pouvoirs des obédiences maçonniques est-il contre-maçonnique ? Non ! au contraire ! on peut aussi estimer que c’est notre devoir de FM !
      Concernat la GLAMF, il faut se souvenir que ses statuts ont té rédigés à l’epoque où ses fondateurs rêvaient de séduire la GLUA et être « reconnus ». D’où une surenchère de croyance chrétienne (au delà même de la GLNF)… Rappellons que dans des rituels GLAMF, « les saintes ecritures dirigent la foi » !
      Depuis, « suite à l’échec » (spécialité GLAMF) de la dite reconnaissance, le discours ultra-religieux est beaucoup moins unanime mais les statuts sont restés.

      • 59
        SANJON 5 février 2018 à 19:02 / Répondre

        Bon, bon, bon…
        Ne sommes nous pas issus d’une culture aussi chrétienne ?
        Bien sur il ne faudrait pas s’arrêter qu’à cela, mais pourquoi l’oublier…
        Après tout, l’important n’est il pas de tirer la substantifique moelle des vieux os que nous laisse l’histoire réelle et même subjective ?
        Nous verrons bien si ce nouveau GM sera en capacité d’orienter dans le respect et l’ouverture comme il semble le prétendre.
        Bien sur nous ne pouvons être dupes des tentations liées au pouvoir pour ne les avoir que trop subies…
        Ce qui induit que s’il faut transgresser l’ordre d’une obédience parce que celle ci se voudrait « réductive », alors ce pourrait devenir un devoir et par habitude une norme !
        Libres et de bonnes mœurs…
        Comment, par quelle justification sinon despotique, un « pontife » aussi régulier soit il, pourrait s’interposer contre le désir d’Universalité, ce d’autant que les LL de son O sont souveraines ?

        • 60
          joab'n 6 février 2018 à 10:33 / Répondre

          Oui, mais encore une fois, il n’ ya rien a attendre des dirigeants d’obedience. Ils mènent leur « job » profane.
          C’est à chaque FM, chaque loge, chaque VM de jouer on rôle, FRANCHEMENT, sans attendre quelque concession d’un GM ou autres officiers.
          Si des pontifes d’obédience se comportent ainsi, c’est que NOUS les laissons faire !
          Il n’y a pas de « nous verrons bien » si nous sommes le « F » de FM, c’est déjà tout vu !
          Je plaide pour que nous cessions des attitudes de « soumis » à des obédiences. Nous devons d’ABORD être des Fm, et ensuite respecter les obédiences et leurs dirigeants et leur témoigner toute notre fraternité.
          Il me semble important de renverser l’ordre d’autorité qui a largement failli.
          Les obédiences sont au service des loges et doivent faire ce que leur exigent les loges, pas l’inverse. Et l’obedience est en faute lorsque elle tente d’imposer quelque règle en contradiction avec les regles tri-centenaires de la FM. (dont ce qui concerne l’entrée en loge).
          Et la regle profane que nous racontent les militants d’obedience : On fait ce qu’on veut « chez nous » (notre obédience) n’a pas sa place non plus !
          Le « chez nous » pour un FM est CHAQUE LOGE de FM ! (selon les rituels tricentenaires) … Tiens comme le christianisme de base ! « Là où 2 ou 3 sont réunis en mon nom … »
          Oui le christianisme et fort interessant et lié à la FM ! Mais là encore les obediences exigeant croyance faillissent ! (pour les mêmes raisons).
          Bien sûr, ceci n’est que mon avis, relativement marginal. Gageons, même si ce sujet est maintenant enfoui dans le blog que des militants obdentiels retorqueraient par des attaques profanes à la personne.
          Merci Sanjon de votre esprit ouvert.

          • 61
            SANJON 6 février 2018 à 12:00 / Répondre

            Je rappelle qu’à la GL-AMF les LL sont souveraines et entendent bien le rester !
            L’Ob comme les maisons des rites sont sensées proposer et les LL disposer.
            Réel progrès vis à vis de l’O d’origine, non ?

            • 66
              joab'n 6 février 2018 à 15:18 /

              « souverainenté » ? La souveraineté ne se mesure-t-elle pas à la capacité à passer outre des diktats(propositions …) obédentiels ? Si c’est la souveraineté à approuver ou démissionner…

            • 71
              SANJON 6 février 2018 à 20:42 /

              En réponse au 66 de Joab,n…
              La souveraineté ne se mesure que par l’entente réciproque au sein de la L.
              Non pas que tous soient du même avis, mais que chacun puisse s’y exprimer dans le respect de l’autre, d’une part et que lorsqu’une décision est prise par l’ensemble des FF elle doit être respectée par tous au sein de cette L. C’est le coté « Ordre »… face au chaos, sous entendu par la monopolisation de la pensée et de l’espace décisionnel…
              Pour ce qui vient de l’extérieur, la L se réserve tous droits d’appliquer ou non les suggestions, fussent elles de l’Ob ou de la M du R.
              Je suis né dans une petite L régulière de Montagne et le fait que nous ne soyons nombreux nous rapproche certainement autant que la distance parcourue par les FF pour venir en T.
              Bien sur, rien n’est parfait et tant mieux !
              Nos choix ne regardent que nous, ce qui ne nous empêche d’être affiliés ailleurs…
              La diversité est notre richesse dans la complémentarité, mais sans l’Amour Fraternel, que serait elle ?
              Quand aux exclusions, le jugement ne concerne que celui qui le porte !
              Certains peuvent partir. Comme disait l’un de nos FF, « Je fais toujours plaisir, si ce n’est quand j’arrive, c’est quand je repars »…
              Ce qui veut dire bien sur que celui qui s’en va peut toujours revenir, si bien sur il est passé d’un état de conscience à un autre et donc empreint de la réalité qui nous lie.
              Frat…
              Sanjon.

          • 62
            brutuspitbull 6 février 2018 à 12:58 / Répondre

            JOABEN ,

            mais pourquoi ne pas avoir mis en pratique ce que vous dites , lorsque vous avez crée GLEFU ?

            les conseilleurs ne sont pas les payeurs , comme votre principe d’universalisme et non d’uniformisme , pour rassembler tous les FFMM , c’est une expréssions qui donne le cap du travail sur soi du FM en tant qu’homme dans l’univers vers l’amélioration de soi et de l’humanité , et chacun choisi ce qui lui convient le mieux pour y arriver .
            interpréter les textes et les rituels dans le sens de votre propagande est débile, et n’a jamais été dans les faits la volonté des auteurs , c’est comme si vous demandiez a des athées d’aller a l’église ou a un musulman d’aller prier a l’église

            • 65
              joab'n 6 février 2018 à 15:16 /

              Merci de démontrer en direct ce que j’avancais sur la réaction des militants obédentiels … Donc aucun commentaire sur le fond … du pourquoi DES obédiences imposent des attitudes contre-maçonniques …
              Bon insulte de débilité qui demontre l’etat d’esprit de militant obédentiel prêt à tout jusqu’au mensonge de déni du rituel.
              Interpréter ? Pas du tout !
              Lire l’ouverture des travaux !
              – Quel est le 2e devoir ? xxxx
              – A quoi reconnaitrai-je que vous êtes maçon ? yyyy
              Tout celà est parfaitement clair et opérationnel.
              Quelle energie dépensée par ces militants d’obedience contre la FM, simple, souriante !
              Merci d’avoir illustré ainsi ce qui vous anime… Ainsi vous arrogez que la volonté des auteurs de nos rituels serait de servir vos dérives ?
              Vous êtes donc incapable de nous exposer en quoi ériger des regles en opposition avec les rituels serait bénéfique à la FM ?
              D’où sortez vous que la GLEFU pratiquerait aussi des dérives de ce type … à part votre volonté de rétorquer en tentant discredit ?

        • 74
          joab's 7 février 2018 à 10:06 / Répondre

          Réponse au 71 de sanjon.
          Ta définition de « souveraineté » est un peu étonnante ! Car elle décrit le fonctionnement INTERNE de la loge.
          Alors que, me semble-t-il la souveraineté de la loge doit s’exercer à l’extérieur, une capacité à prendre des décisions souveraines, indépenfdantes, voire opposées vis à vis d’une autre entité.
          Mais, il est vrai, que même si les tentations sont encore là, c’est sans rapport avec la situation des loges à la GLNF.
          Rappellons aussi qu’à la GLUA les loges sont des « independant lodges ». La situation abberante de la GLNF(aggravée sous Servel) est particulière à la GLNF et sans rapport avec la GLUA qui n’exige rien de tel.

      • 63
        Christian C 6 février 2018 à 13:46 / Répondre

        On commence à en avoir un peu marre de tes répétitions et obsessions Joab’n. Si les obédiences existent, c’est parce que des loges et donc des francs-maçons y adhérent. Ces obédiences édictent effectivement des règles que chacun est libre d’accepter ou non. Tu n’en veux pas, va voir ailleurs. La très grande majorité des FF et des LL se retrouvent dans l’organisation de la maçonnerie en obédiences, qui en fait les protègent.
        Car leurs règles sont faites, entre autres, pour protéger la franc-maçonnerie de n’importe qui et n’importe quoi, de tous les charlots et margoulins qui se prétendent francs-maçons par la grâce d’eux-mêmes, et veulent s’imposer et être reconnus « comme tels » par « la franc-maçonnerie », sans que celle-ci ait le moindre contrôle sur leurs origines.
        Mes Frères me reconnaissent comme tel, …ou pas. Donc, vis ta vie hors les obédiences si ça te chante, mais cesse de les emm…

        • 64
          Emmanuel 6 février 2018 à 14:05 / Répondre

          « …/… leurs règles sont faites, entre autres, pour protéger la franc-maçonnerie de n’importe qui et n’importe quoi, de tous les charlots et margoulins qui se prétendent francs-maçons par la grâce d’eux-mêmes, et veulent s’imposer et être reconnus « comme tels…/… »
          Si c’était vrai ça se saurait.
          Mon avis est que ces règles protègent justement « les charlots et margoulins » avides de cordonite.
          Les obédiences et juridictions doivent être ramenées à ce qu’elles auraient toujours dû être : des associations de moyens.

        • 68
          joab'n 6 février 2018 à 15:37 / Répondre

          Bon, la classique attaque à la personne …
          En matière de « répétition » la soumission à l’obédience n’est pas beaucoup plus « répétée » ici ?
          Tu n’as manifestement pas compris mon propos. Tu me tiens le propos profane classique que si on est pas content on a qu’à aller voir ailleurs … Ce qui montre où tu vas chercher tes « arguments ». Pourquoi donc cette animosité ? Que défends-tu finalement ?
          Je t’ai exposé les regles maçonniques …
          « A quoi reconnaitrai-je que vous êtes maçon » n’est pas comme tu le décris un caprice lié à l’obédience et j’ose espérer que tu connais la réponse MACONNIQUE …
          Il s’avère aussi que « chacun chez soi » n’est pas de la FM ! Nous somme TOUS concernés !

  • 45
    michel 30 janvier 2018 à 23:00 / Répondre

    Notre cardinal à Lyon ne s’est jamais affiché en première ligne, c’est tout naturellement qu’il a envoyé un de ses adjoints, l’évêque Payen pour participer à l’inauguration des locaux de la GLDF à Villeurbanne.Cet évènement fut relaté dans la presse locale.
    Dans le cadre des rencontres oecuméniques, un groupe de franc-maçon de la GLDF, rencontre régulièrement ce Monseigneur Payen, ces franc-maçons ont pour chef de file le respectable frère Jean-Jacques G. qui en page de couverture de ces livres annonce son 33° degré et affirme que selon lui il faut être croyant pour être franc-maçon…
    Vous vous doutez bien que tous les maçons lyonnais ne sont pas sur cette ligne.

    • 48
      Diderot 31 janvier 2018 à 08:58 / Répondre

      Excellent SCOOP – Merci de nous avoir fait ces révélations.
      Il serait heureux que nos amis Luciole et Emmanuel soient invités aux prochaines réunions de ses Frères lyonnais et ensuite puissent en faire un compte-rendu. On pourra savoir ainsi ce qui se passe au sein de ce groupe GLDF-Archevêché qui semble bien occulte! Faire suinter un peu d’infos ne ferait pas de mal. Mgr Barbarin étant le « patron » local de la structure régionale de l’Opus Dei on aimerait bien savoir s’il y a des membres de cette organisation occulte dans les réunions avec les Frères lyonnais.

      • 49
        SANJON 31 janvier 2018 à 11:23 / Répondre

        A Diderot…
        Et, cela t’emmènerait à quoi ?
        Pourquoi ne pas aller visiter par toi même ?
        Personnellement, si j’ai l’occasion d’aller sur la ville de Lug avec un arpète et visiter ma ville natale et ses LL me plairait, quelles qu’en soient les OO et les LL, tant qu’il y a de la Lumière !
        Quelques temps en arrière, dans FM magazine, fut édité un article sur les roches gravées en Bretagne par les Jésuites (anciens tableaux de L, peut être ou même veine, qui sait !).
        Le ciel est trop grand pour qu’il n’y ait qu’un seul chemin…
        Tant qu’il n’empêche pas les autres de progresser !
        Puis, le jugement ne concerne t’ il pas que celui qui le porte ?
        Fraternellement.
        Sanjon.

        • 50
          Emmanuel 31 janvier 2018 à 11:36 / Répondre

          Diderot n’est pas du genre à s’informer par lui-même mais plutôt du genre pisse-vinaigre comme certains épiscopes qui ont de la FM une vue à travers « la rumeur publique » et « l’insinuation de gens pieux ».
          En ce sens il est le digne descendant de ceux qui ont initié « les fiches » qui font d’une certaine obédience une officine de renseignement de qui vous savez….
          Mais son unique neurone l’empêche de « rassembler ce qui est épars ».

      • 51
        Luciole 31 janvier 2018 à 12:54 / Répondre

        En ce qui me concerne la messe est dite et je me retire de ce fil où nous risquons de nous enliser dans le rabâchage.
        Merci à Geplu pour sa patience et à notre Très Cher Frère Diderot pour nous avoir lumineusement démontré qu’il n’y a pas de « Police de la pensée » à la Grande Loge de France et qu’elle réunit des frères croyants,pratiquants,athées,spiritualistes,&gnostiques,indifférents et visiteurs dans une parfaite harmonie et dans le plaisir que nous avons à nous retrouver,ensemble,en Loge.

      • 53
        Hep 1 février 2018 à 00:02 / Répondre

        @Diderot
        De deux choses l’une:
        * soit ils se parlent, ce qui est très positif
        * soit ce sont des réunions occultes entre des FF d’une organisation occulte et des membres de l’Opus qui est une autre organisation occulte afin de célébrer l’occultisme …

        Je pencherait pour la première solution et il faudrait avoir plus de rencontres de ce type. Ca évitera des episcopes qui connaissent la FM à travers la rumeur et des FM qui connaissent l’église à travers … la rumeur 😉

        • 54
          SANJON 1 février 2018 à 10:57 / Répondre

          Hep…
          Tu as raison !
          C’est de la discussion que jaillit l’entendement.
          Après, chacun en fait ce qu’il en veut tant que cela ne porte préjudice ni à l’un, ni à l’autre…

        • 56
          Chicon 1 février 2018 à 12:43 / Répondre

          (53)(54) ce n’est pas un péché gravé ou mortel que de recevoir un évêque a la vue de tous. Nos Presidents de la Republique font de même . On pourrait de la même façon recevoir un mécréant comme JP Sartre.

          • 57
            SANJON 1 février 2018 à 15:08 / Répondre

            Bien sur, feu, fut il…
            Mais recevoir s’entend hors travaux s’il ne s’agit d’un M, non ?
            Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose…
            Il ne peut s’agir d’une tenue.
            Mais, qu’en est il des « tenues blanches » ?
            L’on sait l’origine militaire et du fameux 31… Mais, peut on dire « tenue blanche » s’il ne s’agit que d’une réunion « profane » ?

  • 39
    Diderot 30 janvier 2018 à 11:43 / Répondre

    Il y a robe et robe . À la GLDF on ne veut pas voir de femmes en robe dans les temples mais par contre les robes cardinalesques sont les bienvenues. Ainsi en février 2011 Mgr Emmanuel Payen, archidiacre représentant officiel du cardinal Barbarin était à l’inauguration par le Grand-Maître Alain-Noël Dubard, d’un nouveau local maçonnique des basabanchi de la GLDF à Villeurbanne en compagnie du maire de Lyon Gérard Collomb. Luciole va nous préciser si Mgr Payen a béni les 6 temples du local de la GLDF!

    • 41
      Emmanuel 30 janvier 2018 à 17:17 / Répondre

      Pour info nous sommes en 2018…
      N’importe quoi pour faire de la mousse!!!

    • 42
      luciole 30 janvier 2018 à 17:59 / Répondre

      Cher Diderot
      Je n’en sais absolument rien,m’en fiche complètement et en doute encore davantage.
      Ce Monsignore était invité je suppose et donc était là comme personnalité.
      Je subodore ton esprit taquin car perso ce ne sont pas les robes qui me gêneraient mais les
      pensées profanes des assistants!

      • 43
        Diderot 30 janvier 2018 à 20:49 / Répondre

        Ce qui est curieux c’est qu’aucune obédience française n’a JAMAIS invité un prélat de haut niveau pour inauguer ses locaux.Or Mgr Payen est celui qui a conduit la cérémonie religieuse des obsèques de Paul Bocuse. Et d’un autre côté ce n’est pas surprenant que ce soit Dubart qui ait lancé l’invitation. Par tous les bouts que l’on prenne la situation de la GLDF on est confronté à son hypocrisie qui consiste à dire qu’elle n’a rien à voir avec le « religieux » alors qu’elle suinte de religiosité dans toutes ses manifestations internes et externes.

        • 44
          Emmanuel 30 janvier 2018 à 22:45 / Répondre

          Monsieur l’encyclopédiste
          N’importe quoi pour essayer d’être un peu qq chose. Triste.
          37 ans de GLDF, connaissant bien aussi la juridiction, plusieurs fois VM…
          Jamais rien vu de ce que tu racontes. J’ai eu moi aussi un évêque comme invité et il s’est montré infiniment plus intelligent que toi en acceptant le dialogue tout en reconnaissant nos différences sans jeter d’anathème.
          Et si tu avais eu l’occasion d’entendre la prestation de l’évêque de Versailles (j’ai oublié son nom) tu saurais qu’il y a dans l’église romaine que je n’apprécie pas plus que ça et à la GLDF des hommes (FF ou non) qui essayent de rapprocher les points de vues. De tous les FF que je connais (et j’en connais beaucoup compte tenu des fonctions exercées)je n’en connais pas qui suintent le religieux. Tu gagnerais certainement à la fermer plus souvent.

        • 46
          luciole 30 janvier 2018 à 23:26 / Répondre

          Bon,je ne connais pas les dessous de cette invitation.Peut-être étaient-ils copains? un geste de bonne volonté pour montrer que nous ne « bouffons pas du curé »(en tout cas jamais pendant le carême),une avancée diplomatique? Le plus simple serait de demander à AN Dubart.Après tout le pasteur Dumont a fait supprimer le Gadlu du GO et les pasteurs Desagulier et Anderson sont à l’origine des constitutions de la GL de Londres.

          Malgré une longue présence à la GLdF je n’ai jamais constaté une quelconque attraction vers la religion ni ce concept de suintement
          (formule dont je te laisse volontiers la paternité).Le rapport avec P.Bocuse m’échappe complètement.
          Bonne nuit.

          • 47
            SANJON 31 janvier 2018 à 07:15 / Répondre

            Bonjour les illuminés !
            La FM (Écossaise/anglaise) n’a t’elle pas permis d’éteindre certains feux entre les factions religieuses sans pourtant se détacher totalement d’un certain « clan » à la rose blanche ?
            Si la volonté est d’apaiser, vienne donc qui de bonnes intentions le prouve par la Paix !
            Personnellement, je suis convaincu que nul ne détient à 100% La Vérité…(Y en a t’ il une ou plusieurs ?)
            L’important étant la Justice pour les Hommes et la Paix pour les Âmes…
            Donc, le monde étant ce qu’il est et nous ce que nous devenons lorsque nous travaillons, je souhaite que les volontés puissent amener l’évolution en rapprochant ce qui peut l’être tout en restant Lucides de ce qui nous Nuit terriblement.
            Vive la FM !

  • 38
    luciole 30 janvier 2018 à 10:38 / Répondre

    réponse au 35
    Cher Brutus. Je te remercie de tes paroles mesurées,je comprends le reproche fait à la GLdF au sujet de la fréquentation dudit « Pole »par des soeurs.
    Je ne peux qu’exprimer mon sentiment propre.Il ne s’agit pas de tenues communes il n’y a donc pas contradiction.
    Si la FM ancienne impliquait la croyance en une entité plus proche du Dieu des religions la version d’Anderson sur « la religion sur laquelle tous sont d’accord » était évidemment dans son esprit « chrétienne » .Nous l’avons élargie ensuite mais la religion est affaire de mental donc susceptible de changements.
    En ce qui concerne la féminitude (ce n’est pas péjoratif) il n’en est pas de même.
    Mon sentiment est que ce n’est pas rejet des femmes à la GLdF mais souhait de rester entre hommes.
    Cela peut paraitre semblable mais c’est différent.Nous avons tout le reste de l’espace social et familial pour la mixité et, que ce soit souhaitable,moral,injuste ou quoi que ce soit d’autre, l’ambiance n’est pas la même dans une loge mixte.Nous avons,en France,tous les choix.
    Je t’embrasse bien fraternellement.

  • 34
    Hep 29 janvier 2018 à 23:43 / Répondre

    33 commentaires ! On doit arrêter vite car on peut pas aller au dessus …
    Mince, celui-ci est le 34 ème 🙂

  • 28
    Emanuel 28 janvier 2018 à 11:27 / Répondre

    Mais lâchez leur la grappe!

  • 20
    Alain Terrieur 27 janvier 2018 à 10:45 / Répondre

    Il faut arrêter de dire que ce Pôle de tradition représente les 2/3 de la FM en France. C’est au mieux 53000 FF, sur 178000 FF , soit un petit tiers. Mais au delà des chiffres, ça me fait penser à la fable la grenouille et le bœuf. Et on sait ce qu’il advint de la grenouille à la fin. Ce Pôle est un « machin obedientiel » destiné à recruter, à paraître et à exister. On est assez loin de la FM qui se pratique dans les loges. Sacré Jean de la Fontaine. Il avait tout compris !

    • 23
      SANJON 27 janvier 2018 à 20:24 / Répondre

      En fait la situation française est réellement à l’inverse de ce qu’elle est dans le reste du monde !
      La révolution et le jacobinisme ont créé le particularisme français. Le problème fondamental réside dans le clivage réflexe entre les culs bénis et les bouffeurs de curés…
      Et si l’on évoluait enfin ?

      • 25
        luciole 28 janvier 2018 à 09:11 / Répondre

        Et si on admettait que l’exclusion est du coté des « Réguliers-reconnus » et des 95% mondiaux qui ne veulent pas de nos petits 5%?
        Ils sont pourtant toujours bien accueillis quand ils viennent nous voir en cachette!

        • 27
          Ombresetlumiere 28 janvier 2018 à 11:14 / Répondre

          Comme quoi on a pas que des gens bien chez nous. Lol. Mais c’est pas parce que y en a deux ou trois qui se perdent et qui considèrent ton association (gldf je presume vu le discours) comme un club service quelconque supplémentaire, qu’il faut en faire une généralité. S’ils sont bien a ton association, pousse les a rester, on en a cure, on fait tout l’inverse d’une course aux cotisation chez nous. Cdlt

        • 29
          brutuspitbull 29 janvier 2018 à 09:48 / Répondre

          Luciole , il faut réfléchir avant d’écrire et m’expliquer en quoi on vous empêche de vivre votre maçonnerie.
          moi le jour ou ces règles ne me conviennent plus, je m’en vais en homme libre !
          si la GLDF ne reçoit pas les SS, libre a elle de concevoir « sa maçonnerie » idem pour les SS qui veulent rester exclusivement entre elles !
          quand a ceux qui viennent en cachette, libre a vous de recevoir ou pas !
          franchement il faut arrêter d’agiter la peluche du manège de la régularité /reconnaissance pour nous coller « EXCLUSION »

          • 31
            Yasfaloth 29 janvier 2018 à 12:43 / Répondre

            Vous ne nous empêchez nullement de vivre, et même de bien vivre, on peut simplement regretter la situation actuelle au nom de « l’esprit d’universalité », non ?
            .
            (Sans tomber dans du « joabinnisme » trollesque 🙂 )

            • 33
              brutuspitbull 29 janvier 2018 à 16:46 /

              YASFALOTH ,

              l’esprit d’universalité existe puisque nous travaillons tous pour rétablir quelque chose de plus grand , il y a des différences dans l’intimité qui est propre a chacun d’entre nous de cette œuvre reconstruire , et cette intimité peu heurter celui qui ne la comprendrait pas .
              nulle besoin d’imposer a qui que ce soit sa façon de voir le GLADU ou de ne pas croire en Dieu pour se respecter ou dire que l’un maçon et l’autre pas ( ce qui n’a jamais été le discours de la GLNF)
              il me semble que chacun de nous connait les obédiences en FRANCE et a l’étranger pour pouvoir se faire un avis sur la manière dont il veut vivre sa maçonnerie dans l’obédience qui lui correspond le mieux et je rajouterai en France plus qu’ailleurs , alors arrêtons de nous jeter des « exclusions » ou des termes comme certains le font de « part de marché »
              frat.

            • 69
              joab's 6 février 2018 à 18:53 /

              Pour ce qui est des exclusions, c’est bien ce que pratiquent DES obédiences sur la base de critères profanes. C’est le comble de vous entendre vous plaindre d’ « exclusion » alors que en tant que FF vous êtes accueillis chaleureusement, comme doivent le faire des FM, alors qu’a l’inverse vous rejetez !
              Alors oui, nous FM vous reprochons fraternellement lorsque nous vous rencontrons sur des blogs ou ailleurs, ces pratiques contre-maçonniques auxquelles vous vous soulettez ! C’est notre devoir de fM, même si ca irrite votre allégeance.

          • 32
            luciole 29 janvier 2018 à 13:53 / Répondre

            @Ombre et Brutus.
            Calmez vous mes très Chers Frères,ma petite lueur ne veut surtout pas vous effaroucher.Je ne me plains de rien,je regrettais que l’universalité soit encore bien loin,surtout en France.
            Je vis tout à fait sereinement à la GLdF, que l’on traite en toute fraternité de club-service ou d’Association,je ne parlais pas de nos soeurs qui sont un autre sujet.

            Je ne comprends pas vraiment pourquoi le fait qu’un frère croit en Dieu ou pas modifie ce qui se passe en tenue? mais la Glua en a ainsi décidé et si la politique change (peu probable vu le sens du partage d’icelle)nous serions à la minute, fréquentables!

            Je préfère de loin l’attitude de mes FF et SS du GO qui se fichent éperdument de mon rapport avec la Transcendance (vous noterez la majuscule)ce dont je les remercie.

            J’ai déjà écrit que je reconnais pour FM, en vertu des S,P et At.comme on me l’a dit lors de ma réception.
            Je vous laisse à vos opinions en vous souhaitant,à défaut de lumière, une agréable journée.

            • 35
              brutuspitbull 30 janvier 2018 à 09:34 /

              mon cher Luciole , je suis entièrement d’accord avec toi , et je ne suis nullement effarouché (il en faudra bien plus et certainement pas pour la FM, même si cela m’apporte beaucoup)
              mais simplement , je pense que la GLDF est très critiqué pour ne pas recevoir les SS en loges alors même qu’elle les accepte dans un pole de spiritualité avec d’autres obédiences , ça vous vaut d’Être des sexistes et bien d’autres quolibets , sans que ses membres ne fassent a leur tour le jeu de ceux qui parlent d’exclusions ou de sectes en parlant de Francs Maçons ,et je le dis en toute fraternité .
              je t’embrasse

            • 37
              Oscar 30 janvier 2018 à 10:26 /

              Et bien, Luciole tu ferais justement bien de prendre exemple sur le GO qui lui est irrégulier, fier de l’être, qui ne court pas après la régularité sans vouloir en accepter les règles et qui ne passe pas son temps à dire du mal de la GLUA et de la GLNF.
              Et aussi, il n’y a aucune exclusion du coté des réguliers il y a simplement des règles… que nous avons crées, que nous respectons et que respectent 95% de toute la FM répandue sur toute la surface de le terre.
              Si ces règles ne vous conviennent pas, ce qui est tout à fait respectable et bien continuez à maçonner sur les voies parallèles de la Maçonnerie, trouvez-y votre bonheur et arrêtez de dire que vous êtes exclus… c’est vous qui vous excluez vous-même.
              Comme d’ailleurs vous excluez les femmes de votre obédience totalement irrégulière!
              Et aussi, comment pouvez-vous courir après la reconnaissance depuis, plus d’un siècle, sans penser que si un jour vous l’obteniez vous pratiqueriez immédiatement, vous aussi, cette même exclusion dont tu nous taxes à tort.
              En conclusion… vous nous reprochez de vous exclure(à tort)mais vous excluez les femmes et cela vous parait normal… et vous voulez être reconnus sans penser un instant que dans ce cas vous passeriez dans notre camp, celui de ceux à qui tu fais le reproche de vous exclure.
              Arhhh… c’est difficile, la Maçonnerie, hein!

    • 36
      SANJON 30 janvier 2018 à 09:35 / Répondre

      Tout à fait réel !
      Même si l’inverse est réel à l’extérieur…
      Dans notre « panoplie » de travail, selon ce que l’on pense être essentiel, le choix ne manque pas… selon où l’on se trouve et qui l’on fréquente !
      Entre les LL où l’on travaille sur la « spiritualité » par la logique et celles dans les quelles le symbolisme ritualisé permet une approche sensorielle profonde qui dépasse l’entendement de la raison, l’alternance et donc les visites réciproques devraient amener cette complémentarité contribuant à rendre plus humains FF et SS… Là est LA Vertu !
      Si le but est réellement de faire évoluer la société ou chaque individu pour in fine arriver au même « résultat », l’on devrait entretenir des ponts solides et fraternels.
      Or, ce n’est malheureusement pas le cas, car la logique et l’instinct ne font pas bon ménage, du moins si l’on n’en maîtrise pas les rouages…
      Universalité ne peut donc impliquer unicité, ni despotisme d’une tendance sur l’autre.
      Cependant, il existera toujours cet élan qui dépasse la curiosité par la transgression et qui amène le progrès à force de se répéter au point de devenir la nouvelle « norme ».
      Pour autant, il s’agit d’ouverture bien difficile dans un milieu qui se veut clos (dans chaque obédience). Paradoxe au « pays » de l’exemple dont on devrait tirer les leçons pour se rectifier par soi même…
      Donc, si la tendance vers l’Universalité est un désir inavoué, elle ne se pourra étendre que par l’évolution individuelle.
      Un GM si ouvert soit il et si conforté par son « collège de complices » ne peut réellement faire tomber la pluie ou briller le soleil si la volonté de chaque pierre reste figée dans le marbre d’une « tradition » par laquelle le mot « archaïque » constitue le prétexte pour le refus de la notion de progrès ou d’une porosité profane tout aussi exclusive et excluant toute autre démarche.
      Sanjon.

  • 18
    SANJON 26 janvier 2018 à 19:38 / Répondre

    Ha ! saigneur mon dieu…
    Pourquoi tant de haine lorsque surgit quelque différence ?
    Plus que la lettre, l’esprit de la lettre et rassembler ce qui est épars sera plus aisé !
    Ce qui est malheureux derrière ces discours, c’est encore une fois la peur de l’autre et l’attachement exclusif à ce qui nous conforte dans notre identité. Quel dommage !
    Pourtant, je ne connais pas un M ou une S qui ne soit pas attaché à la vie, à l’essence et au mouvement qui donne un sens à nos existences.
    Croire pour voir, voir pour comprendre et comprendre pour évoluer nous ramène à ce constat que la croyance n’est pas un but, mais seulement un point de départ.
    « Le ciel est trop grand pour qu’il n’y ait qu’un seul chemin », les nôtres, nous les créons à chaque pas que nous faisons. se perdraient ils en vain s’ils se rejoignaient enfin ?
    Ne serait il pas profitable enfin de laisser tomber les œillères, toutes les œillères ?
    Sanjon.

  • 15
    Ombresetlumiere 26 janvier 2018 à 19:13 / Répondre

    Sage attitude à la question GLNF. Bravo monsieur.

  • 12
    DEPORT 26 janvier 2018 à 15:33 / Répondre

    Devant les reniements, les renoncements, les trahisons de tous (obédiences confondues), j’ai jeté mon tablier aux orties et ce malgré le souvenir de merveilleux moments; mais j ‘ai retrouvé la paix de l esprit ! Adieu mes Frères !

  • 11
    Désap. 26 janvier 2018 à 15:27 / Répondre

    Mais pourquoi ne voir, dans ce que l’on nomme de manière générique « Dieu », que la conception religieuse ?
    Idem pour ce qu’on nomme « volonté » et « révélation » qui, dans les principes maçonniques, ne sauraient relever de notions religieuses.
    Il y a eu, au minimum, 6 000 ans de civilisation basée sur le contraire de la religion (définie par le dogme et la supériorité de l’humain), basée sur la Connaissance : étude de la Manifestation de manière à comprendre la nature de ce qui n’a pas à se manifester et qui en est son principe, dune part, d’autre part sur le postulat fondamental selon lequel l’humain n’est en rien supérieur à la nature, seul et unique moyen de ne pas voir sa réflexion poluée, et donc faussée, par de quelconques notions de valeurs.
    De plus !! L’initiation est justement ce que la religion a cherché à combattre en élaborant une pensée établie sur le positif/masculin dogmatique et déclarant le négatif/féminin comme néfaste, en créant ce qui n’a rigoureusement aucune signification d’un point de vue initiatique : le Bien et le Mal.
    Quand les maçons français se décideront-ils à sortir du piège virtuel tendu par les Anglais ?

  • 8
    Diderot 26 janvier 2018 à 12:05 / Répondre

    Cher Emmanuel, c’est bien de préciser tout ça, mais cela ne m’est pas destiné, moi qui me suis enlevé tout bandeau de la religion depuis plus de 50 ans; moi, « Diderot » qui pense comme Denis que « Le Dieu des chrétiens est un père qui fait grand cas de ses pommes, et fort peu de ses enfants » Mes propres précisions s’adressent à des lecteurs profanes qui envisagent d’entrer en FM. Jissey a écrit dans des dessins « Quelle différence entre Maçon « déiste » et un maçon « théiste » ? Tous deux sont croyants ..; mais l’un deux est plus intégriste que l’autre ! Tabernacle, opte pour ce que tu veux croire, Cher Emmanuel, peu me chaut !

    • 9
      Emmanuel 26 janvier 2018 à 14:06 / Répondre

      Cher Encyclopédiste… laisse donc les chrétiens croire comme ils l’entendent et les FF de la GL-AMF « fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers » référer à ce qu’ils croient juste. Comme disait ma Grand-Mère… « la foye oui mais chacun la sien ».

  • 7
    Désap. 26 janvier 2018 à 11:32 / Répondre

    La Glamf a démarré avec 14 500 FF en 2012,
    ils sont aujourd’hui grand maximum 15 000,
    Elle a recruté 4 500 FF
    la Glamf a donc perdu 4 000 FF en 6 ans.
    .
    On notera, comme le souligne le TCF Michel, le vide sidéral du discours Dalle, vide déjà constaté dans sa déclaration de candidature.
    On notera également que 50% des loges ne se sont pas déplacées pour élire le GM Dalle, elles n’ont même pas pris soin de délivrer des procurations.
    Ajouté à cela le splendide bottage en touche s’agissant de la situatuion du SCPLF.
    Et puis ! Cette manie des Pôles, non mais franchement ! Le ridicule n’est pas létale, voilà bien une vérité.
    Les chiens n’ayant jamais fait des chats, on pourra se faire une idée du niveau en lisant le fameux « blog très vigilant ».

    • 17
      Ombresetlumiere 26 janvier 2018 à 19:22 / Répondre

      Oui tu dois être proche de la réalité je pense…

    • 19
      Oscar 27 janvier 2018 à 10:26 / Répondre

      Ouais… d’après des renseignements émanant de certains dignitaires de la GLAMF celle-ci serait plus près des 10 000 F que des 14 000.
      Il semblerait même que tout le monde soit à peu près au courant de ces chiffres!

      • 21
        Désap. 27 janvier 2018 à 11:15 / Répondre

        Cher Oscar, tu sais bien que pour être incontestablement crédible il faut s’en tenir aux chiffres officiels,
        et vu que même ceux-ci ne sont vraiment pas brillants …
        bref !
        Va venir la perte des reconnaissances du SCPLF,
        va arriver le terme où les pertes financières deviendront insoutenables,
        j’ai de plus la faiblesse de croire que nous ne sommes pas que quelques uns à avoir été révoltés par la trahison des principes fondateurs et la prise de contrôle totalitaire de la Glamf par DM et ses marionnettes, je pense que nous ne sommes pas qu’une poignée à avoir déjà fuit ce potentat qui n’a plus rien de maçonnique.

        • 24
          Oscar 28 janvier 2018 à 07:32 / Répondre

          Non DESAP… les chiffres officiels ne sont justement pas crédibles à la GLAMF… de source même de dirigeants de la GLAMF elle-même.
          Le nombre de Frères de la GLAMF tangenterait à peine les 10 000 et diminuerait rapidement depuis l’élection de Dalle.
          Après, il est sur que la perte de reconnaissance du SCPLF et la reconnaissance du SCNDF, d’ici quelques mois, ne va rien arranger.
          C’est assez effrayant le cheminement de cette GLAMF qui n’a connu que des échecs… mais vraiment que des échecs… depuis sa création!
          Que vont devenir les Frères sincères?

          • 26
            Ombresetlumiere 28 janvier 2018 à 10:43 / Répondre

            Très bonne question, mais triste question, que celle que tu poses… en effet, que faire de tous ces FF sincères dans l’approche de la FM qui ont été amené dans les échecs de cette association.. association dont les projets étaient, si ce n’est « mort nés », pas vraiment exemplaires par rapport à notre FM séculaire et à ses parties prenantes. Depuis la création de cette association, elle n’est que politique relevant du profane.
            Les FF sincères sont pris entre le chaos de leur association et la crainte de revenir frapper à la GLNF pour retrouver paix & régularité. Pour eux souvent, il ne reste plus que la démission de leur parcours dont les dernières années les forcent à avoir envie d’oublier la FM.
            Nous avons tous, GO GNLF notre responsabilité pour bien montrer a ces FF qu’ils peuvent frapper à nos portes sans être dénigrés, tout en faisant extrêmement attention aux candidatures… pour juger leur sincérité.

    • 30
      bonnenouvelles 29 janvier 2018 à 11:44 / Répondre

      @ désap et oscar
      Vous nous obligez à répondre une fois n’est pas coutume aux fake news que vous distillez sans cesse depuis des mois. Deux exemples…
      Le premier concerne le nombre de frères appartenant à la GL-AMF. En avril 2012 nous étions environ 12000. Nous avons initié 4500 nouveaux Frères depuis cette date, soit en 5 ans et 8 mois, et sommes aujourd’hui 15400 environ. 1100 Frères nous ont quitté (décès, mutations, départs divers). Si nous étions moins, nous le dirions, car nous ne cherchons pas la quantité, tout le monde le sait bien.
      Deuxième exemple:
      Extrait du PV de l’AG basé sur le constat de l’huissier :
      En présence de 1099 membres adhérents (Frères), les 464 membres associés (Loges) présents ou représentés par leurs 555 délégués sur un total de 648 membres associés en mesure de voter soit 72% du corps électoral, ont pu valablement délibérer conformément à l’article 30.3 du règlement général.
      Ce rapport d’huissier sera publié prochainement sur le site de la GL-AMF.
      Alors pourquoi mentir sans cesse, et à quoi cela vous mène-t-il?
      Jean-René Dalle a été élu clairement et avec enthousiasme, de la même manière que lors du Convent REAA de la veille P…..K A…m a lourdement battu le candidat de M..C P….h! Et ne parlons pas du groupe de 7 qui avaient aussi un candidat au poste d’assistant Grand Maître de la Maison du REAA, et qui n’a obtenu qu’un score à la Poutou!

      • 40
        Oscar 30 janvier 2018 à 12:14 / Répondre

        Bonnenouvelles (le bien nommé)
        Ma fois… si tu le dis!
        Le monde maçonnique français rigole un peu, mais bon!
        Après, il me faut bien vous informer de la réalité des choses chaque fois que j’ai des info. fiables.
        N’oublie pas que j’ai à la GLAMF quelques milliers de F. sincères qui vivent mal les péripéties de leur obédience actuelle et qui méritent donc une information réelle autre que celle complètement orientée fournie par le pouvoir actuel.

  • 6
    Oscar 26 janvier 2018 à 11:15 / Répondre

    Réponses quasiment inexistantes malgré des questions… (très) gentilles!

  • 5
    MICHA 26 janvier 2018 à 11:01 / Répondre

    Je retiens la métaphore : « le cul entre une chaise et un prie-dieu » , une position bien peu confortable…

    • 14
      lazare-lag 26 janvier 2018 à 18:09 / Répondre

      Si je puis me permettre, (en tant que frère franginisant dans une loge du G.O.D.F.), une petite intrusion au milieu d’un débat de « spécialistes » qui a priori n’est peut-être pas le mien, la position du « cul entre une chaise et un prie-dieu » est peut-être bien plus confortable qu’on ne l’imagine.
      Après tout, si le quidam, frère de son état, place la chaise derrière lui et le prie-dieu devant, son mouvement corporel va consister à s’extraire par un mouvement ascendant du siège qu’il occupe initialement, pour occuper ensuite la position debout, avant que d’enfin redescendre pour une position agenouillée sur le prie-dieu.
      Dans cette illustration être le cul entre chaise et prie-dieu est donc une position debout.
      Et une position debout pour un homme comme pour un franc-maçon n’est-ce pas la position préférable?
      Métaphoriquement, encore une fois.
      Evidemment, si vous me mettez la chaise d’un côté et le prie-dieu de l’autre latéralement, vous me cassez toute ma démonstration! Pour ne pas parler de mon équilibre!
      Et là, pauvre de moi,je n’ai plus qu’à rentrer penaud dans mon atelier rénégat du G.O.D.F., et me poser la question existentielle:
      Gadlu fait de ta jeunesse?

  • 3
    michel 26 janvier 2018 à 10:24 / Répondre

    Notre frère Geplu pose bien les questions, mais les réponses glissent vers de la communication…
    Ce qui m’intrigue , ce sont les 4500 nouveaux membres depuis la création en 2012.
    Malheureusement, dans toutes les obédiences, plus on augmente le recrutement, plus le turn-over augmente !

    • 16
      Ombresetlumiere 26 janvier 2018 à 19:20 / Répondre

      Oui je me suis fais la même réflexions
      Le taux d’initiation est comme fort pour 12000 à 15000 membres initialement…

  • 2
    Diderot 26 janvier 2018 à 09:00 / Répondre

    Du côté des obédiences où l’on admet explicitement Dieu, la doctrine pour la Foi est claire pour la GLNF et la GL-AMF et toujours floue pour la GLDF. Pour faire simple on a :
    – à GLNF les éléments cardinaux sont : Dieu, le Révélation, le mysticisme
    – à la GL-AMF on a « la foi dans un Etre Suprême » (Dieu) + « la recherche du divin en soi » (mysticisme ); c’est la doctrine de la GLNF SANS la Révélation
    A la GLDF on a le déisme, la référence au GADLU du Convent de Lausanne qui est un cache-sexe du Dieu théiste. Mais si on n’a pas l’affirmation de la Révélation on se réfère à la Bible « sacrée » qui est porteuse implicitement de Vérités révélées donc mysticisme non avoué . Toute l’inconfort des membres de la GLDF vient donc qu’ils ont le cul entre une chaise et un prie-dieu. Alors on y admet les déistes et les théistes comme l’affirme « urbi et orbi » le Grand Commandeur du SCDF sur YOUTUBE, mais pas les athées et les agnostiques.

    • 4
      Emmanuel 26 janvier 2018 à 10:43 / Répondre

      Faudrait quand même considérer les textes pour ce qu’ils sont et pas seulement pour ce qu’on voudrait qu’ils soient.
      Le premier mot de la Bible est Beraeshith qui signifie à la fois Principe et commencement. Si le commencement peut être discutable en raison de l’intervention supposée d’un démiurge la notion de Principe ne l’est pas qu’on l’appelle hasard, nécessité, brouillard… GADL’U…. puisque tout ce qui est à une cause qu’actuellement on ne sait pas définir précisément laissant à chacun le soin de le faire pour lui-même. Quant à la Révélation il est évident qu’elle ne peut être que dans le commencement et toute la nature en témoigne… mais il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et qui en plus se met un bandeau.

    • 10
      Luciole 26 janvier 2018 à 15:09 / Répondre

      Cher Diderot,
      Je suis chagrin de devoir démentir une partie de tes propos.Je salue l’humour de ta comparaison,elle fera rire sans animosité.
      Je précise à nouveau que ce que j’écris n’est que ma pensée, sans mandat pour engager qui que ce soit.
      Si la définition que la GLdF laisse « flexible »du Principe c’est aussi et surtout pour laisser chacun libre de sa propre réflexion qui n’a pas à apparaitre en public puisque d’ordre intime et personnel.

      Pas de prières, pas de propos religieux autres qu’historiques ou philosophiques en loge. « Cache-sexe » dis-tu, nous ne sommes pas des voyeurs et pourquoi voudrais-tu que ce que le voisin pense de Dieu intéresse à ce point le FM qui vient en tenue ?
      Ce n’est pas la Bible qui est sacrée mais pour nous, la Loi. (Le livre de la « Loi sacrée » et non pas le « Livre sacré de la Loi ». La Bible est une référence historique et culturelle.
      En tant que membre athée ou agnostique de la GLdF et de la Juridiction j’ai été accepté et promu sans que quiconque m’ait interrogé à ce sujet. Quelles que soient les conceptions que puisse avoir le GM Philippe Charuel ou qui que ce soit, elles leur sont personnelles et je les considère comme telles.

      • 13
        Diderot 26 janvier 2018 à 17:07 / Répondre

        Cher Luciole
        Bien entendu il y a quelques milliers de Frères de la GLDF qui sont athées ou agnostiques car initiés voici des années .Mais au sommet de l’obédience, hors Alain Graesel et Michel Barat, se succèdent des GM qui veulent faire tomber idéologiquement la GLDF du coté où penche le SC c’est à dire vers le théisme. Souvenons nous tout de même de ce qu’écrivait Roger Dachez sur son blog à propos des négociations débutées après « Bâle » : »La GLDF a groupé autour d’elles quelques Obédiences qui pouvaient accepter les Basic Principles anglais (clairement évoqués dans l’Appel de Bâle) afin de se joindre à elle. Je sais de quoi je parle – à la différence de certains commentateurs –, car j’étais du nombre ! Je puis donc certifier que les rencontres avec des représentants qualifiés du groupe de l’Appel de Bâle portaient clairement sur le calendrier de cette reconnaissance : en quelques mois, la Confédération bouclée, reconnaissance par les cinq Grandes Loges européennes puis, dans la foulée, dès la fin 2013 (!), présentation par ces dernières du dossier de reconnaissance de la Confédération par la GLUA, à l’horizon 2014 !
        Ceci veut bien dire que les dirigeants de la GLDF étaient prêts à accepter en 2012 la RÈGLE de la GLUA de croire en Dieu et sa Vérité Révélèe. Surveille de près l’élection de ton GM en juin et voit de quel projet pour ton obédience l’élu sera porteur. Le propre des intégristes c’est qu’ils ne renoncent JAMAIS! Un pas a été franchi avec l’annonce du déisme du REEA. Ce n’est pas un signal faible !!

        • 22
          luciole 27 janvier 2018 à 15:07 / Répondre

          @Diderot
          Nous discutons sur un fil qui devait concerner l’élection du GM de la GL-AMF dont nous nous sommes éloignés.
          Je ne conteste pas les possibles arrières-pensées de dirigeants de la GLdF et, en son temps, j’ai cru au possible succès de la CMF mais je suis convaincu qu’une très grosse majorité des membres sont au moins tièdes en matière de religion et que s’ils adhèrent du bout des lèvres au « Principe » ils sont rebelles à « la Croyance en Dieu » et davantage encore à la « Volonté révélée » les divers convents en témoignent.
          Si le SCdF emprunte ce chemin autant aller au nouveau SC de la Glnf qui jouira de la caution des anglais et américains.
          Ces références pour historiques et spirituelles qu’elles soient ne nous contraignent plus en 2018 à les suivre aveuglément et les membres de la Juridiction étant aussi membres de la GLdF mes observations valent pour les deux.
          Recruter sur des bases religieuses, sous-entendues ou pas me parait périlleux mais je peux évidemment me tromper, j’agirai en conséquence.

  • 1
    brutuspitbull 26 janvier 2018 à 08:44 / Répondre

    JR Dalle à l’air d’un homme et d’un maçon on ne peu plus sincère je pense , il n’est pas diviseur mais il n’apporte pas de réponse aux questions essentielles , pire il bote en touche .il sera a l’image de claude Beau mais sans résistance .

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
2d0177a47792e27c8626dc08746a966bLLLLL