Médaille miraculeuse

Merci pour la belle médaille miraculeuse

Par Géplu dans Anti-maçonnerie

Il y a quelque temps j’avais reçu un courrier – anonyme mais provenant d’une personne voulant visiblement me sortir du péché – contenant diverses photocopies de bondieuseries genre « Quelle censure l’Église porte-t-elle, encore aujourd’hui, contre une personne affiliée à la franc-maçonnerie ? » Réponse, au milieu d’un bla-bla de plusieurs pages ou sont décrites toutes les peines encourues par ceux qui s’affilient « à la secte nocive de la franc-maçonnerie » : « Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou la dirige sera puni d’interdit ».

J’avais souri et n’y avais pas porté plus d’attention que nécessaire, mais un ami « auteur et conférencier » vient de me faire parvenir une enveloppe qu’il a récemment reçue et qui contient exactement les mêmes documents. L’expéditeur a de la suite dans les idées. Sait-il qu’il y a 170 000 maçons en France ? Ça va lui en faire des courriers…

Une autre des photocopies reproduit un extrait de bulle papale : C’est pourquoi Nous ordonnons à tous et à chaque chrétien, (…) de ne jamais se permettre, sous quelque prétexte que ce soit, d’entrer dans les susdites sociétés, de les propager, de les favoriser, (…) de se faire recevoir ou initier dans ces sociétés, dans quelque grade que ce soit, ou d’assister à leur réunion, ou de les aider ou favoriser de quelque manière que ce soit (…) sous peine d’excommunication. (…)  Nous condamnons surtout et Nous déclarons nul le serment impie et coupable par lequel ceux qui entrent dans ces associations s’engagent à ne révéler à personne ce qui regarde ces sectes, et a frapper de mort les membres de ces associations qui feraient des révélations à des supérieurs ecclésiastiques ou laïques. N’est-ce pas, en effet, un crime que de regarder comme un lien obligatoire, un serment, c’est-à-dire un acte qui doit se faire en toute justice, et où l’on s’engage à commettre un assassinat et à mépriser l’autorité de ceux qui, étant chargé du pouvoir ecclésiastique ou civil doivent connaître tout ce qui est important pour la religion et la société, et ce qui peut porter atteinte à leur tranquillité ? N’est-ce pas indigne et inique de prendre Dieu à témoin de pareils attentats ? (…) Peut-on tolérer l’audace ou plutôt la démence de ces hommes qui, disant, non seulement en secret, mais hautement, qu’il n’y a pas de Dieu, et le publiant dans leurs écrits, osent cependant exiger en son nom un serment de ceux qu’ils admettent dans leur secte ?

Et était jointe à ces copies une jolie petite médaille en fer blanc. Une « Médaille Miraculeuse », accompagnée de ces  recommandations : « Si donc vous aimez la Vierge et si vous avez confiance en sa puissante intercession : portez toujours sur vous la Médaille pour vivre dans la Grâce de Dieu et jouir de la protection de la Vierge Immaculée. Dites chaque jour l’invocation de la Médaille. La Vierge a voulu être ainsi saluée et invoquée : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». Propagez autour de vous la Médaille ; donnez-la particulièrement aux malades et aux affligés. (…) De même que Lourdes est une source intarissable de Grâces, la Médaille Miraculeuse est toujours l’instrument de l’inlassable bonté de Notre-Dame pour tous les pécheurs et tous les malheureux de la terre. »

Bon, on avait compris, un franc-maçon est un pécheur, mais c’est aussi un malade ou un affligé ?

Bien qu’athée j’ai un profond respect pour ceux qui croient, mais là franchement, comment peut-on « encore aujourd’hui » propager de telles niaiseries ?…

vendredi 09 février 2018 49 commentaires

Étiquettes :

  • 48
    7 2 avril 2018 à 19:50 / Répondre

    Sun Tzu dit: « Ceux qui sont doués pour la guerre amènent l’ennemi sur le champ de bataille. Ils ne se laissent pas amener par lui »…

    • 49
      ARTIST 3 avril 2018 à 05:21 / Répondre

      « La voie du guerrier a été mal comprise comme moyen de tuer et détruire. Ceux qui recherchent la compétition commettent une grave erreur. Frapper, blesser, ou détruire est le plus grave péché que puisse commettre un être humain. La véritable Voie du Guerrier est de prévenir le meurtre, c’est l’Art de la Paix et le pouvoir de l’Amour. » Maître Morihei Ueshiba .

  • 45
    Union et Solidarite 2 avril 2018 à 14:15 / Répondre

    Bonjour,

    Je ne vois pas le rapport entre la médaille miraculeuse, le FLN, et l’Algérie.
    La seule chose que je regrette, en tant que destinataire de cette médaille voici quelques années, c’est de ne pas avoir pu envoyer des remerciements à l’auteur anonyme de l’envoi de cet objet, qui doit valoir, du moins je le suppose à lire sa prose, une valeur inestimable…
    S’il voulait bien se manifester, j’aurai le plaisir, pour le remercier, de lui envoyer un petit objet symbolique maçonnique en souvenir.

    • 46
      7 2 avril 2018 à 15:31 / Répondre

      Vous devriez lire Vladimir Volkoff qui vous expliquera le 2ème archétype de l’Art Royal, mais avant, rappel des principes:
      1) Royaume de Chu contre celui de Wu
      Sun Tzu se rend compte que le premier ministre Nang Wa du royaume de Chu est corrompu (argent) et ambitieux (vaine gloire), à dix contre un, il choisit l’option la plus imprévisible : l’attaque, mais il opte pour des cibles faciles, puis disparait devenant insaisissable et attaque à nouveau d’autres cibles en obligeant l’adversaire à une mobilité qui fruste ses chefs de succès, de plus, à chaque escarmouche il comprend mieux l’ennemi. Toute la stratégie militaire doit se fonder sur l’intellect et non la force brute.
      Nang Wa joue comme aux échecs qui est un jeu d’attrition (on commence avec beaucoup de pièces) et le but de ce jeu est d’amené votre adversaire à se rendre en éliminant ses pièces (chaque pièce a son rang, et ne peut bouger d’une certaine manière, le but est de tuer le roi), à l’inverse Sun Tzu à une conception du jeu de Go (on commence avec un plateau vide)qui vise à conquérir le maximum de territoires. En utilisant la stratégie du Go, on décide où et quand on combat de plus en diffusant de fausses informations Sun Tzu dit : « Si vous êtes en mesure de tromper votre ennemi avant la bataille, vous êtes surs de gagner ».

    • 47
      lazare-lag 2 avril 2018 à 17:51 / Répondre

      Bonjour Union et Solidarité,
      Nous sommes arrivés aux mêmes conclusions: strictement aucun rapport entre cette information, ou ce message,ou cet article (je laisse le mot « post » à ceux qui manquent de vocabulaire en langue française)sur la dite médaille miraculeuse ici évoquée et le F.L.N. et l’Algérie qui viennent ici curieusement s’inviter au débat, on se demande bien pourquoi.
      Et c’est bien la raison pour laquelle je me suis autorisé quelque dérision sur des propos totalement hors sujet, parachutés (ici,pas d’humour de ma part) de nulle part, mais intervenus le 1er avril.
      Car bien entendu je ne suis pas totalement ignorant de ce qui s’est passé en Algérie, même si très jeune au moment des faits.
      La guerre est toujours affaire sale et cruelle, c’est vrai, quoique nécessaire le cas échéant.
      De ce fait,un Etat ne peut se passer d’armée en propre, s’il ne veut avoir celle d’un autre pays sur son propre territoire.
      Et la guerre nous prouve chaque fois qu’elle est une faillite de la politique et de la diplomatie quand elle débute.
      Et qu’elle relève pourtant bien du levier politique pour se terminer.
      Nul besoin d’avoir lu intensément Clausewitz, Sun Tzu, Machiavel, Jomini, Clémenceau ou quelques autres pour savoir, surtout en démocratie, et en république, que c’est au(x) pouvoir(s) politique(s) et non militaires qu’il incombe de mettre un terme aux conflits.
      Nous sommes en 2018, notre constitution, celle de la Vème République fêtera ses 60 ans à l’automne, le 04 octobre très précisément.
      Ce sera l’occasion de voir comment on parlera alors du Général De Gaulle, qui a eu à installer une constitution moderne, faisant table rase des errements constitutionnels du passé, tout en gérant un conflit de fin de colonisation débuté quatre ans plus tôt et en évitant une guerre civile sur le sol métropolitain, ce qui n’est pas rien.
      Sans oublier qu’il nous a fait entrer avec les honneurs dans l’Union Européenne (début européen certes en 1957, avant son arrivée donc, mais il en aura été le principal pilote français dès son accès au pouvoir).
      Sans être forcément gaulliste, on ne peut que reconnaître que la France lui doit donc beaucoup à deux moments cruciaux de notre histoire du XXème siècle, lors d’une guerre mondiale et avec la fin d’un empire colonial.
      Celà étant, nous sommes toujours hors sujet!
      Excuse-nous médaille miraculeuse de ne pas parler de toi!

  • 40
    Capitaine Léger 1 avril 2018 à 16:37 / Répondre

    Capitaine Léger

    Le maréchal Joukov en 1947 à Odessa à lancé l’opération « Maskarada » pour éliminer les truands de la ville (80% de la criminalité en moins), l’armée française grâce à la « bleuite » a éradiqué le FLN et a gagné la guerre d’Algérie, cela donne d’excellentes idées pour frapper une nouvelle médaille…

    • 41
      lazare-lag 1 avril 2018 à 20:59 / Répondre

      Donc, je cite: « l’Armée Française a éradiqué le F.L.N. et a gagné la guerre d’Algérie ».
      C’est tellement vrai que le F.L.N. ne dirigerait donc pas l’Algérie depuis 1962 et que Bouteflika, comme tous ses prédécesseurs, ne serait donc pas issu du F.L.N.?
      Faire preuve d’autant d’humour, surtout un 1er avril, a quelque chose de tout à fait charmant.

      • 42
        Capitaine Léger 2 avril 2018 à 08:54 / Répondre

        Lazare fut ressuscité avant le 1er avril…

        L’objectif militaire fut atteint en 1958, mais la victoire fut politique en 1962 grâce au traitre de Gaulle. Le combat des urnes contre les burnes du système démoncratique fut déterminant comme pour le Vietnam.
        L’influence morale doit signifier que le chef a le peuple derrière lui et l’erreur du Viêt-Cong lors de l’offensive du Têt fut bien celle-là, à Hué ils exécutèrent 5000 personnes (fonctionnaires, nonnes catholiques) les gens se dirent : Ce sont ces personnes qui veulent nous gouverner ! et cette brutalité s’est retournée contre eux. Le Têt est un désastre militaire pour le Viêt-Cong mais le concept d’influence morale de Sun Tzu est à double tranchant et les américains voyant ces cadavres de Viets à la télé s’émurent (le Nord Vietnam perdit 10000 hommes pour 250 américains) et voulurent la paix !
        En fait le contexte politique était beaucoup plus important que le contexte militaire et la guerre n’est qu’un moyen pour atteindre une fin et cette fin est toujours politique, pas militaire.

      • 43
        Emmanuel 2 avril 2018 à 10:11 / Répondre

        @Lazare-Lag 1er avril 20.59
        D’un ancien appelé. Ce n’est pas parce que le FLN dirige aujourd’hui l’Algérie que pour autant ce qu’écrit Capitaine Leger est faux.
        A la fin de la guerre d’Algérie l’armée du FLN était contenue aux frontières extérieures et elle n’est entrée dans le pays que par le retrait de l’armée fançaise. Au plan intérieur lorsque je suis arrivé il y avait environ 30 000 fels lorsque j’en suis parti il en restait environ 7 000 (pas tous à mettre à mon actif je te rassure). En d’autres termes la guerre était gagnée militairemente. Le FLN n’a pris le pouvoir que par la décision gaullienne de mettre fin aux combats et d’ouvrir les négociations d’Evian. Ce qu’il faut rappeler sans cesse c’est que la prise du pouvoir par le FLN s’est faite dans un bain de sang, d’un grand nombre de morts et disparus et au mépris des accords passés. Nous avons été obligés malheureusement d’y assister l’arme au pied.

        • 44
          Capitaine Léger 2 avril 2018 à 11:32 / Répondre

          Le 3 août 1958 est une date importante, puisque que c’est Amirouche lui-même qui va con-taminer toutes les autres Wilaya en envoya une mise en garde sous forme de circulaire aux chefs : « Cher frère, j’ai le devoir de vous informer, en priant Dieu que ce message vous par-vienne à temps, de la découverte en notre wilaya d’un vaste complot ourdi depuis de longs mois par les services français (…) s’étendrait à toutes les wilayas d’Algérie (…) jusqu’aux bases de la Tunisie et du Maroc (…) noyautage de l’ALN (…) grâce à Dieu (…) arrestations (…) interrogatoires énergiques (…) mesures draconiennes (…)  » Les consignes sont claires, il faut éradiquer le mal avant qu’il dévore la révolution. Et tant pis pour les innocents, « des martyrs, quoi de plus beau ! »
          Rémy Madoui décrira le quotidien de ces maquisards comme : « Un enfer ! ».
          Cette purge visera les intellectuels, ce qui permettra aux anciens cadres écartés de prendre leur revanche en brillant non pas par leur intelligence mais par leur férocité. Le bilan pour quatre Wilayas sera de 7000 victimes.
          A la fin de la « bleuite », Amirouche sera mort et Ahcène aura disparu de la scène et il ne restera que la lie de l’humanité (ce qui expliquerait le massacre des harkis)..

  • 39
    Artist 4 mars 2018 à 18:31 / Répondre

    Bonjour,

    en tant que « croyant » ; d’ailleurs existe-t-il véritablement un homme « incroyant » ? Je ne le pense pas ; le tout est de savoir ou l’on la place. En effet, une médaille peut être le vecteur d’une vérité supérieure, ici je ne dit rien de nouveau ou inconnu ; mais alors, présenter ceci comme une « ferraillerie » qui part sa propre pensée serait « miracle et sauverait l’impie » ; c’est ce que l’on appelle de la superstition ou dans les dits « trois monothéismes » (comme si cela était aussi « simple ») un acte des plus répréhensible puisque c’est celui dit « d’association » puisque l’on prêtant se substituer à l’autorité divine par son propre « moi » et ce sans aucun mandant ou légitimité ; le prosélytisme étant une des multiples applications ; il n’y a pas pire et plus destructeur chez l’homme que de tomber dans la bigoterie quelqu’en soit objet ou non la place.

  • 36
    LINEA RECTA 12 février 2018 à 10:46 / Répondre

    (33) Que ton anticléricalisme viscéral ne s’étende pas au massacre du latin. Le destin, c’est FATUM.

    • 37
      Aumont 12 février 2018 à 12:08 / Répondre

      (33)(36) on ne sait toujours pas ce que signifie « feu mon mari » ? Prémourant terme notarial, on sait ce que c’est, mais feu reste mystérieux

  • 35
    Jean-Louis de Biasi 11 février 2018 à 23:48 / Répondre

    J’habite aux USA (Las Vegas) et j’ai écrit plusieurs livres en anglais et français sur le Franc-maçonnerie (Grancher – Llewellyn Publications).
    Il y a quelques semaines, j’ai reçu ici aux USA, le même courrier envoyé de France.
    Le fait que le courrier soit anonyme n’est pas étonnant vu le contenu des documents envoyés.
    Que d’efforts dépensés pour des choses aussi stupides.
    Nous avons encore beaucoup d’efforts à faire pour que la lumière de la raison rayonne sur le monde !

  • 34
    Jean-Pierre BOCQUET 11 février 2018 à 23:04 / Répondre

    J’ai reçu ce même courrier anonyme accompagné de la fameuse médaille miraculeuse il y a 4 ans, suite à la sortie de QUAI DES CADAVRES ( thriller maçonnique, éditions Ravet-Anceau). Il avait été expédié à mon nom, chez mon éditeur!
    Cela m’a donné l’idée d’un autre thriller maçonnique qui évoque le courrier en question et que j’ai intitulé précisément  » LE PACTE SATANIQUE »…

  • 31
    luciole 11 février 2018 à 15:13 / Répondre

    (30) affirmation présomptueuse,la crédulité ne s’est jamais mieux portée.(même « à gauche ».
    Pourquoi dit-on « Feu »quand quelqu’un s’est éteint?

    • 33
      Désap. 11 février 2018 à 20:52 / Répondre

      Parce qu’il s’agit de son destin, du latin « fatus », rien à voir avec l’élément.
      La dernière clientèle des églises sera les franc-maçons vu la bigoterie galopante qui s’empare d’un nombre croissant de loges et de chapitres, quelle ironie ! et quelle bêtise.

  • 29
    Jean van Win 11 février 2018 à 12:41 / Répondre

    Savonarole pas mort.

    • 38
      Aumont 18 février 2018 à 17:03 / Répondre

      (29) Savonarole est mort brûlé par le feu de ton peche d’ignorance, le plus grave pour un franc-maçon.

  • 28
    Aumont' 11 février 2018 à 10:41 / Répondre

    (26)(27) rentrez chez vous prier car c’est Dimanche,. Prier pour votre péché d’orgueil, vous qui pensez etre l’égal de Dieu en raisonnant comme des cloches. Prier pour votre péché de concupiscence avec votre regard en coulisse quand vous allez en loge mixte. Prier pour votre péché de gourmandise et d’ivrognerie quand vous faites des rots lors des agapes. Et laissez cette innocente médaille à l’abri de vos moqueries.

    • 30
      Désap. 11 février 2018 à 13:20 / Répondre

      Qui est cette grenouille ?
      En vérité je vous le dis (😁😁😁) avec le culte du Larron la bêtise n’a plus de limite.
      On notera que depuis que le GM du Temple a été passé par les flammes, toute la culture s’est forgée CONTRE le dogme ; ça aussi c’est historique.
      Continuez de croire mes agneaux et entretenez la flamme de la crédulité tant que vous le pouvez ; elle est entrain de s’éteindre car tout ce qui est faux n’a aucune chance.

      • 32
        Aumont 11 février 2018 à 17:42 / Répondre

        (30) Tes insultes comme le chant de la grenouille de bénitier glissent sur l’eau lustrale du bénitier . Je vais intercéder pour ton âme dépravée, gelée et fichue pour le paradis.

  • 26
    Jean van Win 11 février 2018 à 00:31 / Répondre

    (25) Je suis d’accord avec ton dernier paragraphe. Je pense néanmoins que le pire de tous demeure Guénon.

    • 27
      Désap. 11 février 2018 à 01:11 / Répondre

      Belle esquive, El Cordobes est un amateur.

  • 24
    Jean van Win 10 février 2018 à 15:57 / Répondre

    (21) DESAP
    Ton discours est une prise de position personnelle qui n’engage pas l’ensemble des francs-maçons qui suivent ce débat. Il ne peut y avoir de « prise de position » commune, surtout aussi miitante que ce que tu exprimes. La maçonnerie est une société de pensée conviviale qui jamais ne marchera au pas. ( mais Il y eut l’Empire, hélas oui !).

    • 25
      Désap. 10 février 2018 à 23:12 / Répondre

      Ah … L’acceptation des faits historiques se fait donc de manière discrétionnaire, au gré des croyances en somme,
      bon …
      Pour ce qui concerne les principes initiatiques en comparaison des principes religieux, idem, au diable l’objectivité lorsqu’elle contrarie les croyances.
      Mon frère tu fais une autre erreur, tu confonds Franc-maçonnerie et Maçonnerie ; en effet, l’une est entrain de noyer l’autre, soit dans la religion, soit dans la politique, en conséquence de quoi l’une n’a plus aucun rapport avec l’autre.
      Whirt, Boucher, Guénon, Evola pour ne citer qu’eux, auraient mieux fait de rester coucher ; quant à Pythagore, lui écrivait pour une intelligence qui a disparue.

  • 23
    Uilenspiegel 10 février 2018 à 15:47 / Répondre

    Il ne faut pas diviniser les béquilles. Il faut apprendre aux faibles à s’en passer.(18)

  • 20
    Depris 10 février 2018 à 10:29 / Répondre

    Oui apocalypse se traduit par révélation et le drapeau de l’UE révèle le but cache de maintenir le christianisme comme religion d' »état » en Europe. La « dame » à été très en honneur à Charleroi sous le nom de nd du rempart. Elle figure aussi sur une clef de voûte à Mons. Elle écrasé la « bête » et le croissant, symbole de l’islam,autre peste, autre opium.

  • 19
    Uilenspiegel 10 février 2018 à 10:27 / Répondre

    @LAZARE LAG
    Etant un Bruxellois, je suis confronté chaque jour à un envahissement éhonté de locutions anglo-saxonnes qui caviardent le français déjà sujet à caution parlé chez nous. Le Québec réagit ; nous pas, car l’usage de locutions anglaises contourne les impératifs du bilinguisme.
    Parking, Shopping Center, c’est effarant, mais l’absence de réaction l’est encore davantage.
    Mais le whisful thinking est une grande spécialité maçonnique : cette tournure d’esprit consiste à prendre ses désirs pour la réalité.

    • 22
      lazare-lag 10 février 2018 à 13:12 / Répondre

      Finalement, ce matin j’ai un peu consulté les dicos (d’internet, je m’en excuse), il semblerait que le wishful thinking soit tout bêtement en français un voeu pieux.
      Un voeu pieux!
      Et mille excuses pour mon agacement d’hier soir (@ Jean Van Win (7) en particulier) mais peut-être que hier soir, après une semaine dense, mon voeu le plus pieux était peut-être un voeu …. pieu (désolé: je sais c’est consternant et affligeant!!!)

  • 18
    Emmanuel 10 février 2018 à 09:50 / Répondre

    @3, 6…
    Pourquoi insulter les croyants???
    Est-ce là votre conception de la FM????
    Seriez vous aussi extrémistes que ces gens de religion(s) qui nous vouent une haine farouche???
    Dieu n’est pas votre tasse de thé… laïcité oblige… laissez le là où il est et respectez les hommes et les femmes pour qui il est un soutien.

    • 21
      Désap. 10 février 2018 à 12:42 / Répondre

      Je n’insulte personne,
      il faut simplement savoir de quoi nous parlons et dans quel contexte.
      Si nous sommes, comme je l’imagine semble-t-il à tord, entre maçons dans un cadre de réflexion maçonnique, la croyance, la dévotion, le Bien, le Mal, tout ceci sont des conceptions religieuses qui sont vides de sens d’un point de vue initiatique, en d’autres termes c’est un prêchi-prêcha pour les profanes n’ayant pas les facultés nécessaires à recevoir l’enseignement initiatique.
      Renseignez-vous des différences entre chaque domaine et garder à l’esprit que l’on peut parler de tout mais pas avec tout le monde.
      P/S : je ne suis pas athée, je n’imagine pas un instant et n’ai jamais imaginé que l’Univers puisse être le fruit du hasard.
      Permettez-moi, en revanche, de n’avoir aucune considération pour des Ecritures qui n’ont eu pour seule conséquence que d’abaisser considérablement le niveau intellectuel général : voyez la perte de connaissances en tout domaine entre l’Antiquité et le Haut Moyen-age, lisez les Humanistes de la Renaissances qui ont risqué leur vie pour arracher des griffes de moines incultes les quelques codex originaux qui nous permettent aujourd’hui de mourir un peu moins idiots.
      L’avantage est que ceci est historique et non le fruit de ma croyance.

  • 17
    Uilenspiegel 9 février 2018 à 23:14 / Répondre

    L’Apocalypse ? Cela veut dire « Révélation ». La France et la Grande Bretagne y participent, entre autres. Pester contre Bruxelles revient à pester contre soi-même, dans la mesure où on ne conduit pas seul le jeu..

  • 13
    Jeantintin 9 février 2018 à 17:57 / Répondre

    Re bonjour à tous,
    Sans vouloir polémiquer, suite aux 2 réponses :
    1. Les étoiles n’ont jamais représenté les États (nous sommes le 8 décembre 1955 et il ni avait pas douée membres). Donc que les Anglais restent ou pas, cela ne changera rien.
    2.Dans l’ordre, Les 12 étoiles de l’apocalypse ont donné le verso de la médaille, et le verso de la médaille à donné le drapeau.
    CQFD
    Vous pouvez trouver beaucoup de documentation sur ce sujet .
    Fraternité à tous les lecteurs.
    Jeantintin

  • 12
    LINEA RECTA 9 février 2018 à 17:57 / Répondre

    Votre Giscard dit d’Estaing aussi, lui qui a tant voulu accentuer le « caractère chrétien de l’Europe ». Et avant Clovis ?! Pauvres Druides. Mircea Eliade a bien montré que la croyance « transcendentale », comme on dit chez nous, est ancrée dans le cerveau humain. Le problème, c’est qu’il est trop petit. Et qu’on adore l’opium.

  • 10
    Depris 9 février 2018 à 16:00 / Répondre

    Avis à jeantintin. Le drapeau de l’UE correspond à la « dame de l’apocalypse » de l’apocalypse dite « de Jean ». Soit le manteau bleu et la couronne faite de 12 étoiles.

    • 14
      Condorcet 9 février 2018 à 18:22 / Répondre

      Tu veux dire que l’Europe de Bruxelles c’est l’apocalypse..? Tu n’as peut être pas tort.

  • 9
    Depris 9 février 2018 à 15:54 / Répondre

    La religion demeure l’opium du peuple plus que jamais.
    🇫🇷

  • 8
    jeantintin 9 février 2018 à 14:41 / Répondre

    Bonjour à tous,
    Juste pour info, c’est le verso de cette médaille (les 12 étoiles) qui a été repris, selon ses dires, par Arsène Heitz pour créer le drapeau européen. Il voulait faire plaisir à sa mère catholique très pratiquante.

    Bonne journée
    Jeantintin

    • 11
      Aumont 9 février 2018 à 17:03 / Répondre

      Attention, si la GB quitte l’Europe, il faudra gratter au verso de la médaille une étoile en trop et Mr Heitz va en être malade.

  • 7
    JEAN VAN WIN 9 février 2018 à 12:40 / Répondre

    @ TELETES et al.
    Bonjour ! Ton ami J-M. Ragon a-t-il porté la médaille et s’en est-il senti mieux ???
    C’est curieux : j’ai parfois l’impression que la planète est habitée par des visiteurs étranges aux idées très singulières. La croyance est ce qu’il y a de plus répandu dans le monde. En toute matière. Ou presque. Mais en maçonnerie, on voit se répandre le wishful thinking. Sans doute depuis Pauwels et Bergier ?! Ou depuis Ramsay ?

    • 15
      lazare-lag 9 février 2018 à 20:19 / Répondre

      Le « wishful thinking »?
      Quesaco?
      Un frangin fraternellement fraternel aurait-il la bonté linguistique de nous traduire cet étrange volapuk americano-britannique?
      Un vendredi soir, rentrant du turbin, un peu fourbu, et sans grande envie de d’ouvrir un dictionnaire, est-il possible de lire quelque chose d’agréable dans notre langue française, laquelle ne manque pourtant pas de ressources.
      Et s’il faut à tout prix et malgré tout sacrifier à quelque anglicisme, d’avance, thinking so much.

    • 16
      Désap. 9 février 2018 à 21:47 / Répondre

      La connerie étant ce qu’il y a de plus partagé dans le monde, doit-on voir là une conséquence ?
      🙂 🙂
      La croyance est parfaitement inutile, cette inutilité fait partie des vérités qu’il nous est donné de connaitre.
      Il n’y a que la compréhension qui vaille, de manière à co-naitre ce avec quoi nous sommes nés …
      .
      A ce propos,
      @ Linea Recta,
      Très bien dit ! Et avant les Druides, Pythagore, et avant Pythagore, Imhotep …
      Mais depuis le Laron, quelle connerie !!

  • 6
    LINEA RECTA 9 février 2018 à 12:20 / Répondre

    Ah! là là ! J’admire cette phrase, et je connais certain envahissant blogueur pour qui elle est faite. Et vous en connaissez tous un certain nombre….
    Je cite : « Quand on se sent confusément dans l’erreur, il est important de convaincre le plus de monde possible de rejoindre cette même erreur, car c’est toujours plus rassurant de se tromper à plusieurs, on a moins le sentiment de se tromper ».

  • 5
    Telètes 9 février 2018 à 10:47 / Répondre

    J’en ai reçu une il y a quelques années adressée à l’ un de « mes » auteurs : Jean-Marie Ragon !

  • 4
    Blazing Star 9 février 2018 à 10:15 / Répondre

    Cette médaille miraculeuse, portez la à votre cou, et attendez la suite

  • 3
    condorcet 9 février 2018 à 09:32 / Répondre

    Tu n’as pas tout vu, le Ministre de l’Intérieur veut imposer l’enseignement du fait religieux dans l’école publique mais pas un mot sur l’étude de la rationalité et sur celle de l’athéisme. On voudrait ouvrir la boite de pandore que l’on ne s’y prendrait pas mieux. Il me semble que j’en connais un peu sur les religions, et ce par curiosité personnelle, et je n’ai pas eu besoin de l’école pour cela. J’en ai d’ailleurs tiré mes propres conclusions.
    On veut réduire la laïcité à celle de l’Alsace Lorraine….Quel recul, notre Ministre ferait mieux de s’occuper de la sécurité de la société et non chercher à diviser les citoyens entre eux.
    Quel est votre devoir vis à vis de Dieu….La Guerre de l’intelligence contre la connerie.

  • 2
    Chouilla 9 février 2018 à 07:31 / Répondre

    J’ai une explication sur le prosélytisme (qui vaut ce qu’elle vaut): Quand on se sent confusément dans l’erreur, il est important de convaincre le plus de monde possible de rejoindre cette même erreur car c’est toujours plus rassurant de se tromper à plusieurs, on a moins le sentiment de se tromper.

  • 1
    Union et Solidarité 9 février 2018 à 07:18 / Répondre

    Bonjour,
    Lorsque notre loge avait publié voici deux ans un livre sur l’histoire de la Franc-Maçonnerie bourbonnaise, nous avions aussi reçu ce genre de message.
    Hélas, le courrier était anonyme, et nous n’avons jamais pu remercier l’auteur de ce généreux envoi.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
ed523b15a0bf8d0ddd05e76e1fe02f836666666