Transhumanisme Suzanne

Transhumanisme : y a-t-il progrès de l’Humanité ? 

Par Géplu dans Divers

L’association des Amis du Musée Belge de la Franc-Maçonnerie organise ce vendredi 23 février à 19h30 à l’Université Libre de Bruxelles, Campus de la Plaine, Forum Auditoire G (Dollo, voir le plan en annexe) une conférence publique sur le thème Transhumanisme : y a-t-il progrès de l’Humanité ?

Le conférencier sera Charles Susanne.

De toute évidence, de nouveaux champs d’application des techno-sciences s’ouvrent et provoquent des angoisses. Se font jour à la fois des surévaluations et des méfiances vis-à-vis des sciences : on leur demande de comprendre et de nous protéger et d’autre part on se méfie de leurs pouvoirs. Les NBIC (Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et sciences Cognitives) provoquent donc des discussions allant de l’enthousiasme au scepticisme ou à l’opposition !
Nous nous trouvons manifestement devant un choix de société et d’humanité. Les transhumanistes proposent une humanité mieux que bien, en meilleure santé physique et mentale. À vous de juger, bien entendu. Mais si les techniques existaient et ne posaient pas de problèmes de sécurité, pourrait-on s’y opposer ? Pourquoi s’y opposer ? Pourrions-nous dépasser nos limites corporelles et mentales si nous en avions les moyens ?
Restons prudents, mais il serait vain de nier ces possibilités qui seront utilisées à long terme. Nous y serons confrontés, que nous le voulions ou non. L’être humain voudra toujours améliorer ses conditions de vie, aussi au niveau physique et mental.
Les sciences fascinent ou sont diabolisées. Fascination qui attend des sciences une vie améliorée et qui minimise les éventuels risques. Diabolisation qui annonce des cataclysmes et qui érige la technophobie en une sorte de dogme !
Comment définir l’humain ? Le Franc-maçon se doit d’être à l’écoute de l’évolution de la société. Son ouverture d’esprit ne peut être exclusivement philosophique. Le cheminement initiatique ne peut se concevoir sans un questionnement sur autrui et sur le monde. La Franc-maçonnerie défend un développement humain responsable et équitable. À nous de replacer l’être humain au centre de nos préoccupations. Ne nous laissons pas enfermer dans des principes sociaux du XIXème et du XXème siècles, alors que la société est en pleine mutation.

Charles Susanne est membre de la loge « Branding » à Bruxelles depuis 1979 et de la loge « La Renaissance » à Ath depuis janvier 2008. Il en a été le Vénérable Maître de mars 2011 à mars 2014 ; depuis mars 2016, il est également membre fondateur de la loge « Saint Jean La Renaissance ». Il préside au triangle interobédentiel « Darwin, évolution, créationnisme et bioéthique » créé sous l’égide du Grand Orient de Belgique. Docteur en biologie (Université Libre de Bruxelles, 1969), Charles Susanne est Professeur d’anthropologie et de génétique humaine à la Vrije Universiteit Brussel et à l’Université Libre de Bruxelles, Docteur Honoris Causa de l’Université de Szeged (Hongrie), de l’Université de Toulouse Paul Sabatier (Toulouse III), de l’Université de Bucharest et de l’Université Eotvos Lorand de Budapest.

Entrée : 10,00 € (5,00 € pour les membres de l’association des Amis du Musée).
téléchargez l’invitation et le plan d’accès à la conférence : Amis MBFM Conférence 2018 02 23

jeudi 15 février 2018 5 commentaires
  • 3
    Didine Frandy 18 février 2018 à 12:13 / Répondre

    Super ! Je m’inscris de ce pas.

  • 2
    Chicon 16 février 2018 à 09:13 / Répondre

    Intelligence artificielle je crois comprendre ( machine qui pense comme un homme ) mais transhumanisme reste un mystere épais : un haut grade du GODF ? l’au-delà de l’humanisme c’est à dire sacrifier sa propre vie pour une bonne cause ?
    Je ne vois vraiment pas ce que signifie ce néologisme un peu barbare.

    • 4
      Manu Hainaut 19 février 2018 à 17:39 / Répondre

      Internet est utilisé pour propager des idées complotistes (notamment) mais il y a des sites où l’on trouve plein de bonnes explications : Wikipedia par exemple !

      Cher Chicon, je vous ai même trouvé le lien vers la page expliquent ce néologisme
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Transhumanisme

      • 5
        Chicon 19 février 2018 à 19:50 / Répondre

        (4) merci Manu.
        Apres avoir ratissé attentivement Wikipedia, j’ai trouvé l’etude confuse, d’un niveau intellectuel qui me dépasse, ou peut-etre fourre-tout.
        Le terme « post-humanisme » rencontré dans cette étude, m’apparait plus clair: posterieur a l’humanisme, posterieur a la science traditionelle, posterieur au simple developpement intellectuel.
        Ma protése de hanche en titane et polyéthyléne, mon telephone GSM, ma quête maçonnique, sont tous transhumanistes.
        C’est un beau melange …

  • 1
    AAZAM-ZANGANEH 15 février 2018 à 17:50 / Répondre

    Extrêmement intéressant mais j arrive à Bruxelles
    Que le 17 mars
    Dommage
    Salutations F

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
ad6418629121b395fe6a92718c38dfa5pppppppppppppppppppppppp