Marianne cyber
Un dessin de JFT

Les Utopiales maçonniques à Toulouse le 17 mars

Par Géplu dans Divers

La « Fête de la Fraternité », titre des Utopiales maçonniques 2018 du Grand Orient de France, s’inscrit dans un contexte de mutations qui peuvent menacer aujourd’hui cette valeur cardinale de la franc-maçonnerie.

Dans un monde en mutation la Fraternité est-elle menacée par les conséquences des migrations de masse liées aux guerres et au changement climatique, mais aussi par celles résultant des progrès technoscientifiques ? C’est sur ces questions que vont réfléchir les participants aux ateliers organisés par des Loges de la région toulousaine le 17 mars. Car le Grand Orient de France « institution philanthropique, philosophique et progressive» selon le préambule de sa Constitution observe avec la plus grande attention l’émergence d’un mouvement comme le transhumanisme. S’agit-il de simples manipulations imaginées par des apprentis sorciers, ou devons-nous craindre qu’il n’en résulte des modifications si profondes de la nature humaine et qu’au-delà des aspects physiques, l’ensemble des conditions de vie (morales, sociales, pathologiques…) ne s’en trouve bouleversé ? L’apparition « d’un homme augmenté » serait-elle compatible avec notre devise républicaine « liberté, égalité, fraternité » ?

Les frères de Toulouse ont posé la question à Christophe Habas qui interviendra sur place le 17 mars :

Christophe, le Transhumanisme, courant matérialiste et scientiste, guidé par les nouvelles technologies, remet-il en cause l’humanisme issue de la Renaissance et des Lumières ? 
Christophe Habas : Oui, il ne s’agit plus d’une quête d’autonomie individuelle et collective (politique et sociale) mais d’une recherche d’indépendance, de toute-puissance narcissique et de libération des limites biologiques du corps et neurobiologiques de l’esprit, voire de création d’un espèce nouvelle hybride (cyborg) ou artificielle (post-humanité) douée à terme d’éternité !

Cette vision de l’homme « augmenté » est-elle compatible avec le principe républicain, « Liberté, Égalité, Fraternité » ?
La version libérale et « libertarienne » ne semble pas compatible avec ces principes car, si la Liberté de l’individu est proclamée, la liberté de se reconfigurer à sa guise, qu’en sera-t-il alors de l’Égalité pour l’accès à ces technologies ou du refus délibéré d’en user, et de la Fraternité face à un hyper-individualisme, à une marchandisation totale du monde et de l’humain, et à une gestion algorithmique du lien (que l’on aura peine à qualifier dès lors de social ?
Mais, en même temps, ces progrès technoscientifiques ouvrent de fantastiques horizons : aussi importe-t-il de le les encadrer au service non des simples bénéfices amoraux des multinationales et de leurs actionnaires, guidés par cette anthropodicée transhumaniste, mais pour l’avènement d’une société plus juste, plus égalitaire et, somme toute, encore humaine…telle pourrait être l’Utopie alternative de demain.

Ci-joint le programme complet des Utopiales maçonniques à Toulouse : Utopiales maçonnique 2018 Toulouse 17032018

dimanche 25 février 2018 2 commentaires
  • 2

    […] et à l’intelligence artificielle, où va la fraternité ? ». Il a pour grands témoins Christophe Habas, professeur de médecine spécialisé dans les neurosciences à l’hôpital des Quinze-Vingts […]

  • 1
    MG RENAULT 26 février 2018 à 13:43 / Répondre

    Merci pour cette affiche d’une grande qualité.
    Le symbole de la tête est important.
    lorsque la tête peut être humaine ou robotisée.
    Bon courage à tous
    FRATERNINTE

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8ae8a24b127ce79d9432a1f4c2800a840000000000000000000