Bethune 130418

Christophe Habas à Béthune le 13 avril

Par Géplu dans Manifestations

La Respectable Loge L’Aurore de la Liberté, à l’Orient de Béthune organisera le vendredi 13 avril une Tenue Blanche Ouverte au cours de laquelle Christophe Habas, Ancien Grand Maître du GODF traitera du sujet dont il s’est fait une spécialité : Le transhumanisme est-il encore un humanisme ?

« …Aujourd’hui, cela a été rappelé, nous ne sommes déjà plus dans l’humanisme. Le transhumanisme, cette idée que nous pouvons hybrider l’homme et la machine, que nous pouvons décupler les potentialités mentales et physiques du sujet, nous amène à redéfinir de fond en comble ce qu’est l’humanisme. Nous ne pouvons pas ne pas être dans la réflexion de ces mouvements qui traversent la société. Nous ne pouvons pas laisser les sciences et les techniques en dehors de notre réflexion car elles concourent aujourd’hui à refaçonner en profondeur l’être humain… »

Discours d’installation de Christophe Habas, Grand Maître, Président du Conseil de l’Ordre, le 29 Août 2016

Inscription obligatoire à la réunion et au repas qui peut être pris à la suite (15€) :
transhumanisme.tbo@gmail.com

Au temple de Vendin lez Béthune, ZA Les Pilastres – rue Mendès France,
le vendredi 13 avril. Accueil à partir de 18h30, Tenue à 19h30.

samedi 10 mars 2018 1 commentaire
  • 1
    lazare-lag 10 mars 2018 à 12:07 / Répondre

    J’observe sur la gauche du texte, une très belle bannière, dont on peut mieux voir les détails en zoomant dessus.
    Si l’on part du principe que 1790 est l’ancienneté de la R:. L:. « L’Aurore de la Liberté », on peut supposer que la bannière est plus récente, me semble-t-il.
    Ca serait intéressant de savoir quand la bannière fût installée dans la dite loge.
    Pour quelle occasion? A quoi sert-elle? Quand sert-elle? Est-elle utilisée autrement que de manière statique? Voyage-t-elle? Sort-elle ou est-elle sortie dans le milieu profane?
    Ayant une curiosité pour les bannières maçonniques, dans une loge qui n’en a pas, je me pose plein de questions.
    1/ D’abord historiquement.
    Quand apparaissent-elles dans l’histoire de la Franc-Maçonnerie?
    Histoire générale comme histoire de la Franc-Maçonnerie française en particulier.
    Dès le début? Plus tard? Y-a-t-il eu une période où elles ont été particulièrement en vogue?
    Intuitivement, peut-être à cause de l’épisode communard où on a pu les voir dehors en procession à Paris, j’imagine que cela doit concerner surtout le XIXème siècle puis, pour la France, sous la IIIème République?
    A contrario, peut-on en dater le déclin? Après la Deuxième Guerre Mondiale? Plus récemment?
    On n’en voit qu’assez rarement dans les ateliers eux-mêmes, parfois sous vitrine, ici ou là, sur les parvis, mais pas davantage.
    De manière plus générale, écrit-on ou a-t-on écrit sur les bannières maçonniques?
    Dans quels livres en parle-t-on?
    Et le sujet ne mériterait-il pas qu’un livre lui soit entièrement consacré?
    (je me refuse à écrire ici dédié, ce mot est devenu tellement à la mode en peu d’années, faute de français quasiment toujours présente, que c’en est un outrage autant visuel qu’auditif, mais l’ignorance de notre langue même par ceux dont c’est la profession, journalistes inclus, hauts fonctionnaires énarques mais peu cultivés dans nos ministères et directions générales, mais ceci est une autre question)
    Après tout, nous avons eu des livres sur les temples maçonniques, bien illustrés, bien commentés, les bannières pourraient avoir le leur.
    2/ Ensuite symboliquement.
    Y a-t-il des règles spécifiques dans la composition même de la bannière. Des éléments à y mettre? Par exemple les références de loge, d’obédience et de date de création de l’atelier vont de soi.
    Mais dans les illustrations reprises, que reprend-on et surtout comment le faire apparaître?
    Est-ce la liberté totale? Le chacun pour soi? Où est-ce un peu plus encadré?
    Les rites, les rituels et plus près de nous, les règlements généraux d’obédience ont-ils écrit ou dictent-ils quelques préceptes en la matière?
    3/ Quelle est l’utilisation d’une bannière?
    Quand on en voit à l’oeuvre, si je puis dire, c’est, et rarement, en tenue et en position statique dans un coin, à l’Orient quand même.
    A l’époque où on les utilisait davantage y-avait-il des règles, j’allais écrire des règles processionnaires?
    Et quand elles sont déplacées, qui est le porte-étendard? Un frère de la loge désigné à cet effet? Et comment l’est-il? Son office est prévu dès en amont, ou pas?
    Et dans quelles circonstances peut-on faire déambuler une bannière? A l’intérieur comme à l’extérieur du temple? Uniquement pour des évènements maçonniques?
    4/ Quelle est l’actualité de la bannière maçonnique?
    On peut l’imaginer comme instrument du passé, tombé en désuétude.
    ais pourquoi alors nombre de vendeurs de décors maçonniques en proposent-ils? Et jusque dans les allées d’exposition de Convents nationaux annuels.
    Qui sont les acheteurs actuels de bannières maçonniques et pour quelles fins? Juste pour une installation statique en tenue? Ce serait un peu dommage si son rôle se résumait à cela.
    Pour des circonstances particulières?
    Un anniversaire d’un atelier par exemple? Pour des tenues funèbres?
    Peut-on par exemple sortir la bannière pour le dernier voyage, pour la passage à l’Orient Eternel?
    5/ Enfin, n’existe-t-il comme bannière que des bannières de loges? Ou d’autres structures ou instances ont-elles les leurs?
    Voilà quelques questions que m’inspirent depuis longtemps la bannière maçonnique et son utilisation.
    Si l’un, l’une ou l’autre dispose de quelques éléments de réponse, notamment livresques, je suis preneur.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
3f3542ff83d85cbe7b2acb96318b9ff3VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV