Tablier d'architecte 130318

Un tablier mystérieux au Musée de la franc-maçonnerie

Par Pierre Mollier dans Divers

Pierre Mollier vient de nous faire parvenir cet article présentant la dernière et quelque peu « mystérieuse » acquisition du Musée de la franc-maçonnerie…

_____________________________

Le Musée de la franc-maçonnerie vient d’acquérir un tablier qui reste en partie mystérieux. D’assez grandes dimensions : 45 cm de hauteur et 50 cm de largeur, il est taillé dans un beau et fin cuir d’agneau. Il arbore sur la bavette un motif géométrique sobre et élégant, un triangle équilatéral inscrit dans un cercle ; figure qui se prête à différentes démonstrations géométriques. Au milieu du tablier est brodé un compas de dessinateur reconnaissable à sa vis de serrage. La broderie est soignée. Ainsi, même si le temps a sensiblement modifié les couleurs, on y distingue bien les deux matières des branches, acier et cuivre, rendues par deux fils différents.

Le même souci du détail apporté au rendu de la vis de serrage peut, peut-être, permettre une première datation. Celle-ci est en effet à tête de papillon ; façon de faire classique au XVIIIe siècle et jusque dans les années 1830. Après, la mollette remplace usuellement la tête papillon (souvent en forme de cœur, merci à JMM pour ces précisions !). Notre tablier serait donc antérieur à 1830… Ce que confirme d’ailleurs son aspect général (mais il faut se méfier de ce type d’appréciation, il y a encore eu des tabliers « artisanaux », faits avec les moyens du bord jusqu’assez avant dans le XIXe siècle). Peut-être même peut-on le situer dans le denier tiers du XVIIIe siècle.

Les restes de galon nous informent que sa bordure était rouge. Cela permet-il de le rattacher aux hauts grades ? Sans doute, les grades symboliques du Rite Écossais Ancien et Accepté – dont les tabliers ont aussi une  bordure rouge – n’apparaissent qu’en 1804 et ne se diffusent vraiment qu’à partir de 1815-1820. Le motif géométrique de la bavette se retrouve sur des tabliers allemands du début du XIXe siècle… Mais c’est le seul point commun de notre pièce avec les décors allemands. Le tablier a été trouvé à Avignon et une étiquette moderne explique qu’il vient d’une famille de la région.

Avançons une première hypothèse. Il pourrait s’agir du tablier d’un de ces grades du XVIIIe siècle qu’aucun des « grands » Rites n’a finalement retenus et qui ont pour noms : Petit Architecte, Grand Architecte etc., une sorte d’ancêtre – ou de lointain cousin – de notre Grand Maître Architecte. La question reste ouverte… Et toutes les suggestions sont les bienvenues.

mardi 13 mars 2018 2 commentaires
  • 2
    MG RENAULT 19 mars 2018 à 21:40 / Répondre

    Merci à Pierre Mollier pour cette communication très importante et voici quelques mots.

    LA FORCE DU TRIANGLE ET DU CERCLE ASSOCIES

    Quelquefois représenté
    L’essentiel de chez nous a perduré

    On y lit l’œuvre au noir, au blanc, au rouge
    Car tout cela bouge

    Le grand triangle inversé
    A bien regarder

    Dans la profondeur de la terre
    J’ai trouvé la lumière

    La force du triangle debout est équilibrée et équilibrante
    Tel l’élixir d’une douceur enivrante

    Il nous dit bien penser, bien dire, bien faire
    Ainsi cela sera de la meilleure manière

    Le cercle est notre ciel
    Pour l’initié là est l’essentiel

    Les symboles enfouis
    De nouveau éclairent la vie

    Nos anciens ont tracé le chemin
    A nous de ne pas décevoir aujourd’hui et demain

    Transmettre sans tout dévoiler
    Telle est notre volonté

    La simplicité du dessin symbolique
    En fait la grande force initiatique

    Tout ceci perdure depuis fort longtemps
    De façon simple et fondamentalement

    Cela n’est pas un conte
    Et se vit plus que ne se raconte

    FRATERNITE SYMBOLIQUE

  • 1
    Désap. 13 mars 2018 à 09:32 / Répondre

    Du symbole de bavette brodé de guingois au dessin du compas très naïf, on pourrait supposer qu’il s’agisse d’un tablier de Petit Architecte … ou de Grand Apprenti … ou bien est-ce le tablier d’un artiste peintre précurseur de la révolution impressionniste 🙂
    Enfin, surtout ce tablier n’a rien de prétentieux ; surement celui d’un frère ayant compris un certain nombre de choses, dont l’humilité face à l’ampleur de la tâche … Le Musée pourrait l’intituler : Symbole d’intelligence.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
4277f870e8b638ce55b414de3a48231e88888888