GLFF Roubaix170318

La GLFF en conférence à Roubaix ce 17 mars

Par Géplu dans Divers

Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France donnera ce samedi soir une conférence publique à Roubaix.

En prélude à sa visite elle a donné une interview à La Voix du Nord. Dans celle-ci on apprend que la conférence ne sera pas donnée dans le centre-ville, mais dans un quartier populaire de Roubaix. A la question Pourquoi Organiser une conférence sur la franc-maçonnerie aux trois-ponts, quartier populaire de Roubaix ?, elle répond : « Je ne connais pas Roubaix, c’est la première fois que j’y viens, mais que ce soit en centre-ville ou dans un quartier populaire, ça me va très bien. Contrairement à ce qu’on pense parfois, la franc-maçonnerie s’adresse à tout le monde et pas seulement à une élite. À la Grande Loge Féminine de France, on s’intéresse à toutes les femmes quel que soit leur statut social ou leur origine. Et nous avons des membres de tous milieux et de tous âges. C’est vrai qu’on n’a pas assez d’ouvrières mais nous avons des commerçantes, des enseignantes, des infirmières… »

Un peu plus loin, à la question Qui êtes-vous et que faites-vous ?, elle répond : « Nous sommes des femmes en recherche de sens, qui nous posons des questions sur  nous-mêmes et qui nous intéressons aux questions de société, la laïcité, les droits des femmes… être franc-maçonne, c’est travailler sur soi, développer une spiritualité personnelle. Donc dans nos réunions, il y a une partie initiatique : nous travaillons avec des méthodes pour apprendre à mieux nous connaître pour progresser. Défendre des valeurs, c’est bien, mais c’est mieux de les incarner ! Et puis il y a une autre partie consacrée aux échanges sur des sujets sociétaux. »

Enfin, à la question Vous placez la défense de la laïcité parmi vos combats prioritaires. Où vous situez-vous dans la querelle qui existe entre les tenants d’une laïcité ouverte et ceux d’une laïcité stricte ?, elle répond : « Nous pensons que la laïcité n’a pas besoin d’être adjectivée. La laïcité, c’est la séparation de l’Église et de l’État, la création d’un espace commun dans lequel on peut vivre à l’abri de tout dogme. La religion n’a pas à interférer dans les pratiques sociales. Dans notre obédience, parce qu’on estime qu’on doit faire abstraction de toute question religieuse dans nos travaux, nous ne permettons par exemple pas le port du voile. En revanche, nous ne prenons pas position sur le port du voile dans l’espace public. »

Devenir franc-maçonne, se construire et progresser. Conférence publique de Marie-Thérèse Besson ce samedi 17 à 14h30 à la salle Lejeune, 21 Rue d’Anzin à Roubaix.

samedi 17 mars 2018 1 commentaire
  • 1
    Chicon 18 mars 2018 à 09:39 / Répondre

    On va recruter plus populaire suivant ses termes. Prochaines étapes après Roubaix : Hénin-Beaumont puis Denain avec sujets laïcité et athéisme, féminisme et charia

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
elit. ante. Praesent efficitur. felis quis, mattis neque. ipsum commodo sit commodo