Irina Ivanova

La franc-maçonnerie en Russie

Par Géplu dans Manifestations

Le Groupe de Recherche Alpina organise ce samedi 14 avril à 11h00 dans ses locaux du Petit Beaulieu à Lausanne, une conférence publique de madame Irina Ivanova, Maître de conférences, faculté des lettres de l’UNIL, section de langues et civilisations slaves et de l’Asie du sud, sur le thème La franc-maçonnerie en Russie du XVIIIe au XIXe siècle et sa relation avec la révolution de 1917.

La conférence sera suivie d’une agape permettant de prolonger les discussions d’une manière informelle.

La FM russe et la révolution de 1917.  Cent ans après la révolution russe de 1917, la question de la participation de la franc-maçonnerie à celle-ci demeure toujours ouverte. Les souvenirs des francs-maçons russes émigrés en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que les recherches faites ces trente dernières années débouchent sur des thèses contradictoires, entre d’un côté, la part essentielle que les frères auraient prise dans la révolution de 1917 (B.Nikolaevskij, V.Brachev) et, de l’autre, la négation de leur contribution à ce soulèvement du peuple (A.Avrekh). Cet exposé vise à présenter certains points de vue pour montrer la complexité de la situation sociale et politique dans la Russie des années 1910.

Irina Ivanova est co-auteure avec Jean Breuillard de l’ouvrage « La franc-maçonnerie et la culture russe », Slavica occitania, 24, 2007.

 

dimanche 08 avril 2018 2 commentaires
  • 2
    Hep 10 avril 2018 à 02:33 / Répondre

    Ils ont probablement aidé … puis s’en sont mordus les doigts car communisme et FM ça fait 2.

  • 1
    Julia 8 avril 2018 à 08:39 / Répondre

    Intéressant. Est-elle franc-maçonne elle-même, madame Irina Ivanova?
    Est-ce que les auteurs de l’ouvrage ont contacté les auteurs et explorateurs russes dans se domaine (ou les franc-maçons russes du présent)? Quel etait la base de leurs recherche ou les consultant?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut commodo justo leo leo. Curabitur