Renaissance Traditionnelle

« Encore Ramsay » ! Renaissance Traditionnelle N°189 est paru

Par Géplu dans Edition

Le numéro de 189, daté de janvier 2018 (!) de la toujours aussi riche revue « Renaissance Traditionnelle » vient de paraître. Pierre Mollier, son directeur (avec Roger Dachez) nous le présente :

Ce numéro 189 de Renaissance Traditionnelle, qui inaugure 2018, est entièrement consacré à l’atmosphère intellectuelle dans laquelle ont baigné les premières années de la franc-maçonnerie.

Bernard Homery nous présente d’abord une des découvertes récentes de l’érudition maçonnique d’outre-Manche exposée, notamment, dans le beau livre de Robert Collis The Petrine Instauration, Religion, Esotericism and Science at the Court of Peter the Great, 1689-1725. Fort loin des îles britanniques, en Russie, dès 1715 – et donc bien avant l’arrivée « officielle » de la franc-maçonnerie spéculative sur le continent – il existe un témoignage avec une référence explicite au « Mot du Maçon ». Il s’agit certes d’une correspondance entre Écossais, mais c’est tout de même un fait notable. Il y aurait d’ailleurs un dossier à constituer sur la présence de Maçons dans les différents pays d’Europe continentale – France, Allemagne, Russie… – avant même l’implantation de la franc-maçonnerie. Peut-être certains d’entre eux furent-ils amenés à évoquer l’Ordre à l’occasion de telle ou telle conversation ? L’un des premiers de la liste serait l’illustre Robert Moray. Mais Bernard Homery nous restitue surtout le paysage intellectuel dans lequel s’inscrit l’auteur de cette référence au « Mot du Maçon » et – comme Moray, comme Ashmole – il apparaît que Robert Erskine cultive un grand intérêt pour l’hermétisme.

« Encore Ramsay ! » Il ne faut cesser d’interroger le Discours fondateur de notre cher Écossais. Aymeric Le Delliou nous retrace d’abord l’itinéraire intellectuel et spirituel du Chevalier. Il nous montre combien nombre de ses idées peuvent être reliées aux débats théologiques de son époque, à la grande affaire du quiétisme et à son compagnonnage avec Fénelon et Madame Guyon. Même si, par la suite, Ramsay développera une pensée plus personnelle… et parfois singulière au regard des conceptions classiques du christianisme. D’un certain point de vue, Les Voyages de Cyrus sont incontestablement un roman d’initiation. De là à y voir un conte maçonnique… il n’y a que trois petits pas qu’il est risqué de franchir. Néanmoins, l’homme est un, et il est légitime d’envisager que les idées développées dans le roman en 1727, aient pu, quelques années plus tard, se retrouver, sous une autre forme, dans le Discours de 1736. C’est pourquoi Samuel Macaigne nous propose une féconde analyse de ce qui fut un des best-sellers du Siècle des Lumières. On sait que le témoignage le plus curieux sur Ramsay, et le plus intéressant quant à ses liens avec la franc-maçonnerie, est celui de Geusau, intellectuel allemand en voyage à Paris au début des années 1740. Reinhard Markner nous rappelle l’histoire du Journal de Geusau et, revenant au manuscrit lui-même, nous procure une édition de cet important témoignage au plus près du texte original. Enfin, prenant prétexte du séjour parisien de Geusau et de son élève, Paul Paoloni nous présente ce Paris de la première moitié du XVIIIe siècle, qui vit s’épanouir la franc-maçonnerie, tel que décrit par un des grands guides utilisés par les voyageurs « de conditio », et justement rédigé par un autre intellectuel allemand – Joachim Christoph Nemeitz – de la même trempe que Geusau.

Le premier numéro d’une année est aussi l’occasion de rappeler que Renaissance Traditionnelle ne vit que du soutien – fidèle ! – de ses lecteurs… et une invitation – chers amis – à renouveler votre abonnement.

Pierre Mollier

Au sommaire :

  • Pierre Mollier – Avant-propos
  • Bernard Homery – Une bien curieuse histoire : Sir Robert Erskine et le « Mot du Maçon » sur le continent en 1715
  • Aymeric Le Delliou – L’entourage spirituel de Ramsay en France : du « Pur Amour » de Fénelon et Mme Guyon à la « Fraternité universelle »
  • Samuel Macaigne – Les Voyages de Cyrus du Chevalier de Ramsay, entre roman spirituel et conte philosophique
  • Reinhard Markner – Les conversations entre Anton von Geusau et Ramsay : ​recherches sur l’original de son journal de voyage
  • Paul Paoloni – Séjour de Paris, c’est-à-dire Instructions fidèles pour les Voyageurs de Condition…
  • Errata du numéro 187-188

Des extraits des articles sont disponibles à la lecture ici.

jeudi 31 mai 2018 2 commentaires
  • 1
    Pierre Mollier 1 juin 2018 à 06:16 / Répondre

    Cher Geplu, tout d’abord merci pour ce petit coup de pouce à la revue. En fait, comme elle est trimestrielle, le « janvier » inscrit sur la couverture indique que ce numéro relève du trimestre « janvier, février, mars » nous avons donc un petit retard – traditionnel ! – mais uniquement de quelques semaines. Le numéro suivant sera un double, que nous essayons de faire sortir pour fin juin début juillet, et il portera la mention « Avril-Juillet 2018 » indiquant par là qu’il recouvre les trimestre 2 et 3. Tout cela est un peu compliqué j’en conviens… mais c’est la tradition 🙂

    • 2
      Géplu 1 juin 2018 à 09:43 / Répondre

      Merci de ces précisions Pierre.
      Donc si c’est la tradition, respectons…. 🙂
      Et peut-être peux-tu nous dire déjà quel sera le sujet du numéro double d’Avril-Juillet ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
odio Praesent luctus fringilla nec at Sed massa dictum tristique