4e Rencontre Lafayette

La 4ème Rencontre Lafayette

Par Géplu dans Manifestations

C’est dans les locaux de la Grande Loge Nationale Française, 12 rue Christine de Pisan à Paris, que se déroulera ce jeudi 14 juin à 19h30 la 4ème « Rencontre Lafayette » entre le GODF et la GLNF.

Cette quatrième Rencontre Lafayette poursuit l’histoire d’une réflexion commune. En mai 2015, un véritable dialogue se nouait entre le Grand Orient de France et la Grande Loge Nationale Française à l’occasion des « Rencontres Lafayette ». Une première en 100 ans ! Prévues pour s’inscrire dans la durée, ces rencontres annuelles sont organisées alternativement aux sièges de chaque obédience.

Le thème retenu pour cette quatrième rencontre est Temps sacré, temps d’aujourd’hui. Les hommes vivent dans le temps mais ne savent pas ce qu’il est. Ils éprouvent seulement son évidence, sans pouvoir l’accélérer, ni le ralentir, ni échapper à l’idée qu’il les condamne à la mort. L’expérience qu’ils en ont s’est diversement exprimée. À « l’éternel passé » du mythe et du destin, ils en sont venus à préférer un temps orienté articulant passé, présent et avenir sur fond d’éternité et de Salut, qui s’est peu à peu changé en représentation futuriste d’un progrès indéfini, aujourd’hui en crise.

Pour en débattre les deux obédiences ont invité deux conférenciers, Thierry Zarcone (GLNF) et Jean-Pierre Donzac (GODF) et deux grands témoins, Jean-François Colosimo et Jean-Noël Jeanneney. La parole circulera ensuite dans l’assemblée. Les interventions du Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française, Jean-Pierre Servel et du Grand Maître du Grand Orient de France, Philippe Foussier, clôtureront la soirée.

Cette rencontre, comme les précédentes, est publique. Pour y participer et recevoir une invitation nominative, il suffit de s’inscrire sur le site de la GLNF ou du GODF. Attention, places limitées.

Téléchargez le programme complet de la rencontre : Présentation Rencontre Lafayette 2018

vendredi 08 juin 2018 47 commentaires

Étiquettes : ,

  • 44
    Désap. 13 juin 2018 à 14:15 / Répondre

    Avec les échanges Luciole/Joaben/Yasfa(!)loth on se croirait revenu 4 ans en arrière.
    Même rhétorique, mêmes arguments, mêmes contradictions, même dada, mêmes réponses aux mêmes objections.
    Et toujours cette phobie de la meute chez Jojo 🙂 🙂 🙂

  • 19
    Désap. 11 juin 2018 à 12:55 / Répondre

    @ Joaben,
    Ce n’est pas ici qu’il faut chercher à convaincre puisque, même si c’était le cas, ceci n’aurait aucun effet.
    Ce n’est même pas la GLNF qu’il faut tenter de convaincre puisque, même si elle l’était, si finalement elle consentait à recevoir tout le monde dans ses loges, elle ne récolterait que la perte de sa reconnaissance de la GLUA et ceci n’aurait pour seul résultat concret qu’une rupture intégrale de la franc-maçonnerie française avec le reste du monde.
    C’est bien la GLUA, mon cher Joaben, qu’il faut convaincre, puisque c’est elle qui détient la clef avec sa reconnaissance ; et elle se fout royalement de savoir si sa reconnaissance est maçonnique ou pas puisque 90% des GGLL maçonniques qui comptent dans le monde lui reconnaissent cette autorité.
    Le GODF lui, reçoit tout le monde à partir du moment où on connait les S:. M:. et A:., même les membres des loges les plus sauvages, parce qu’il n’a pas le choix, parce qu’il n’est pratiquement confiné qu’au territoire français.
    .
    A l’époque de la CMF avant juin 2014, les GLNF actifs sur les blogs comme F.Terrible ou Cotisant que tu connais bien, écrivaient qu’en cas de reconnaissance de la CMF par les 5 de Bâle, immédiatement la GLUA re-reconnaitrait la GLNF, retirerait sa reconnaissance aux 5 GGLL de Bâle et fonderait dans chaque pays concerné une nouvelle GL qu’elle reconnaitrait immédiatement.
    J’en doutait, j’argumentais à ce moment là que jamais la GLUA ne se séparerait de la GLS Alpina ou de la GLRB ou des GGLLRR Allemandes ; je sais aujourd’hui que j’avais tord, la GLUA l’aurait fait.
    Donc, mon cher Joab’s, c’est bien la GLUA qu’il faut convaincre 🙂

    • 25
      Jean_de_Mazargues 11 juin 2018 à 16:26 / Répondre

      Force est de constater que la FM libérale continentale, essentiellement latine, est marginalisée dans le monde. Partout, de l’Inde à l’Afrique jusqu’aux Etats-Unis, la régularité demeure la référence pour 95 % des FF. Comment en sortir ? D’autant plus que, à côté de la question essentielle de l’interprétation du GADLU, s’est ajoutée plus récemment pour le GODF le sujet de la mixité … Compliqué compliqué. C’est pour cela que, heureusement, il y a la petite ouverture des rencontres Lafayette, qui sous forme de conférence, demeurent à la porte du temple mais permettent de mieux se connaître.

      • 26
        Désap. 11 juin 2018 à 17:20 / Répondre

        Le ratio serait de l’ordre de 60/40 en faveur de la régularité, on pourrait poser ta question : comment en sortir ?
        Mais là, avec un rapport de 90/10, voire effectivement 95/5, ça n’ a plus aucun sens.
        Le GODF ne voit pas là matière à s’interroger ?
        Manifestement non.
        Face à tel rapport, c’est tout de même stupéfiant de ne pas s’interroger?
        face à un tel rapport, ne pas s’interroger est plus proche d’une position dogmatique qu’ouverte.
        Cette position est d’autant plus effarante de la part du GODF qu’elle ne tient nullement à l’interprétation du GADLU, elle ne tient qu’à l’obligation d’en respecter la présence symbolique dans l’édifice maçonnique.

        • 36
          joab's 12 juin 2018 à 11:42 / Répondre

          allons au bout de ce « raisonnement » … la FM représentant même pas 0,01% de la population mondiale, la FM serait donc un erreur ? IL s’agit donc d’un « argument » particulierement pauvre. Examiné sur le plan individuel, il en est de même. Pour un FM male en GB, la question ne se pose pratiquement pas (même si ca evolue) … Etre FM en GB, c’est être membre de la GLUA. Il ne s’agit donc que de situation de fait, établie, aucunement d’un choix. Le choix est donc bien en France, pas ailleurs. Et c’est donc bien la France qui est representative d’un choix éclairé.
          C’est bien le rêve des « gosses » obediences en France : ecraser les autres … mais aucune n’en a les moyens. D’où des tentatives d' »alliances » (mot horrible) contre nature, pour faire « poids »… Mais ceci est voué à l’echec, heureusement.
          Plus que des declarations virulentes de FMs individuels, ces manoeuvres(même maquillées d’apparences de vernis « fraternel ») sont justement la honte de la FM vis à vis des profanes.

      • 29
        joab's 11 juin 2018 à 18:19 / Répondre

        ET si tu envisgeais tout simplement que la « FM libérale » ou « prétendue régulière » ca n’existe pas et que n’existe que « la FM UNIVERSELLE » comme l’indiquent nos rituels, que les franc-maçons forment UN SEUL PEUPLE …
        Alors oui, nous sommes face à une situation où des groupes détornent des FM, pour les diviser sur des questions exterieures à la FM, comme sexisme-mixité, croyances, politique. Mais pourquoi se soumettre à ces dérives ?
        La solution ne peut venir que de QUI UNIT les FMs, pas les discours des obédiences visant à les désunir.
        NB : pour papoter entre potes par ailleurs maçons, il y a de multiples lieux. Mais il ne s’agit pas là de FMaconnerie …
        C’est d’ailleurs ce que vous repetent les dirigeants GLNF : ce n’est pas de la FM !

    • 27
      joab's 11 juin 2018 à 18:12 / Répondre

      En fait, tout dépend de quoi on parle en matière de GLNF.
      S’il s’agit des dirigeants, il est évident que c’est peine perdue. Ils mènent leur « business » qui n’a rien à voir avec la FM.
      Mais je m’interesse à tous les frères maçons, dont certains sont égarés à la GLNF (j’en ai été) et confondent la FM avec des consignes obédentielles. Et là, c’est très différent ! Nombre de nos frères reprennet en main leur destin de FM et s’ils restent à la GLNF par fidélité et attachement à leur loge (ce qui est la priorité) sont indifferents aux menaces des dirigeants.
      Allons ! La GLUA ne peut se permettre de « perdre » la France. Les choses ne sont pas aussi simples que dans les discours des militants.
      En fait, la GLUA mène aussi son « business » ! C’est aux FM de s’émanciper comme nous l’avons appris en tant qu’initié.
      Perso, la politique de la GLUA m’indiffère. Y compris lorsque j’en faisais partie, j’ai toujours tenu le même discours, y compris aux officiers de la GLUA dont plusieurs nous visitent.
      En effet, la GLUA évolue (je n’y sois pour rien) bien plus que la GLNF, mais il n’y a rien a atetndre des mouvements browniens de ces groupes.
      Il revient à chaque FM, à chaque loge de refuser de se soumettre, mais être vraiment « franche », « souveraine » ! ET les obediences s’adapteront !

    • 45
      cotisant 13 juin 2018 à 18:24 / Répondre

      Bonjour Désap ,
      j’espère que tu vas bien et heureux de voir que tu as toujours la même passion pour ce qui te tiens a cœur . UGLE ne changera jamais un seul article des BP ou ne modifiera en rien ce qui a toujours été son ADN . UGLE est ni plus ni moins que la garante de la tradition historique de la maçonnerie . on peu ne pas être d’accord avec ce qu’elle représente a travers la reconnaissance , mais c’est ainsi . c’est l’histoire et la filiation . Roger DACHEZ ( dont le Blog au passage est super ) a très vite compris ce qu’il en était et a pris ses distances avec cet imbroglio de la CMF .
      je t’embrasse désap

      • 46
        Désap. 14 juin 2018 à 09:56 / Répondre

        Mon cher Cotisant,
        Certain que tu te porte bien,je m’en félicite !
        Tu sais aussi que je n’ai aucun goût pour l’irrégularité, je partage donc ton avis sur UGLE ; la convaincre était une boutade à l’adresse de notre cher Joaben qui continue à nous bassiner avec ses tocs.
        .
        En revanche et à propos du Sieur Dachez, croire qu’il découvrit en cours de route la réalité de la reconnaissance anglaise et ce que ceci impliquait en terme d’intervisites, raison de sa démission de la CMF 2 mois après y avoir adhéré, c’est faire preuve d’une déconcertante naïveté, c’est s’interdire de voir la flagrance de la manoeuvre de sabordage d’un processus par nature d’une délicatesse extrème.
        Ou bien faudrait-il d’urgence mettre en doute la connaissance des usages maçonniques du Chancelier national de la LNF.
        Puisque ceci n’est pas crédible, bref !
        Quant à son « Blog [qui] au passage est super », pas de mise à jour depuis le 27 juillet 2017 et tout entier dédié à maintenir à bonne distance ce qui est séparé .
        Maçon ? Vous avez dit Maçon ?
        Signes, mots et attouchements + connaissances historiques sont très insuffisants à faire un Maçon, n’est-ce pas mon BAF Cotisant ?
        Je t’embrasse.

        • 47
          cotisant 14 juin 2018 à 11:22 / Répondre

          mon cher Désap ,
          je ne veux pas faire insulte a l’intelligence de RD en écrivant qu’il a compris 2 mois après , et qu’il a retiré la LNF de la CMF , je n’ai pas tous les tenants mais je pense que les 5 et la GLDF n’ont pas été très claire , et que notre F l’a compris au vu de discussions ….enfin le mieux c’est de lui demander .
          tout cela est derrière nous maintenant , et il me semble que la sérénité est revenu dans le PMF ( comme dirait Brutus )
          a bientôt j’espère

  • 11
    Phaleg 10 juin 2018 à 11:48 / Répondre

    Pour moi c’est simple : tout vos commentaires me donnent envie de quitter la franc-maçonnerie… On est toujours dans la politique du mal…pour des Frères étonnant n’est-ce pas !?

    • 13
      yasfaloth 10 juin 2018 à 17:39 / Répondre

      Si ta vision de la maçonnerie n’est conditionnée que par ce que tu peux lire ici, il y a comme un problème…
      .
      Ou ailleurs… si tu te réfères à une certaine (ex) Maçonne qui n’allait (presque) jamais en tenue… mais donnait (donne) des leçons à tout le monde ça se comprend mieux…
      .
      Sinon : visite, le cas échéant retourne en loge, et si la tienne ne te convient pas : change en !

      La « vrai » et d’ailleurs la seule maçonnerie se sont des sœurs et des frères en chair et en os et non des suites de lignes dans des bouquins et encore moins des commentaires anonymes sur des blogs, même quand ceux ci essaient de conserver une certaine qualité aux débats.

      • 15
        joab's 11 juin 2018 à 11:41 / Répondre

        Prendre un ton condescendant(quand ce n’est pas insultant) de « vrai » méprisant les « faux » n’est pas un exemple à donner.
        Justement les maçons quand ils renoncent à être des militants d’obedience n’ont pas de problème à maçonner !
        Lorsqu’une obedience (GLDF par exemple) impose à ses loges adhérentes le sexisme (même raisonnement si on veut imposer une mixité), le FM justement ne doit mais accepter de tels diktats, non par insolence, défiance, mais parce que les loges N’APPARTIENNENT PAS à quelque organisation que ce soit !
        Si la GLDF n’avait pas cette faiblesse qui se traduit par un interdit de faible, elle laisserait chaque loge de la GLDF décider … et nul doute alors que puisque c’est selon yasfa une volonté des loges de la GLDF, aucune ne choisirait la mixité, n’est-ce pas ?

        • 20
          yasfaloth 11 juin 2018 à 12:58 / Répondre

          Joaben qui repart à la pêche 🙂 !

          • 28
            joab's 11 juin 2018 à 18:13 / Répondre

            Commentaire d’une hauteur habituelle d’un yasfa en déroute…

          • 30
            joab's 11 juin 2018 à 18:23 / Répondre

            La réponse yasfa est typique de ce militantisme commercial : Toute expression sincère est forcément « de la pêche » ! à quoi ? aux poissons crédules que seraient les FM ?
            Pour ma part, comme tu le constates, j’invite simplement chaque FM, chaque loge à se débarasser de quelque allégeance à des organismes … et se baser sur leurs rituels.

            • 33
              yasfaloth 11 juin 2018 à 23:33 /

              Arrête ton cirque Joaben, on t’as déjà répondu 100 fois sur ce sujet, et Luciole a même la gentillesse de te répondre une 101ème fois… tu ne veux pas entendre nos arguments, tu préfère réciter, depuis quelques années maintenant, ton mantra !
              .
              Grand bien te fasse, et tu en as tout à fait le droit, comme on a le droit de te voir arriver gros comme une maison et de ne plus trop avoir envie d’entrer dans ton « jeu » !
              .
              Conseil fraternel : essaye plutôt de construire, il serait temps !

            • 34
              joab's 12 juin 2018 à 10:15 /

              yasfa …Toujours le même mépris à la personne.. incapable non seulement de répondre, mais même d’accepter opinion differente, reste donc ce profond mépris. Ne parle pas de « fraternité » lorsque tu es mu par de telles « motivations » … ca salit ce beau concept de « fraternité ». En effet, difficile d’entrer dans .. le « jeu maçonnique » lorsqu’on est mu par un militantisme obedentiel et des desirs de sexisme…Donc prenons en compte cette incapacité argumentaire compensée par volonté de discredit et mépris. Drôle de fM …

            • 37
              yasfaloth 12 juin 2018 à 18:19 /

              Mépris : non, je t’assure !
              Compassion…

            • 39
              joab's 13 juin 2018 à 09:21 /

              yasfa, que dans ta grandeur auto-proclamée, tu renommes ton mépris « compassion » ne fait qu’ajouter à ta mentalité …
              Il est vrai que cette attitude méprisante qui fait honte à la FM est cultivée dans certains milieux prétendus « maçonniques ».

        • 32
          luciole 11 juin 2018 à 20:47 / Répondre

          (réponse au 15)
          La GLdF n’impose pas.Une loge qui veut faire partie de sa fédération suit les Règlements de cette Obédience c’est tout.La masculinité est d’origine,ceux qui la réprouvent ne viennent pas à la GLdF, c’est tout simple.

          • 35
            joab's 12 juin 2018 à 10:23 / Répondre

            Allons … un peu de serieux plutôt qu’un slogan de meeting. Ce sont ces reglements qui imposent … Faut une sacrée hypocrisie pour pretendre que La GLDF, ses dirigeants seraient détachés des « reglements » de la GLDF. La discussion porte sur ces reglements, pas sur la possibilité d’aller ailleurs (c’est absurde)… Cette reponse donne d’ailleurs une idée d’un monde fermé, obtus.
            Chaque loge, chaque FM de quelque obedience doit d’ailleurs s’interroger si elle est maçonniqement liée aux diktats obedentiels. LA FM donne des principes. Ce qu’y rajoute des obediences est hors de la Fmaconnerie. Vos reactions, en particulier yasfa montre une peur bleue d’affronter les réalités et se traduit dans une agressivité, méprisante, à la personne.

            • 38
              luciole 12 juin 2018 à 21:46 /

              (après le 35)
              Yasfa va me disputer pour te donner encore motif à discuter mais on s’amuse comme on peut.
              Ta guéguerre contre les obédiences ne nous concerne que fort peu,j’en conviens, mais un esprit curieux pourrait s’interroger sur cette hargne permanente vis à vis d’une obédience dont tu ne fais pas partie et qui ne te demande rien,pas plus que ses membres.
              Prétendrais-tu être le seul authentique FM et savoir (de source divine?) ce que doit être la FM?
              Il se trouve que des loges viennent nous retrouver parce qu’elles ne veulent pas ni de la mixité ni d’être harcelées à ce sujet.
              Là où je rejoins Yasfa c’est que ta croisade deviens pathologique, Oui oui je sais je m’attaque à la personne ad hominen, Quelle horreur et, quel manque de fraternité, quelle preuve de « militantisme obédientiel » ???

              Pas de compassion cher Joab, un peu de lassitude mais nous saurons gérer notre « peur bleue ».

            • 40
              joab's 13 juin 2018 à 09:31 /

              allons, luciole … vu la « hauteur » des propos yasfa, j’ose espérer que ce n’est pas de nature à te troubler d’être « gourmandé » par quelqu’un qui professe de telles mentalités.
              Je constate que comme lui, tu fuis l’argument pour basculer vers de l’attaque à la personne … du classique !
              allons … j’expose un certain nombre d’arguments sur la nocivité des obediences vis à vis de la FM. Ces arguments sont bien sûr discutables, contestables. Or, tu ne les contestes pas, ne les critiques pas mais conteste mon droit à les exposer.
              LOrsqu’on s’interroge sur le phénomène « sectaire », les specialistes t’apprendront que leur défense est de traiter de « fous » ceux qui osent les contester.
              En effet, les militants obedentiels sont hélas dans ce cas. Tu peux jouer la derision, faire appel à meute, ca fait aussi partie de ces methodes qui font honte à la FM.
              Il est vrai qu’en jouant ce petit jeu de querelles de mépris, ataques ad hominem, ca detourne l’attention du sujet… Partique et pas glorieux !
              Ammusant sur le sexisme (la mixité n’est pas un sujet, c’est la base de la vie en société) … Les loges ont-elles besoin de « vous », militants du sexisme pour pratiquer leur sexisme ? On tombe là dans l’infantilisation !

            • 41
              yasfaloth 13 juin 2018 à 10:23 /

              Tu sais Luciole, le problème c’est que Joaben, ben on a quand même l’impression que son objectif constant et principal c’est « d’exister », le problème c’est qu’il l’exerce, entre autre, à nos dépends, et surtout à celui de ceux qui entrant aujourd’hui en maçonnerie (ou souhaitant y entrer) ne connaissent pas l’histoire du personnage et son aspect « pathologique » comme tu dis.
              .
              Parce que, quand même, si on a généralement le tact de ne pas lui rappeler ni « utiliser » ses diverses déroutes et indignités maçonniques, Joaben s’est quand même révélé comme quelqu’un de particulièrement toxique partout où il est passé et ses interventions bannies de la plupart des blogs et forums !
              .
              C’est pour cela que je ne répond plus (sauf faiblesse passagère) à ses injonctions, ceux que le sujet intéresse pourront toujours faire des recherches sur le mot clef « loge mono-genre » ils y trouveront, largement, de quoi se faire une opinion…

            • 42
              joab's 13 juin 2018 à 13:53 /

              Le comportement de ce Yasfa illustre parfaitement le pourquoi j’estime qu’il est important pour toute la FM de savoir s’elever contre ces derives !
              Yasfa est heureux dans ce domaine de mépris hautain à la personne, s’imaginant competent en analyse de la folie prêtée à ceux qui osent contredire son addiction.
              Heureux aussi d’avoir détourné la question vers une querelle d’agression à la personne, domaine où il se sent à l’aise.
              C’est dire où mène ce militantisme cette addiction à des jeux obédentiels. Toutes les obligations maçonniques sont oubliées ! Yasfa se comporte avec mépris, calomnies diverses. Mais il a un public … alors il est heureux.
              Yasfa, ton « CAS » ne m’interesse est sans intérêt pour la FM !
              Mais ce qui est interessant est ce phénomène, honte de la FM qui pousse ceux qui pourtant initiés à se comporter ainsi en individus méprisants, calomnieux, agressifs.
              Si on revient au début, que se passait-il ? J’apporte des critiques a des pratiques obedentielles. ET que fait yasfa (et son compère luciole) ? Insultes à la personne … aucun contre-argument.
              Voila pourquoi ces comportements, honte de la FM, meritent à mon sens d’être combattus.

            • 43
              Géplu 13 juin 2018 à 14:08 /

              Bon, eh bien comme d’habitude cela dégénère, et de toutes façons les positions des uns et des autres sont connues, archi-connues. Il n’est donc plus nécessaire d’y revenir.
              Fin du « débat » sur ce sujet, merci à tous.

  • 10
    Charles Dauptain 9 juin 2018 à 07:24 / Répondre

    ? … pas de souci, la LNF y sera certainement. A la cuisine, la GLNF invite tout le monde !

  • 9
    Désap. 8 juin 2018 à 22:56 / Répondre

    Ben ??? La LNF n’est pas invitée ? Avec tout le mal qu’ils se sont donnés ??
    Quelle ingratitude.
    Ah non ! C’est vrai, il sont à Puget sur Argens ; peuvent pas être partout les pauvres.
    Enfin, plus exactement c’est ainsi qu’on traite le bourgeois, vieille tradition nobiliaire.

  • 8
    Charles Dauptain 8 juin 2018 à 21:34 / Répondre

    Accepter d’être invité à la cuisine n’est pas très glorieux. Je ne vois pas bien où le GO trouve son compte.
    Quand ces rencontres ont été instituées, il s’agissait certes d’envoyer un signal fort à une GL alors reprise par sa quête cyclique – et vouée à l’échec – de régularité anglo-saxonne… mais aujourd’hui que tout est rentré dans l’ordre ?

    • 12
      Luciole 10 juin 2018 à 12:26 / Répondre

      Le « signal fort » était que hors la Glnf point de salut.
      Pour le GO ,certificat de reconnaissance de son importance et de son statut d’opposant mais dans une autre catégorie.Donc seul interlocuteur valable.
      Le but des deux? mettre les autres obédiences dans le rôle de minorités négligeables ou si vous préférez;se partager vis à vis du monde profane et politique les parts du marché.
      C’est d’ailleurs bien joué!
      @ Phaleg
      Des commentaires,certes facheux ne doivent pas t’écarter d’une voie que tu as choisie et qui te convient.Ce que pensent les intervenants n’a que peu d’importance pour un cheminement sincère et authentique ou alors tu t’es trompé il y a bien longtemps.

      • 17
        joab's 11 juin 2018 à 11:50 / Répondre

        Exact ! Il s’agit de manoeuvres « commerciales » et de pouvoir. Comme l’était feu CMF.
        La seule entente entre ces 2 pouvoirs est qu’ils ne visent pas le même « marché » maçonnique.
        Que ces « marchands »(GLNF essentiellement) mènent leur prospection commerciale, rien d’etonnant.
        Ce qui est plus grave est que des FM prêtent quelque crédit non seulement à ces manoeuvres, mais qu’ils accordent quelque valeur « maçonnique » à ces directives pour garder leur chacune leur clientèle, voire à aller prendre des « clients » aux GLAMF, GLDF …
        Le jour où des FM enverront promener ces dirigeants GLNF (ce fut le cas lors de la crise Stifani-Servel) on aura un peu progressé. (NB : le cas est différent au GO ou on ne fonctionne pas par « allégeance » comme GLNF).
        Pour Phaleg, en effet, je te rejoins dans le sens où justement des obediences profèrent « le mal » : des exclusions, rejets, divisions des FM.
        Mais les obediences (et leurs militants ici) ce n’est pas la FM !

  • 6
    Luciole 8 juin 2018 à 11:47 / Répondre

    Les deux Obédiences y trouvent leur compte.
    Le GO devient un « partenaire fréquentable » et la GLNF aquiert une importance numérique plus importante tout en offrant l’exemplarité aux mécréants qui pourraient être touchés par la grace de la Régularité voire de la Reconnaissance.
    Surtout elles mettent toutes les autres dans la marge.

  • 4
    Jean_de_Mazargues 8 juin 2018 à 08:34 / Répondre

    J’ai assisté à deux éditions, dont la première : des « retrouvailles » émouvantes pour le « jeune maçon » que je suis pourtant, des interventions de très haute tenue (!) à chaque fois, C’est vrai que l’impossibilité des inter-visites demeure un problème, mais espérons !

    • 5
      Jules 8 juin 2018 à 09:18 / Répondre

      impossibilité, impossibilité, il y a pas mal de Frères de la GLNF qui ne se gênent pas pour s’autoriser des visites « clandestines » dans certaines loges du GODF ou de la GLDF, qui les y acceptent sans leur faire signer le cahier de présence…
      Mais il est vrai que la réciprocité est impossible, totalement « verboten ».

      • 7
        Jean_de_Mazargues 8 juin 2018 à 18:12 / Répondre

        Ben oui, eux les F de la GLNF peuvent venir (bienvenus, pas de problème pour moi) mais moi je ne peux pas y aller. Dommage.

      • 23
        joab's 11 juin 2018 à 14:11 / Répondre

        Encore heureux qu’ils ne se « gênent » pas ! Ce devrait être le cas de tous les FM … GLNF compris !

  • 3
    Charles Dauptain 8 juin 2018 à 08:10 / Répondre

    Eh bien allons de ce pas visiter ce soir une Loge de la GLNF où l’un des nos amis fait une planche et observons ce qu’il se passe (Ah ! ces FF:. du GO, d’indécrottables rationalistes adeptes de la méthode expérimentale 🙂 )

  • 1
    Charles Dauptain 8 juin 2018 à 07:03 / Répondre

    Événement curieux qui voit les dignitaires du Grand Orient s’associer à une organisation dont l’un des premiers principes est de nier la qualité maçonnique de ses membres !

    • 2
      Géplu 8 juin 2018 à 07:19 / Répondre

      Pas tout à fait exact Charles, le choses évoluent. Relis l’interview que le GM de la GLNF Jean-Pierre Servel avait accepté de donner à Hiram.be en février 2015 (https://www.hiram.be/blog/2015/02/14/apres-les-crises-jean-pierre-servel-analyse-le-pmf/).
      A la question « Est-ce que tu considères que le GODF est une obédience qui propose un parcours initiatique digne de ce nom à ses membres ? », il répond : « Oui, il y a une part au Grand Orient très marquée par le parcours initiatique. Il y a des loges qui travaillent uniquement dans cette perspective, je crois que personne ne l’ignore. »

      • 14
        joab's 11 juin 2018 à 11:34 / Répondre

        Il y a toujours cette illusion entretenue, hélas, (illusion ou tromperie ?). Dans la mesure où l’on considère quelqu’un comme maçon, comment peut on énoncer une ignominie comme dicter aux loges de rejeter des franc-maçons ! (en tenue maçonnique) … Les salons, cocktails sont hors-sujet.
        IL ne s’agit donc que de bavardages de manoeuvres de pouvoir.
        Il est désolant de voir des FM accepter de prêter quelque crédit à ces pitreries.
        Alors, bien sûr, on peut se duper à imaginer qu’une fausse ouverture de la GLNF serait « un pas » … Rappellons que l’auteur s’est auto-proclamé « ultime lien entre Dieu et les hommes ».
        Alors bien sûr, il y a les maçons de la GLNF … et les instances dirigeantes de la GLNF. Au lieyu de faire les yeux doux à ceux qui vous rejettent pour qu’ils vous jettent quelques nonos hypocrites, n’est-ce pas plus digne de s’adresser … AUX FRANCMACONS »..
        Pour se protéger, nul doute que les militants obedentiels vont classser ces propos sur le plan « affectif » ou « personnel ».
        C’est pratique … ca dispense de se pencher sur le fond…

        • 16
          Jean_de_Mazargues 11 juin 2018 à 11:47 / Répondre

          Tout ceci n’est pas réaliste : la séparation maçonnerie régulière / libérale est un vrai problème mais nous ne pouvons avancer sans dialogue. Et difficile pour nous, maçons libéraux, de faire les malins, parce que dans le monde, nous représentons moins de 5 % de la maçonnerie, autant dire quantité négligeable. Les Rencontres Lafayette sont un bon moyen de reconstruire le lien. La solution que nous devons promouvoir – dans une négociation à venir avec la UGLE – c’est la reconnaissance mutuelle, pour permettre les intervisites, essentiellement.
          Je voyage beaucoup – au sens profane – est c’est vraiment un problème pour moi, F d’une obédience libérale, d’être coupé de tant de FF, ne pouvant presque jamais aller travailler dans un atelier régulier …

          • 21
            joab's 11 juin 2018 à 14:00 / Répondre

            Dans le fond, il n’y a pas séparation ! La séparation est l’oeuvre des obediences pour des questions de parts de marché.
            Pourquoi prêter une « régularité » (et donc accepter d’être irréguliers ?) à certains groupes ?
            C’est une illusion d’imaginer que la GLNF veut établir des liens autres que des mondanités.
            Alons … si UGLE acceptait de « reconnaître » le GO la GLNF n’existerait plus …
            Encore une fois, il revient aux FM de ne pas céder à ces bétises et prendre un peu de hauteur vis à vis de ces chapelles et envoyer promebner ceux qui les erigent.
            Les « rencontres Lafayette » sont d’ailleurs une accréditation de ces bétises contre-maçonniques.
            Il faut que les FM sachent qu’ils ne sont pas FM parce qu’adhérents à un machin obédentiel, mais parce qu’ils sont INITIES !

          • 24
            yasfaloth 11 juin 2018 à 14:51 / Répondre

            Suffit de venir nous voir à la GLDF ou à la GLTSO, nous travaillons de façon tout à fait aussi régulière qu’à la GLNF et tu seras accueillis à bras ouverts !

            • 31
              joab's 11 juin 2018 à 18:29 /

              J’envoie donc ma VM femelle te visiter.
              Ca donnerait une idée de l’accueil « à bras ouverts » …
              En ce qui concerne la « régularité » chaque loge, y comprsi que vous qualifiez de « sauvage », mais aussi au GO, au DH prétend à « régularité ».
              Vous êtes encore à vous exciter sur cette tarte à la crème vide de sens ? (sauf à se gonfler d’importance puerile).

        • 18
          Adrien C. 11 juin 2018 à 11:54 / Répondre

          « Dans la mesure où l’on considère quelqu’un comme maçon ».
          Ben oui, tout est là. Avec les Obédiences, on sait au moins qui donne la qualité de maçon à un profane. Il y a cooptation.
          Avec les « loges sauvages » ou autres machins mal identifié, qui créée et constitue. Un « gourou » ou un ex-frère à l’égo démesuré qui s’auto-proclame Grand-Maître par la grace du lui-même ?…
          Alors, pour que l’on « vous reconnaisse comme tel », il ne suffit pas de bêler « j’en suis, j’en suis », encore faut-il que les conditions de cette « reconnaissance » soient présentes, c’est-à-dire un minimum de sérieux et d’antériorité de l’instance ou de la personne qui prétend créeer des francs-maçons.
          Et c’est loin d’être toujours le cas, et c’est même le plus souvent l’inverse avec ces dizaines pour ne pas dire ces centaines de micro-structures se prétendant et se présentant comme « maçonniques ».
          D’où une légitime prudence des vraies obédience et de la majorité de leurs « vrais » frères et sœurs.

          • 22
            joab's 11 juin 2018 à 14:09 / Répondre

            Désolé, mais tu es, je le crains un peu trop sensible aux sornettes répandues par DES obédiences.
            Tout d’abord,
            – une discours profane visant à déformer le PRINCIPE maçonnique de reconnaissance : A quoi reconnaitrai-je que vous êtes maçon ? La réponse est nullement en rapport avec une obediecnce.. Mais des obediences ecrivent une autre histoire contre-maçonnique au nom d’un « bon sens » auto-proclamé.
            – Ex : la GLNF en 1913 avait-elle quelque « anteriorité » ? Non ! Pour autant, ses initiations etaient-elles non valables ?
            – quant-aux « gourous » faut-il rappelller que les dirigeants de l’OTS(une des pires sectes) sont issue d’une grande obedience francaise ? Donc l’obedience ne protege nullement des dérives sectaires ! Au contraire ! quand l’une d’elles a un GM auto-proclamé « ultime lien entre dieu et les hommes » …
            Evidemment ces « petites stuctures » demontrent la futilité, quand ce n’est la nocivité de certaines « grandes » obediences.
            Le discours comme on le constate est essentiellement profane.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
quis, dolor odio ipsum sem, Donec porta. sit vel, leo. massa