JJ Gabut O et fondmt

Origines et fondements spirituels de la maçonnerie écossaise

Par jissey dans Contributions, Edition

Les origines, au XVIIIe siècle, du Rite Écossais Ancien et Accepté ne peuvent être dissociées de l’Histoire de la France et de l’Occident. L’apparition des Hauts Grades, dès la première moitié du XVIIIe siècle, introduisit dans les rituels maçonniques de nouvelles sources de spiritualités en marge des religions officielles : mystique, hermétisme, gnosticisme, kabbalisme, Rose-Croix, templarisme, sans que soit contestée l’existence d’un « Grand Architecte de l’Univers ».
L’ouvrage de Jean-Jacques Gabut, Origines et fondements spirituels et sociologiques de la maçonnerie écossaise constitue une somme culturelle impressionnante expliquant les traces de la Tradition Moyen Orientale, Egyptienne, Grecque, et Romaine dans les mythes et légendes maçonniques.

Jean-Jacques Gabut est ici interviewé en vidéo par Jacques Carletto. Ancien directeur du Progrès de Lyon, croyant et franc-maçon, titulaire des grades supérieurs du Rite écossais, il a occupé de hautes fonctions au sein de la Grande Loge de France. (Grand Maître Honoris Causa). Outre Origines et fondements spirituels et sociologiques de la maçonnerie écossaise, il a publié chez Dervy Les survivances chevaleresques dans la franc-maçonnerie du REAA et Les symboles de la franc-maçonnerie.

Origines et fondements spirituels et sociologiques de la maçonnerie écossaise. Aux Editions Dervy, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 979-1024202174
.

samedi 23 juin 2018 11 commentaires
  • 10
    HRMS 26 juin 2018 à 14:09 / Répondre

    Sans pub aucune, mais comprendre le « comment », et en partie le « pourquoi », je conseille à tout ceux que travaillent  » les origines » de lire avec une grande attention, les sérieux mais aussi passionnants livres de recherche et d’analyse historique d’André Kervella, qui fourmillent de précisions , dont celui en date de 2017 qui nous informent « des sources secrètes du REAA », et ce faisant nous éloignent des élucubrations , qui dans le domaine de la crédulité explique la vivacité des superstitions maçonniques. … Certes il faut prendre le temps de lire , ce qui vaut toujours mieux que le psittacisme de l’entre soi, nonobstant fraternel.

  • 8
    michel 24 juin 2018 à 22:40 / Répondre

    Vous me surprenez mes frères, il est tout de même au 33° degré du Suprême Conseil de France !
    L’anecdote que je vais vous conter est authentique : ce brave frère se met en haut des escaliers à l’entrée du temple de ma bonne ville, il s’installe avec une petite table et une pile de bouquins, et les frères qui passent devant se sentent obligés d’acheter le bouquin ! (on ne sait jamais, lors d’un chapitre…)
    J’ai remarqué qu’il change d’éditeur à chaque livre…je vous laisse juge sur le fond, je n’ai pas les compétences écossaises assez élevées !

  • 7
    Altec 24 juin 2018 à 16:31 / Répondre

    Bon ça c’est fait ! + les persans et les zéro ……………
    La lecture proposée par W.SCHAW est à recommander pour se désintoxiquer.

    • 9
      Lionel MAINE 26 juin 2018 à 09:56 / Répondre

      Toujours utile, un regard perçant, surtout pour l’Expert !!!

  • 4
    AAZAM-ZANGANEH 24 juin 2018 à 06:32 / Répondre

    Origin de la franc maçonnerie est le Mithraism persan et les temples zerosstrrien .
    1717/23. C est uniquement le changement de L’OPERATIVE À L’EXPECULATIVE . Touts les autres Hipotese sont de fabulation,
    S F.

    • 6
      Désap. 24 juin 2018 à 11:39 / Répondre

      Geplu, faut arrêter de distribuer des trucs à fumer
      😆😆😆😆😆😆😆😆

  • 2
    HRMS 23 juin 2018 à 15:20 / Répondre

    Et puis quoi encore ? Ben voyons toujours le même fatras ; Il y a pourtant de très bons livres de recherches historiques, bien documentés, aux sources d’archives bien référencées, très instructifs et tout aussi passionnant que cette médiocre révasserie pour gogos et donc malhonnête;

  • 1
    Anwen 23 juin 2018 à 11:36 / Répondre

    Quand les chevaliers du Temple subirent la persécution, quelques échappés vinrent se réfugier en Ecosse, dans le petit village de Kilwinning, dans les Etats de Robert Bruce, qui les accueillit favorablement.
    Ils fondèrent une Loge, dans laquelle ils conservèrent secrètement les mystères des Templiers, le dépôt sacré des vieilles traditions. Ce sont ces Templiers qui devinrent les fondateurs du Rite écossais. Le plus ancien Rite, celui d’Hérodom, possède à son siège central une charte octroyée par le roi Robert Bruce à la Loge de Kilwinning, la première du Rite écossais, la Loge-Mère.
    Précisons que les Chevaliers du Temple remplissaient le même rôle que les Époptes des anciennes sociétés, notamment en Egypte, qui étaient placés à côté des Prêtresses dans les « Mystères » pour les protéger et les venger.
    Aussi, dans les Mystères, l’épopte était l’homme qui était choisi. On sait que les Mystères sont des fraternités dans lesquelles les femmes appellaient les hommes « mon frère ». C’est cet usage qui a fait penser que les unions se faisaient entre frères et sœurs. Or, il s’agit des frères mystiques. Le mot n’indique pas une parenté, mais une conformité d’idées.
    Et c’est évidemment du mot Époptes qu’on a fait le mot époux.
    Rappelons, pour finir, que la Franc-Maçonnerie est d’origine hébraïque, tous les mots de passe sont des vocables hébreux, ses légendes sont tirées de l’histoire du peuple d’Israël. D’autres sociétés secrètes ont pu se former dans d’autres pays, et sûrement en Grèce. Par la suite, il a pu se faire une fusion entre ces sociétés qui avaient toutes le même but : conserver et propager la science des premiers temps que le régime masculin menaçait de détruire, lutter contre l’ignorance et l’injustice qui tendaient à devenir universelles.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/revolution-religieuse-en-egypte.html
    Cordialement.

    • 3
      Désap. 23 juin 2018 à 15:22 / Répondre

      Attention de ne pas trop spéculer.
      Entre autre, les Templiers sont les Templiers, soit un ordre religieux et militaire.
      S’ils ont bien participé à la réorganisation et à la structuration du Métier, ils ne sont en rien à l’origine de ses Anciens Devoirs et pas plus du Mot de Maçon.
      S’ils se réunissaient en Chapitres, ils ne fondèrent aucune loge à quelque moment que se soit.
      Si la maçonnerie est d’expression chrétienne, son exigence universelle exclue qu’elle se réduise à une tradition religieuse particulière.
      Ses principes sont en tous points conformes,entre autre, au Tao, au soufisme, à l’Hindouisme ou encore à ce que l’on connait de Isis et Osiris, des Mystères d’Eleusis.

    • 5
      W.Schaw 24 juin 2018 à 10:52 / Répondre

      Afin d’éviter ce genre d’élucubrations qui ne reposent sur aucun document attesté ou digne de foi, je vous invite à lire The Rosslyn Hoax de R.Cooper, traduit aux éditions de la Hutte sous le titre: Roslyn, Splendeurs, Mythes et Réalités. Travaux sérieux du Conservateur de la bibliothèque de la GL d’Ecosse qui met un terme final aux dérives pseudo-historiques totalement infondées sur les Templiers et la FM, sur la chapelle de Roslyn, sur Kilwinning, etc.

      • 11
        joab's 27 juin 2018 à 11:16 / Répondre

        IL y a un danger aux affirmations trop peremptoires, souvent liées à un desir d’authenticité d’une histoire « qui plait ».
        Dans le debunking :
        – Des groupes FM font en effet reference aux templiers (y compris le celebre Ramsay) mais aussi les discours historiques de HG. Pour autant aucune continuité n’est établie.
        – La FM est issue de l’Angleterre, aux antipodes de l’Ecosse et sa religiosité catho ou templiere et par des scientfques, mebres de la Royal Society. L’influence ecosso-irlandaise est venue plus tard.
        – Le rite dit « francais » est le rite primordial Anglais qui a survecu en France et disparu en Angleterre.
        – Le REAA est d’origine purement française sans rapport avec l’Ecosse, mêm s’il fait reference à un « ecossisme »
        – LA FM n’est certainement pas « judaïque ». D’ailleurs la « fin de l’histoire » 18e ou 4eO demontre clairement la fin de l’alliance judaïque.
        Apres tout … on peut se raconter des histoires qui plaisent en ayant consceince qu’il s’agit d' »histoires ».

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
diam libero consequat. leo id et, dictum lectus adipiscing ante.