Tags GLDF 251018
Photos GLDF

Les locaux de la GLDF à Paris tagués

Par Géplu dans Anti-maçonnerie

Les locaux du siège de la Grande Loge de France, rue Puteaux à Paris ont été tagués dans la nuit de mercredi 24 à jeudi 25 octobre.

Signés « Société Thulé », en évocation sans doute à la société « secrète » ayant influencé les débuts du nazisme dans les années 30, les tags reprennent nombre de marottes de l’extrême droite la plus ringarde : l’affaire Dreyfus, l’affaire des fiches, la mort de Félix Faure (« Félix Faure a été assassiné »), et un mystérieux « Démolisseurs !, on sait pour la Mecque ». On sait quoi ?… Mystère.

Enfin, un joli « Renovatio Regnum Francorum » nous renvoie à Clovis, créateur du premier royaume franc, préfiguration pour les nostalgiques de l’extrême-droite de la France chrétienne éternelle…

Que faire contre ces actes de vandalisme imbéciles que l’on voit survenir régulièrement de-ci de-là ?

Pour cette fois, il se dit que les artistes ont été filmé pendant leurs « travaux ». Ce qui pourrait permettre une identification, d’autant qu’il se pourrait aussi qu’il s’agisse d’individus ayant déjà quelques méfaits du même genre à leur actif…  🙂

vendredi 26 octobre 2018 23 commentaires

Étiquettes : , , ,

  • 21
    BACHELIER 30 octobre 2018 à 07:54 / Répondre

    Bonjour à tous. Le danger même quand il s’affiche de façon aussi scandaleusement ostentatoire est un épiphénomène quand il vient de l’extérieur. Celui que nous devons réellement prendre en compte vient de l’intérieur. Chacun d’entre nous fait il tout ce qu’il doit faire pour que l’emportent les « forces du bien »? Travail, assiduité, partage, engagement, tolérance, réflexion, imagination, générosité, attention, etc… Toutes ces vertus pratiquées avec simplicité au quotidien suffiraient à donner aux exactions qui nous préoccupent un petit air de goutte d’eau dans l’océan.
    GGB

    • 22
      yasfaloth 30 octobre 2018 à 13:42 / Répondre

      Parfaitement d’accord avec ce post, quelques graffitis ne sont rien par rapport à ce désenchantement qu’on sent se propager dans les rangs de la FM !

  • 20
    ERGIEF 28 octobre 2018 à 19:26 / Répondre

    Dans ses grades chevaleresques la FM nous apprend que l’Oeuvre se construit la truelle dans une main et l’épée dans l’autre. On y rappelle aussi que la tolérance, un des fondements moraux des premiers grades symboliques, a des limites.
    Ainsi, tant que les vertus et les principes essentiels ne sont pas exagérément menacés, le Chevalier Maçon doit faire preuve de tempérance, dialoguer, tenter de convaincre et emprunter les chemins de l’apaisement. Mais si le Chantier est en péril, si les fondements de l’Ordre maçonnique sont attaqués, il a le devoir de prendre les armes pour les défendre s’il le faut jusqu’a la mort.
    L’acte perpétré contre les locaux de la GLDF, comme ses équivalents sur les murs des synagogues et des commerces juifs, avant 1940 et de nos jours, marque un point de non retour. Dès lors que les dirigeants des « Grandes obédiences » ont déjà franchi la porte de l’Élysée à l’initiative du profane Macron – ce qui a largement fait débat ici – qu’ils nous montrent donc que ce déjeuner n’était pas inutile. Qu’ils demandent une nouvelle audience, cette fois ci à leur initiative, qu’ils prennent leurs épées et aillent en rangs serrés réclamer justice auprès de ce président plus porté sur la repentance envers nos anciennes colonies que sur le rétablissement de la vérité historique a propos des guerres d’indépendance et des exactions commises par les « libérateurs », tant envers les colons que leur propre peuple.
    Qu’ils rappellent à cet énarque distant et doté d’une mémoire sélective, le lourd tribut payé par les Franc Maçons, aux côtés de leurs frères juifs, tziganes et autres, au cours de la 2ème guerre mondiale, à cause de la lâcheté des dirigeants politiques et des hauts fonctionnaires de l’Etat. (Pour mémoire, un seul membre du corps préfectoral s’est désolidarisé du pouvoir de Vichy: il se nommait Jean Moulin. C’etait un vrai Chevalier de l’Esprit)
    Peut être nos représentants pourront-ils convaincre le locataire de l’Élysée que le temps est venu d’arrêter de parler et d’entrer en action ?
    Sinon nous n’aurons bientôt pour seule option que de prendre réellement et non plus symboliquement les armes pour nous opposer aux totalitarismes et extrémismes de tous bords qui commencent serieusement a nous étrangler.
    AMLEDLV !

  • 19
    DELPONT 28 octobre 2018 à 16:54 / Répondre

    Ceci est l’expression de gens incultes, stupides dont l’agressivité n’a d’égal que leur bêtise.

  • 15
    marcus 28 octobre 2018 à 10:40 / Répondre

    Pour avoir pratiqué l’extréme droite pendant mes études je sais que seul le rapport de forces, légales ou physiques, les fait reculer car ils ne connaissent que cela.c’est peut etre regrettable mais c’est comme cela.
    Si les forces de gauche avaient écrasé les bandes nazies en allemagne, Hitler n’aurait peut etre pas pris le pouvoir.On n’en est pas encore là mais avec Le Pen à 40 % des voix on peut le craindre.
    En attendant ,quand l’ensemble des obédiences maçonniques ira trouver les pouvoirs publics pour leur demander que des sanctions soient prises, lorsque nous sommes visés par des actes répréhensibles,analogues à celles concern,ant le racisme, l’antisémitisme , ce sera déja un progrès.

    • 17
      Désap. 28 octobre 2018 à 12:14 / Répondre

      En mai 24, le NSDAP fait 6,6% aux élections, en décembre de la même année il fait 3%, en mai 28 il fait 2,6%, la République de Weimar affiche une croissance économique de l’ordre de 4,5%, ceci malgré les exigences de Traité de Versailles.
      En septenbre 1930 il fait m18,3% ! Le taux de chômage s’établit autour de 35%, le crack de 29 est passé par là.
      Voilà la réalité qui ne dépend aucunement des « forces de gauches ».

      • 18
        marcus 28 octobre 2018 à 15:18 / Répondre

        tu as raison mon frere le combat politique ne sert a rien . La preuve c’est qu’en France aprés les evenements de 1934 l’union des forces populaires a amené le Front Populaire et non le 3 eme reich et la lacheté des elus de cette chambre ont supprimé la 3 eme republique dans la confusion de la défaite de 1940. Ce sontd’ailleurs les forces progressistes dont les francs macons qui ont participé au developpement des lois sociales et repunlicaines et non les partis de droite.

  • 14
    ERGIEF 28 octobre 2018 à 08:37 / Répondre

    Appliquer la loi du Talion ou tendre l’autre joue? Ainsi que Matthieu le fait dire a Jésus celui-ci « n’est pas venu pour abolir la Loi mais pour l’accomplir ». Dans le cas présent, il s’agit de ne pas relever l’insulte en épuisant son vocabulaire pour tenter de qualifier l’attitude des taggueurs et se commettre dans le « petit propos » dans lequel ils veulent nous entrainer. C’est ce que signifie « tendre l’autre joue ». En revanche les foudres de la Loi, portées par la Justice, devraient s’abattre sur eux de manière impitoyable. Il est certes reconfortant d’apprendre que ces minus habens ont été filmés. Reste maintenant a espérer que les magistrats seront à la hauteur de l’enjeu. Et là, mon cher Luciole, permet moi d’exprimer des doutes. Y aurait-il alors une 3ème attitude envisageable? Pour compenser les faiblesses d’une République qui respecte de moins en moins sa part du contrat social ?

  • 13
    Anne-Marie ROUZE 28 octobre 2018 à 04:45 / Répondre

    quelle qu’en soit la raison, je trouve ignoble de taguer de telles choses sur les murs et encore plus sur NOS murs !
    Vers quelle société est-on en train de dériver ?

    • 16
      lazare-lag 28 octobre 2018 à 11:10 / Répondre

      Dans « taguer » on peut déjà entendre « ta gueule! » et rien que l’acte devrait être répréhensible et poursuivi, quel qu’en soit le support, si le support n’a pas été autorisé à cet effet.
      Quand je vois des tags, je ne suis pas certain qu’on y voit la civilisation en acte.

  • 11
    Désap. 27 octobre 2018 à 21:12 / Répondre

    3 bises -brazos- fraternelles -fraternales- à tous nos Frères -a todos nuestros Hermanos- d’Amérique et d’Espagne – de América y de España.

    • 12
      Désap. 27 octobre 2018 à 22:36 / Répondre

      3 abrazos

  • 10
    Alain P. 27 octobre 2018 à 18:57 / Répondre

    Bonsoir
    Ancien Frère de la GLdF et résidant actuellement en Espagne
    Je ressens qu’une profonde émotion traverse le cœur de mes Frères Espagnols. Dans de nombreux Ateliers cette douloureuse manifestation de la bêtise, de la méconnaissance et de l’inculture à frapper les esprits.
    Je m’associe à tous les Frères de la GLdF pour vous assurer de notre solidarité et de notre fraternité
    Ne laissons pas la lumière s’éteindre
    Fraternellement

  • 9
    Mariano 27 octobre 2018 à 17:39 / Répondre

    Mi solidaridad con los hermanos franceses desde Argentina.

  • 4
    Santos Martínez Viera 26 octobre 2018 à 19:04 / Répondre

    Aquí Uruguay, nos solidarizamos con los hermanos franceses y rechazamos firmemente esta demostración de intolerancia e ignorancia.

    Ici en Uruguay, nous sommes solidaires avec frères français et rejetons fermement cette manifestation d’intolérance et d’ignorance.

    • 23
      johnny sheppard 30 octobre 2018 à 17:17 / Répondre

      M:.Q:.H:. Santos Martínez Viera,
      Comparto vuestra consternación, frente a estos echos de vandalismo, que tienen que tratarse como actos de terrorismo. Me gustaría poder conocerle dado que viajo a Uruguay el 17 de Dic hasta el 20 de Enero. Un T:.A:.F:. y Ósculo de Paz, Johnny Sheppard Regules 33º – Gran Maestro – Gran Logia General de España. granlogiageneraldeespana@gmail.com

  • 2
    luciole 26 octobre 2018 à 11:01 / Répondre

    Une extrème droite qui défend la Mecque,c’est nouveau mais ce peut être aussi une tentative dedésinformation.Que Dieu nous débarrasse des cons et nous admettrons sa légitimité.

  • 1
    Désap. 26 octobre 2018 à 09:33 / Répondre

    Pffff, ils ont oublié la mort de Faurisson ces nazes ! sont vraiment cons, on aurait pu se marrer.
    Contre ce genre d’abruti, de bas du front, de plouc inculte, il existe une sorte de vernis qui s’applique sur les façades, il fait perler la peinture sans que jamais celle-ci ne puisse prendre forme.
    C’est la seul chose à faire parce qu’imaginer qu’on puisse les raisonner relève d’une gageure à laquelle personnellement j’ai renoncé, ça rapporte rien.

    • 3
      Joël 26 octobre 2018 à 15:57 / Répondre

      Evidemment. Les produits anti-tags se sont développés largement.

    • 5
      Manu Hainaut 26 octobre 2018 à 20:05 / Répondre

      Il me semble intéressant d’opérer une distinction entre les adversaires de la FM et les ennemis. Le débat démocratique, rationnel, humain , respectueux de l’autre et de ses points de vue est impossible avec les ennemis.

      Il est par contre, me semble t’il, INDISPENSABLE avec les adversaires. D’autant plus que les adversaires ne le sont pas sur tous les aspects. Je pense à la déclaration des évêques italiens à propos des migrants (en totale opposition avec les pratiques du ministre de l’intérieur).

      Et puis un exemple historique significatif. Dans le camp d’Esterwegen entre 1943 et 1945, le loge « Liberté chérie » a eu des tenues; ce sont les catholiques qui faisaient le guet. Et les Frères faisaient le guet pendant la célébration de la messe.

      Face la montée de nos ennemis, il me paraît intéressant, utile, indispensable d’avoir des points d’accord, de convergence avec des adversaires.

      Un dernier exemple : en Belgique, les Frères de la charité, un ordre religieux qui gère un bon nombre d’institutions psychiatriques s’est prononcé pour l’euthanasie des malades mentaux qui en font la demande suivant la loi belge. Voilà des adversaires avec qui un accord sur ce point est possible.

      • 6
        Joël 26 octobre 2018 à 21:32 / Répondre

        Pour rejoindre votre « oecuménisme » nécessaire, il faut une grande ouverture d’esprit que beaucoup ne possèdent pas. Hélas.

        • 7
          luciole 27 octobre 2018 à 11:03 / Répondre

          Heu…comment dire…Il est des moments où ce n’est plus discuter qui est la chose à faire.

          • 8
            Désap. 27 octobre 2018 à 15:59 / Répondre

            A mon tour d’être entièrement d’accord avec toi, mon cher Luciole !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mattis non vel, lectus venenatis, in