Petain et Hitler

Pétain : la GLMF s’indigne

Par Géplu dans Divers

Communiqué de la Grande Loge Mixte de France

Le Président de la République a fait part de son souhait d’honorer la mémoire des Maréchaux vainqueurs de la Bataille de Verdun dans le cadre de l’hommage centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. Cet hommage prévu samedi 10 novembre aux Invalides devait concerner également Philippe PETAIN.

La Grande Loge Mixte de France s’indigne que la République puisse envisager d’honorer un homme condamné à l’indignité nationale en 1945. Sa participation active à la collaboration avec le régime hitlérien ne saurait être ni contestée ni atténuée par d’autres considérations.

Nous ne pouvons oublier en outre que Philippe PETAIN a ordonné dès 1940 la dissolution des sociétés secrètes dont la franc-maçonnerie, qu’il a également contribué à la déportation des juifs, des fonctionnaires et des francs-maçons.

Nous prenons acte du retrait annoncé par le porte-parole du gouvernement de la personne de Philippe PETAIN de la liste des Maréchaux honorés dans la Cour des Invalides.

Paris, le 8 novembre 2018

jeudi 08 novembre 2018 10 commentaires

Étiquettes : ,

  • 9
    DACIER 9 novembre 2018 à 18:36 / Répondre

    Ceux qui connaissent un peu l’Histoire de France savent qu’il ne faut pas confondre le PETAIN de 1914 et celui de 1940. Entre l’officier qui contestait la doctrine militaire officielle de l’époque fondée sur l’offensive, et qui, pour cette raison eut un avancement médiocre (il se préparait à prendre sa retraite en 1914 avec le grade de colonel) et le Maréchal de 1940 couvert de gloire et d’honneur par la République (et oui, c’est ainsi!)
    – même Léon BLUM y allait de son éloge – qui jouait à la statue du commandeur, il n’y a aucune commune mesure. C’était le vainqueur de VERDUN, passé en 4 ans de colonel à maréchal de France et « ménager du sang des hommes » qui comptait pour la majorité des français de l’époque et non pas celui qui a couvert, d’une certaine manière, la politique de collaboration inaugurée à MONTOIRE. Quant aux obédiences, elles feraient bien de balayer devant leurs portes. Il suffit de rappeler les palinodies et les ralliements des dirigeants du GO pour s’en convaincre…

  • 8
    SOLON 9 novembre 2018 à 17:47 / Répondre

    C’est tellement mieux de lire ce qui est écrit et ne pas interpréter. Je reconnais le maréchal Pétain vainqueur à Verdun, j’exècre le Pétain de VICHY, au même titre que le président Macron sur ces deux points. Pour information, deux de mes arrières grands pères ont participé à la « Grande guerre », un y a laissé sa vie, une jeune veuve (jamais remariée) et deux enfants en bas âge … Des membres de ma famille directe ont été déportés en Allemagne deux, ne sont pas revenus. Alors les commentaires politiques, je m’en passe. La pudeur et le respect de toutes les opinions me paraissent être des qualités maçonniques, hélas, semble – t -il pas partagés par tous.

  • 6
    jeandescars 9 novembre 2018 à 16:57 / Répondre

    Je croyais qu’il n’y avait que les régimes totalitaires qui excluaient volontairement une partie de leur histoire à des fins de propagande. Ils prouvent par là même qu’ils sont incapables de faire avec la réalité qui, comme toujours, est bien plus complexe que la simple opposition du blanc et du noir (pour ne pas dire du bien et du mal).
    J’en ai connu personnellement des officiers, héros de la résistance de 39-45 qui avaient chez eux un portrait de Pétain, leur chef en 14-18. Eux savaient faire la différence.

  • 3
    jean 9 novembre 2018 à 10:40 / Répondre

    Bien que je pense qu’il ne faille pas polémiquer durant des heures sur ce sujet, le Président de la République agit en son âme et conscience, je n’en suis pas moins surpris de l’éloge réservée au maréchal Pétain.

    C’est un peu comme si nous honorions la mémoire d’un criminel défunt, sous prétexte qu’avant de commettre l’irréparable, il s’était illustré par un acte de bravoure.

    Personnellement, je m’en moque… L’église catholique Romaine ne condamne pas « mein kampf », et ça fait moins de bruit…

  • 2
    SOLON 9 novembre 2018 à 10:24 / Répondre

    Lorsque la mauvaise foi s’allie à la désinformation, la recherche systématique de la polémique, par des journalistes, c’est grave, mais nous y sommes habitués, HÉLAS!
    Lorsque des obédiences maçonniques font de même, c’est terrible.
    Relisez ce qui est paru concernant l’hommage qui sera rendu dans la cour des Invalides.
    Nulle part on ne lit le nom de Pétain, mais celui des 5 Maréchaux inhumés aux Invalides.
    Cela ne date pas de ces derniers jours, mais depuis que cet hommage a été décidé.
    Ecoutez ce que dit le président Macron : « Le maréchal Pétain a été un grand soldat, on connait ensuite son rôle funeste dans l’histoire », jamais il n’a honoré Pétain, mais le maréchal qu’il a été.
    Nos grands-pères, qui ont fait Verdun, portaient un grand respect au militaire, mais ils vilipendaient le politique. Le déshonneur et l’ignominie de ce personnage n’avaient pas effacé, dans leurs souvenirs, le respect qu’ils avaient pour le vainqueur de Verdun
    Les polémiques de cet ordre sont inutiles et stériles. Nos obédiences devraient avoir un peu plus de retenue voire de pudeur et éviter de « hurler avec les loups ».
    N’est-ce pas ces « chapeaux à plumes » qui souhaitant se valoriser (mieux et plus que les « concurrents ») par des réactions trop impulsives et inutiles, participent à une certaine déliquescence de notre République.

    • 4
      Astérix 9 novembre 2018 à 12:01 / Répondre

      Les maçons qui ont été déportés apprécieront. Les familles de ceux qui ne sont pas revenus également. Pétain a été destitué et dégradé il n’est donc plus maréchal. On peut être macronphile mais à ce point..?

      • 5
        yasfaloth 9 novembre 2018 à 16:36 / Répondre

        On peut aussi être Macronophobe et se complaire dans l’outrance…
        .
        Une société qui ne sait pas faire la part des choses entre le vainqueur de Verdun et le vieillard perdu de Vichy (il avait presque 90 ans) me semble légèrement névrotique, cela est d’autant plus grave quand il s’agit d’une société de pensée qui se dit « maçonnique » !
        .
        Quand à rappeler sa condamnation à mort et son procès en déchéance, peut être faudrait il aussi considérer « l’ambiance » de l’époque et ne pas oublier que ce sont les vainqueurs qui font l’histoire.
        .
        Je n’ai pas de sympathie particulière pour Pétain, mais, oui, j’ai par contre une grande affection pour le courage de notre jeune Président qui ose mettre les pieds dans les plats de nos névroses collectives et prendre constamment le risque de l’impopularité pour essayer de les soigner en instillant le débat et en faisant ce pourquoi il a été élu : des réformes vitales pour l’avenir du pays !

        • 7
          Désap. 9 novembre 2018 à 17:06 / Répondre

          Waouh ! N’en jetez plus,
          pour le reste je suis d’accord
          84 ans en 40

        • 10
          Astérix 10 novembre 2018 à 10:15 / Répondre

          Quel héros?

          Les héros furent ceux qui allèrent d’un côté comme de l’autre se faire trouer la peau entre petites gens qui ne se connaissaient pas pour le compte de gens qui se connaissaient très bien et ne se tuaient pas.

          L’outrance c’est d’oublier le fait que pour donner du cœur à l’ouvrage de nos braves soldats, le « grand soldat » n’a pas hésité à faire fusiller pour l’exemple un peu plus de 4000 hommes.

          Faire la part des choses consiste à relayer tous les éléments d’une action et non pas se contenter de rapporter des éléments de propagande.

  • 1
    chicon 9 novembre 2018 à 10:06 / Répondre

    notre président aurait mieux fait de se taire au sujet de Philippe Pétain qui l’a mis dans le pétrin…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor porta. Nullam massa lectus efficitur. luctus vel,