G jaune doigt d honneur
Photo du site football.fr

un gilet jaune siglé « anti franc-maçons »

Publié par Géplu

C’est à Limoges que d’après le Populaire du Centre, a été interpellé un excité de 35 ans, « pour des propos menaçants tenus sur Internet envers les policiers », et relatifs à la journée de mobilisation de ce samedi. 

Rien d’extraordinaire jusque là, mais l’individu a eu droit aux attentions du Ministre de l’Intérieur qui a évoqué son cas particulier lors de sa conférence de presse de vendredi midi : « Cette personne exprimait sur les réseaux sociaux sa volonté de, je cite, « dégommer des monuments » et de « tuer la République », et iI évoquait la manifestation du 8 décembre, explique Christophe Castaner. Apparaissait sur son Facebook un message qui considérait, j’ouvre les guillemets, que « un bon flic est un flic crevé ». (…) Nous avons fait une perquisition chez lui et nous avons trouvé dans son appartement deux armes de poing, un revolver 35 magnum et un pistolet MAB calibre 7.65, ainsi que des munitions. (…) Un sac à dos [contenait] différents matériels pour manifester et un gilet jaune siglé « anti franc-maçons ». [sic] (…)  

Et le Frère qui m’a envoyé cette information précise : Avant même la parution de cette info, des loges du GODF de Limoges avaient décidé d’annuler leur tenue prévue samedi, suite notamment aux menaces reçues dans un département voisin par la Loge de Périgueux « Les Amis Persévérants et Etoile de Vésone Réunies » menacée d’envahissement de son temple.

samedi 8 décembre 2018
Étiquettes :
  • 52
    Désap.
    12 janvier 2019 à 18:56 / Répondre

    Cher Luciole, détenir les manettes ce n’est pas la gloire lorsque ça fonctionne et « c’est la faute des autres » lorsque ça foire.
    Salvini, le Brexit, C’EST la conséquence de la politique Juncker qui, en bon banquier, a cru pouvoir acheter l’accord des Italiens de voir envahie Lampédusa de Migrants, de monnayer l’accueil d’un million et demie de migrants en Europe parce que les Allemands ont besoin de main d’oeuvre ouvrière.
    Les Gilets Jaunes, C’EST la conséquence directe de la politique de Macron, ajoutèe à une condescendance à toute épreuve ; on comprend d’ailleurs pourquoi il est tant apprécié d’un de tes collègues de GL.
    Nous sommes gouvernés par des nuls, il faut qu’ils dégagent avant d’avoir tout saccagé, Macron va finir par dégager, à force de ne rien comprendre de ce qu’il a devant les yeux du haut de sa prétention, il va au moins devoir dissoudre.

    • 54
      lluciole
      12 janvier 2019 à 23:51 / Répondre

      Cher Desap je n’ai aucune compétence en économie pour dire quels sont les bons et les mauvais.Je constate à regret qu’E Macron en appauvrit beaucoup sans être sur que les autres soient la solution à nos problèmes de contribuables.
      Cela dit nous avons une Constitution et des Lois.

  • 45
    Désap.
    11 janvier 2019 à 19:51 / Répondre

    Le plus dangereux, ce qui revêt un vrai potentiel d’emballement, c’est Macron qui ne peut pas démissionner parce que personne n’est prêt à droite comme à gauche, de sorte que ceci donne de réelles chances d’élection à la blondasse et au maboule, LePen et Mélenchon.
    Pt1 ! On est super content d’avoir voté pour ce nul !!
    Bon … En même temps c’est un banquier, on aurait dû se méfier, y’a pas plus c… qu’un banquier, voyez Junker.

    • 48
      luciole
      12 janvier 2019 à 00:15 / Répondre

      C…peut être mais qui ont quand même pas mal réussi leur carrière alors que nous ne manquons certes pas de grnds esprits (même sur notre site) qui à part râler n’ont pas forcément montré grand chose.

      • 49
        Désap.
        12 janvier 2019 à 09:46 / Répondre

        La réussite de leur carrière est vraiment une question de point de vue.
        Et au regard du caractère systémique de leur activité, on se balance complet de la réussite de leur carrière,
        qu’ont-ils fait pour l’intérêt général ? Les G.Jaunes sont une réponse que certains (même sur notre site) refusent de regarder objectivement.
        La trouille peut-être ?

        • 50
          luciole
          12 janvier 2019 à 12:01 / Répondre

          (@Desap)On pourrait se foutre complètement de leur carrière si leurs activités n’impactaient pas notre vie!Or ce sont des personnages qui dirigent des millions de personnes de par leurs fonctions.
          Je suis très loin d’abonder en faveur des banquiers mais combien de râleurs ont fait quoi que ce soit pour « l’intéret général »?
          Les GJ ne sont pas une réponse ils sont une tentative bien commencée pour davantage d’équité qui tourne maintenant à une forme de « n’importe quoi »irréaliste et lourde de complicités diverses.

          Incapables même de créer en leur sein un service d’ordre qui bloquerait les casseurs qui dégradent leur mouvement.
          Malheureusement ils illustrent que l’on ne peut obtenir quoi que ce soit que par la force.
          Il est miraculeuux que les seuls morts le soient par accidents.Cela peut il durer?

          C’est la seule « trouille » qui vaille.

  • 39
    Emmanuel
    11 janvier 2019 à 14:32 / Répondre

    Je ne suis pas l’auteur du post n°38 du 11janvier.
    Un autre Emmanuel? ou un falsificateur???

    • 40
      GépluAdministrateur
      11 janvier 2019 à 15:32 / Répondre

      Emmanuel étant un pseudo, il semble effectivement avoir été utilisé par deux intervenants différents. Mais comme un pseudo ce n’est personne, Emmanuel 1 ou Emmanuel 2, qui sait qui c’est ?… 🙂

      • 41
        GépluAdministrateur
        11 janvier 2019 à 16:05 / Répondre

        Pour compléter, je précise que si je fais attention à ce que les pseudos des utilisateurs les plus courants ne soient pas utilisés par d’autres et leur reste attribué, je ne puis tenir un registre des pseudos. Certes l’Emmanuel « non auteur du post 38 » est bien un intervenant ayant déjà utilisé ce pseudo, mais au moment de la validation du commentaire d’Emmanuel 2 je ne me suis plus souvenu qu’un Emmanuel 1, qui n’était pas cet autre Emmanuel, pré-existait déjà… Mes excuses aux deux mais, et comme déjà dit ci-dessus, puisqu’il s’agit d’interventions anonymes, où est l’importance d’en revendiquer une paternité ?…

  • 29
    A propos d'Henry
    8 janvier 2019 à 07:23 / Répondre

    Des divergences de vue, des controverses ne sont pas des divisions. Je viens de découvrir vos écrits. .
    – les fondamentaux. : soit , mais chaque FM a son histoire , est formaté par son milieu, son éducation et le système de pensée de son microcosme. -Les médias sont majoritairement subventionnés ( j’ai lu: sources d’information : TV, journaux ) croisez vos sources et allez également sur des médias indépendants sur internet .
    Je suis gilet jaune non par plaisir mais oarce que si les « intellectuels » ne font rien pour aider le « peuple  » ( sans connotation négative ) qui donc le fera ? Le peuple écoutera le chant des sirènes si il n’y a pas de contradicteur. Je suis gilet jaune parce que , tout simplement, je ne constate pas actuellement une lumineuse justice sociale et sociétale, mais plutôt un Monde où l’argent, la finance, sont une valeur bien plus supérieure que l’humain. Je n’ai rien contre les « Riches  » puisque que le fait d’amasser, amasser encore et encore est une simple compensation d’ex enfants qui tentent de combles leur failles leur manque leur finitude ! Ah la fragilité humain. .. possédez un yacht de 175 m pour sur passer le milliardaire qui a un yacht de 135 m m’évoque la cour de maternelle. .

    • 31
      Benjamin Rathery
      8 janvier 2019 à 21:05 / Répondre

      Les gilets jaunes appartiennent effectivement aux classes dites populaires. Pour autant ils ne sont pas LE Peuple. Le Peuple, dans notre République, c’est 40 Millions de citoyens qui votent, qui militent ou adhérent à des associations, des partis, des syndicats.
      Que notre société soit injuste, c’est un fait, mais ce n’est pas, à mon sens, en faisant des feux de camps sur des ronds-points ni en incendiant et cassant qu’on l’a fait évoluer.

      • 43
        Nonsolum
        11 janvier 2019 à 18:59 / Répondre

        Il va vous falloir relire l’Histoire.
        Il n’est nul liberté ou droits qui ne s’octroie: tous sont le fait de conquêtes mêlant sang, larmes et sueur. Le reste n’est que littérature de quai de gare.
        Mais avant de lire, allez parfaire votre vocabulaire quant à l’emploi de « effectivement aux classes dites populaires »; dites, selon qui?
        Le, votre bon sens populaire?

      • 44
        Désap.
        11 janvier 2019 à 19:32 / Répondre

        1/ Tu révises l’Histoire de 1789 quand tu veux,
        2/ tu ouvres les yeux quand tu veux,
        mon cher frère.
        On ne peut impunément :
        – procéder à des licensiments boursiers à tour de bras
        – faire payer la crise bancaire de 2008 UNIQUEMENT aux salariés, fonctionnaires et retraités
        – manœuvrer de manière à ce que les bas salaires soient alignés sur ceux des ex pays de l’Est en se moquant éperdument de savoir s’ils permettent de vivre ou pas,
        sans que ceci ne porte à conséquences, y compris violentes.
        Les Français sont les Français, il y a un autre mot qui ne fait pas partie de notre vocabulaire : fatalité et tous ses dérivés.
        Ton esprit petit bourgeois ou condescendant, c’est selon, est navrant et peu à même de représenter l’esprit maçonnique dont tu te prévaux un peu bruyamment.
        En toute fraternité, bien évidement.
        PS : je précise que je suis plutôt CSP++, de maniére à ce que l’on évite de conclure que ce serait un caractère « dernier de cordée » revanchard qui me motiverait.

  • 22
    Benjamin Rathery
    6 janvier 2019 à 10:54 / Répondre

    Sur fond de problèmes économiques et sociaux bien réels, les « Gilets Jaunes » c’est le triomphe de la mentalité individualiste petite-bourgeoise. Ces personnes se revendiquent « apolitiques » ; il n’y a pas de quoi s’en vanter : cela veut dire qu’ils ont une conscience politique bien faible. Ils refusent toute représentation, c’est dire s’ils connaissent les mécanismes de la démocratie. Partant de là, il ne faut pas s’étonner que ce mouvement soit infiltrés par des éléments très politisés d’extrême-droite. Apolitisme et refus de la représentation ont toujours été, l’histoire le prouve, le terreau du fascisme. L’évolution de ce mouvement depuis deux mois le démontre. L’exemple le plus frappant en est cette revendication du RIC, surgie tout à coup et devenue en deux jours la première revendication des GJ. Qui peut penser, sérieusement, que c’est une revendication « spontanée » ?. Non, les Gilets jaunes ce n’est pas le peuple, c’est, pour paraphraser Karl Marx, le « lumpen petit-bourgeoisisme », n’ayant aucune conscience politique. Combien d’abstentionnistes parmi eux ? Combien de membres d’un syndicat ? Combien de membres d’associations. Il est significatif que leur point de ralliement soit les rond-points qui mènent à leur hyper-marché et ils ne voient pas plus loin que lui. Ce sont des consommateurs frustrés, en aucun cas des citoyens. Ils y redécouvrent les vertus de la sociabilité ? Tant mieux. Attendons quelques décennies pour qu’ils réinventent la démocratie. Cette foule est logiquement amenée à se laisser aller à ses plus bas instincts. Ne comprenant pas grand-chose aux mécanismes économiques et pas plus aux institutions, elle attend tout de l’état dont elle nie la légitimité par ailleurs (les GJ ne sont pas à une contradiction près) et, forcément, est naturellement par ignorance conspirationniste et complotiste. Pas étonnant que parmi les premiers « boucs émissaires » elle désigne la FM.
    Et qu’on ne vienne pas me dire que mon propos révèle un « mépris de classe ». C’est juste le point de vue d’un observateur qui essaie de ne pas être aveuglé par la passion et de faire exercice de raison.

    • 23
      Emmanuel
      6 janvier 2019 à 11:19 / Répondre

      Le GJ et FM que je suis te remercie bien.
      Bien que de la classe moyenne supérieure je suis très au fait des problématiques de beaucoup de ceux qui manifestent. Et à te lire et à lire certains commentaires j’en suis arrivé à me dire que les FM sont des veaux repliés dans leur petit quant à soi.
      Fraternellement quand même.

      • 25
        benjamin Rathery
        6 janvier 2019 à 20:14 / Répondre

        Comme quoi on peut être de la classe moyenne supérieure et être inculte en termes d’histoire et de politique. De plus, bien que te reconnaissant le droit de ne pas être d’accord avec mon analyse, je préférerais que tu y opposes des arguments plutôt que des invectives. Je pensais qu’au moins la FM apprenait cela.

    • 24
      yasfaloth
      6 janvier 2019 à 14:15 / Répondre

      On m’a récemment fait savoir qu’une lecture très courue dans les milieux d’extrême droite fascisants, mais aussi certains autres dits « de gauche » était la « Psychologie des Foules » de Gustave le Bon, en lisant cette ouvrage on comprend mieux la stratégie qui est à l’œuvre chez ceux qui manipulent cette tentative d’insurrection factieuse…

    • 26
      marty
      7 janvier 2019 à 09:21 / Répondre

      Pour compléter le propos d’Emmanuel : Votre rhétorique, Benjamin, n’est que celle d’un chien de garde du pouvoir dominant capitaliste. Désolé pour ce qualificatif un peu rude, mais il n’a d’égal que votre mépris de classe pour les GJ que vous décrivez. Rien de nouveau dans ces propos. Pas de scoop. Rien de surprenant. C’est triste à en mourrir. Du coup, si on passe vos propos au rasoir d’Halon, je dirais que ce n’est même pas de la méchanceté, c’est juste de la bétise. Quelle bétise ? Celle d’être complice d’un pouvoir dont vous êtes l’esclave sans même le savoir, sans même en avoir conscience. Relisez Chomsky et Du Bellay sur la fabrique du consentement et la servitude volontaire. Vous comprendrez dans quel piège vous êtes tombé et ceci depuis votre plus tendre enfance. MAis bien sûr cela n’est pas de votre faute car votre inconscient a été formaté ainsi. Plus abordable, revisionnez le film Matrix et, si vous êtes FM, essayez d’en savourer toute la portée symbolique. C’est très rigolo de jouer avec des cordes à noeuds, des maillets et des pavés mosaïques, mais il serait bon que la pertinence aquise en FM dans le maniement des symboles puisse un jour vous être utile.

      • 27
        yasfaloth
        7 janvier 2019 à 13:28 / Répondre

        Pas sûr qu’en nous resservant le mythe de la caverne en version Hollywood vous convainquiez grand monde ici. Vous risquez même de faire sourire 🙂
        .
        Les Francs Maçons sont des hommes et des femmes à la recherche d’un éveil de naturelle spirituelle. Dans cette quête l’idée de remise en question des préjugés et des conditionnements est constante. Après, le débat qui persiste entre nous c’est de savoir ce que l’on entend par « spirituel », mais c’est un tout autre débat.
        .
        Je ne pense pas que les français, à part une infime minorité, soient très sensibles aux idéologies hors-sol que venez véhiculer ici… le dernier exemple en date d’une mise en application, celui du Vénézuela ne donne pas franchement envie.

        • 28
          marty
          7 janvier 2019 à 16:20 / Répondre

          qd qqun vous parle du Venezuela, on sait tout de suite que ce qui l’anime c’est la haine basique du communisme. A part de prendre des cachets, je peux rien y faire. Quand aux remises en cause des préjugés en FM, il s’agit d’une illusion. LA FM vous fait réfléchir à titre personnel dans un contexte collectif, mais en aucun cas n’intégre le matérialisme historique. La FM a raté un truc essentiel. Pas étonnant que l’on nous reserve du Platon à toutes les sauces. Ah ah ah

          • 33
            Benjamin Rathery
            9 janvier 2019 à 07:37 / Répondre

            Marty,
            Je ne savais pas que le Vénézuela, à l’inflation de 900 %, où 8 personnes sur 10 veut changer de gouvernement, où les citoyens cherchent à immigrer par millions, fut un pays communiste. Quel aveu.
            Effectivement, le matérialisme historique ne fait pas partie des concepts utilisés en FM. On peut d’ailleurs se demander ce qu’un adepte du matérialisme historique fait en FM ; il faut dire qu’elle est très tolérante.
            Mais le plus étonnant c’est que dans vos commentaires vous n’utilisez que des invectives et des jugements faits de préjugés sur la personnalité de vos interlocuteurs, sans utiliser aucun argument sur les idées qu’ils développent. Pourtant vous devriez être un praticien éprouvé de la dialectique marxiste.
            PS: Lecteur du philosophe Marx et d’Engels, je ne suis pas persuadé que ceux-ci auraient adhéré au parti de Lénine.

            • 34
              marty
              9 janvier 2019 à 12:52 /

              sur le fond, le plus simple c’est d’écouter une de mes conférences. Celle ci par exemple :https://www.youtube.com/watch?v=m1Pyr1kqcY0 ça m’évitera de me fatiguer à vous expliquer le monde dans lequel vous vivez. Quand à la maçonnerie, après plus de 30 ans de loges bleues et +, après avoir usé tous les plateaux et qqs obédience, histoires de ne pas entendre un con me dire « à mais tu sais à la Gldf c’est pas pareil, ou au GO c’est pas pareil ou à la GLMF c’est pas pareil, etc… » je tire m référence pour me rendre enfin utile et me sortir du cul de sac. ça m’a pris 30 ans, c’est pas évident tant l’aventure maçonnique est séduisante à bien des égards, mais à la fin après bcp de réflexion, on finit par comprendre.

      • 30
        Benjamin Rathery
        8 janvier 2019 à 21:00 / Répondre

        1/ Quand on veut apparaître cultivé, on commence par avoir de bonnes références. De la servitude volontaire, ce n’est pas du Bellay mais Etienne de la Boetie, le compagnon de Montaigne.
        2/ Je parle de lumpen petit-bourgeoisisme comme Marx parlait de Lumpen prolétariat. Je ne sache pas que Marx pratiquait le « mépris de classe » que vous m’attribuez. Il analysait un phénomène social comme j’essaie de le faire, modestement.
        3/ Je suis beaucoup plus lecteur de Bakounine, depuis 50 ans, que de Chomsky. Bakounine qui écrivait dans « La liberté » : une révolution n’est pas la révolution lorsqu’elle agit en despote (bonjour la liberté de circuler, bonjour les lettres racistes à des élus, etc…) et lorsque, au lieu de provoquer la liberté dans les masses provoque la réaction en son sein. C’est exactement ce que je pense de ce mouvement mais, c’est bien connu, Bakounine était aussi un inconscient esclave.
        4/ Vous jugez de ma personne sans apporter d’arguments sur le fond, convaincu que vous êtes d’être dans la vérité.
        5/ Et puisque, dans votre outrecuidance vous vous permettez de me conseiller en matière de symbolique maçonnique, je me permets de vous conseiller de vous exercer à la pensée ternaire. C’est très utile pour aborder la complexité du monde au delà de ses préjugés.

        • 32
          marty
          8 janvier 2019 à 23:31 / Répondre

          1/ de la Boetie bien sur , écrit ds la précipitation, désolé Ô grand gardien du temple
          2/ le refus de la représentation, à défaut d’être stratégique, est en revanche une tactique payante et pensée. Elle permet d’éviter que les raclures de bidet capitalistes de nous manipulent.
          3/ vous décrivez les GJ comme si vous y étiez. on dirait que vous avez eu le temps d’écrire une thèse dessus Ô grand universitaire a qui l’on doit un respect indéflectible
          4/enfin et surtout, votre terne et triste analyse n’est ni plus ni moins celle que peut produire la FM ds son ensemble c’est à dire bourgeoise, victime d’une doxa galopante qui ne date pas d’hier, idéaliste, ayant légèrement omis le matérialisme historique, conservatrice républicaine, nourrie de peur en fait. On ne peut pas vous en vouloir. La FM nous engage sur une voie personnelle mais ne permet pas le dépassement. Le pas de côté est réel, au début, presque merveilleux et plein de promesses futures, mais finalement au bout du compte on ne sort pas du cadre. Pas étonnant que l’on n’y fabrique pas une pensée alternative, libérée des grands récits. Au contraire, mis à part au 1er et au 2 eme on est en plein dedans, ds la fabrication du mythe et sorti des loges bleues, ça recommence. la pensée ternaire agit quand à elle de la même façon. fascinante au début mais ne débouchant sur rien au bout de 30 ans de pratiques. bref, quand la terre prend feu la FM n’en voit qu’une partie….

          • 35
            benjamin rathery
            10 janvier 2019 à 17:05 / Répondre

            Réponse au Post 34
            Marty
            sur la forme :Quelle prétention que de vouloir expliquer le monde aux autres. Vos 30 ans de fréquentation des loges ne vous ont pas appris le B à BA de l’humilité. Votre condescendance qui se veut ironique confirme que vous avez perdu argent et temps en FM. J’y ai, moi, appris à discuter des idées en écoutant les autres.
            Sur le fond: Avoir mis 30 ans pour prendre conscience que la publicité est un puissant outil du capitalisme productiviste pour faire consommer démontre une certaine lenteur dans la prise de conscience. Mais avoir mis trente ans en étant publicitaire professionnel pour en prendre conscience relève de l’incompétence.
            Quant à se découvrir révolutionnaire (surtout avec Lordon) après 30 ans d’aliénation, c’est « à dormir debout » et, permettez-moi ce seul « jugement de valeur », Pathétique.
            PS: tout à fait accessoirement, j’ai une Maitrise de Sciences et Techniques de la Communication et j’ai exercé pendant 35 ans ces métiers en média, en agence, chez l’annonceur à des postes de direction.

            • 36
              marty
              11 janvier 2019 à 09:13 /

              je vous cite « la publicité est un puissant outil du capitalisme productiviste pour faire consommer » bon ben voilà, vous reconnaissez qu’il existe un complot capitaliste. C’est ça qui est important. Vous êtes en net progrés. je suis certain que la FM finira par vous permettre d’ouvrir les yeux, vous etes sur le bon chemin. « La lumière guidera votre chemin »… (en revanche, que pour ma part, j’ai mis 30 ans à le comprendre, ça n’a pas vraiment d’importance. On s’en fout. Tout les chemins mènent à Rome. Pourquoi se retourner contre ma petite personne ? De la jalousie peut être ? de la rage ? de l’envie ? de la haine… c’est surement ça, de la haine crasse. Celle que l’intellingensia cultive à l’encontre des « insiders » repentis… Ah ah… Mais j’ai l’habitude de ce genre de réactions, vous n’êtes pas très original. C’est la réaction classique de tous les suppôts du système en place. Rien que de bien normal : haine, mépris et peur…)

            • 37
              yasfaloth
              11 janvier 2019 à 11:37 /

              @Marty
              Merci pour ces moments de rigolade mon Très Cher (ex)Frère !

            • 38
              Emmanuel
              11 janvier 2019 à 11:40 /

              Marty dans ton post 36, tu dis que Benjamin R, dans son post 35, « reconnait qu’il existe un complot ». je ne lis rien de tel dans ses propos. Il dit juste que la pub est un outil du capitalisme pour faire consommer, ce que tout le monde sait. Où est le complot ?…
              Ensuite, parce que Benjamin R te critique (tu ne t’es pas gêné non plus) et que tu sembles à court d’arguments de réponse, tu parles de haine et de réaction de suppôt du système.
              Tu ne serais pas un peu, beaucoup, dans la parano complotiste ?…

            • 42
              Benjamin Rathery
              11 janvier 2019 à 16:43 /

              à Yasfaloth et Emmanuel
              Ce monsieur Marty, qui vient de découvrir après 30 ans de servitude volontaire dans la pub que celle-ci est un affreux outil du capitalisme, est effectivement un grand comique qui s’ignore.
              Quant à ses 30 ans de FM, ils semblent n’avoir laissés aucune trace dans son cerveau. Mais bon, il vient de rencontrer Dieu (pardon Lordon) et il est son prophète …en faisant des conférences … Chacun occupe sa retraite comme il veut.

  • 19
    Renaud
    10 décembre 2018 à 13:07 / Répondre

    Je suis bien loin de vous mes Frères, presque exactement aux antipodes, à Nouméa.
    Les raisons de ce soulèvement me semblent anciennes, rien à voir avec l’équipe actuelle même si elle semble plus autiste que les précédentes, mais ce n’est, à mon avis, qu’un semblant, ni meilleur ni pire. La nouvelle communication permet de fédérer tellement plus rapidement les peurs que les intelligences et c’est bien mon inquiétude…
    Si les raisons de ce soulèvements sont compréhensibles, la méthode peut paraître choquante, elle l’est.
    Mais la cécité de nos gouvernances l’est tout au moins. Rien n’excusant rien.
    Les dérives dépensières de nos élus, incapables de gérer leur hordes de fonctionnaires sur-empilés et redondants donnent un exemples navrant de ce qu’il ne faut surtout pas faire.
    Imaginez-vous devoir emprunter pour payer un personnel de maison dont vous n’avez surement pas besoin, c’est actuellement l’état de notre état.
    Demandez à un élu de la République de trouver un logement et d’acheter un véhicule avec une fiche de paye au SMIG, donnez-lui un mois et s’il ne trouve rien, virez-le. C’est un bon test non ?.

    Je suis loin et cela me permet peut-être de voir vos événements de manière différentes, mais rassurez-vous, je ne veux pas donneur de leçons, nous sommes là pour apprendre et partager.
    Au sujet d’événements, connaissez-vous les nôtres MTCF ????

    • 20
      lazare-lag
      10 décembre 2018 à 19:52 / Répondre

      MTCF Renaud, deux ou trois petites choses, oh trois fois rien, des broutilles, du véniel:
      Le SMIG?
      Sauf erreur le SMIG a disparu au début des années 70, du siècle dernier, le XXème.
      Donc il n’y a pas très longtemps, c’était sous Pompidou.
      Il n’y a eu que cinq Présidents de la République depuis.
      Les hordes de fonctionnaires surempilés et redondants?
      Tu as raison, MTCF.
      Ce week-end, 89 000 policiers et gendarmes pour défendre la République face à des hordes (des vraies, celles-là), de casseurs c’était vraiment trop, c’était redondant et du surempilage de gens en armes.
      La protection des biens et des personnes, et des symboles de la République n’en méritait pas tant.
      Supprimons-en 30 ou 40 000 d’ici samedi prochain et la sécurité de la France sera mieux assurée.
      Supprimons également la moitié des douaniers, pensez-donc, les trafics de drogue se réguleront d’eux-mêmes, les infractions économiques, par exemple les contrefaçons, aussi.
      Supprimons également force hopitaux et personnels hospitaliers.
      Soigner des gens c’est redondant: que les malades s’écoutent un peu moins et pratiquent l’automédication, voilà tout.
      Et les enseignants? Pourquoi apprendre? Est-ce utile? Non c’est redondant et la culture c’est surempiler des connaissances inutiles.
      Je continue?
      MTCF Renaud, tu as raison dans ce que tu écris.
      On y voit transparaître que des valeurs maçonniques bien assimilées, que de la fraternité à foison.
      Mais l’essentiel, n’est-ce pas, étant que la Fraternité ne soit ni redondante, ni surempilée. Si j’ai bien compris ton message…
      La question que je me pose cependant: es-tu vraiment un Frère?

  • 14
    Anne-Marie ROUZE
    9 décembre 2018 à 08:39 / Répondre

    pourquoi se diviser entre nous ?
    Faisons ce qui nous semble juste, sans débordement et essayons de rester unis !
    Je suis pour les revendications des VRAIS gilets jaunes mais je sais aussi que certains perturbateurs se faufilent dans leurs rangs pour les dévaloriser… Nous n’y pouvons rien, alors arrêtons de polémiquer sur les uns et sur les autres et continuons à vivre en VRAIS francs-maçons honnêtes !
    Restons calmes dans ces moments troublés.

  • 10
    Menardo
    8 décembre 2018 à 23:52 / Répondre

    0,20% des français,c est a peu près le nombre de manifestants ce samedi .Terrible,0,20 % qui font vaciller la république.on croit rever!

    • 12
      lazare-lag
      9 décembre 2018 à 08:01 / Répondre

      Surtout qu’on a connu des manifestations avec 1 ou 2 millions, et la République tanguait mais ne sombrait pas.
      Fluctuat nec mergitur, les parigots perdraient-ils leur mémoire?

  • 9
    TINTORRI
    8 décembre 2018 à 20:10 / Répondre

    Pour répondre à Luciole, un Véritable Franc Maçon et qui plus est de culture francophone ne sortira jamais dans la rue avec ses Décors (Tablier, Sautoir ,gants…..etc) donc aucune chance d’être lynché.
    Luciole votre éclairage est faible en Lumière…yout comme la lumière émise par une Luciole ?

    • 46
      luciole
      11 janvier 2019 à 23:48 / Répondre

      Doux Jésus j’ai presque honte de devoir expliquer à Tintorri que je parlais au figuré.
      (Soit dit en passant il y eut par le passé des manifs avec FM en décors à Paris, ce que je n’approuve personnellement pas.)
      Si j’ai choisi Luciole c’est par modestie, je ne me permets pas de juger de l’éclairage des autres. (cependant un peu de finesse ne vous ferait pas de mal.)

  • 5
    TINTORRI
    8 décembre 2018 à 17:11 / Répondre

    Pour répondre à Arakyd , en Franc maçonnerie Régulière et j’insiste sur ce terme de Régularité,on ne parle ni de politique ni de religion . C’est le genre de discussions qui divisent. Donc pas de position officielle sur les Gilets Jaunes. Uniquement de la disponibilité afin de reunir ce qui est épars.

    • 13
      lazare-lag
      9 décembre 2018 à 08:28 / Répondre

      Je ne voudrais pas te heurter, MTCF Tintorri, mais je crois que Arakyd se fiche comme de son premier pavé que la Franc-Maçonnerie soit dite régulière ou adogmatique, et de ce qu’elle peut faire ou ne pas faire en loge.
      N’étant visiblement pas franc-maçon, il nous juge, ou nous jauge, comme une force d’influence et semble simplement vouloir savoir combien et comment on pèse, et surtout de quel côté on penche.
      Pensant la Franc-Maçonnerie et les Francs-Maçons commen un bloc monolithyque, il veut savoir combien de divisions nous représentons par rapport à la société et à ses soubresauts.
      Pas combien de divisions internes à la Franc-Maçonnerie nous séparent.
      A lui seul donc d’estimer, MTCF Tintorri, si « votre éclairage est faible en Lumière » (sic).
      Mais en venant ici, je ne suis pas certain qu’Arakyd cherche la Lumière, à peine un éclairage. D’ailleurs il est déjà retourné sur son rond-point faiblement éclairé.

  • 4
    arakyd
    8 décembre 2018 à 16:49 / Répondre

    Bonjour 🙂

    A l’inverse, et par pure curiosité, que pensent les francs maçons des gilets jaunes ?

    • 6
      luciole
      8 décembre 2018 à 17:53 / Répondre

      Le premier FM qui descendrait en tablier dans la manif serait lynché sur l’heure.(même avec gilet jaune)

    • 7
      lazare-lag
      8 décembre 2018 à 18:05 / Répondre

      Bien du courage pour obtenir la réponse…
      Les Francs-maçons c’est quelque chose comme 170 ou 180 000 Frères et Soeurs.
      Donc on peut tabler sur 170 à 180 000 réponses différentes.
      Pour le dire autrement de la même façon qu’il y a des anti-maçons parmi les gilets jaunes, il est très vraisemblable qu’il y aussi des francs maçons portant le gilet jaune et manifestant à des péages d’autoroute.
      Comme quoi rien n’est simple, rien n’est homogène, rien n’est égal, et qu’on ne peut pas, on ne doit pas tirer de conclusions hâtives.
      Pareil chez les policiers et les gendarmes. Chez eux il y a aussi des antimaçons comme il y a des maçons.
      Je sais que cette réponse vous paraîtra peu satisfaisante, mais c’est l’exacte réalité: la Franc-Maçonnerie reflète aussi la société française.
      De toute façon avec un grand maximum de 180 000 s/67 millions d’habitants, la franc-maçonnerie c’est à peine 0,20% des Français.
      Ca vous intéresse l’avis de 0,20%?
      Et au passage, 0,20% c’est un peu court pour du « complotisme maçonnique », non?
      Mais ceci c’est ma réponse personnelle.
      Celle d’un seul Franc-Maçon, donc celle d’un 1/180 000ème de la Franc-Maçonnerie française.
      Etre seulement le 1/180 000ème d’un ensemble qui est tout sauf homogène, ça apprend l’humilité.

      • 8
        arakyd
        8 décembre 2018 à 18:45 / Répondre

        C’est aussi une bonne réponse.
        A la mémoire des francs maçons qui ont péri durant la commune de Paris, assassinés par les versaillais, je retourne sur mon rond point pour tenter de sauver une république bien malade.
        Pour une VI° république.

        • 11
          lazare-lag
          9 décembre 2018 à 07:56 / Répondre

          Tiens,voilà la VIème République qui s’invite?
          Serait-il pas un peu mélenchonien sur les bords notre Arakyd? « Insoumis »façon alignement derrière moi, JLM, et surtout pas derrière un autre?
          C’est vraiment un de ces mélanges ces gilets jaunes: des extrèmes droites patentés, des insoumis des plus variés, des opportunistes qui cherchent à récupérer et dénaturer l’origine d’une colère.
          Et malgré cela, quelques purs, des vrais qui défendent leur pouvoir d’achat et leurs fins de mois, vraisemblablement les plus respectables, s’ils ne glissent pas dans les débordements violents destructifs et alors destructifs surtout de leur propre cause.
          Penser à la VIème République dans un mouvement social tel, n’est-ce pas introduire une scorie politicienne qui n’y a pas sa place?
          Aussi déplacé que le bourrin vauclusien en jaune qui réclame un homme fort façon Général De Villiers à la tête de la France.
          Avec de telles arrières pensées je crains qu’on en arrive à trouver plus d’un rond-point qui finissent par ressembler à celui du film de Jacques Tati: tout le monde y est, tout le monde y tourne et personne n’en sort.
          C’est ça l’ambition?

          • 15
            arakyd
            9 décembre 2018 à 12:10 / Répondre

            Bonjour lazare-lag
            Non, pas « mélenchonien » et M mélenchon est surement conscient, que la majorité de « ses » votants,on voté, pour le programme pour ma part, ou Seule gauche sociale crédible, ou beaucoup on voté FI malgré Mélenchon. D’ailleurs les médias conscients de cette fragilité, s’appliquent à en salir l’image.
            Bref, Selon mon sondage personnel (et forcément partial)sur trois semaines d’itinérance GJ,les revendications sont
            1 – Macron démission
            2 – Revoter, référendum initiative populaire, vote par jugement majoritaire, et divers changement dans le mode d’élection et de fonctionnement républicain.
            3 – la on s’éparpille vraiment 🙂
            Le pouvoir d’achat omniprésent est systématiquement associé à l’idée que mème si des mesures sont accordées, elles seront retirées quand nous serons plus calmes, et que le système n’est pas bon.
            (Les partisans d’une prise de pouvoir par un militaire, quoi qu’encore peu nombreux, augmentent régulièrement)
            Moi j’y apprends beaucoup sur la réalité du monde dans lequel je vis, et j’engage ceux d’entre vous qui souhaiteraient, faire un peu de sociologie, a s’habiller en péons, et parcourir les lieux de blocage les plus calmes.
            Comme on dit, (vu de gauche), le peuple est en train de se forger une conscience politique, et rien ne sera plus jamais comme avant.

          • 16
            lazare-lag
            9 décembre 2018 à 16:31 / Répondre

            Bonjour Arakyd,
            Heureux homme qui peut déambuler en sociologue depuis 3 semaines, et quatre week-ends, parmi les « péones » (sic) des ronds-points et des péages.
            (Les « péones » apprécieront).
            Vingt-trois (23) jours consécutifs d’ethnologie sociale?
            23 jours ainsi disponibles?
            A quoi cela tient-il?
            Une retraite par définition sans imputation de jours de grève?
            Ou une activité telle qu’elle peut permettre de s’offrir ce luxe sans incidence financière?
            Il est bien connu que le « moi » est haïssable, mais personnellement je ne peux pas me permettre actuellement de jouer les explorateurs d’ambiance sociale: je travaille.
            Je travaille et le week-end est bienvenu pour aspirer à quelque repos et se consacrer à d’autres actes de « peones », courses infaisables en semaine, bricolage ou réparations reportés au week-end pour les mêmes motifs, plus une vie familiale, impliquant plusieurs générations, ascendants comme descendants, plus d’autres activités associatives, associées ou pas à un engagement maçonnique, mais on n’est pas là pour parler de soi.
            Ce faisant, pour la « sociologie » suggérée, un peu de TV, un peu de radio, bien tamisée et bien sélectionnée dans chaque cas, il s’agit d’éviter les daubes, et surtout, je dis bien surtout, une lecture de journaux convenablement renseignés, permet d’y sacrifier et d’essayer de tirer un peu tout ça au clair.
            Et c’est ainsi un exercice que je pratique depuis au moins 40 ans.
            Plus quelques témoignages personnels puisés à bonne source, pas sur le zinc, si je me fais bien comprendre, qui aident aussi à y voir un peu plus clair.
            Mais je conçois que ceci n’est pas toujours évident par temps de turbulences.
            Tu vois, Arakyd, à chacun ses outils, et son propre contexte d’évolution, pour « se forger une conscience politique ».
            Cela étant:
            1/ Macron démission?
            Impossible sans violer la Loi suprême, celle de la Constitution.
            Ce président, et ça serait pareil avec un autre quidam aux manettes, est élu pour un mandat de 5 ans, démocratiquement donc, jusqu’à mai 2022.
            Soit encore 3 ans 1/2.
            C’est ainsi, ce n’est pas un commentaire c’est juste un fait juridique.
            2/ Revoter, référendum etc…
            Réponse en partie ci-dessus.
            Toujours le respect de la Constitution Républicaine dans sa rédaction actuelle.
            Et si réforme (par exemple l’initiative populaire n’existe pas) à faire dans le respect de la Constitution.
            Toujours.
            Sauf à être parjure, sauf à être factieux, sauf à transgresser.
            C’est comme au rugby, le respect des fondamentaux, sinon on est dans un autre sport.
            Et on voit venir gros comme un camion et sa semi-remorque à plusieurs essieux, ceux qui(autant JLM que MLP du coup, qui ont malheureusement tant de points communs inquiétants) appellent à la dissolution de l’Assemblée Nationale uniquement à cette fin, et aucunement pour satisfaire le moindre gilet jaune dont le souci est la fin de mois, le prix à la pompe, et le pouvoir d’achat.
            Quant à la réalité du monde que tu sembles découvrir aujourd’hui avec les braseros d’autoroute, moi j’invite le sociologue au petit pied qui se découvre aujourd’hui une petite vocation d’anthropologue un peu distancié, je n’ai pas dit un peu méprisant, sur l’objet étudié, « les péones d’autoroute », à une petite expérience qui ne semble pas être de son quotidien:
            – pousser son caddie en supermarché chaque 2 du mois,
            – le repousser à nouveau chaque 23, 24 ou 25 du mois.
            Et se poser ensuite la question de la fréquentation très différente entre le 02 et le 25.
            Il n’y avait pas besoin de gilets jaunes pour descendre de son nuage.
            Et pour finir sur un peu d’humour, et donc pas fâché, celle-ci de Coluche:
            « A la maison, les fins de mois c’était toujours dur, surtout les trente derniers jours ».
            Bon dimanche au sociologue et/ou rentier.
            – – –
            P.S.: aucun mot de ta part sur les exactions commises, sur l’Arc de Triomphe saccagé, sur les magasins éventrés et pillés, sur l’économie mise en péril, sur les symboles républicains (par exemple les préfectures) mis à mal ou incendiés), sur les emplois menacés par ce cumul de dégradations.
            Arakyd cautionne?
            C’est ça aussi « se forger une conscience politique ». (Vu de gauche).

            • 17
              arakyd
              9 décembre 2018 à 17:45 /

              je suis péon moi mème. 🙂
              Bien sur, j’ai eu une pensée pour les familles des vitrines.

        • 18
          Michel
          10 décembre 2018 à 12:15 / Répondre

          C’est bien plus compliqué que tu crois pour la commune de Paris, parmi les versaillais il y avait des francs-maçons, et du grand orient de france en plus , ils considéraient que le gouvernement légitime était versaillais…nous dirons qu’ils ont changé d’avis depuis…

          Aujourd’hui il y a forcément des francs-maçons parmi les gilets jaunes, mais aussi du coté de Macron et LREM, nous gardons encore notre liberté !

        • 21
          Benjamin Rathery
          6 janvier 2019 à 10:30 / Répondre

          Les mythes ne sont pas l’histoire. La majorité des FM de l’époque, à commencer par la majorité du Conseil de l’Ordre de l’époque était du coté des versaillais ; seule une minorité parisienne s’est ralliée à la Commune. Au demeurant, pendant et surtout après la Commune, en raison de la « trahison » du CO du GODF ils se sont ralliés au Suprême conseil du REAA. Le pélerinage qui a lieu depuis une vingtaine d’années au Mur des Fédérés est une réecriture de l’histoire pour ne pas dire une négation de l’histoire. En tout cas une captation d’héritage mémoriel inappropriée.

      • 47
        luciole
        12 janvier 2019 à 00:12 / Répondre

        Je crois que (…votre éclairage est faible en Lumière…) m’était adressé cher Lazare.
        Comme je crois que le chiffre des FM en France est plus proche de 160 ou même 150.000 âmes tu représente donc plutôt 1/155.000eme de la FM française. C’est donc me semble t’il une proportion (que j’estime pour ma part) et une promotion.

        • 51
          lazare-lag
          12 janvier 2019 à 17:48 / Répondre

          MTCF Luciole, je ne vois aucun inconvénient à te répondre mais pour éviter tout malentendu, tout quiproquo, te serait-il possible de m’indiquer les références du message de ma part qui serait une réaction à un des tiens?
          Simplement en indiquant le numéro de mon message. Je serai ensuite plus à l’aise pour mieux orienter mon propos.
          Etant précisé que je ne sais pas bien voir pour le moment un message ici de ma part t’apportant une réponse ou une contradiction.
          Mais je peux me tromper, je ne suis pas infaillible.
          D’avance, merci.

          • 53
            lluciole
            12 janvier 2019 à 23:45 / Répondre

            Cher Lazare,pour compléter mon post d’explications je précise que j’ai fait la faute de mettre la citation entre parenthèses au lieu de mettre des guillemets. « votre éclairage est faible en Lumière » est bien le texte de Tinttori.
            J’ai failli écrire Tintoretti mais le scripteur qui sévit sur le site est loin d’avoir le même charme que le peintre.

  • 3
    TINTORRI
    8 décembre 2018 à 16:25 / Répondre

    Encore un INCULTE qui ne connait pas l’apport indéniable des Francs Maçons dans les avancées sociales depuis 300 ans….

  • 2
    Alain TRIAIRE
    8 décembre 2018 à 14:31 / Répondre

    « Les cons osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait » Michel Audiard

  • 1
    Marie-Helene Arbour Gitton
    8 décembre 2018 à 11:29 / Répondre

    Quelle tristesse

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif