Humanisme 321

Humanisme N° 321 et Clemenceau

Par Géplu dans Edition

Le numéro 321 de novembre 2018 d’Humanisme, la revue des francs-maçons du Grand Orient de France, consacre son dossier à Clemenceau : Humaniste, Laïque, écrivain, avec des articles de Charles Coutel, Laïcité et anticléricalisme : le « Discours pour la liberté », Samuël Tomei, La patrie selon Clemenceau, clef de l’universel, Mathieu Séguéla, Clemenceau et l’extrême-Orient, et Sylvie Brodziak, Clemenceau écrivain.

Voici comment Samuël Tomei (auteur par ailleurs de l’excellent Clemenceau au front), qui a piloté et coordonné ce dossier le présente :  En cette année du centenaire de la Victoire, il convenait qu’à sa manière Humanisme commémore – il n’est pas question ici de célébrer – le Père la Victoire. Il eût certes été tentant d’en finir avec certains clichés têtus et de montrer que le chef de guerre n’avait rien d’un sanguinaire (« J’ai fait la guerre à fond pour la faire durer le moins possible »), qu’il ne s’est jamais dérobé au contrôle du Parlement, qu’il n’a jamais demandé de pouvoirs exceptionnels, même quand les Allemands étaient à quelques dizaines de kilomètres de Paris. Il nous a paru plus intéressant de consacrer un dossier à un Clemenceau moins connu ; il n’est en effet en rien réductible au « premier des poilus ». Quelles que soient ses failles, homme de culture, soucieux jusqu’au terme de sa vie de parfaire ses connaissances, on peut sans réserve le qualifier d’humaniste. Admirateur de la Renaissance, épris de la Grèce antique, cet honnête homme est bel et bien fils des Lumières. Parmi tant de traits qui le définissent, nous en avons retenu quatre : le partisan de la liberté, le patriote universaliste, le voyageur, l’homme de lettres. (…)

Outre ce dossier vous retrouverez aussi dans ce numéro l’éditorial, Troubles dans la démocratie, par Marc Riglet, Vous avez dit : « élitiste » ?, par Léo Romand-Monnier, « Mademoiselle », « Les Dames »… et Diderot, par Jean-Louis Coy,  Michel Vovelle, historien de la Révolution française, par Eric Saunier, le discours d’installation du Grand Maître Jean-Philippe Hubsch au Convent 2018, En finir avec la guerre de 14, par André Bellon, Education et prévention des conflits en Afrique, par Brice Poreau, Humanisme et spiritualité, de la généralisation à la banalisation, par Michel Nicette, le grand entretien avec Dominique Schnapper, La citoyenneté à l’épreuve. La démocratie et les juifs, par Marc Riglet, le portrait de Louis Blanc par Samuël Tomei, Félix Pyat ou le dandysme révolutionnaire (1843-1889), par Bruno Fuligni, Madeleine Pelletier au Grand Orient en décembre 1928, par Bernard Abacus, la chronique humaniste Pour des fêtes civiles…, de Charles Conte, Charles Gounod (1818-1893) : intimes turpitudes par Jean Kriff et les habituelles recensions de livres.

jeudi 20 décembre 2018 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dictum ante. consequat. felis libero fringilla tristique in id commodo Aliquam Praesent