Fontaine St Michel

Francs-maçons démission !

Par Géplu dans Anti-maçonnerie

Une photo de la fontaine Saint Michel, place Saint-Michel à Paris, prise fin décembre 2018.

Encore un effet « gilets jaunes » ?…

Démission, démission, oui, mais de quoi ?…  🙂

 

samedi 05 janvier 2019 61 commentaires
  • 61
    lazare-lag 17 février 2019 à 11:10 / Répondre

    Puisqu’il y en a qui citent aimablement du Michel Onfray, j’ai pour ma part plaisir à partager une chronique donnée sur France-Inter, intitulée « La magie de Noël et celle du gilet jaune », par Sophia Aram sur France-Inter, le 24 décembre 2018.
    C’est cadeau (pas de Noël, en février ça vient trop tard).
    – – –
    Ah la magie de Noël !
    Dès le début, quand j’ai vu que les premiers Gilets jaunes étaient soutenus par Le Pen, Mélenchon, Wauquiez, Philippot, Corbières, Ruffin et Asselineau, j’ai tout de suite compris qu’en plus de la magie de Noël, il y avait celle du gilet jaune lui-même. Parce que oui, le gilet jaune est magique.
    Franchement, s’il n’était pas « magique », comment expliquez-vous que Wauquiez ait troqué sa parka rouge pour du fluo ? D’ailleurs, Wauquiez lui-même ne s’en rappelait plus, il a fallu lui remontrer les photos pour lui rafraîchir la mémoire !
    Le gilet jaune est magique, il peut transformer n’importe quelle endive en Che Guevara des ronds points. 
    Prenez Eric Drouet, il a suffi que ce garçon enfile un gilet jaune pour qu’on l’invite sur tous les plateaux TV et que suite à son arrestation samedi, on finisse par le comparer à Nelson Mandela !
    Non mais comparer Drouet à Nelson Mandela, c’est vraiment la chasse d’eau qui se prend pour les chutes du Niagara non ?!
    Comment peut-on expliquer qu’avec son charisme de morne gouape et ses appels à la sédition, ce type passe pour un martyre, autrement que par la magie du gilet jaune  ?
    Prenez le dénommé Fly rider.
    Qui aurait pu imaginer une seconde que l’on inviterait une tarte molle du complotisme benêt et décérébré à venir commenter ses dernières élucubrations et l’actualité politique à une heure de grande écoute ?
    Sans la magie du gilet jaune, comment tu l’expliques ?!
    Je ne vois pas non-plus comment Etienne Chouars, un complotiste convaincu que le 11 septembre n’a jamais existé, adepte de Soral et Asselineau, a été réhabilité par la bouche d’un député de la France insoumise ? Et bien c’est possible, Ruffin l’a fait. C’est magique !
    Saccager l’arc de Triomphe et se faire passer pour des patriotes?  Avec un gilet jaune, c’est possible. 
    Huer, menacer, frapper, des journalistes et industrialiser la désinformation au nom de la vérité et du droit à l’information. C’est possible.
    Menacer des élus, jusque dans leur vie privée, demander la démission ou appeler au meurtre d’un président démocratiquement élu, le tout, au nom de la démocratie. Possible aussi.
    Prenez 250 000 personnes marchant dans les rues en gueulant. D’habitude, c’est 250 000 manifestants… Et bien par la magie du gilet jaune, ça devient « le peuple“. Magique ! Et c’est tellement magique que ça marche aussi avec 35 000.
    Quand on voit le nombre d’exactions, de violences, de haines, de propos antisémites, racistes, homophobes, sexistes proférées pendant ces manifestations par des gens portant un gilet jaune, pensez-vous vraiment qu’il y aurait aussi peu de gilets jaunes que ça dérange, sans magie?
    Ça ferait longtemps que les manifestants normaux auraient trouvé le moyen de se débarrasser des fachos ou auraient quitté le mouvement. Et bien que dalle, ça gêne personne.
    Et tout ça par la magie d’un vulgaire bout de tissu acrylique et fluo, c’est dingue non?
    Alors, je ne sais pas si la magie va continuer d’opérer longtemps, ce que je sais, c’est qu’il y a un miracle qui tarde à se produire, c’est que la justice sociale soit portée par un mouvement efficace et pérenne, parce je crains que ce ne soit pas exactement ce qui se profile pour ceux qui l’attendent encore sur les ronds-points…
    – – –
    Ca date du 24 décembre, ça a donc presque deux mois, et tout est dit.

  • 60
    lazare-lag 2 février 2019 à 14:50 / Répondre

    A priori, notre Marty, (plaisamment rebaptisé Monseigneur par certains, donc éminence rouge, si on peut se permettre d’en rajouter), franc-maçon en rupture, il nous l’a dit lui-même, ne semble pas avoir daigné citer sa source (cf. n°49), même en le lui demandant (cf n°54).
    On le fera donc pour lui, puisqu’il s’y refuse : site d’Onfray lui-même, le 19 décembre 2018 sous ce titre suave « Quand tombe le masque des populicides ».
    Pour qui ne connaîtrait pas le terme populicide, il semble inspiré directement de Gracchus Baboeuf, c’est tout dire.
    Et donc, comme on pouvait l’imaginer, le contexte de cet extrait est assez instructif.
    Car cet extrait n’est en fait qu’une conclusion d’un développement où l’on voit bien d’autres choses.
    – – –
    En accroche introductive à son intervention, Onfray estime que les gilets-jaunes permettent de, je cite :
    « mettre à nu les rouages de ce régime corrompu jusqu’à la moelle depuis que les politiciens de tous bords, « gaullistes » compris, ont décidé de déconstruire ce qui fut le contrat social de la Cinquième République. A force de modifications, de changements, d’altérations, de rectifications, de retouches, ni l’esprit ni la lettre de cette constitution ne sont plus respectés. Nous vivons depuis des années avec une règle du jeu édictée par des faussaires ayant pour nom: Mitterrand et Chirac, Sarkozy et Hollande. »
    Mazette ! Onfray serait-il atteint de nostalgie gaullienne?
    Il semblerait que oui, puisqu’il vient expliquer ensuite, je cite encore, que :
    « Vingt-quatre lois ont modifié la constitution de 1958 jusqu’à ce jour! Sur les 92 articles de départ, il n’en reste plus que 30 d’origine! Elle est donc morte depuis longtemps… On fait semblant de la révérer, or elle est piétinée régulièrement par la classe politique dans l’intérêt de ses opérations de basse police, droite et gauche confondues. Qui peut bien imaginer que la cohabitation et le quinquennat puissent relever de l’esprit gaullien? »
    Effectivement il semble que oui, Onfray éprouve une réelle nostalgie des fonds baptismaux de la Constitution du 04 Octobre 1958.
    On supposera donc qu’il aura fêté avec la dignité et le faste convenus le soixantenaire de la constitution de la Vème République ; le 04 octobre dernier, le 04 octobre 2018.
    Puis il poursuit, je cite toujours :
    «  Depuis Maastricht, les révisions qui concernent l’Europe vont dans le sens d’une destruction de la nation française au profit de l’État maastrichtien -Traité de Maastricht en 1992, Traité de Lisbonne en 2008. Cette constitution de 1958 est morte: elle est devenue un chiffon de papier, un torchon, une serpillère. ».
    On est en droit de s’interroger.
    Comment déclarer morte une constitution de 60 printemps ?
    Doit-on rappeler qu’elle est ainsi, après celle de la IIIème, qui dura 75 ans, la plus longue et la durable de nos constitutions républicaines et françaises ?
    Doit-on rappeler également que le propre d’une constitution – Table de la Loi s’il en est, puisque tout autre texte législatif doit la respecter et lui être dévolu -, est d’être vivante ?
    D’évoluer ? De s’adapter aux évolutions de la société ? Pas d’être figée dans l’immobilité d’une statue de commandeur.
    La monarchie constitutionnelle du Royaume-Uni, dans sa version « moderne » date de 1689. Souvent rajeunie, elle est toujours là, je parle bien de la constitution, pas de la monarchie.
    Dans sa version moderne, la Confédération Helvétique dispose d’une constitution depuis 1848, certes remaniée en 1874, et avec une dernière mouture officiellement datée de 1999 ; mais la constitution de 1999 est une continuation, une actualisation, une mise à jour des deux précédentes, pas une dénaturation.
    L’américaine, quant à elle, date de 1787.
    Toujours là, jamais abrogée, uniquement modifiée par amendements.
    La longévité d’une constitution ne serait-elle pas justement preuve de son adaptabilité ?
    Tout le monde sait bien que la société française de 2019, n’est plus celle de 1958.
    Du coup, notre propre constitution ne s’énorgueilleritait-elle pas à se mouvoir ainsi au fur et à mesure de son évolution ?
    Ce n’est pas forcément d’une nouvelle constitution dont la France a besoin, c’est d’une constitution adaptée à son temps. Il n’est pas certain que faire table rase de la constitution en exercice résolve tous les problèmes de la société actuelle.
    D’autant qu’une constitution doit contenir une vision prospective, elle ne travaille pas uniquement pour une société donnée, en fonction d’une actualité éphémère, en fonction d’un instant par définition instant ancré dans un court terme.
    Onfray continue, et vient nous dire ensuite que :
    « Les Français en général, et les gilets-jaunes en particulier ont bien compris que, depuis plusieurs décennies, leur constitution leur avait été volée », et que, selon lui, l’idée de De Gaulle était que :
    « le référendum permettait au peuple de donner son avis sur des questions de société majeures: une fois l’avis donné, on le respectait. Quand de Gaulle a perdu le référendum sur la régionalisation, il n’a pas nié le résultat, […] il n’a pas fait le contraire de ce qu’avait décidé le peuple: il lui a obéi et a quitté le pouvoir. Il y avait dans la lettre, mais aussi et surtout dans l’esprit de cette constitution, un lien entre le peuple et son souverain qui était alors son obligé ».
    Michel Onfray ne serait-il pas ici en réécriture flagrante de l’histoire de la Vème République, en tout cas de son épisode gaullien ?
    Simplement pour coller à sa thèse ?
    Depuis quand De Gaulle « a obéi » à son peuple ?
    Alors que rien ne l’y obligeait cons-ti-tu-tion-nellement, rien n’est écrit en ce sens, rien ne l’obligeait à mettre son mandat en jeu aussi drastiquement.
    Sur le seul référendum engagé, celui de 1969, rien ne l’empêchait juridiquement de poursuivre jusqu’à l’échéance de son mandat.
    C’est un choix personnel et politique de De Gaulle, ce n’est en rien une « obéissance ». C’en est même le contraire. Une façon de réussir sa sortie en quelque sorte.
    Non seulement Onfray se livre ici à une réécriture de l’Histoire, mais surtout il tente une manipulation évidente.
    Et je vous fais grâce du reste du texte avec des paragraphes débutant par des :
    « Tout le monde a bien compris depuis des années que… »
    « Il n’est pas besoin d’aller chercher très loin les raisons du… »
    « Pas besoin d’être polytechnicien pour comprendre que »
    « Qui peut croire que… », etc…
    Toutes figures de style bien connues pour élargir et/ou influencer un auditoire.
    On en connaît qui ici s’enflamme facilement de la dialectique dite libérale ou dite capitalistique.
    L’honnêteté intellectuelle serait aussi de reconnaître tout type de dialectique, notamment quand elle fait comme ici ce grand écart entre babouvisme et une sorte de fidélité au gaullisme originel.
    Et surtout, le texte que Marty a bien voulu nous faire partager, ce dont on ne peut que le remercier, (même en l’absence de source) ce texte donc, quand on le replace dans son contexte, celui de l’intégralité de son propos, il me semble qu’on le replace alors dans toute sa subjectivité, et toute sa polémique.

  • 49
    marty 21 janvier 2019 à 06:36 / Répondre

     » Avec les gilets-jaunes, je prends une leçon: ce peuple que des années de politique éducative et culturelle libérale ont essayé d’abrutir, d’hébéter, d’abêtir, de crétiniser, ce peuple abîmé par des décennies d’école déculturée, de programmes télévisés décérébrés, de productions livresques formatées, de discours propagandistes relayés de façon massive par une presse écrite, parlée, télévisée aux ordres, ce peuple gavé comme des oies à la télé-réalité et à la variété, à la religion du football et à l’opium de la Française des jeux, ce peuple-là, celui dont j’ai dit un jour qu’il était le peuple « old school » et que je l’aimais, ce peuple: il pense. Et il pense juste et droit. Bien mieux que Macron, dont il est dit qu’il fut l’assistant de Paul Ricœur, et sa cour ou ses élus godillots.

    On entend peu, très peu, pour ne pas dire pas du tout, le peuple « new school » jadis célébré par Terra Nova. Quand il parle, c’est plutôt d’ailleurs pour dire son soutien, donc sa collusion, avec les gens du système honni par les gilets-jaunes -voyez l’emblématique Mathieu Kassovitz qui tweete: « le peuple qui se bat pour protéger son confort je ne l’aime pas » (25 novembre 2018) -« protéger son confort », quand on est smicard ou à peine!

    Sinon, ils sont bien silencieux les gens du show-biz, du cinéma, de la littérature, de la chanson, eux qu’on voit si souvent dans les médias pour combattre la faim et la misère, avec des majuscules, pourvu qu’on ne les oblige pas à prendre parti pour les faméliques et les miséreux, avec des minuscules, qui vivent au pied de chez eux… Ce retour de l’ancien peuple qui fait l’Histoire et souhaite dégager le vieux monde -le faux projet avoué de Macron- me donne le sourire. »

    Michel Onfray

    • 50
      yasfaloth 21 janvier 2019 à 13:06 / Répondre

      Tiens notre missionnaire ringard de la gauche révolutionnaire, rescapé de l’anti-capitalisme primaire du siècle dernier, qui cite le nouveau chantre de la droite frontiste et de ses petits soldats gilets jaunes… le « fer à cheval » dans toute sa splendeur !
      .
      Réellement affligeantes vos interventions sur ce blog Marty : faudrait penser à consulter !
      .
      Enfin elles ont au moins un intérêt documentaire…

      • 51
        jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 21 janvier 2019 à 14:23 / Répondre

        moi je le trouve super ce Marty!Bravo pour la tolérance…donc,pour vous,penser autrement que vous, nécessite « de consulter »…..

        • 53
          luciole 21 janvier 2019 à 18:39 / Répondre

          Pour quelqu’un qui »se cassait » la dépendance était trop forte?

          • 56
            victoriabrabant 22 janvier 2019 à 17:10 / Répondre

            pas la vôtre en tous cas.

            • 57
              luciole 22 janvier 2019 à 19:48 /

              @56 Cela veut dire quoi? Vous passez votre temps à nous critiquer ainsi que la FM alors que vous admettez ne pas en connaitre grand chose.
              Il ne suffit absolument pas « d’être entourée d’initiés depuis 1981 »
              Visiblement vous n’en avez pas retenu grand chose.
              Je suis entouré de sportifs depuis mes 15 ans mais je n’ai jamais prétendu les égaler.

          • 59
            jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 24 janvier 2019 à 01:06 / Répondre

            désolée Luciole.depuis 1981,si j’ai cotoyé des initiés de tous bords,TOUS avaient « perdu »l’expérience de la Lumière,TOUS( SAUF un mouvement Indou,que je ne me suis pas résignée à rejoindre,persuadée qu’en Occident,l’expérience était conservée quelque part (,et donc,transmissible, ICI )En 1981,j’étais à Jerusalem,et j’ai fait des séries de songes ( des séries de rencontres ont suivi)(la première, était Gabrielle Carmi)qui me disait; »vous voyez,les gens de la même famille se retrouvent toujours »!Je n’arrive pas, depuis toutes ces années, à me faire à l’idée de suivre un gourou Indou, POUR « disparition de l’expérience de la Lumière en Occident »et, à défaut d’intégration dans une loge masculine,j’espérais au moins « une direction »une voie aussi rapide que l’Inde,je n’ai eu, en aucune manière,l’intention de vous faire perdre votre temps!.La politique ne m’interesse que lorsqu’elle est intemporelle(, reliée à Heliopolis)(,à ce qu’il en reste)et comme notre déception est réciproque ,ne jugez pas ma démarche.(si vous pouvez….)Je vous assure que « je ne passe pas mon temps à vous critiquer » comme vous dites.

    • 54
      lazare-lag 21 janvier 2019 à 18:58 / Répondre

      Michel Onfray, certes, mais quelle source?
      Extrait d’un bouquin? Si oui, lequel?
      Extrait d’un article? Si oui, de quel journal, et publié à quelle date?
      Extrait d’une interview? Si oui, sur quelle télé ou radio? Et à quelle date?
      Extrait d’un site internet, etc, etc…
      Bref le B A BA, d’avance merci.
      Qu’on puisse juger du contexte, c’est toujours instructif.

      • 55
        Désap. 22 janvier 2019 à 09:13 / Répondre

        ben le contexte et le sujet sont le phénomène d’Gilets d’Jaunes’sss,
        la date, l’endroit, le support …
        la source, oui.
        Donc, Mgr Marty (pardon, ça m’a échappé :)) la source de ce texte, au demeurant très lucide ?

    • 58
      jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 23 janvier 2019 à 14:19 / Répondre

      pas si silencieux que ça….la majorité des évasions fiscales se fait par le biais des fondations

  • 43
    brabant 20 janvier 2019 à 14:49 / Répondre

    bon,moi je me casse! (une profane de moins) mais c’est interessant,l’état des lieux de loges initiatiques déviées vers le pouvoir temporel (,vers la politique).(très masculin tout ça…..) ( curieuse manière de concevoir la fraternité.)

    • 44
      lazare-lag 20 janvier 2019 à 15:25 / Répondre

      Bonjour Brabant.
      Donc si j’ai bien compris, vous êtes une profane et « vous vous cassez », en d’autres termes vous ne souhaitez pas aller plus avant dans la visite de ce site ou, pour le moins, de cet article.
      J’avoue que c’est après que je n’ai pas bien compris, après que vous ayez dit que c’était intéressant.
      Je crois que vous donnez les raisons pour lesquelles vous fermez le ban.
      Mais personnellement, je n’ai pas bien saisi quelles sont-elles.
      Qu’avez-vous vraiment voulu nous dire? Qu’avez-vous retenu de votre passage ici?
      Explicitement.

      • 46
        jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 20 janvier 2019 à 18:22 / Répondre

        Volontiers.A vous de décider si « on est »,( ou non,) profane »lorqsqu’on est entourée d’initiés depuis 1981.j’ai 72 ans,donc,il est GRAND TEMPS pour moi de ne pas me tromper de chemin!Mon ami (décédé en 1999),était grand maître de la glf,avec un chemin de recherche religieux(ex pasteur protestant) (Ce n’est donc pas incompatible!)C’est mon chemin aussi!(croire en la Lumière, c’est croire)j’espérais trouver en Belgique des » frères »,  » sœurs » arrivés en loges par le même chemin,et j’ai eu l’impression, plutôt , d’atterir en pleins débats politiques(,donc,de m’être trompée de direction).(même si les opinions diverses sont très intéressantes)C’est donc « ce que j’ai retenu de mon passage ici « .Accessoirement, Si j’ai pu défendre au minimum la place des femmes dans toutes les loges,j’aurai l’impression de ne pas m’être égarée « pour rien) »A mon tour,pourquoi « Lazare? « Chemin Essenien?Jean Baptiste?(on revient toujours sur ma pierre d’achoppement,2 créations,2 Adams)

        • 48
          lazare-lag 20 janvier 2019 à 20:00 / Répondre

          Oh que non!
          Ce n’est pas à moi de décider si vous êtes, ou plutôt quelle profane vous êtes!
          Après tout c’est vous qui employez le terme pour vous même.
          Et vous nous l’avez fort bien expliqué.
          Avec un peu d’humour, enfin j’espère, peut-être pourrait-on vous répondre que, profane, ce sont les autres qui vous reconnaissent comme telle…
          S’agissant d’un cheminement conjoint entre protestantisme et franc-maçonnerie, bien évidemment que ce n’est pas incompatible!
          Les « pères fondateurs » de 1717 et 1723, Anderson et Désaguliers n’étaient-ils pas eux-mêmes pasteurs protestants?
          Et dans le second cas, pasteur lui-même, Désaguliers était fils d’un pasteur français émigré en Angleterre « grâce à » notre « merveilleux » roi Louis le quatorzième, et sa « merveilleuse » révocation de l’Edit de Nantes.
          La tolérance faite roi, en somme, rien d’un roi soleil, une tache grave dans la lignée royale, le 14ème.
          Infatué de sa personne, suffisant, prétentieux, rien à voir avec Henri IV, une autre pointure, « l’éditeur » si je puis dire.
          Quant au pseudo « Lazare » pourquoi serait-il uniquement d’inspiration religieuse?
          Il peut aussi avoir une autre influence, plus profane (on y revient), sans forcément exclure la religieuse d’ailleurs.
          Mais ce n’est pas le lieu d’être ici plus explicite.
          Sans oublier le Lag qui l’accompagne.
          Et là, comme c’est très personnel…

          • 52
            jacqueline victoria brabant 21 janvier 2019 à 14:41 / Répondre

            non,c’est vous!(20 /12 janvier)et « les autres » comme vous dites,ne me reconnaissent pas »comme telle »(j’ai besoin de démentir, depuis la moitié de ma vie ,on me prend pour la sœur que je ne suis pas) Pour Lazare,désolée.C’est le personnage clé de la vérité historique dont cette époque a tellement besoin,je pensais que votre choix était volontaire.

    • 45
      Désap. 20 janvier 2019 à 16:46 / Répondre

      Faut dire aussi que le « vous êtes tous des c… » ça fonctionne pas terrible et pas qu’ici.

  • 38
    GINER 19 janvier 2019 à 20:20 / Répondre

    Je suis tout à fait OK avec les propos de Lazare-Lag. On ne vient pas en Loge pour exprimer ses options politiques. D’autres lieux existent pour cela. Par ailleurs, sur un site qui porte le nom de Hiram.be , on est prévenu d’avance qu’on est bien sur site Maçonnique. Les profanes n’en sont pas exclus, certes, et bienvenus. Ces profanes, en constatant les différents ou désaccords existant entre nous, doivent se dire avec juste raison : « Ou est la tolérance ? Ou est la Fraternité ? Ou est le respect ? » Chacune de nos interventions est diffusée partout, soyons conscients des dégâts potentiels sur l’image de la F.M. et restons unis au-delà de nos différences. Lorsque je lis un commentaire( suite à mon intervention :  » C’est complètement con » je pense que l’insulte n’a pas de place ici. Dans certaines Loges des cons existent, mais qu’on le veuille ou non ils sont maçons. Et nous devons rassembler ce qui est épars.

  • 30
    réboussié 18 janvier 2019 à 13:43 / Répondre

    j’ai envie de vous conseiller la lecture du magazine « Marianne » paru ce jour ..un bel article sur la laïcité ….et l’observatoire du même nom

    pour ne pas parler politique ? peut on évoquer alors les risques de peste brune , de fascisme ,chez nous et dans cette Europe ? peut on parler de liberté ? car ce serait alors nécessaire d’évoquer la justice …..et pas que fiscale
    Peut on évoquer même la fraternité , quand on invoque en même temps ( sans jeu de mot ou références politiques ) l’individualisme et le communautarisme ?
    Egalité des droits , sans que se pose la question droits liberté et droits tirage ? car dans ce cas , le droit des uns ne se source que dans le devoir de l’autre de le financer ?( la solidarité relève de procédure d’exception , naturelle dans une communauté , locale ou nationale , elle risque de se dénaturer dans un collectif anonyme normalisé et trop généralisé , couple donneur(qui , ? ) / bénéficiaire ( qui ? ) , demander la solidarité et piller en même temps …..dois je préciser davantage ?
    Un excellent article aussi sur un philosophe qui cause de la langue …pas celle de veau mais la rhétorique …plus enseignée dans les écoles depuis des lustres (éteints donc ) , ce qui expliquerait la ruine du discours , du débat , de la Parole …..qui se serait perdue dans le vide de la communication et du discours publicitaire si tant est que le bruit , même intéressé puisse être nommé parole …
    Excusez mes bavardages , mais on causait symbolisme , hier soir , le fameux triangle réel/imaginaire/symbolique ….on a aussi évoqué l’art moderne , ….je ne détaille pas pour ne pas apparaitre comme le facho archaïque de service
    je pense bien sur que la politique n’a rien à faire en loge , ni la religion , mais pour mon expérience « maritime » , la notion de cap à un sens , et heure de prière ou pas , « aux postes de combat » ne souffre d’aucun retard , la sirène à la caserne des pompiers implique aussi un départ immédiat , sans oublier le casque , en cas de risque de chute de pierres ou de frigo ….ou de cuisinière même âgée …
    On ne parle pas de ..ceci , ni de ..cela ??? c’est bizarre , ça me rappelle quelque chose ….comme un sentiment d’incomplétude …C’est la fête à la liberté quand Paris se met en colère …chantait Mireille Mathieu ..une voix …et un chemin ??

    • 33
      Luciole 19 janvier 2019 à 10:49 / Répondre

      Dans la mesure ou ce site n’est pas une tenue maçonnique et de plus est ouvert aux profanes
      il n’y a pas de raisons d’en exclure les sujets politiques ou religieux.Ceux-çi ont cependant d’autres supports de discussions plus précisément dédiés.Autant garder à hiram.be son caractère FM.
      Mais ce que j’en dis n’engage que moi évidemment.
      Bon WE à tous et toutes.

  • 27
    GINER 15 janvier 2019 à 10:49 / Répondre

    PAS de DISCUSSION POLITIQUE en FRANC-MACONNERIE !!!
    Merci +++

    • 31
      marty 19 janvier 2019 à 09:39 / Répondre

      @ Giner : c’est con et absurde… tout est politique… La politique c’est la gestion de la cité… Ne pas parler politique c’est cautionner le régime en place (i.e. le capitalisme néo-libéral) et il a fait assez de morts comme ça.

    • 32
      Gerard NOET 19 janvier 2019 à 10:48 / Répondre

      La politique partisane et militante doit être exclue des travaux des francs maçons mais la philosophie politique (cf Hanna Arendt) doit alimenter les réflexions des francs maçons pour une humanité meilleure et plus éclairée.
      Évidemment quand je lis dans ce blog que la gauche radicale à toujours combattu l extrême droite, je reste stupéfait attendu que Doriot était de gauche et que les premiers résistants furent les maurassiens d extreme droite et les juifs de tous bords politiques.

      • 34
        marty 19 janvier 2019 à 13:48 / Répondre

        @Giner la politique militante est destinée à créer une humanité meilleure et plus éclairée. Pour cela soit dit en passant il faut détruire le capitalisme. Par ailleur, comme le dit Luciole, il y a ici des profanes et c’est tant mieux. Donc tout sujet politique est abordable et y compris le sujet GJ. enfin dans certaines obédiences , le sujet politique est fréquemment traité. Il est souvent exclu des débat des loges de droite, suppôt du pouvoir dominants en place (en gros les conservateurs bourgeois républicains)

        • 37
          lazare-lag 19 janvier 2019 à 19:19 / Répondre

          C’est quoi une loge de droite?
          C’est quoi une loge de gauche?
          Moi, qui suis au G.O.D.F., je connais des loges qui pratiquent le R.E.A.A., le R.E.R., le R.F., et quelques autres encore.
          Il n’est pas de coutume, mais je peux me tromper, de cataloguer ainsi les loges. En tout cas je n’ai jamais vu ce type d’étiquetage, puisqu’il n’est ni maçonnique, ni obédientiel.
          En plus comment cataloguer ou étiqueter une loge quand dans la même certains ont pu m’annoncer une sympathie UMP, puis LR, d’autres sont connus pour avoir été mitterrandistes et quand, plus récemment, il y en a qui ont vanté les mérites de Mélenchon ou du vote écolo?.
          (On a entendu beaucoup de choses pendant les présidentielles… mais jamais en tenue, toujours aux agapes ou sur les parvis).
          Sans parler des syndicalistes de tous horizons ou de ceux qui émargent activement dans l’associatif.
          Est-ce important les options politiques quand on est tous Frères?
          Et que c’est justement ce lieu où nous rencontrons des gens si divers qui nous enrichit?
          Rencontrer des gens qui différents, venus d’univers épars, c’est ça la vraie plus value.
          Qu’est-ce qu’on s’ennuierait si dans la même loge on pensait et on votait tous pareil, non?
          De toute façon s’il s’agit en maçonnerie de faire primer le dogme politique sur la fraternité, essayer de plaquer à l’atelier, voire à l’obédience ses propres convictions, c’est qu’on n’est pas au bon endroit.
          La loge doit être le lieu de la tolérance et du respect des autres et de soi-même, pas celui de l’intransigeance, pas celui du dogmatisme, pas celui d’un raisonnement obtus.
          Il y a assez d’endroits en milieu profane qui ressemblent à ça pour qu’on ait envie de trouver une sorte de no man’s land où les conflits du profane restent, à titre principal, sur les parvis.

        • 40
          luciole 19 janvier 2019 à 22:08 / Répondre

          A part chez les ethnologues je suis surpris de lire des propos aussi ringards: « suppôt du pouvoir dominant(s) en place » (mon coté primesautier aurait tendance à me faire penser à la mise en place d’un produit pharmaceutique qui commence par les mêmes lettres).
          Je me demande aussi combien nos loges contiennent de conservateurs bourgeois quand bien même ils seraient républicains…

          • 42
            marty 19 janvier 2019 à 23:46 / Répondre

            @ luciole : vous etes surpris par ces propos car vous êtes intoxiqué à la langue de bois : « plan de sauvegarde de l’emploi » à la place de « licenciement » ou encore  » défavorisé » à la place « d’exploité »…. etc, il y en a des centaines. a tel point que le mot « capitalisme » n’est plus utilisé, on sait jamais,des fois qu’on se rendrait compte qu’il y a eu une vaste manipulation. mais je suis bête, il n’ y a pas de complot c’est bien connu…

  • 25
    lazare-lag 14 janvier 2019 à 23:06 / Répondre

    Pour contre-balancer ce hideux slogan de caniveau: « Francs-Maçons démission », le premier commentaire ici posé nous proposait « Francs-Maçons des missions »
    C’était assez fin, assez subtil, humour plus intelligence, ainsi qu’une once de sagesse juste en un tour de main, un tour de plume plus exactement.
    On voit qu’au fur et à mesure des interventions et des échanges, ça prend une autre tournure, bien moins pétillante, on atteint des dérives, voire des sommets parfois, mais sommet est-il d’ailleurs ici le bon terme?
    Abîme plutôt, voire abysse.
    Puisque nous risquons de frôler le délire complet, revenons en à un peu d’humour, si ça peut aider sur les colonnes….
    Pour ceux des initiés qui prônent la mixité en loge, pourquoi pas comme slogan:
    « Francs-Maçons des mixtions »?
    Et pour les noctambules passablement éméchés, arrivant à pas d’heure à la fontaine Saint Michel complètement pompettes, après force canettes de bière, ou autres breuvages, peut-être oserons proposer:
    « Francs-Maçons des mictions »…..
    Désolé, ce n’était pas aisé d’y résister…
    Et que le premier qui souhaiterait me lancer la pierre, prenne plutôt l’option de la conserver pour la joindre au plus vite à l’édifice. C’est lui qui en a bien plus besoin.
    On voit pas là, que c’est effectivement cela le meilleur, et dès la première tentative:
    « Francs-Maçons des missions »!

  • 21
    GINER 12 janvier 2019 à 20:00 / Répondre

    Je suis entièrement en accord avec les propos de Lazare-Lag . En effet, on ne peut pas « désinitier » un Frère qui a choisi de quitter le Chemin…
    « Franc-Maçon, un jour, Franc-Maçon toujours » Quelles que soient les raisons d’entrer en Franc-Maçonnerie, ou bien d’en sortir, Un Frère reste un Frère à vie. Ceci dit, les désaccords, les doutes, les souffrances, et les renoncements ne peuvent mettre en doute la sincérité d’un Maçon qui décide de partir . Un Maçon est avant tout un « Homme libre, et de bonnes moeurs ». Personnellement, je veux affirmer qu’une Loge n’est pas propriétaire du Chemin, et aucun Maçon ne peut raisonnablement être propriétaire d’une Loge. Ces deux sources de dysfonctionnements sont bien souvent imputables à des  » vieux Maçons » qui vivent très mal leur descente de charge. La quasi-totalité des Loges abrite un « gardien du Temple ». C’est humain, car l’expérience est nécessaire pour transmettre. Mais parfois, le recul nécessaire pour devenir Couvreur est insuffisant. N’oublions jamais que c’est bien le VM qui imprime sa marque et son empreinte par sa personnalité. Il faut « rassembler ce qui est épars ». Le passé-VM ne peut exister que dans la transmission…et comme le dit l’adage  » On ne peut être et avoir été » Je reste à la disposition de tout Maçon pour lui dire qu’on peut toujours changer de Chemin mais pas changer de but. Bonne chance à ceux qui sont en souffrance, et courage. Je suis à leur écoute Fraternelle +++

    Les détracteurs de la Franc-Maçonnerie sont (en très grande majorité) des profanes qui parlent de quelque chose qu’ils ne peuvent connaître, car ils n’ont pas été initiés.

    • 22
      lluciole 13 janvier 2019 à 00:23 / Répondre

      Pourquoi encore et toujours attaquer les vieux maçons ? L’âge profane ne compte pas en FM et Brassens a réglé la question.

    • 35
      jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 19 janvier 2019 à 14:20 / Répondre

      quelle prétention!comme si la F M avait LE MONOPOLE DE L’INITIATION!Et quel mépris pour les profanes qui ne sont, en aucun cas, « détracteurs de la F M »!Bravo pour l’ouverture! PERSONNE « n’est propriétaire du Chemin! »Peut être qu’il n’y a plus rien à transmettre?Le BUT reste le MEME!On peut être,avoir été,et vouloir « reconstruire », « unifier »(mais il faudrait pour cela se débarasser de l’illusion DE POSSEDER)

      • 36
        Luciole 19 janvier 2019 à 18:40 / Répondre

        Cet abus permanent de majuscules est-il vraiment nécessaire? JE ME POSE LA QUESTION.

        • 39
          lazare-lag 19 janvier 2019 à 20:32 / Répondre

          PLUS FORT! JE N’AI PAS BIEN COMPRIS !

          • 41
            luciole 19 janvier 2019 à 22:22 / Répondre

            INITIATIONIE Pardon,ah ma vieillesse ennemie. Je crois qu’il fallait lire « INITIATION ! Et.. »
            Les lettres étaient un peu serrées.

        • 47
          jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 20 janvier 2019 à 18:33 / Répondre

          parfois, oui.la preuve!

  • 14
    réboussié 11 janvier 2019 à 15:42 / Répondre

    on pourrait rajouter « mort aux vaches  » à cause de l’émission ( des missions ? ) de mes tanes ??? des gilets jaunes écolos extrémistes d’extrême droite , bien sur ..quoique le vert et le jaune ? quoique le jaune , c’est le surnom du pastis chez nous , Pasqua , le SAC , les alcoolos ..écolos …Je me dis quand même , que se retrouver face à l’ennemie Maine Le Pen , en tête des partis de France ( enfin , de ceux qui restent ..) ? avec les génies ( sans bouillir ) que nous avons connus précédemment ? j’ai beau taper sur ma télé , c’est pas des parasites , des fakes , ou des suites d’anesthésie …il se passe bien , me semble t il quelque chose …serait ce un effet des nouvelles drogues de Saint Aise ? ou de l’ergot de seigle dans les brioches , ôtez moi d’un doute ; à moi les enfants ….Marine serait elle présidente depuis deux ans ?? sans que je le susse ? et carillonner fort ? ça veut dire secouer les cloches ? pourquoi ? ça suffit pas , l’animation actuelle ?
    En tout cas , aller apporter à l’extérieur …..je ne crois pas que ce soit le bon moment …des croissants ? peut être , le matin ? disons des petits pains au chocolat , moins connotés que le croissant ..quoique des pains ou des tartes ? je vais choisir des baguettes , avec du beurre ….pour faciliter le débat ….
    Je relisais hier soir une revue « Commentaires  » de 2003 , 15 ans déjà , mon ( Bock ) coté archiviste …sur la cécité des pouvoirs politiques devant les problèmes , déjà connus des initiés …ça m’a rappelé une planche d’un frère quelques années avant , flic ….par défaut …décrivant la situation des banlieues , et la misère sans espoir des enfants et des jeunes de ces quartiers …qui nous a quitté , n’ayant pas très bien supporté de se faire traiter de facho par certains …de travailleur social j’aurais compris …j’ai connu la même histoire il y a bien peu de temps , les aveugles s’étant emparés de la morale et des condamnations et ex-communications qui vont avec …retrouver la – bonne- parole …savoir reconnaitre les mauvais compagnons , en sommes nous capables ? encore ? ou sommes nous devenus des enfants qui ont peur du loup ? et prêts à croire au père noël ? à la mère en l’occurence ? je parle du père symbolique , bien sur ….mais le symbole n’est il pas oublié aussi ? on connait les difficultés de l’enseignement ? mais en interne ? reste t il assez de fraternité et de liberté de parole pour que les anciens puissent conseiller les apprentis ? car l’enfant au centre ? et l’apprenti en loge ?
    L’anonymat des réseaux sociaux ? donner les noms des donateurs au boxeur ? un fichier des manifestants violents ? fichier S , et fichier GJ ? des caméras partout ? des radars de la bonne pensée ??? oui , on a encore besoin de la FM , des missions nombreuses ….nos valeurs ….non , je ne plaisante pas …liberté , égalité , fraternité , laïcité …ça , c’est un cap ….vers le soleil , vers la lumière …au lieu du verrouillage de citoyens dans la grotte de l’obscurantisme , de droite comme de gauche , voire d’extrêmes …un champ possible d’intervention de nos élites …mais pour être crédible , d’abord faire le ménage , et dégager les mauvais compagnons ….car un CC (casse C….) dans une classe , ça peut tout vous ficher en l’air …mais l’heure est au repli stratégique sur ses bases , …lyonnaises ? le cas échéant ?? carla , guignol est à sa juste place …..

  • 12
    Yrame 11 janvier 2019 à 12:20 / Répondre

    ouf… Au moins ça, pour moi, c’est fait.

    • 16
      lazare-lag 11 janvier 2019 à 19:08 / Répondre

      Que doit-on comprendre?
      A qui cela s’adresse-t-il?
      Quel en est le sens?
      Est-ce une réponse à quelqu’un?
      Mystère…. je dirais même plus, mystères…

      • 17
        Yrame 12 janvier 2019 à 12:10 / Répondre

        ben en guise de réponse à l’invective « Franc maçon démission », je réponds que « merci pour moi c’est fait » puisque j’ai démissionné. C’est une sorte d’humour ironique, vous saisissez ?

        • 20
          lazare-lag 12 janvier 2019 à 17:13 / Répondre

          Certes, encore eût-il fallu savoir MTCF Yrame que, pour avoir démissionné, tu étais déjà préalablement frère.
          Il faut parfois être explicite, d’autant que des profanes interviennent aussi, et il me semble de plus en plus souvent.
          Du coup le décryptage d’allusions implicites n’est pas toujours aisé.
          Mais avec le recul, le pseudo, fût-il discret, aurait pu me le signaler.
          C’est toujours dommage d’apprendre qu’un frère nous quitte.
          Je ne demanderai pas ici ce qui t’a conduit toi personnellement à cette décision, mais pour l’avoir parfois vécu autour de moi, on se demande toujours si les raisons sont personnelles au démissionnaire ou si, dans sa loge, on peut être passé à côté de quelque chose.
          Bref, il y a mille raisons de frapper à la porte du temple, et peut-être tout autant pour le quitter.
          J’ai même connu un cas de départ, puis de retour strictement dans la même loge.
          Sans parler du trouble que cela peut mettre chez le parrain…
          Je te souhaite une bonne continuation, MTCF. Je dis MTCF car je suis de ceux qui pensent que Franc-maçon un jour, Franc-Maçon toujours.
          Je peux me tromper évidemment, mais il me semble que, sauf cas d’une démission très rapide après l’initiation (auquel cas pourquoi être venu?), on n’est jamais tout à fait défroqué de la Maçonnerie.

  • 10
    GINER 6 janvier 2019 à 20:56 / Répondre

    Faut-il nous souvenir que les Francs-Maçons ne parlent jamais de religion NI de POLITIQUE ? Oui !
    Les Francs-Maçons doivent-ils rester insensibles aux injustices, aux inégalités, à la misère d’une catégorie de plus en plus importante des Français ? Non !
    Certaines Obédiences demandent aux FF:. et SS:. de pratiquer l’entrisme. Quelques unes de ces Obédiences favorisent la prise de responsabilité de leurs membres dans les assemblées communales, départementales, régionales, nationales.
    Sous la 3 ème République, les Maçons étaient majoritaires à l’Assemblée Nationale. Faut-il rappeler que tous les Rituels du 3 ème évoquent la fameuse incantation destinée à RASSEMBLER tous les FF:. et SS:. pour vaincre le DANGER et éviter le pire ??? Aujourd’hui le pire est aux portes de la République et ne demande qu’à s’installer aux manettes de l’Etat. Une démission précède toujours une élection, et cette-fois ci il n’y a pas de succession possible ! A mon ( humble ) avis, il faudrait plus d’écoute, de dialogue, et de respect entre tous ceux qui aspirent au CHANGEMENT. Prenons garde de ne pas sombrer dans le drame. Les forces de l’argent d’une part, et les forces du travail, d’autre part, doivent comprendre qu’il est urgent de se réunir pour parvenir à un accord, qui sauvera la démocratie.

    • 29
      Nonsolum 15 janvier 2019 à 19:22 / Répondre

      @ Giner,
      Si c’est un CHANGEMENT qui s’opère, tel que vous le réhaussez de majuscules, vous n’avez aucune inquiétude à vous faire puisque la politique de papa et autre tonton ne sera plus de mise puisque se profile, au regard des doléances premières se nos gaillards et autres exaltées, un nouveau concept, inconnu jusqu’ici, si ce n’est des antiques athéniens, sous certains aspects. Le RIC.
      N’ont-ils pas envie de faire table rase de ce passé qui vous effraie?
      Les « Grands Frères » seraient-ils froussards qu’ils n’oseraient la nouveauté pour la masquer du drapeau brun supposé à venir? C’est tellement simple…
      Constatez donc à quel point vous vous êtes faits voler cette (Vème) République qui vous est chère depuis la première, assassine: vous n’y avez vu que du feu, l’on vous a raconté du vent, son esprit est parti à vau-l’eau et l’on a mis ses citoyens à terre. Quatre éléments qui vous ont complètement échappé: et vous seriez en train de flipper que du chaos naisse l’ordre? Que soit rassemblé tout ce qui est épars (et désormais détenu par d’autres entités)? Rassemblé pour être restitué à ses détenteurs légitimes afin que que ce bien commun qui leur avait été confié, pour le transmettre amélioré au générations futures, puisse reprendre le cours de son Histoire?
      Mais peut-être touche-t-on là, du doigt, le paradoxe de l’esprit affranchi (Franc-maçon) qui devrait penser en anarchie alors qu’il s’élève au sein d’une structure pyramidale, très hiérarchisée; graduée, même. Comme s’il avait, inconsciemment, toujours besoin d’un maître… à penser; tout en battant batteries, libératrices. Croit-il!

  • 9
    Luciole 6 janvier 2019 à 19:27 / Répondre

    La marque de l’extrème -connerie.

  • 8
    BERTHELOT ROUSSEAU 6 janvier 2019 à 17:40 / Répondre

    Pardon mais pourquoi toujours l’extrême droite et jamais la gauche beaucoup plus virulante?????

  • 7
    ABIBALA 6 janvier 2019 à 14:51 / Répondre

    La prochaine SERA CERTAINEMENT : »FRANC-MACRON DEMISSION »
    Avec les mots, les transgressions et les réseaux sociaux on peut tout dire et tout lire sous total anonymat!
    Mr HYDE peut agir sans identité. Nous n’en sommes qu’au début.

    Bonne année tout de même

  • 2
    MLA 6 janvier 2019 à 10:11 / Répondre

    Encore un coup des gilets jaunes? Ou plutôt encore un coup de l’extrême droite, de la mouvance de sens commun et de la manif pour tous pour récupérer et/ou dénaturer le mouvement des gilets jaunes ou de se faire passer comme tel?

    • 3
      NOET 6 janvier 2019 à 10:51 / Répondre

      Jamais l’extrême gauche ?

      • 4
        yasfaloth 6 janvier 2019 à 12:15 / Répondre

        De plus en plus bonnet blanc et blanc bonnet…
        la théorie du fer à cheval se vérifie tous les jours ! C’est d’ailleurs assez incompréhensible pour moi de voir des gens « de gauche » faire le lit de l’extrême droite, mais c’est ainsi et cela doit participer à l’hybris du moment où les repères habituels n’ont plus cours…

        • 11
          marty 11 janvier 2019 à 12:18 / Répondre

          Toujours le bon commentaire !! Petit rappel historique : c’est toujours la gauche radicale qui a été sur le terrain prendre les armes pour faire rempart à l’extrême droite. On va encore dire que je prends le contre-pied mais il serait parfois bon de s’en tenir aux faits historiques.

          • 13
            yasfaloth 11 janvier 2019 à 14:36 / Répondre

            Bah c’est effectivement très clair en ce moment, on ne sent pas du tout la connivence entre Marine et Mélenchon, sans parler de Ruffin qui encense Étienne Chouard !
            .
            Tu vis au Bhoutan ?

            • 15
              yasfaloth 11 janvier 2019 à 15:45 /

              Avant que Emmanuel ne nous fasse un infarctus, je viens de lire les dénégations de Mélenchon… dont acte…
              .
              Mais pas celles de Ruffin, ni les condamnation des LFIstes pour les violences des GJ d’extrême droite !

            • 18
              marty 12 janvier 2019 à 12:13 /

              C’est quoi le rapport de votre commentaire avec le mien ? Pour rappel : « c’est toujours la gauche radicale qui a été sur le terrain prendre les armes pour faire rempart à l’extrême droite.  » si ce n’est une haine indéflectible pour la vraie gauche ? . ça commence à être un peu relou, les réacs de droite dans les rangs des FM….

            • 19
              Yasfaloth 12 janvier 2019 à 13:50 /

              @Marty, Puisque vous faites semblant de ne pas comprendre, je vais donc expliciter : on n’entend pas trop la FI (gauche radicale selon elle même) s’opposer à ce mouvement des GJ objectivement dominé (et j’y mettrais ma main au feu dirigé en sous-main) par des gens qui reprennent, avec quelques adaptations, le langage, beaucoup des thématiques et les méthodes (putschistes) habituelles de l’extrême droite ! Et cela va vous sembler bizarre mes mes convictions politiques personnelles sont plutôt de centre-gauche (comme Macron).

            • 23
              marty 14 janvier 2019 à 20:29 /

              @ YASFALOTH agiter le spectre de l’extreme droite est caractéristique du fascime ( fascime = mépris et haine du communisme) afin de s’assurer de la survie du capitalisme néo-libéral et se préserver de tout changement politique en faveur du peuple. C’est bien vous, ça, ça vous décris bien, je trouve. si je vis au Bouthan, j’imagine que vous devez être banquier, non ?

            • 24
              yasfaloth 14 janvier 2019 à 22:51 /

              Mais non voyons, je suis trader chez Goldman-Sach, vous ne vous en souvenez pas, puisque apparemment on se connait ?
              .
              C’est curieux quand je consulte mon Dictionnaire Historique Robert de la langue Française je vois une toute autre définition pour le terme « fascisme »…
              .
              Quand à ma haine, vous savez, si le « mouvement » des Gilets Jaunes était réellement « communiste » j’en serais presque rassuré, malheureusement ce n’est absolument pas le cas !

            • 26
              marty 15 janvier 2019 à 08:05 /

              le mec lui il se permet de vanner les autres en disant qu’ils vivent au Bouthan mais quand on le vannes en disant qu’il est banquier il se renfrogne gnagnagna…. On voit tout de suite à quel genre de mec on a à faire. Allez, va jouer, triste sbire… bye, continue à faire joujoux avec tes maillets et tes équerres, tu vas bien progresser dans la vie…. Et non, je ne crois pas qu’on se connaisse et c’est tant mieux pour moi.

            • 28
              yasfaloth 15 janvier 2019 à 13:58 /

              @Marty
              .
              Je pense que vous « projetez » un brin cher ami, bonne continuation aussi !

      • 5
        MLA 6 janvier 2019 à 12:42 / Répondre

        Fâcheux oubli, je te l’accorde…D’ailleurs ne dit-on pas : « un peu con sur les bords » ? Et des bords aux extrêmes, il n’y a souvent qu’un pas ou pas du tout.

  • 1
    Jak1 5 janvier 2019 à 23:50 / Répondre

    des missions en fait !!!!

    • 6
      Alain 6 janvier 2019 à 12:49 / Répondre

      Bravo pour ton humour, mon « Frère Jack », nous sonnons les matines pour réveiller les consciences, il faut carillonner fort!
      Per Angusta

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
efficitur. suscipit venenatis Phasellus nunc facilisis Donec in ipsum eleifend