Pragman francite

De l’usage du langage dans la franc-maçonnerie

Par Géplu dans Divers

Le mercredi 20 juin dernier, Jiri Pragman a donné à la Maison de la Francité de Bruxelles une conférence publique intitulée « De l’usage du langage dans la franc-maçonnerie ». La vidéo de cette conférence est disponible depuis peu, la voici :

jeudi 10 janvier 2019 10 commentaires
  • 8
    Yasfaloth 13 janvier 2019 à 01:40 / Répondre

    J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter cette conférence, même si en tant que (relativement) vieux maçon je n’ai pas appris grand chose, sauf peut être combien on peut rendre agréable une intervention en maniant avec talent le phrasé et les regards malicieux.
    .
    Je crois que je vais recommander le visionnage de cette vidéo à nos apprentis elle leur fera gagner un temps précieux. Peut être même à certains Frères plus gradés mais à la mémoire défaillante 🙂
    .
    La fin de l’intervention est assez paradoxale, dans la mesure ou Jiri déplore, à juste titre, que des profanes, éventuellement hostiles viennent essayer de se faire passer comme FM sur les réseaux sociaux, et que, justement ce genre de vidéos leur donne de la matière dans la mesure où elle est accessible à tous.
    .
    Jiri pourra me rétorquer qu’il ne dévoile ici rien qui ne soit déjà largement accessible, c’est vrai, et que ces « profanes masqués » nous sont aisément détectables, c’est vrai aussi.
    .
    Cela pose quand même, une fois de plus, la question de notre « exposition », notamment à travers des blogs comme celui-ci, et aussi le fait que si des « profanes masqués » ne tromperont pas des « vrais » maçons ils pourront plus aisément gruger des profanes crédules, et ainsi nous porter éventuellement tort.
    .
    J’ai dit 🙂

  • 7
    JISSEY 13 janvier 2019 à 00:51 / Répondre

    Je croyais bien connaitre Philippe Allard alias Jiri Pragman mais avec cette presentation je découvre l’étendue de ses compétences et je comprends mieux la pertinence de ses écrits. En ce qui concerne la TRES JEUNE présentatrice j’ai failli mourir de rire … mais j’ai tout de suite pensé à mes debuts dans le metier il y a 30 ans et la compassion m’a aussitôt submergé. Il faut un début à tout – Frater JISSEY, dixit !

    • 9
      Joël 13 janvier 2019 à 05:23 / Répondre

      Continuez à vous moquer de cette jeune femme : vous aggravez votre cas. Si cela se trouve, elle a fait cette présentation à titre gracieux. Que Jiri se présente lui-même la prochaine fois.

      • 10
        Jiri Pragman 13 janvier 2019 à 09:26 / Répondre

        Pour ma part, je ne peux que constater qu’elle avait bien préparé la conférence, demandant à me rencontrer au préalable, posant des questions,… (ce que ne font pas tous les organisateurs de conférences).

  • 5
    Elsa 10 janvier 2019 à 22:37 / Répondre

    Et d’un point de vue égalité hommes-femmes, le nom de la présentatrice aurait pu être cité… Ou alors c’est une potiche. Ce qui n’est pas très maçonnique.

  • 4
    Joël 10 janvier 2019 à 14:56 / Répondre

    Mais moins pour la présentatrice…

  • 2
    Jiri Pragman 10 janvier 2019 à 09:57 / Répondre

    Certains éléments de la conférence se retrouvent dans le livre « De la Planche en Loge mançonnique. Le Morceau d’Architecture : art & méthode » paru chez Numérilivre en octobre 2018.

  • 1
    Jiri Pragman 10 janvier 2019 à 06:38 / Répondre

    Et si on veut se passer de la présentation du conférencier, on peut commencer après 5 minutes 11…

    • 3
      Joël 10 janvier 2019 à 14:55 / Répondre

      C’est sympa pour le conférencier…

      • 6
        Jiri Pragman 11 janvier 2019 à 09:09 / Répondre

        Je voulais simplement dire que, si j’avais bien communiqué mon CV à l’organisation, je ne m’attendais pas à autant de temps consacré à « ma vie, mon oeuvre ». Je ne suis pas sûr que les lecteurs de Hiram.be aient nécessairement envie de connaître les métiers que j’ai exercés et les fonctions que j’ai occupées.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
accumsan neque. Praesent elit. adipiscing non sed odio mattis tristique eleifend