le Figaro 170119

Loi de 1905 : les francs-maçons irrités ?

Par Géplu dans Dans la presse

Le Figaro, édition papier du 17 janvier ou édition abonnées sur le web, consacre sous la plume de Jean-Marie Guénois un article sur les réactions des francs-maçons au projet de modification de la loi de 1905.

Après que les Grands-Maîtres des principales obédiences aient été reçus par le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner (voir notre article du 16), Jean-Marie Guédois a demandé leurs réactions à Edouard Habrant, Grand Maître de la Grande Loge Mixte de France et à Jean-Philippe Hubsch, Grand Maître du Grand Orient de France.

Le premier « n’hésite pas à parler de « confusion ». Il dénonce des « tâtonnements » qui « donnent l’impression de ne pas savoir où l’on va » quant à la méthode de travail, même s’il attend avec impatience une « ébauche de projet de loi » promis par le ministre pour la fin du mois de février. (…) « Notre rôle n’est pas de jeter de lui sur le feu et nous ne sommes pas des « laïcards » opposés à toute évolution : nous sommes d’accord sur le diagnostic de la nécessité de protéger la laïcité mais pas sur la solution de recourir à la réforme de la loi de 1905 pour régler des problèmes liés à l’ordre public. » (…) il s’inquiètent au surplus, continue Le Figaro, que « la laïcité soit apparue au menu du grand débat national dans la lettre du président de la République, au titre d’une « valeur », donc relative et non comme un « principe », intangible. Tout cela ajoute encore à la confusion ».

Quant au Grand Orient de France, dont le Grand Maître Jean-Philippe Hubsch recevait la presse mardi midi dans ses locaux de la rue Cadet, « il a récusé « le prétexte utilisé par le gouvernement de réorganiser l’islam de France, pour réformer la loi de 1905 », y voyant plutôt « la volonté du président de la République de réinstaller les religions dans le débat public », comme le montre, selon lui, le fait « très étonnant » d’avoir inscrit le thème de « la laïcité » dans la lettre adressée aux Français en vue du grand débat national. Le nouveau Grand Maître du Grand Orient s’est donc prononcé très fortement « contre l’idée de redonner une place importante aux religions en France », d’autant que « le président de la République n’a pas à avoir ce type de relations avec les religions ».

Figaro 170119
vendredi 18 janvier 2019 20 commentaires
  • 13
    Charles37 19 janvier 2019 à 10:12 / Répondre

    Je suis Franc-Maçon et nullement « irrité » des réflexions autour de la loi de 1905. À force de dogmatisme on va faire de ce texte un totem inadapté . Ne passons pas par rigidité à côté des débats nécessaires de notre époque.

  • 11
    Mai 68 19 janvier 2019 à 07:45 / Répondre

    La situation actuelle est dûe au communautarisme démagogique pratiqué par les politiques depuis plusieurs années. Les « réfugiés » italiens et espagnols « induits » par Mussolini et Franco se sont intégrés.
    Apparemment aujourd’hui l’intégration des nouveaux « réfugiés » est plus difficile, cherchez l’erreur …

  • 8
    Michel 18 janvier 2019 à 21:43 / Répondre

    Je suis fort étonné par le déni de réalité à propos de l’application de cette Loi 1905.
    Qui l’utilise ? les 3 religions existantes à cette date : catholique romain, protestant et israélite.
    Pourquoi ? pour des raisons historiques et surtout pour l’avantage qu’elles en retirent, à savoir l’utilisation gratuite de locaux entretenus par tous les contribuables !
    A mon avis, si vous supprimez cet avantage, cette loi tombera en désuétude…

    Pour les autres religions musulmans,évangéliques, boudhistes …elles n’utilisent pas la loi 1905 ! (aucun avantage ni obligation) mais la loi 1901 et c’est légal ! Cette loi 1901 comporte une clause pour les cultes !
    Pourquoi cette réalité n’est pas dévoilée ?

    Personnellement, j’en ai ras le bol de payer des impôts pour financer ces 3 cultes qui sont favorisés par la loi 1905. Nos impots paient aussi les salaires en Alsace-Moselle (ce ne sont pas les impôts régionaux)
    Pourquoi les mosquées paient la taxe foncière ? Pour les chrétiens le local ne leur appartenant pas, rien à payer…Merci Loi 1905.

    Pour qu’un débat soit honnête, il faut tout mettre sur la table !

  • 6
    patrick 18 janvier 2019 à 19:05 / Répondre

    Les GM et le nôtre en particulier – comme ses récents prédécesseurs du GODF – devraient plutôt être irrités du fait que la Laïcité, s’étiole, se perd et recule un peu plus chaque jour. Dans la présidentielle de 2017, l’extrême droite s »est quand même revendiqué de la laïcité dans son programme….. peu s’en sont émus. Il faut être réaliste : ce principe ne fonctionne plus. Et plutôt que de la théoriser, la Laïcité, il faut la faire vivre au jour le jour et la défendre dans la res publica. J’étais au Temple Groussier pour l’intervention de Patrice Peloux 1 an après Charlie Hebdo. Son résumé est simple = la Laïcité est un COMBAT. Et là, plutôt que des rédacteurs ou des orateurs, il faut des combattants voire des guerriers. Et là, bizarrement, il y a moins de monde, au GODF comme ailleurs. Je suis rentré en Maçonnerie pour sa capacité à porter des révolutions républicaines et sociétales (peine de mort, ivg,… en son temps). Ne passons pas à côté « d’une Laïcité réussie au 3e millénaire ». Notre société, les nations et notre histoire humaine à 2019, en ont plus que jamais besoin. Beaucoup plus qu’en 1905. Ce coup de projecteur sur le projet d’évolution de la loi de 1905 est une superbe opportunité pour que les FM et leurs instances se reprennent. Maintenant.

    • 10
      Granpan 19 janvier 2019 à 02:36 / Répondre

      Je comprends ton point de vue mais je ne comprends pas ton désir de rentrer en Maçonnerie pour la capacité à faire des révolutions républicaines et societales.

      Pourquoi ne pas faire simplement de la politique en prenant une carte dans le parti qui te corresponds le mieux ?

      Quid du symbolisme en politique ?

      • 16
        briand 19 janvier 2019 à 11:30 / Répondre

        GRANPAN : les deux sont compatibles, et il faut rappeler que bon nombre de révolutionnaires étaient FM. Dont beaucoup de libertaires et anarchistes, à commencer par Bakounine, Louise Michel, Proudhon, Kropotkine, etc… et moi 🙂

    • 12
      Désap. 19 janvier 2019 à 09:37 / Répondre

      Ce n’est pas parce que la laïcité est attaquée ou instrumentalisée qu’il faut en conclure qu’elle serait devenue inadaptée et qu’il faudrait l’amender.
      Il faut tout au contraire la réaffirmer dans son intégrité et l’appliquer avec d’autant plus de fermeté que c’est le laxisme au nom d’abusives nécessités d’adaptation qui l’affaiblit.

  • 5
    Makhno Nestor 18 janvier 2019 à 11:36 / Répondre

    Soyons pragmatique, comme notre président, on ne change pas à ce qui marche, comme la Laïcité. donc on ne touche à rien. l’arsenal juridique et technique est suffisamment dense pour faire face à des excès religieux.

  • 3
    MLA 18 janvier 2019 à 10:25 / Répondre

    Toutes les modifications qui ont été apportées à la loi de 1905 n’ont eu d’autres effets que d’altérer sa portée initiale. Cette loi était initialement une loi de compromis, de consensus approuvée pas toutes les parties concernées. A chaque fois qu’elle a été « amendée », elle a perdu de sa substance et a permis aux acteurs les plus rétrogrades de la société de réinstaurer ou de poursuivre de ce qu’il faut appeler par son nom c’est à dire une lutte des classes qui ne s’est jamais démentie au plus grand bénéfice de quelques uns et pour in fine le plus grand malheur de tous les autres.

  • 1
    Emmanuel 18 janvier 2019 à 09:07 / Répondre

    Ecrivez plutôt Des francs-maçons irrités…. car en fait il n’y a que quelques excités laïcards pour s’agiter sur une éventuelle modification de la loi… dont pour l’instant on ignore tout.

    • 2
      Oscar 18 janvier 2019 à 10:11 / Répondre

      Bien d’accord avec Emmanuel!

    • 4
      briand 18 janvier 2019 à 10:42 / Répondre

      Et allez, encore un réac de service.

      • 7
        lazare-lag 18 janvier 2019 à 20:03 / Répondre

        Qu’est-ce qu’un réac de service? Définition?

        • 9
          briand 19 janvier 2019 à 01:54 / Répondre

          les discours anti laïques, « les quelques excités laïcards » c’est assez clair il me semble…

          • 15
            Emmanuel 19 janvier 2019 à 11:20 / Répondre

            Manifestement tu te sens visé… excité laïcard que tu sembles être.. qui se permet de juger (voire d’insulter) sans connaître.
            Triste maçon… heureusement que les laïcs ne t’ont pas attendu pour faire vivre la laïcité.

            • 17
              briand 19 janvier 2019 à 14:34 /

              EMMANUEL Qui insulte qui ? Parce que le fait de traiter certains d’excités laïcards serait une gentille phrase remplie de fleurs ? C’est toujours pareil, on aime bien attaquer derrière son clavier mais on ne supporte pas de l’être. Triste maçon ? Je te retourne le compliment.

        • 14
          lazare-lag 19 janvier 2019 à 11:15 / Répondre

          @ Briand (9):
          Et non ce n’est pas clair, rien n’est simple…
          Il y a parmi nous, Francs-Maçons, des croyants, de toutes religions, des athées, des agnostiques, et quelques autres sur d’autres chemins, chacun en sa spiritualité, si je puis dire.
          Car la spiritualité n’est pas que religieuse comme souhaiteraient nous le faire croire toutes sortes de clergé.
          Au G.O.D.F.,où je suis ancré, nous attachons une importance fondamentale à la Laïcité. C’est inscrit dans notre règlement mais depuis tellement peu au regard de l’histoire entière de notre obédience, qu’on peut se poser des questions légitimes sur notre réel attachement obédientiel, dans la durée, à la valeur Laïcité.
          Victor Hugo n’écrivait-il pas: « Que sont les siècles pour la mer »?
          Je ne dirai rien sur les autres obédiences, ne sachant pas si elles ont toutes gravé dans le marbre, comme nous au G.O.D.F., la Laïcité.
          Ce faisant, bien téméraire et bien hardi celui qui arrive à classer les Francs-Maçons de manière si manichéenne entre pro-laïques et réacs.
          Il y a les bons? Il y a les méchants?
          Il y a ceux qui signent la pétition des 113? Il y a ceux qui ne le souhaitent pas?
          Il y a ceux qui prônent la réforme de la Loi de 1905? Il y a ceux qui ne le souhaitent pas?
          S’agit-il, par rapport à la Laïcité, seulement d’une appartenance à telle ou telle obédience?
          Où commence l’anti-Laïcité?
          Aux Francs-Maçons laïques qui ne se précipitent pas avec la même ardeur que les autres, ici dits « laïcards » (sic)?
          Préférer la formulation « des francs-maçons irrités » à « les francs-maçons irrités » suffit-il à être couvert d’opprobre?
          Les religieux dogmatiques et radicaux (de vrais réacs ceux-là)doivent bien rigoler de lire que des laïques traitent d’autres laïques de « réacs de service »…
          Tout cela pour une différence de degré dans l’appréhension de la Laïcité.
          De degré, pas de nature.
          Et sur le point de terminer, il me revient une formulation, que je ne trouve ni creuse ni dénuée d’intérêt, sur « le respect des autres comme de soi-même ».
          Au moins, et déjà, entre Francs-Maçons qui s’expriment, ça serait pas si mal.
          Mais êtes-vous Franc-Maçon, Briand? Je ne l’ai plus en mémoire.

          • 20
            lazare-lag 20 janvier 2019 à 08:54 / Répondre

            Et j’ai la réponse à ma question par ton intervention n°16 à Granpan, MTCF Briand.
            Le reste sans changement.

      • 18
        Blitz 19 janvier 2019 à 23:15 / Répondre

        le GODF en réalité est « laïque que » en LL. bleue mais si je ne m’abuse en LL de perfection quid de la laïcité ?

        • 19
          lazare-lag 20 janvier 2019 à 08:49 / Répondre

          Les LL de perfection, par intitulé même, invitent au perfectionnement et sont composées exclusivement de FF en provenance de de LL bleues et continuant à oeuvrer en bleu.
          A mon sens, pas de réelle inquiétude à avoir.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
nunc ultricies vel, ut suscipit felis amet,