DH 240119

Un regard du DH sur l’actualité…

Par Géplu dans Divers

Communiqué de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN

.

Dans les moments très importants que vit actuellement la société française le Conseil national de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN propose sa pierre à l’élaboration d’une réflexion citoyenne, libre, réfléchie et ouverte.
Au cœur de notre démarche d’hommes et de femmes Francs-Maçons est inscrite la nécessité de se construire personnellement pour aller vers l’autre et le monde, en portant nos valeurs et notre volonté de bâtir une humanité fraternelle. C’est cette optique qui nous guide.

Les grilles de lectures habituellement utilisées sont bousculées par ce qui se passe. A périodes différentes, modalités d’expressions des doléances, canaux d’échanges et modes d’actions différents.
Les souffrances sociales et humaines qui s’expriment avec ténacité depuis des semaines renvoient à des éléments plus anciens et très profonds chez l’être humain et dans la société française. C’est une lame de fond qui s’exprime et qui aspire à la Liberté, à l’Égalité et à la Fraternité.
Les expressions de haine, de racisme, d’antisémitisme et d’antimaçonnisme que nous avons tous vues et lues, sont à combattre sans ménagement et nécessitent toute notre vigilance, aujourd’hui comme demain. Mais la profondeur des événements actuels ne saurait se réduire à cela. Veillons à ne pas nous prendre au piège des interprétations hâtives et réductrices.
Peu à peu apparaissent maintenant les questions de fond.

* La question de la justice – et particulièrement de la justice sociale – est posée. Elle renvoie, pour nous, Francs-Maçons du DROIT HUMAIN, au fondement même de notre engagement. La justice sociale constitue le terreau de la paix civile. Pas de liberté sans égalité.

* La nécessité d’une fraternité et d’une solidarité réelles s’exprime dans la société. Beaucoup de nos concitoyens vivent un sentiment d’abandon, de dépossession et d’impuissance. Tout être humain a droit au respect et à la dignité, particulièrement les plus faibles et ceux qui survivent dans la précarité et l’isolement.

* La question de la place du citoyen est formulée de manière aiguë. Quel est son réel pouvoir d’agir et, derrière cela, le pouvoir de chacun sur sa vie ? Comment faire société ? Comment et par quels actes significatifs retisser le pacte républicain ? Comment bâtir les biens communs d’aujourd’hui ?

* La question de la verticalité apparaît donc essentielle : celle de la démocratie réelle, de la représentation, du rôle du citoyen. Comment réactiver et refonder la démocratie républicaine comme bien partagé, sans qu’elle soit confisquée ou prisonnière d’intérêts particuliers aux pouvoirs démesurés ? Comment lui redonner sens et valeur ?

Tous ces sujets qui s’expriment avec force actuellement entrent en résonance avec les deux mots qui définissent depuis 1893 notre Franc-Maçonnerie mixte et internationale : DROIT HUMAIN.
Dans certaines circonstances rappeler que l’Homme doit être le centre est un impératif concret, actif. Nous y sommes.

jeudi 24 janvier 2019 2 commentaires

Étiquettes : ,

  • 2
    réboussié 1 février 2019 à 15:25 / Répondre

    fraternité ? oui , le concept englobe les autres en allant vite , car le frère n’est que mon image , mon double …mon reflet .
    Egalité ? des droits et devoirs , ce qui dit justice et droits de l’homme , sans oublier que les droits de Robinson sur son ile sont absolus …mais à partir de vendredi , si le nouveau entre en conflit avec le précédent ? ceci pour faire remarquer que l’homme au centre ? c’est l’homme seul , car la justice , au delà du concept , du mot , c’est aussi un dispositif , le tiers qui fait pencher la balance en cas de conflit ….et qui a les moyens de faire appliquer la décision de justice
    Donc l’homme au centre ? on a vu ce que donnait l’enfant au centre de l’école ….l’auto apprenant , toisant du haut de sa petite taille et de sa suffisance absolue le « maitre » ….celui qui en principe a travaillé longtemps pour connaitre , qui s’est exercé longtemps , a gravi pas à pas l’échelle du savoir , dans des groupes divers , comme un tour de France des apprentis bien connus ….Eduquer , c’est élever , mais on dit aussi qu’on élève les veaux pour l’abattoir , on devrait dire « on les engraisse » …..Eduquer pour un futur homme fini , c’est allumer un feu , ce n’est pas se préparer des fois gras pour Noël …
    Le FM n’est rien sans le travail en loge , l’Homme n’est rien sans le groupe , la société , la nation qu’il habite qui le fait et qu’il fera …la patrie , car il y a toujours un mythe fondateur , c’est pour elle en partie que sont morts nos anciens de 14/18 et qui ont partagé un moment de fraternité parfois, les gars des tranchées de 39/45 , mais la aussi , fallait être deux , nous..et ceux d’en face ..pour un court instant , mais quand même , ce serait donc possible ? comme les chiens de l’enfer qui essayaient d’effacer un peuple entier
    donc ne pas ignorer ces chiens , le mal , même ordinaire d’après …..Donc , l’individualisme actuel ? vu les destructions diverses , flore faune ……un peu de patience , on va bientôt être seuls survivants ….et ce jour là ? restera si vous avez suivi ? nous , les bons , les bisounours , et en face les loups ….car , malgré les bons mots de nos pseudo moralistes experts , ce ne sont pas les mots qui tuent , à part les modes de gestion du personnel dans les administrations , publiques ou privées , ou chez les paysans , ce sont les chiens à qui on oublie de mettre une muselière , car les aboiements n’empêchent pas la caravane ….mais les chiens ne peuvent attaquer ceux qui sont installés dans des caravanes solides …avec des gardes munis de Flash ball efficaces …
    Robinson peut chanter à tue tête les droits de l’homme , comme son droit au logement ….mais sans politique du foncier , de la propriété , le droit au parapluie ne protège pas de la pluie …
    Nous FM ne sommes pas la , en loge du moins pour écrire des textes de droits ou des lois , mais effectivement , la dignité de l ‘homme implique que l’on se préoccupe un peu à l’extérieur du service après vente , me semble t il , maçon libre dans une loge libre , ce n’est pas fournir en plus ou en cadeau les peaux de saucisson pour cacher la misère du monde … c’est juste une réflexion personnelle , pour faire avancer le chemille blick , et préciser en passant ma conception de la fraternité ….

  • 1
    MG RENAULT 26 janvier 2019 à 09:19 / Répondre

    LA ROUTE SOCIALE 2018 : LE DEPART

    C’est en France qu’a eu lieu le déclic
    En novembre 2018

    Lorsque des hommes et des femmes abandonnés
    Nous ont rappelé le besoin de FRATERNITE

    De ronds- points en défilés
    Les gilets jaunes ont commencé

    La France d’en bas
    Secoue le haut dans tout cela

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dictum sed vel, odio quis ipsum Praesent