Tenue WhatsApp

Une invraisemblable « Tenue numérique »…

Par Géplu dans Divers

Aberrant ! On pouvait le craindre, et il fallait s’attendre à ce qu’un jour ou l’autre des zozos s’y essayent. Voilà, c’est fait, c’est arrivé…

C’est sur la page facebook de la « loge libre » Rudyard Kipling * que l’on apprend que celle-ci a organisé ce mardi 22 janvier, « en première mondiale » (!), une « Tenue numérique » par, ou avec, je ne sais, l’application de messagerie WhatsApp. La loge se réunira sous le point numérique très secret connu des seuls vrais Frères, qu’ils ont écrit, et ce n’est pas un humour de 1er avril.

Il s’est donc trouvé quelques auto proclamés francs-maçons pour organiser une conférence téléphonique qu’ils ont osé appeler une Tenue…

La météo qui a empêché nombre de réunions et vraies Tenues ces jours derniers a été le prétexte à cette escroquerie maçonnique. Alors, maintenant que « c’est parti » et tant qu’on y est, pourquoi continuer à se réunir, physiquement, autour du pavé mosaïque et éventuellement du tableau de Loge ? Pourquoi s’emm… à faire l’effort de se déplacer pour aller « en Loge » ? Hé oui ! Car, avantage supplémentaire, comme le e-commerce qui supprime le besoin pour le commerçant d’avoir un point de vente physique, la e-maçonnerie va permettre de supprimer les temples et les décors ! N’importe qui va pouvoir s’amuser à jouer au franc-maçon, tranquille de son fauteuil ; voire en faire son petit commerce. Reste tout de même le problème du rituel. J’avoue avoir du mal à en imaginer la prégnance et la magie sur WhatsApp. Mais pour ceux qui déclarent qu’une réunion virtuelle est une Tenue, cela doit être un problème mineur.

A quand la première initiation sur internet par WhatsApp, comme pourraient en proposer pour quelques sous quelques « grands marabouts » africains s’ils y avaient pensé avant les petits génies maçonniques de la loge « libre » Rudyard Kipling ?…

Vous je sais pas, mais moi je suis effaré.

* Ce que l’on appelle une loge « libre », ou « sauvage », est une loge qui s’est constituée en dehors de tout cadre obédientiel reconnu, généralement fondée par des francs-maçons déçus de ou en délicatesse avec leurs loges et/ou obédiences d’origine. Ce qui fait que ces entités qui s’auto-proclament maçonniques ne sont reconnues par aucune des grandes obédiences qui se reconnaissent entre elles, et donc que leurs membres ne sont pas reconnus comme maçons et donc pas admis en visite dans ces obédiences. Certaines ont néanmoins un certain sérieux. Pas toutes…

samedi 26 janvier 2019 88 commentaires
  • 73
    GranPan 30 janvier 2019 à 20:04 / Répondre

    En réponse à PM -58-

    […]mais il faut cesser cette exagération de la présence du Sacré en maçonnerie[…]

    Quand je lis ça je suis content d’avoir prêter mon serment sur les 3 Grandes Lumières et non pas sur un quelconque livre blanc ou je ne sais quel autre objet sans intérêt pour le rituel.

    Ce discours creuse encore plus l’écart qu’il y a entre la maçonnerie dite « sociétale » et celle dites « symbolique »

    La vrai question est alors : « Est-ce encore de la maçonnerie? Devons nous alors redéfinir la maçonnerie? ».

    Pour moi, en tout cas, ce n’est pas « ma » maçonnerie, car cela ressemble alors à un RDV café-philo du jeudi soir au bistrot de la ville…. Et surtout le principal, si on enlève le Sacré. L’initiation a t elle encore sa place?

    • 76
      Désap. 31 janvier 2019 à 09:45 / Répondre

      D’autant plus surprenant que la loge RK n’est pas du tout sociétale.

    • 78
      luciole 31 janvier 2019 à 11:19 / Répondre

      Sacré veut dire « Digne de respect » et si nous n’attachons pas une valeur disons « particulière » au Rituel quand nous le pratiquons nous ne faisons que nous agiter sans raison.
      On peut aussi dire « profanation » ce qui indique « retour à l’état profane » sans connotation forcément religieuse. Ce n’est pas un « sacrilège »sauf pour certains.

  • 70
    JEROBOAM 30 janvier 2019 à 18:01 / Répondre

    Bonsoir,

    J’ai beau être un rituéliste un peu rigide, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y dans cette expérience (il s’agissait quand même de « réunir » des FF et SS de très divers horizons géographiques… et cette idée est respectable… et amusante – oui je sais, on n’est pas là pour ça) des idées à retenir. Je ne pense pas que ce niveau de NTIC de base (whatsapp et autres) soit suffisamment « conditionnant » pour que l’on puisse imaginer en faire un « lieu » de tenue. Je suis allergique à cette idée. Par contre les FM peuvent avoir des choses à se dire, hors rituels et symboles, je pense à des réunion de collège ou des commission sur les questions à l’étude des loges (le rituel de prise de parole peut toutefois être respecté…). Quelqu’un plus haut a fait une remarque sur les FF agés ou handicapés qui finissent souvent privé du lien physique avec leur atelier. Pour autant, une video conférence pourrait – dans les cas proposés – éviter de trop effilocher le cordon. Alors une tenue, non (mais cela ne regarde que moi), mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain… il y a peut-être quelque chose. Au fait, puisque l’on parle de handicap, les chiens guides d’aveugles que nous acceptons dans notre atelier ne sont pas initiés. C’est grave docteur?

    • 71
      Désap. 30 janvier 2019 à 18:38 / Répondre

      Le problème est qu’il ne s’agissait pas d’une réunion de maçons, auquel cas personne n’aurait relevé,
      le problème est que Rudyard Kipling nomme cela une « Tenue », ce qui signifie que les travaux ont été ouverts et fermés,
      … sur whatsapp.
      C’est inacceptable, c’est une profanation au sens propre, les travaux ne peuvent être couverts eut égard aux défauts de sécurité du média, il y a parjure.
      Les chiens ne sont pas initiés ? ah tiens …

      • 72
        PM 30 janvier 2019 à 20:01 / Répondre

        Profanation … ça va aller l’exagération là ?
        Je t’invites fermement à modérer tes propos ou à venir nous l’expliquer de vive voix plutôt que masqué derrière un clavier et pseudo !
        N’hesites pas à prendre ton courage avec toi …
        quand des loges organisent des « tenues » au rituel de Pierre Dac, et que tous adorent ! il y a profanation ?
        Quand des loges pratiquent le Rite Villemorin, un rite en vigueur au GOdF en hommage au grainetier, et quand on connaît la genèse amusante de ceci, il y a profanation ?
        Quand des loges travaillent à autre choses que du rituel, c’est de la profanation ?
        Il faut cesser de dire de telles âneries et revenir vite à ce qui est l’essence même de la franc-maçonnerie et Jéroboam l’a assez synthétisé !
        Cela devient pénible cette dictature de la pensée, contrainte par des obséquieux mal instruits, ou qui se pense bien instruits, parce qu’il est là le fond du problème. Moins on en sait, et bien que l’on puisse être très instruit sur une partie infime d’un ensemble plus grand – et plus on la ramène.
        C’est de ça que la maçonnerie souffre ! De gens comme ça !

        • 75
          Désap. 31 janvier 2019 à 09:38 / Répondre

          Tu ne m’invites à rien du tout et rien d’évident ne nécessite d’être expliqué tout court.
          Ouvrir des travaux maçonniques dans un lieu non couvert, tu appelles ça comment, toi ?
          C’est un parjure chez les maçons, c’est donc une profanation,
          renseigne-toi.

        • 77
          Désap. 31 janvier 2019 à 10:56 / Répondre

          au passage, le « Pierre Dac » est juste !
          Conforme au Régulateur 1801.
          Saisit mal la signification de « profanation » le garçon.
          De toutes les façons c’est pire, il y a parjure.

          • 79
            PM 31 janvier 2019 à 12:32 / Répondre

            conforme au 1801… surtout le bras d’honneur ! forcément
            Et quand la GLUA fait mettre à l’ordre 800 GON en grande tenues, le filme et diffuse en DVD…
            Il n’y a de secrets que 3 choses…. S,M, et A – bien qu’ils aiebnt été revellés depuis longtemeps – et ça parce qu’il y a une raison historique.
            Tu me fatigues, tu es de mauvaise foi depuis le début, comme toujours
            Il n’y a rien de pire que les gens comme toi
            Passe a autre chose puisque tu n’es apparemment pas équipé pour venir t’expliquer de vive voix.

            • 82
              Désap. 1 février 2019 à 09:07 /

              Comment avez-vous couvert les travaux ?

  • 66
    Sonje 29 janvier 2019 à 17:47 / Répondre

    MMTTCCSS:. et FF:.
    A mon sens, les commentaires historiques et autres, s’éloignent du sujet initial.
    Sur le fond 2 questions se posent:
    -En quoi un rituel virtuel est -il antinomique avec le processus initiatique?
    -En quoi la transmission d’une tradition primordiale, se trouve-t-elle vidée de sa substantifique moelle, par « une pseudo Tenue numérique »?
    L’analyse mériterait que l’on se penche sur une troisième question:.
    -Que vient-on chercher en FM:.?
    Les tristes dérives aliénantes que je constate en FM:., m’interrogent sur mon propre devenir dans cet Ordre.

    • 68
      PM 29 janvier 2019 à 20:36 / Répondre

      Faudrait-ilk qu’il y ai une Tradition primordiale … puisque c’est un apport Guenonien fait à la franc-maçonnerie qui n’est pas de la franc-maçonnerie…
      Pour être cohérent, il ne faut surtout pas hésiter à aller chercher ça ailleurs plutôt que de dénaturer comme l’on fait les zozoteristes du 19e en important, polluant je dirais personnellement, avec les autres soudards du martinisme et consorts, des éléments exogènes dans une Tradition de Métier …
      Quand a ceux qui pensent que pratiquer un rituel dans un contexte différents devraient réfléchir à leur propos et à l’histoire de la maçonnerie qu’ils méconnaissent…
      Internet Lodge existe depuis presque 30 ans… et la première loge internet et tenue virtuelle se faisant il y a près de 40 ans avec Gerard Gefen, une epée de la maçonnerie avec René Guilly, à la baguette.
      que vient-on chercher en FM … certainement pas des leçons données par des FF qui ne sont pétris que de certitudes.

      • 80
        Naymus 31 janvier 2019 à 22:30 / Répondre

        Une loge internet il y a 40 ans… c’est pas un truc comme la sardine qui bouchait le port de Marseille ? lol J’embrasse les SS et FF de Marseille au passage. 20 ou 25 ans ça fait déjà pas mal si c’est le cas 😉 mais vu les performances de l’époque… je me demande ce que cela devait donner… peut-être en tapant du texte derrière un écran avec 256 couleurs. Je retourne à la messe :0) bbb

        • 81
          PM 31 janvier 2019 à 23:33 / Répondre

          Quand on ne sait pas de quoi on parle, on évite le ridicule … enfin c’est très a la mode comme comportement !
          Internet civil à 50 ans et servait a connecter pas satellites les différentes universités.
          Quelle misère ….

          • 83
            NAYMUS 1 février 2019 à 09:20 / Répondre

            Dans les années 90, c’est email, forum de discussion et un moteur de recherche pour indexer (manuellement) les quelques sites qui se battent en duel. Donc pour faire une « tenue virtuelle » sur internet il y a 40 ans, c’est chaud comme la braise. Donc, même civil depuis 50 ans (parce que dans les universités), il n’y avait pas de vidéos sur le net (!) surtout à la vitesse des réseaux de l’époque. Donc que la loge ait eu un site et des correspondances par forum, je n’ai aucun doute à ce sujet, mais pour ce qui est de « tenue virtuelle », comme noté dans ton texte…

            • 84
              PM 1 février 2019 à 11:27 /

              Désolé, je n’y étais pas
              Mais il ne me viendra jamais à l’idée de mettre en doute la parole de ceux qui ont fait ça, qui sont réputés pour leur sérieux largement démontré, tant maçonnique que professionnel ou personnel.
              On parle quand même de frères comme Gerard Gefen, René Guilly ou Marius Lepage là …
              Il faudrait être un sacré comique pour se le permettre
              Bref, j’ai autre chose à faire que de gloser inutilement sur ces sujets.
              Tout cela déplaît ? Tant mieux !… c’est comme ça que l’on fait bouger les choses.

            • 85
              Christian C 1 février 2019 à 11:42 /

              réponse à PM 84 :
              .
              Houhaou ! Gerard Gefen, René Guilly et Marius Lepage ont fait une Tenue numérique il y a 50 ans ! Ca c’est un scoop !
              Où et quand ? Des preuves, vite !…

            • 86
              NAYMUS 1 février 2019 à 11:48 /

              réponse à PM 84 : ça donne des leçons à tout le monde -> « Quand on ne sait pas de quoi on parle, on évite le ridicule … enfin c’est très a la mode comme comportement ! » et après ça ajoute -> « Désolé, je n’y étais pas
              Mais il ne me viendra jamais à l’idée de mettre en doute la parole de ceux qui ont fait ça ». C’est le même problème avec l’histoire de la FM… ça répète sans jamais aller vérifier les sources… il ne viendrait pas à l’idée de mettre en doute des « autorités »… on a compris à qui on a affaire. Ciao l’ami et bises fraternelles, comme toujours 😉

        • 87
          luciole 1 février 2019 à 12:23 / Répondre

          La Sardine était le nom d’un navire qui avait coulé et bouchait en partie l’accès au port de Maseilles.

        • 88
          lazare-lag 1 février 2019 à 19:15 / Répondre

          Effectivement, Luciole a raison, l’origine de cette Sardine est bien celle-ci: un bateau qui bouchait l’accès au port.
          Mais si on y réfléchit, même sur le plan maçonnique les Marseillais aiment bien brouiller les pistes.
          Quand un frangin marseillais du G.O.D.F. va à Bédarride, il ne va pas à Bédarrides dans le Vaucluse, il va seulemment rue Armand Bédarride là où il a ses habitudes.
          Faut pas confondre.
          Et plus récemment, pourquoi les frangins de la G.L.D.F. ont-ils quitté la rue Rabatau pour un autre lieu, le Château St Antoine? Parce que c’est bien plus grand là-bas? Parce qu’on peut mieux s’y garer?
          Non, pas du tout.
          Parce que quand ils allaient à Rabatau, leurs épouses comprenaient qu’ils disaient: « Je me rabats tôt », au sens je rentre plus tôt, je serai là pour manger!
          Résultat plein de scènes de ménage pour incompréhension, et soupe froide!!!
          (un peu tiré par les cheveux, désolé, humour de vendredi soir, fin de semaine….).

  • 61
    Pierre-Philippe Baudel 29 janvier 2019 à 14:22 / Répondre

    En effet, ERGIEF, ledit Rite de Venise n’est ni plus ni moins qu’une version tronquée ou dévoyée du Rite de Misraïm ; Quand l’origine de l’intitulé « rite de Venise » est assez cocasse, et à découvrir dans « Verbum Diminum », Éd. Bussière.
    Pour PM, les bougies étaient déjà présentes en 1784 au sein du Grand Rite Égyptien (futur Misraïm) de Cagliostro.

    • 63
      PM 29 janvier 2019 à 16:05 / Répondre

      elles apparaissent, pour la partie rituelle, en 1782 dans le RER …
      elle sont ensuite reprises par d’autres qui ne feront que copier.
      Très tardivement en ce qui concerne le RF et le REAA.
      Quand aux britanniques, elles n’ont jamais gardé que leur fonction initiale : éclairer la pièce.

  • 45
    Simplicius 27 janvier 2019 à 17:22 / Répondre

    « Ce que l’on appelle une loge « libre », ou « sauvage », est une loge qui s’est constituée en dehors de tout cadre obédientiel reconnu, généralement fondée par des francs-maçons déçus de ou en délicatesse avec leurs loges et/ou obédiences d’origine. (…) Certaines ont néanmoins un certain sérieux. Pas toutes… »

    Mon expérience me prouve que le « sérieux » dont parle l’auteur de l’article est également distribué entre les structures qui sont habituellement « reconnues » et celles qui ne le sont pas comme les « loges libres et souveraines ». fraternellement traitées de « sauvages » (avec un os dans le nez sans doute et des expressions rituelles sous forme de grognements probablement).
    L’incompétence, le manque de fraternité, et la bêtise aussi… sont également réparties. Il ne suffit pas de sortir son chèque chaque année pour être un vrai Maçon. Ni même d’être présent à chaque tenue.

    • 46
      Géplu 27 janvier 2019 à 18:03 / Répondre

      Etre présent à chaque Tenue, si, il vaut mieux, sauf cas de force majeure… 🙂

  • 43
    SONJE 27 janvier 2019 à 15:35 / Répondre

    Le glas sonne pour la Franc Maçonnerie française devenue sociétale et progressiste, qui « veut avoir l’air, d’avoir l’air!! »
    Desap a parlé d’intemporalité de la FM:. ; Je rajouterai que la méthode Maç:. porte sur un processus de transformation de soi à travers un RITUEL SACRÉ et VÉCU dans son propre corps et dans son esprit, hors de l’espace- temps. Dans le Temple physique, on quitte le monde profanateur, pour se RELIER à nos semblables ET CREER L’EGREGORE, en interprétant un ballet géométrique avec des gestes justes, des paroles justes, et où nos canaux perceptifs sont sollicités de manière opérative; en tenue nous devenons l’outil de tous les outils, c’est à dire la CONTEMPLATION ELLE-MÊME.
    A chaque fois, il y a RELECTURE , hic et nunc, du rituel pour une exécution ACTÉE dans l’instant.
    Filmer le déroulement d’une tenue est une profanation des principes initiatiques. Cela fait de nous DES SPECTATEURS ET NON DES ACTEURS.
    Ma réaction première devant cette dérive mortifère : RENTRER EN CLANDESTINITE ET RESISTER à la dictature de la pensée normosante de « l’air du temps » qui vise à deshumaniser l’ESSENCE MÊME DE NOTRE ÊTRE!

    • 47
      luciole 27 janvier 2019 à 18:57 / Répondre

      (Cette manie des majuscules inutiles!)
      Voir de l’opprobre partout et insultes, c’est une manie de la pérsécution. Géplu ne laisse pas passer quand cela devient trop « chaud ».
      Nous ne sommes pas en tenue et conversons sous pseudonymes cela nous oblige à une mesure et une courtoisie que d’aucuns ne comprennent pas, c’est infiniment regrettable.

      La plupart des loges qui se sont créées en dehors des obédiences l’ont été par des ff en quête de « Grand quelque chose » ou par suite de dissentiments avec d’autres membres.
      En soi ce n’est ni bien ni mal mais il faut en accepter les inconvénients.

      Bon, revenons au sujet. C’était une expérience? Libre à chacun de la trouver heureuse ou pas, de là à en faire tout un plat…
      Bonne et agréable soirée à tous et toutes.

    • 54
      mai 68 29 janvier 2019 à 04:03 / Répondre

      Pour moi la FM ne doit pas être une thérapie de groupe en dehors de la société …

  • 41
    PM 27 janvier 2019 à 13:14 / Répondre

    Çà va les gars ? … Vous vous êtes bien amusés à montrer le peu de fraternité et de compréhension sur quelque chose qui vous sort de vos petites habitudes ou du petit confort de vos certitudes ?

    C’est quand même dommage pour des frères qui se disent ouverts au monde et qui se vantent d’être des bâtisseurs de faire aussi peu la part au bonheur des autres.

    Au lieu de ça c’est l’insulte et l’opprobre … je me demande quel est l’outil maçonnique qui, bien manié, peut amener à de telles réflexions condescendantes, à l’insulte et à l’opprobre ?

    Merci aux autres qui ont fait preuve de bienveillance dans leur propos.

    Rudyard Kipling Lodge, c’est pas une loge comme les autres … c’est une loge « non domestiquée » – ce sont les obédiences qui disent sauvages – et elle n’est pas nourrie aux farines animales pour viser une fraternité trop souvent synthétique, enrobées dans des activités qui ne feraient de cette loge que le clone d’une autre loge.

    Nous n’avons pas besoin de publicité pour faire du recrutement… nous avons amené plus de monde aux obédiences que nous n’en avons gardé et nous ne fonctionnons quasiment que par cooptation dans la tradition maçonnique anglaise.

    Quand on veut s’exprimer sur un sujet, on ne commence pas par le juger sans le connaitre et encore moins par insulter les acteurs du dit sujet en les traitant de « zozos »

    On est toujours ce que l’on dit soi même, il faut donc être vigilent.

    Mais pour comprendre un sujet, un fait, et c’est toujours vérifié, il faut en faire l’expérience, ou au moins bien le connaitre ! C’est par l’expérience que l’on s’améliore… pas en tenant des postures.

    Copernic était surement un zozo pour ses juges ! et bien nous voulons bien être des Copernic …

    Notre expériences à nous, c’est d’avoir fait ça – nous savions parfaitement qu’il y aurait toujours quelques pisses-froids pour juger et oublier d’utiliser les outils qui leur a été mis à disposition pour regarder les choses autrement – et les frères ont passé un excellent moment de fraternité.

    Près de 50 frères, de 21 à 78 ans, de Paris et Région Parisienne, de Normandie, de Bretagne, de Bourgogne, d’Epinal, de Montauban, de Marseille, de Bordeaux, d’Abidjan… les frères se sont unis et ont fait un travail en fraternité. Très sérieusement, comme toujours, sans jamais se prendre au sérieux.

    Nous ne le ferons très probablement plus jamais , mais nous l’avons fait … et tous les autres ne feront jamais qu’en parler sans vraiment savoir.

    Nous ferons aussi d’autres choses, pour nous même et pour les autres, car pour nous, le bonheur maçonnique est un noble désir, et le répandre un objectif.

    Cependant, dans tout ce que nous faisons, nous nous gardons bien d’insulter les frères – et les sœurs – de « zozos ».

    S&F
    PM

    • 44
      Géplu 27 janvier 2019 à 16:49 / Répondre

      Tu ne sembles pas très content “PM”. Tu parles “d’insulte et d’opprobre”. Un peu fort comme ressenti. Personnellement, si j’ai vu de la surprise et du désaccord dans les commentaires qui n’étaient pas “supporter” (et tu remarqueras qu’ici il ya les deux, chacun pouvant s’exprimer, ceux qui sont pour comme ceux qui sont contre et même ceux qui préfèrent m’engueuler), je n’y ai vu ni insulte ni opprobre.
      .
      Mais tout ce long exposé pour nous dire, in fine, “Nous ne le ferons très probablement plus jamais, mais nous l’avons fait “.
      Est-ce un demi aveu de reconnaissance d’erreur, au moins de communication ?
      Jouer à l’annonce de “première mondiale” pour une “Tenue numérique”, est-ce ou n’est-ce pas une connerie, mon Très Cher Frère ?
      Toi, qui est un des fondateurs de cette loge réputée et reconnue de qualité, pourquoi t’être fourvoyé dans un tel “machin”, si loin de la “régularité” dont tu te réclames par ailleurs ?
      Entendons nous bien. Même si j’ai bientôt 70 ans je ne suis pas, pas plus que toi sans doute, un dinosaure rejetant les nouvelles technologies et leurs merveilleux apports et possibilités. Pour preuve, j’anime ce blog ! Mais je suis de ceux qui ne veulent pas se laisser “bouffer” par ces technologies qui doivent être à notre service, et non nous manipuler…
      .
      Nous, francs-maçons, sommes les héritiers d’une tradition tricentenaire dont les méthodes et les protocoles – appelés aussi des rites et des rituels – au service de l’amélioration de l’homme et de la société ont fait plus que largement leurs preuves.
      Parmi ces méthodes et protocoles, même si beaucoup de choses peuvent et ont déjà évolué, il y en a à mes yeux d’intransgressibles, la “Tenue”, réunion des Frères et des Sœurs “En un lieu…” étant certainement le principal. C’est là, et uniquement là, à cet instant hors le temps qu’à lieu la magie de l’égrégore, et que vivent la franc-maçonnerie et les francs-maçons. Un peu comme la messe pour les catholiques.
      Et cette magie ne peut à mon sens avoir lieu hors la réunion physique et son “vécu”, ce qui est, toujours à mon avis, inimaginable autrement, que ce soit par téléphone ou, plus moderne mais voisin, par WhatsApp (même si je ne l’ai pas fait). Tu peux appeler ta réunion WhatsApp comme tu veux : un échange maçonnique numérique, une télé-conférence, une réunion de travail électronique, ou autre chose à inventer, mais pas une “Tenue”. Gardons leur sens aux mots qui en ont un (maçonniquement s’entend).
      .
      Pour les “zozos”, terme pas bien méchant que veut dire “maladroit”, il n’a servi qu’à montrer ma désapprobation. S’il t’a blessé je m’en excuse. Peut-être aurais-tu préféré “apprentis sorciers” ? Quant à être des Copernic, je préfère ne pas développer tant le parallèle me parait abusif.
      Quant aux maçons autoproclamés, et non pseudo-maçons comme je l’ai précisé à Désap, comment appeler autrement des maçons qui se sont créés hors toute “reconnaissance” (dans son sens le plus large et non limité à celle de la perfide Albion). D’autant que dans ces loges dites “sauvages” (ou libres si tu préfères), il y a tout de même beaucoup plus de charlots et d’escrocs que de gens sérieux, tu le sais bien, et qu’il n’est pas toujours facile de faire le tri.
      Enfin, et puisque tu revendiques toi-même une différence “RK n’est pas une loge comme les autres … pas nourrie aux farines animales” (ce qui n’est pas un compliment pour “les autres”), et que tu préfères vivre hors ou en marge du système (obédientiel), pourquoi demander à y être reconnu comme les autres ?

      • 48
        PM 27 janvier 2019 à 19:20 / Répondre

        C’est ton interprétation, ton jugement, ta bile, mais ce n’est absolument pas mon propos.

      • 52
        Naymus 28 janvier 2019 à 21:02 / Répondre

        Merci MTCF Geplu de rappeler certains choses élémentaires… essentielles.

        Par endroit les bougies ont été remplacées par des modèles électriques, bientôt les maillets seront en mousse et les épées en carton pour respecter les contraintes des assurances.

        On a donc, dans la logique de ce mouvement, décorporé une « tenue » dans l’univers du numérique… ce serait donc de la maçonnerie, qu’on ne peut pas connaître, pour ne pas l’avoir pratiquée…

        Les futurs historiens parleront certainement des ultra-moderns dans quelques siècles 😉

        Comme tu l’as dit, on peut discuter de tout cela… sans monter dans les tours et se sentir forcément agressé dès qu’une personne, SS ou FF, s’exprime. Maîtriser ses passions, un art difficile auquel mène la FM pratiquée en loge… mais aussi au quotidien dans son cœur.

        Bon, c’est pas tout, je dois aller prendre mes farines animales :o)
        « Rions, rions, rions… » ça ressemble à un truc…

        • 53
          PM 28 janvier 2019 à 23:52 / Répondre

          Pire que ça … un jour il y aura des femmes !
          S’agissant des dites bougies, tellement traditionnelles visiblement que la ritualisation de leur allumage date du convent de 1938,
          Le même qui adopte la chaîne d’union … encore un truc que tout les maçons croit traditionnel.
          Et puis faute d’instruction, les maçons utiliseront des mots de semestres pour se reconnaître et ne sauront même plus réciter par cœur le moindre passage de leur rituel… même leur serment ce qui est une aberration. Pourtant un art de la mémoire qui est au cœur de la maçonnerie depuis 1599 !
          Bref … ils pourront toujours faire croire qu’ils savent de quoi ils parlent.

          • 55
            NAYMUS 29 janvier 2019 à 07:42 / Répondre

            Un truc de dingue en effet ! il y aura même des gars en loge avec des tonnes de médailles, tels des généraux, pour cacher leur misère intellectuelle. D’autres avec leurs oreillettes sans fils et leur smartphone pour entendre leur texte. Il y aura des cortèges d’entrée et de sortie de loge toujours plus longs et plus pompeux avec de la grosse fanfare.

            Quand on voit que des comptes-rendus sont lus en loge ouverte, qu’on fait passer le tronc pour du pognon, qu’on fait voter les FF/SS sur des affaires bassement matérielles quand la loge est ouverte… autant dire que nous n’avons, en effet, pas tous la même notion du « sacré » ou du « traditionnel ».

            Pour la mémoire, c’est pas parce que c’est écrit (seulement) en 1599 que c’était pas le cas avant 😉

            Heureusement, il y aura toujours des sachants. La tempérance nous dirigeant, tout cela rentrera peut-être dans l’ordre un jour, pour le bien de chacun.

            • 58
              PM 29 janvier 2019 à 11:16 /

              Il faut retourner en religion mon ami !
              Tu y seras sûrement bien mieux visiblement, car la maçonnerie, née dans les club de sociabilité, pratiquée au départ dans les tavernes, reprenant les codes rituels de ces meme clubs (mowoks, beefeaters, hell fire…), des clubs souvent sulfureux d’ailleurs, développée sur un matériau emprunté aux usages et à la culture religieuse, politique et sociale de la société britannique – dont les fameuses médailles que les ignorants se moquent bêtement à tel point qu’ils ont réussi à imposer leur dictature de la paupérisation des décors et des rituels – et qui n’a de sacré que le matériaux utilisé et les appels et invocations faites pour sacraliser l’engagement pris sur l’autel… mais il faut cesser cette exagération de la présence du Sacré en maçonnerie car ce n’est absolument pas les matériaux déployés.
              La maçonnerie ce n’est pas la messe !

    • 49
      Désap. 27 janvier 2019 à 19:47 / Répondre

      41 – « Nous ne le ferons très probablement plus jamais »
      Parfait Mon TCF PM ! C’est tout ce que l’on souhaitait (ardemment) lire.
      A:. F:.

      • 50
        PM 27 janvier 2019 à 20:44 / Répondre

        Et à quel titre ? J’ai écris probablement… rien d’autre !
        Nous ferons surtout comme bon il nous semblera de faire et les avis des uns et des autres ne seront que des avis …
        Curieux diktat !

        • 51
          Désap. 27 janvier 2019 à 21:49 / Répondre

          Là tu deviens prétencieux et quelque chose d’important t’échappe s’agissant des maçons et de la maçonnerie.
          Je ne pense pas que tu sois officier de la loge, et si tu l’es, c’est alors la marque d’une sérieuse baisse de niveau.
          Salut.

      • 59
        NAYMUS 29 janvier 2019 à 11:56 / Répondre

        Ah oui… il n’y a rien de sacré dans tout ça. Comme quoi on peut réciter des « rituels » par cœur, depuis des années, en faisant une pièce de « théâtre », sans jamais en avoir compris le moindre sens… La maçonnerie invoque la présence divine, ce n’est pas la messe, mais c’est pour faire « beau », tout le monde sait cela.

        Pas grave, on peut avoir des avis différents et se respecter quand même 😉

        • 62
          Archéologie Maçonnique 29 janvier 2019 à 14:44 / Répondre

          Allons, allons,

          On peut aussi passer des années à en faire des planches et ne jamais avoir compris le moindre sens aussi…

          La citoyenneté de la City est encore aujourd’hui très très ritualisée, avec notamment ce substrat de morale religieuse (et non de religiosité), très anglicane maintenant, bien entendu.
          6500 citoyens de la City ont prêtés allégeance au Roi et à l’Eglise d’Angleterre entre Août et Décembre 1723, çà laisse des traces 😀

          Dommage qu’on ne pratique pas en maçonnerie le Loving Cup traditionnel, c’est sympa au Festive Board, avec toute une symbolique sur la Fraternité 😀

          • 64
            NAYMUS 29 janvier 2019 à 16:06 / Répondre

            On est bien d’accord ! 😉

            Il faut faire un distingo entre un rituel (initiatique) et une cérémonie… mais bon, cela passe au-dessus ce genre de truc. Les hommes aiment le cérémonial… ça fait classe… mais c’est pas parce que c’est beau et que c’est cadré que c’est un rite initiatique. J’dis ça, j’dis rien.

            La bise fraternelle.

  • 40
    Vas 27 janvier 2019 à 13:05 / Répondre

    Bonjour mes TCF, mes TCS,
    Avez-vous pensé que certains FF anciens ne peuvent plus se déplacer en Loge ?
    Avez-vous pensé que certains FF en difficulté de santé ne peuvent plus se déplacer en Tenue ?
    Avez-vous pensé …….?
    et ne croyez-vous pas qu’ils aimeraient, sous une forme ou une autre, se retrouvés
    ailleurs que dans des cérémonies bidons circulant sur YouTube ou autre ?
    Réfléchissons, réfléchissons, réfléchissons et donnons peut-être un peu d’espoir à
    ceux qui …….

    • 42
      Granpan 27 janvier 2019 à 14:21 / Répondre

      C’est la cérémonie bidon qui donne son sens à la maçonnerie non ?

      • 57
        PM 29 janvier 2019 à 11:13 / Répondre

        Non, c’est la fraternité… un truc que l’on retrouve de moins en moins pour préférer le contenant au contenu !
        Le contenu étant la Fraternité

        • 60
          luciole 29 janvier 2019 à 14:00 / Répondre

          Pour la Fraternité même avec majuscule,il y ades tas d’autres organisations,par exemple caritatives ou sociales.

          Sans faire de messes il faut tout de même essayer de conserver à la FM ce qu’elle a de différent (je ne dis pas :unique)et qui a su résister à des siècles de changements.

          Désuet? ringard? dépassé? hors du temps? peut-être Nous sommes quelques uns de par le monde à être attachés aux formes un peu anciennes et préferer Bach ou Beethoven dans leur formes originales.

          Nouveautés ? certains le prétendent mais on ne peut dire qu’il s(agit toujours de FM.

          Dinosaures de tous les cantons,unissez vous.

          • 65
            Désap. 29 janvier 2019 à 17:20 / Répondre

            Exemplaire ! Je suis de la chaine.
            Le dogme en maçonnerie ça finit par jouer faux, c’est inhérent à la typologie du système, lorsqu’il s’agit de fraternité ça vire à l’hypocrisie.
            La fraternité maçonnique est plus subtile qu’un sentiment, c’est une confiance.
            Notre franc-tireur semble jeune dans le métier, nous allons donc tout lui part-donner.
            (pas de majuscules intempestives :)) )

          • 67
            lazare-lag 29 janvier 2019 à 19:32 / Répondre

            Cantons français ou cantons suisses?
            Rue Cadet ou Alpina?
            Bach? Beethoven?
            Même pas un strapontin pour une bulle de jazz? Sur le trottoir éventré?

            • 69
              luciole 29 janvier 2019 à 23:32 /

              Cher Lazare,perso c’est Paris (GLdF).Pour Bach et Beethoven je ne parle même pas de Mozart
              seul musicien connu des FM semble t’il, alors qu’ils furent nombreux y compris chez les Jazzmen.
              Mais là aussi je préfère Duke Ellington,Nat King Cole,Gershwin et le New-Orléans aux actuels.

  • 33
    Wilmet francis 27 janvier 2019 à 08:38 / Répondre

    Mutatis mutandis cfr la loge « Internet lodge # 9659 » placée sous la GLUA.

    Francis Wilmet

  • 31
    Mai 68 27 janvier 2019 à 03:43 / Répondre

    Pour ce type de Tenue faut il mettre ses décors et des gants blancs pour pianoter sur le clavier !?
    Se dégante t’on pour la chaîne d’union afin de ressentir à travers ce clavier un certain courant tellurique fraternel !?
    Il me semble qu’au début d’Internet un groupe de FF s’était formé qui tenait des Tenues ( ou tchat ) devant l’écran de leur PC.
    On connait le télétravail, on va connaître la télé maçonnerie …

  • 22
    Archéologie Maçonnique 26 janvier 2019 à 19:31 / Répondre

    Il serait intéressant de se renseigner avant de partir sur des jugements et préjugés à l’emporte pièce

    A ce que je vois dans les commentaires, par contre, cela me semble tout mélanger
    – Confondre Reconnaissance et Régularité.
    – Une Loge non reconnu peut etre régulière de manière Juste et Parfaite, et travailler selon les usages
    – Une loge reconnu peut être au régulière, de manière juste et parfaite, et travailler avec absolument pas selon les usages

    – La Qualité d’une Loge ne dépend absolument pas de l’Obedience de rattachement mais des Frères (et Sœurs) la composant
    – il suffit de visiter un peu pour s’en rendre compte
    – il suffit de constater les inepties transmis parfois de génération de maçons en génération dans des loges (pas la vôtre bien sûr, tant mieux), quand il y a transmission d’ailleurs.

    Alors, cette « tenue numérique » ?
    – quel en était l’ordre du jour ?
    – qui pouvait pas rejoindre le Pont Visio ?
    – Seuls les affiliés ?
    – Les visiteurs connus IRL ?
    – Y a-t-il eu ouverture/fermeture de loge en visio ?
    – Etait-ce la partie « suspension des travaux » en visio ? Donc sans forcément d’irrégularité

    Bref, peut être en savoir plus avant les critiques

    • 23
      Géplu 26 janvier 2019 à 19:58 / Répondre

      « Il serait intéressant de se renseigner ».
      Sur quoi ? L’annonce de la loge n’est pas assez claire ? Une Tenue ne serait pas une Tenue ?
      Les mots ont un sens, et la définition de celui-ci en maçonnerie est généralement assez précise, non ?
      Et si celui-ci n’a ici été employé que pour faire le buzz, comme on dit aujourd’hui, c’est aussi grave car, sauf à tout déconsidérer, il y a en franc-maçonnerie des choses et des termes au sens fort qu’il convient de ne pas dévoyer.

      • 26
        Archéologie Maçonnique 26 janvier 2019 à 20:59 / Répondre

        Pourtant le terme Tenue se décline sous des contenue et organisations différentes :
        – Cérémonies (Réception, Passage, Élévation, Installation, etc)
        – Tenue D’obligation, d’instruction, régulière
        – Tenue Blanche Ouverte, Blanche Fermée, Funèbre
        – Cérémonie de reconnaissance, d’adoption, etc

        Certaines sont ouvertes aux profanes, des TBO ont déjà été WebTVisées aussi (rappelons nous 2012 rue Cadet).

        Comment disons nous « Tenue Maçonnique » en anglais ?
        « Business Meeting »

        Hors cette loge, issue de la LNF, pratique un Rite Anglais (le Style Émulation) selon les usages anglais.
        Elle utilise d’habitude les termes :
        – Regular Meeting ou Tenue Régulière

        Hors le flyer écrit « Tenue numérique » et non « Tenue Regulière »
        Et l’accroche « La loge se réunira sous le point numérique très secret connu des seuls vrais frères » est visiblement provocateur :
        – déclinaison d’anciens usages maconniques de correspondance, sans en être les termes exacts, voir erronés

        Il peut tout à fait avoir été question d’une Tenue sans usages réguliers maçonniques, et plutôt sous une forme humoristique et fraternelle.

        Seuls ceux qui y étaient peuvent le dire (ou pas).

        Ceux qui n’y étaient pas ne peuvent que spéculer sur la forme et le fond de cette « Tenue NUMERIQUE sous LE point numérique très secret ».

        Et si on en apprenait plus ?

        Mais je comprend que cela puisse interpeller, comme cela m’a interpellé sur le moment également.

        • 28
          Désap. 26 janvier 2019 à 23:09 / Répondre

          Là ce n’est plus de l’archéologie, c’est de la torsion de termes et de faits.
          La Franc-maçonnerie mène vraiment à tout.
          Mieux vaut lui préférer la maçonnerie.

          • 29
            Archéologie Maçonnique 26 janvier 2019 à 23:50 / Répondre

            On est bien d’accord

            Je préfère amplement pratiquer la Franc-Maconnerie en pensant à ce qu’on est en train de faire, pourquoi on le fait et d’où cela vient ou peu venir 😉

        • 39
          PM 27 janvier 2019 à 12:16 / Répondre

          « Hors cette loge, issue de la LNF… »
          Fake news comme on dit aujourd’hui !
          Aucune loge de la LNF n’a participé de près ou de loin à la création de cette loge.

  • 20
    Tetra 26 janvier 2019 à 18:44 / Répondre

    Mes TC frères ,

    Je ne vois pas quel intérêt il peut y avoir à faire une tenue en visio conférence. Le temple et son décorum d’objets symboliques, la présence physique de tous les frères, le pavé mosaïque sont intrinsèquement ancrés à l’egregore maçonnique. Il ne peut en être autrement. Si l’on supprime le symbolisme et le rituel c’est le déclin de notre société régulièrement organisée. Bien sûr, la météo est un faux prétexte quand on se sent maçon on aime retrouver tous les mois notre temple, on aime echanger des propos, on aime la fraternité des agapes , on aime pratiquer le rituel qui nous met tous sur le même pied d’égalité bref on construit sa pierre.

  • 18
    Pierre-Philippe Baudel 26 janvier 2019 à 18:06 / Répondre

    Mille pardons TAO, les maçons, dis-tu, « qui quittent leurs loges et obédiences pour en ouvrir une autre, libre ou sauvage, n’en sont pas subitement devenu « moins maçons » que les autres. » auront déjà au minimum trahi leurs serments. Quelle valeur accorder ensuite à un enseignement promulgué par ceux-là mêmes qui n’y obéissent pas ?

    • 34
      Désap. 27 janvier 2019 à 10:31 / Répondre

      Tout au plus auront-ils trahi le serment de se soumettre à des organisations humaines décrites comme parfairement objectives.
      Mais lorsque celles-ci se révèlent, comme toutes les organisations humaines, parfairement subjectives, il ne saurait y avoir quelque trahison dans la fuite, ce serait même plutôt faire preuve d’intégrité.
      Subjectivité et esprit corporatiste affaibliront bien plus surement la Franc-maçonnerie que n’importe quel régime politique autoritaire.

  • 17
    ARMILOUS 26 janvier 2019 à 17:28 / Répondre

    Indépendamment de la qualité des travaux de cette loge , que je ne connais pas, on peut s’interroger sur la nature des loges « libres » « souveraines » « indépendantes », c’est à dire sauvages….et sur leurs origines. En fait , on se rend compte qu’au départ, très souvent, il y a un conflit de personnes, ce qui est malheureux en Maçonnerie mais c’est la réalité et au final , pour certains FF. , ne vaut il pas mieux être le premier chez soi que le second à Rome…?

  • 14
    357 26 janvier 2019 à 15:46 / Répondre

    Je crois que cette loge de maçons sérieux a sérieusement bien réussi son coup car elle est parvenue à ce qu’on parle d’elle. Et c’était bien l’objectif recherché : de la publicité dans l’espoir d’assurer un recrutement. Sinon pourquoi éprouver de parler d’une « première mondiale » (sic) quand il s’agit, en apparence, de trouver un moyen – paradoxalement bien peu traditionnel pour une loge dite de tradition – de réunir les frères malgré les conditions climatiques ?

    Mon atelier, lui, se réunit dans une localité située à 1000 m d’altitude. Nos deux tenues du mois de janvier ont été annulées à cause du mauvais temps (verglas surtout, neige aussi). Pour l’instant, personne, pas même votre serviteur, n’a eu l’idée de proposer une solution équivalente parce que les colonnes sont peu réceptives à ce genre de technologie et, chez nous, aller en loge, quand on vit dans un département très rural, est un plaisir qui se mérite et qui prend du temps (en moyenne deux heures de route).

    Tout ça pour vous dire est que je ne crois pas spécialement à cette histoire de météo. Il me semble que c’est un prétexte commode pour s’assurer une publicité. Ce n’est pas un reproche. C’est une méthode comme une autre et qui vaut les réunions publiques du style « Pourquoi être maçon aujourd’hui au XXIe siècle » organisées par des loges sous couvert de leurs obédiences. Ces réunions publiques ont pour objectif de recruter.

    • 16
      357 26 janvier 2019 à 17:15 / Répondre

      Je ne me suis pas relu. Quel carnage 🙂

      • 21
        lazare-lag 26 janvier 2019 à 18:52 / Répondre

        Non, c’est bien.
        C’est un point de vue, certes, on va dire vraisemblable puisqu’on ne sait vraiment pas les dessous à l’instant présent.
        C’est une hypothèse, on ne peut pas l’exclure.
        Attendre un peu pour savoir si c’est avéré.
        Peut-être que Rudyard Kipling lui-même va nous dire un mot.
        Du genre, si tu double-cliques mon fils…
        Si, je puis me permettre (sourire non visible à l’écrit et en plus je n’ai pas d’émoticones à ma disposition), informatique ou pas tu seras toujours à 1000 m d’altitude et tu auras toujours deux heures de route (A/R j’espère)….
        Quant aux réunions ouvertes au public, ne nous cachons pas derrière notre petit maillet, si en plus on y gagne en candidatures, why not.

    • 36
      PM 27 janvier 2019 à 12:04 / Répondre

      « de la publicité dans l’espoir d’assurer un recrutement »
      Sois rassuré … nul n’est besoin de faire de la publicité pour s’assurer de recrutement quand les travaux sont de qualité… ceux-ci suffisent !
      Nous avons dirigé bien plus de candidats vers d’autres loges que nous en avons gardé pour nous même.

  • 13
    Tao 26 janvier 2019 à 14:58 / Répondre

    Oh là là… Autant l’initiative est malheureuse si elle est effectivement qualifiée de « tenue maçonnique », autant il est déplorable de lire un article aussi jugeant.
    .
    Comme dit maintes fois dans les commentaires, la Rudyard Kipling Lodge, quand elle ne se prête pas à des exercices du genre, est une loge qui force le respect de part la promotion du rite anglais, style Emulation de qualité qu’elle effectue. J’ai entendu dire que son exécution et sa compréhension du rite pourraient faire rougir nombre de nos loges.
    .
    Enfin, je regrette à titre personnel le discours condescendant à l’égard de loges et de Francs-maçons qui n’appartiendraient pas à des obédiences soit-disant reconnues. Reconnaissances qui ne garantissent en rien la qualité des travaux. Qui n’est jamais tombé dans une loge issue de ces dernières et dont on se demande si elle ne viennent pas usurper le port du tablier de part le contenu des échanges ? Et pourtant, elles sont bien affiliées… Alors ce discours sur les « maçons auto-proclamés » et autres « non-reconnus » qui ne seraient « pas admis », je le mets là où il doit être : aux oubliettes ! Des maçons qui quittent leurs loges et obédiences pour en ouvrir une autre, libre ou sauvage selon son vocabulaire, ils n’en sont pas subitement devenu « moins maçons » que les autres. N’en déplaise aux obédiences rigides.
    .
    Précisons enfin qu’on peut faire partie d’un ordre maçonnique reconnu par d’autres, avec accords et tout le tralala, comme c’est le cas de l’OITAR par exemple, et accepter constitutionnellement les intervisites avec ces Sœurs et Frères libres/indépendants/sauvages.
    .
    J’espère que l’article ci-dessus n’engage que l’avis de son auteur et ne vient pas retransmettre la position du GODF que j’ai connu plus ouvert…
    .
    Amitiés

    • 19
      Géplu 26 janvier 2019 à 18:08 / Répondre

      Ah. L’initiative de la loge est malheureuse « si… » (alors que les faits sont là), mais l’article est déplorable, et le ton condescendant. Quant à ton commentaire, ce n’est bien sûr pas celui d’un donneur de leçon…
      .
      Je ne sais pourquoi tu cherches à trouver des excuses à cette loge, mais moi je confirme que je trouve que cela est bien plus grave qu’une « initiative malheureuse », et que ce qui est déplorable est qu’une loge qui se veut sérieuse dérive à ce point.
      .
      Tu dis aussi avoir connu le GODF « plus ouvert ». Je voudrais bien voir la réaction de son Conseil de l’Ordre (ou des instances de n’importe quelle obédience) s’il apprenait qu’une de ses loges avait tenu une Tenue en visio-conférence par WhatsApp… 🙂
      Mais peut-être trouverais-tu toi sympa que ta loge soit « ouverte » au point d’organiser une telle Tenue ?
      .
      Enfin je re-re-précise que même si je suis membre du GODF, je n’en suis aucunement le porte parole. Je n’aurais d’ailleurs aucun droit à prétendre cela, et je ne l’ai jamais fait. Et le GO n’est en rien associé à la rédaction de ce blog et n’y exerce aucune responsabilité. J’en suis le seul propriétaire et je le rédige seul (du moins pour les articles que je signe), et mes avis n’engagent que moi.

      • 25
        Tao 26 janvier 2019 à 20:50 / Répondre

        Je me réjouis que la position fermée exprimée sur les intervisites avec les loges indépendantes/sauvages/libres ne reflète pas l’avis du GODF mais uniquement de l’un de ses membres.
        .
        Je détesterais que ma loge prenne une telle initiative. Et ça tombe bien : ce n’est pas le cas ! Et la RK Lodge n’est pas la mienne ! Ils font donc ce qu’ils veulent (quitte à se rendre un peu ridicule de l’extérieur), et on a le droit de le déplorer. Mais les qualifier de « maçons auto-proclamés » comme si leurs membres étaient des zozos qui se réuniraient dans leur garage en faisant mine, vient simplement disqualifier tout le propos de l’article.
        .
        La vie n’est pas binaire. Critiquer le propos et le ton de l’article ne revient en rien à défendre cette loge dans cet acte précis.
        .
        Amitiés,

  • 11
    lazare-lag 26 janvier 2019 à 12:46 / Répondre

    Bien évidemment qu’il faut rester prudent, sinon circonspect devant ce genre d’initiative. Elle mérite attention, réserve, curiosité.
    De là à estimer qu’elle puisse essaimer, nous n’en sommes pas encore là.
    Elle me semble particulièrement isolée.
    Est-elle appelée à se reproduire? Dans la dite loge? C’est cela qui mérite intérêt? C’est cela qui donnera à voir si la loge demeure où non maçonnique?
    Ou si elle souhaite d’une certaine façon se saborder.
    J’espère que ceux qui la composent sont assez lucides sur ce qu’ils souhaitent comme avenir pour leur atelier…
    – – –
    La gangrène peut-elle toucher les loges structurées en obédience?
    Je n’en suis pas certain.
    Un des fondements de notre activité, de notre fonctionnement c’est bien la rencontre en « 3 D » si je puis dire. Comment pourrions-nous vivre et ressentir l’essence de notre réunion collective, de notre esprit d’équipe, de notre agrégat, de notre égrégore autrement que dans une assemblée rituelle réelle, et non virtuelle?
    Faisant appel à tous les sens, si je puis dire, alors que le virtuel informatique ou télévisuel, les effacent quasiment tous.
    Si effectivement on devait changer l’esprit jusqu’à changer la lettre, alors là…..
    – – –
    A propos de lettres, cette « expérience » ne peut forcément que me faire penser à ceux qui achèteraient leurs bouquins en passant systématiquement par une entreprise bien (?) connue du G.A.F.A., (et pas favorablement, et même pas libraire de profession), et qui s’étonneraient ensuite de la fermeture de librairies dans nos villes et nos campagnes.
    Cette entreprise est tellement hideuse dans l’accompagnement de la mort des librairies que je ne souhaite même pas en écrire le nom.
    Enfin, comme elle ne voit que commerce et argent, elle n’est hideuse que parce qu’elle a aussi des consommateurs qui se rendent complices…
    On peut, je parle des livres, y recourir très exceptionnellement pour acquérir des livres, mais de grâce, nous francs-maçons, qui lisons « quelques » livres, et pas que des maçonniques, évitons de participer à ce phénomène de destruction de la culture et de la lecture.
    A titre d’exemple, je signale qu’une des meilleures librairies d’Aix-en-Provence, qui plus est installée sur le Cours Mirabeau, artère symbolique s’il en est, la Librairie de Provence devrait fermer ses portes au 1er mars.
    Une pétition de soutien est en cours sur Change.org pour essayer de la sauver.
    N’hésitez pas, si le coeur vous en dit, et sans modération.
    Sans parler du fait d’acheter des livres sur place.
    Deuxième bonne librairie d’Aix qui ferme en quatre ans, la précédente s’appelait Vents du Sud, ça énerve durablement.
    Quand je pense qu’en cadeau de Noël j’ai eu un livre d’André Combes, commandé par ma femme auprès de cette société honnie, ça m’a gâché un peu la fête…..
    D’autant que je tiens à conserver et l’épouse, et le livre !!!

    • 12
      luciole 26 janvier 2019 à 14:06 / Répondre

      Ce doit être du même « agrément « que de faire l’amour à distance.
      Mieux que rien surement pas,il n’y a que la Musique qui puisse valablement se transmettre sur les ondes et encore…mais la communication en Loge est bien plus importante.
      On peut me dire que notre site est la preuve que contacts il peut y avoir sans présence physique,comme le faiait le courrier d’autrefois.
      Je pense cependant que nous préférerions tous nous rencontrer par exemple à l’occasion d’agapes sympathiques.
      A mon humble avis il s’agit bien plutôt d’un phénomène paresse.
      La FM se mérite et les efforts nécessaires,la distance et la maladie ne devraient pas être invoquées pour tout justifier.

      • 15
        lazare-lag 26 janvier 2019 à 15:49 / Répondre

        Amour à distance, franc-maçonnerie à distance,agapes à distance, débat à distance, etc…. et au niveau professionnel, le télétravail, ne l’oublions pas, il progresse, cette informatisation à haute dose n’est-elle pas en train de nous créer une société où justement nous sommes en train de nous absoudre de plus en plus de la présence physique de l’autre?
        Certains me diront que je dis une lapalissade, que je viens de redécouvrir l’eau froide, mais si je compare rapidement entre la génération de nos parents, la notre puis celle de nos enfants, il se passe une sacrée révolution, jusque dans la façon d’appréhender les choses et les gens.
        Je disais dans mon intervention précédente mon goût pour les livres et pour les librairies.
        Qui n’est pas qu’un goût de la chose écrite, c’est aussi le fait dans la librairie, de pouvoir soulever des bouquins, d’hésiter, de feuilleter, parcourir un sommaire, lire quelques lignes ici où là avant de se décider, de prendre ou de reposer.
        C’est charnel, quasiment animal.
        L’un de vous, il y a peu, vantait les mérites de Cynthia Fleury, auteur totalement inconnue de moi. Il n’y a qu’en librairie où j’ai pu me livrer à ce petit exercice d’approche littéraire. Vaut-elle le coup? Quel livre choisir? Celui-ci? Celui-là? Ou cet autre?
        Finalement, j’ai pris « Les Pathologies » de la démocratie ».
        Et j’ai complété avec, de François Cheng, « De l’Âme, sept lettres à une amie », totalement inconnu aussi.
        Deux découvertes, donc.
        Et ai eu du plaisir ensuite à me feuilleter les deux dans un bistrot accompagné d’une boisson chaude.
        A-t-on les mêmes saveurs en commandant sur internet?
        Tu faisais allusion à l’amour, MTCF Luciole, mais c’est un peu ça.
        Que le sujet soit maçonnique ou pas peu importe au fond, nous avions déjà perdu depuis fort longtemps de notre animalité et des contacts physiques dans nos sociétés urbaines.
        Le virtuel auquel nous contraint de plus en plus l’informatisation, n’arrange rien.
        Un texto ou un courriel sont tellement formatés qu’ils enlèvent, avec un même texte, une part d’intimité et de don de soi que peut amener une écriture manuscrite.
        Réfléchissons, avons-nous beaucoup d’écrits de leurs propres mains de la plupart de ceux qui nous sont intimes? Et pourtant nous communiquons.
        Devons-nous craindre que le virtuel ne devienne un nouveau rituel?
        Là est toute la question.

        • 24
          luciole 26 janvier 2019 à 19:59 / Répondre

          Peut on déja penser que nous sommes la dernière génération dont l’essentiel de la vie a été « pré-informatique »?.
          La FM n’a pas été conçue,élaborée,prévue pour notre monde actuel.Elle a toujours su s’adapter, trouver les personnes qui ont su transmettre,imaginer,vivre les idéaux dont nous nous sommes nourris.

          Nous nous trouvons cependant à une croisée de chemins plus délicates que par le passé.Nos opposants sont maintenant les nouvelles couches de la société en manque de patience,de formation,d’idéal.

          Le « Tout », tout de suite et rentable remplace petit à petit nos anciens usages.
          Je ne vais pas jouer le dinosaure de service,l’ennemi des jeunes,la statue du Commandeur mais je suis préoccupé.

          Plus qu’une critique de la loge RK je regrette cette initiative que je trouve malvenue mais qui a le mérite de nous faire réfléchir sur cette question qui devait bien apparaitre un jour.

          • 27
            Désap. 26 janvier 2019 à 22:29 / Répondre

            Il ne faut acunement être préoccupé, ce qui importe est la maçonnerie, surement pas les GGLL.
            L’une est intemporelle, ne nécessite pas du tout de s’adapter à quoique ce soit sauf à se dénaturer et elle l’est déjà beaucoup trop, les autres sont naturellement vouées à disparaitre, en douter c’est s’attacher à des chimères et regarder par le petit bout de la lorgnette.

            • 35
              luciole 27 janvier 2019 à 10:43 /

              LA FM a besoin d’un cadre pour exister,elle n’est pas une vision étherée de l’esprit.
              Sans un minimum de structure (la Loge)il resterait quoi?

              Au passage pour ceux qui connaissent l’instrument c’est par le petit bout de la lorgnette que l’on voit correctement et mieux.

  • 8
    saroumane 26 janvier 2019 à 11:56 / Répondre

    Pourquoi pas en mesure exceptionnelle permettant à un Frère éloigné d’assister ponctuellement à une Tenue ? Bien sûr, cela ne peut être qu’un erstaz, cela ne remplacera pas l’egregor d’une réunion physique et la sympathie des agapes, mais je trouve que c’est mieux que rien.

    • 30
      yasfaloth 27 janvier 2019 à 02:04 / Répondre

      Peut être parce que on ne peut absolument pas savoir si un ou des profanes ne seront pas derrière l’écran, ou même si la « retransmission » ne sera pas enregistrée pour se retrouver le lendemain sur Youtube ?

  • 7
    Désap. 26 janvier 2019 à 11:46 / Répondre

    Cette loge est bien connue, également pour le sérieux et l’intérêt de ses travaux, l’excellence de sa compréhension du rite Emulation et la rigueur de son exécution.
    Attention cher Geplu, il ne saurait s’agir de pseudo-maçons.
    Si mes souvenirs sont exacts, les fondateurs sont issus de la GLNF et de la GLDF.
    L’initiative reste néanmoins une erreur, la RL Rudyard Kipling ne peut pas nommer ce truc une Tenue maçonnique, il ne peut pas faire partie du tableau de la loge, si tel est le cas elle doit rectifier, elle décevrait si elle ne s’exécutait pas, elle se corromprait si elle récidivait.

    • 9
      Géplu 26 janvier 2019 à 12:06 / Répondre

      Désap,
      J’ai fait attention à ne pas parler de « pseudo-maçons », mais de maçons autoproclamés. Car cette loge, même créée par des maçons issus d’obédiences reconnues, n’est reconnue par personne à ce que je sache.
      Quant à la qualité de ses travaux habituels je n’en ai aussi entendu que du bien, ce qui se confirme par les commentaires précédents, mais là ce « truc » comme tu dis est à mes yeux absolument inacceptable pour des maçons « sérieux ». Et comme tu le fais aussi remarquer, si cette parodie a été considérée comme une Tenue les travaux ont-ils été ouverts régulièrement (et comment ? !), et leur compte-rendu enregistré comme tel aux archives de la Loge ?

      • 10
        Désap. 26 janvier 2019 à 12:36 / Répondre

        Je ne souhaitais pas interpréter tes propos, « maçons autoproclamés » et « pseudo-maçons » sont dans mon esprit synonymes.

      • 38
        PM 27 janvier 2019 à 12:14 / Répondre

        « maçons autoproclamés » … c’est charmant !
        le propos sentirait le mépris qu’il y aurait comme un sacré cousinage !
        Très éloignée de la posture maçonnique en tout cas.

  • 5
    Pierre-Philippe Baudel 26 janvier 2019 à 10:35 / Répondre

    Confirmons déjà avec AZERTY la grande qualité des travaux de la loge Rudyard Kipling, pérennisée grâce aux connaissances et aux efforts merveilleux de P. RiV., son fondateur -, que j’avais par ailleurs encouragé à déposer son projet en vue de développer son plein potentiel au sein de l’Ordre maçonnique. Pour autant, avec ce mauvais précédent, de bien comprendre qu’on ne saurait dans cette « conditon téléphonique » parler encore d’initiation maçonnique. Idem pour cette obédience, dont nous parle notre F MICHEL, qui travaillerait au rite de Venise. . . qui n’a lui-même jamais existé (Cf. « Verbum Diminum », p. 659, Ed. Bussière.

    • 37
      PM 27 janvier 2019 à 12:11 / Répondre

      Le frère cité ici n’est absolument pas le fondateur de cette loge, même si il aurait tout a fait pu l’être…
      Mais il conviendrait de ne pas citer les personnes, ce serait mieux !

    • 56
      ERGIEF 29 janvier 2019 à 11:09 / Répondre

      Ce rite de Venise ne serait-il pas tout simplement le rite de Misraïm ? Lié à Cagliostro?

  • 4
    LIONEL MAINE 26 janvier 2019 à 10:09 / Répondre

    A quand la Tenue du dimanche matin, sur France 2, subventionnée par la redevance audiovisuelle ?

    • 6
      aymeri 26 janvier 2019 à 11:21 / Répondre

      Il faudrait plutôt bien choisir les acteurs de cette transmission télévisuelle….car tous les adeptes ne pourront pas y aller ?

  • 3
    Jiri Pragman 26 janvier 2019 à 10:09 / Répondre

    En 2007, « Des Temples dans le monde virtuel »

    https://www.hiram.be/blog/2007/02/08/des-temples-dans-le-monde-virtuel/

    • 32
      Jean-François TOLEDO 27 janvier 2019 à 08:37 / Répondre

      Merci JIRI de nous rappeler que déjà en 2007 on parlait « Des Temples dans le monde virtuel ». Tu le faisais avec un esprit de « journaliste » qui ne cherche pas à nous asséner son point de vue personnel. Il serait bon que le blog que tu avais créé conserve, voire retrouve cet esprit qui nous réunissait … virtuellement.
      Pour ce qui est « Des Temples dans le monde virtuel » faisant partie d’une « Loge de mission » du GODF, qui a vocation à aider les FM.°. expatriés ou étrangers désireux de partager les valeurs du GODF, l’idée nous a effleuré d’explorer les possibilités de la « réalité virtuelle ». Oui c’est possible et assez bluffant par le caractère « immersif », voire « addictif » de ce que d’aucuns appellent des « jeux en réseaux ».
      Alors sachons raison garder sans jeter d’anathème sur les … précurseurs qui tentent d’explorer le … nouveau Monde.
      Bien sur il y aura aussi des pirates et des corsaires, mais au final le GADLU saura … reconnaître les siens :-)))

  • 2
    Azerty 26 janvier 2019 à 09:00 / Répondre

    Pas de commentaire sur cet événement car je n’en connais pas les détails si ce n’est que je crois ça a été une réponse d’urgence aux conditions climatiques.

    Mais disons-le cette loge travaille TRES sérieusement, est réputée dans sa pratique du rite Emulation et de ses degrés complémentaires. Les FF visiteurs y sont toujours bien accueillis et ce n’est pas une énième pseudo-maçonnerie auto déclarée, loin s’en faut. Je crois que ça méritait d’être précisé …

  • 1
    Michel 26 janvier 2019 à 08:36 / Répondre

    Mon cher geplu,
    Malheureusement ce n’est pas une première, peut-être sous cette forme…
    Je connais une obédience au rite de Venise avec tenue à distance par web-cam pour réunir tous les frères et soeurs éloignés en tenue…
    Je pense que l’on viendra à cette solution dans les loges totalement sociétales, déjà tous les décors sont enlevés, récemment toutes les bougies furent supprimées, ouverture au maillet. Je pense que la prochaine étape pourrait être celle-là.
    Nous observons aussi une politique d’exclusion des loges de certains temples obédienciels…pour des raisons uniquement politiques. Dans les villes avec un seul temple, des loges sont en difficulté…

    • 74
      GranPan 30 janvier 2019 à 20:18 / Répondre

      Quelle tristesse ! Nous allons bientôt gémir pour la mort de la Mac:.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
porta. id Nullam Lorem ut dolor mattis