chassons les FM

La photo maçonnique du dimanche 27 janvier 2019

Par Géplu dans Anti-maçonnerie, Photos

Une photo d’actualité cette semaine, puisqu’elle circule ces jours-ci sur Twitter.

C’est vincent M qui l’a mise en ligne jeudi dernier : Depuis plusieurs semaines, en arrivant sur #Paris on peut voir deux banderoles sur l’autoroute, avec les inscriptions : 
– « #BFMTV , la voix d’Israël » 
– « chassons les francs-maçons » 
Bonjour @VINCIAutoroutes , ça serait bien de les retirer !! #complotisme @conspiration

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 27 janvier 2019 18 commentaires
  • 18
    GROS PIERRE 3 février 2019 à 14:48 / Répondre

    le gag des gags : chasser qui et ou et pourquoi et comment et par qui et quand au profit de qui ou de quoi notre crédo :
    fuir le vice et pratiquer la vertu !
    je comprends que cela puisse effrayer certains
    laissez là ou elle est cette banderole : elle fait moins de mal qu’elle ne fait du bien .
    GLOPEL

  • 17
    Youssouf Diallo 3 février 2019 à 12:24 / Répondre

    Chasser les Maçons. La France tombera en ruine.
    Ce ne sont pas les bouchers et les boulangers qui bâtissent la France, eux ils nourrissent les Français
    Chasser d’abord Monsieur Macron, et les grands de la droite conservative, du PS, de l’extrême droite et l’extrême gauche, vous verrez si la France va tenir.
    Des racailles, ils n’ont rien à donner à la France, ni rien à faire pour la France. Ce sont eux, qui font des âneries du genre.

  • 16
    Saus sens 3 février 2019 à 10:05 / Répondre

    Surtout que chez Vinci il y a un nid de ff
    Frat…

  • 13
    BOB 28 janvier 2019 à 11:50 / Répondre

    Lorsque le régime de Vichy a,par sa propagande , incité la presse régionale a « démasqué » les frangins en livrant leur nom en pâture dans leurs journaux,le résultat fut plutôt « contre-productif » pour les collabos,car « les braves gens » réalisèrent alors,qu’au delà de leurs fantasmes, les frères en question étaient des gens normaux,des petits notables (instituteurs,artisans,médecins,pharmaciens…) qu’ils côtoyaient au quotidien ,et dont ils avaient plutôt une bonne opinion et qu’ils appréciaient pour leur moralité et leur engagement au bien être de la collectivité.
    Cela devrait inviter a la réflexion quant a l’intérêt ou non de la discrétion ou de l’extériorisation : dans une société du numérique,de la transparence et des réseaux sociaux,l’argument de la protection des frères par le « secret » n’a plus guère de sens. Je crois que cette obligation de discrétion vaut surtout pour les maçons en terme d’humilité et d’ascèse personnelle;mais on pourrait tout aussi bien ,et peut être plus encore,être « tenu » par ces deux qualités,et cela nous obligerait a encore plus d’exemplarité,si l’on choisissait demain de signifier tranquillement et publiquement nos valeurs. Certes,cela aurait comme inconvénient de nous amener peut être a devoir nous justifier dans nos comportements et choix de vie ,mais cela « neutraliserait » aussi une grande partie des fantasmes et des arguments des adeptes du complotisme. Pour moi, la réflexion reste ouverte…

    • 14
      luciole 28 janvier 2019 à 13:10 / Répondre

      C’était juste à cette époquee et surtout l’expo du Grand Palais à Paris a suscité davantage de sympathie que de rejet.
      Du coup elle fut, je crois, écourtée.

      Depuis les rapports de voisinage ont décrus au profit des fantasmes et des théories du complot qui fleurissent sur la toile.

      La tendance est de se fier aux réseaux sociaux bien alimentés par nos opposants de toujours,religieux,antisémites toutes voiles dehors, (si je puis dire.)

      Pour les tenants de l’extériorisation laissez
      moi vous rappeler que nous avons en France,en Europe et au delà beaucoup de gens qui aimeraient nous pendre haut et court.

      J’aime bien un proverbe chinois : »Tout le monde peut se retrouver assis sur une fourmillière,seul l’insensé y demeure assis! »

    • 15
      Désap. 28 janvier 2019 à 18:23 / Répondre

      La discrétion d’appartenance est une chose dont chacun, pour lui-même, garde la maitrise. Si la question m’est mal posée, je nie, si la question m’est posée intelligemment ou de manière originale, je ne nie pas sans confirmer et s’établit souvent une conversation intéressante … .
      Le « secret », matérialisée par l’interdiction faite à chaque grade de dévoiler sa cérémonie de réception et son rituel, n’est pas tant pour des raisons de sécurité, de secret ou que sais-je, c’est avant tout parce que leur découverte par chaque récipiendaire est de telle importance qu’ils ne pourront être correctement vécus et plus tard compris que si et seulement si l’esprit n’est pas encombré de faux semblants.

  • 4
    lazare-lag 27 janvier 2019 à 16:32 / Répondre

    Et si Vinci Autoroutes recevait des courriers de la part des Obédiences?
    Autant pour ce calicot (il est où d’ailleurs ce calicot? « En arrivant sur Paris » certes, mais par quel axe?) que pour le péage de Poussan, précité.
    Obédiences qui nous écoutez et nous lisez, que faites-vous?
    Vous roupillez?
    Ce n’est pas de votre niveau?
    Ps de votre compétence?
    D’accord pour se laisser tondre la laine sur le tablier en peau d’agneau?
    Une lettre ouverte (éventuellement diffusée à la presse) qui serait ensuite reproduite ici par exemple ou dans les revues respectives serait du meilleur effet.
    Cela nous changerait de certains communiqués sirupeux de bons sentiments dont certains sont étonnants de réactivité.
    Pourquoi ne pas être autant réactifs quand les Francs-Maçons sont directement visés?
    Troublant…. Mystère….
    En d’autres termes ….. [auto-censure] ….. mais je ne souhaite pas être désagréable.
    On dira juste que là ou le colibri fait sa part, le canari peut aussi faire la sienne.

    • 6
      Youssouf Diallo 27 janvier 2019 à 17:44 / Répondre

      Monsieur Lazare
      Le premier Architecte de l’univers est Maçon. Les piliers de nos sociétés sont Maçons, les grandes nations sont les oeuvres des Maçons. Même les religions pourront disparaitre un jour, mais la Franc-maçonnerie restera. Laisser: le chien aboit la caravane passe.

      • 8
        luciole 27 janvier 2019 à 19:08 / Répondre

        Monsieur Diallo, je pense que notre distingué ornithologue Lazare saura répondre à votre aimable injonction. Vous me permettrez cependant de penser que laisser un chien compisser la FM par banderole au risque de causer un accident à des conducteurs distraits
        est dangereux pour notre société (civile,maçonnique ou autoroutière).

        • 9
          Youssouf Diallo 27 janvier 2019 à 20:51 / Répondre

          Vous avez raison monsieur. Mais c’est à la brigade routière de faire son travail, ce n’est pas aux maçons. Je serais Mason jusqu’à la fin de ma vie. Ces gens sont des punaises. Hitler n’a pas réussi, ce ne sont pas ces individus qui vont réussir. Excuser moi!

      • 10
        lazare-lag 27 janvier 2019 à 21:28 / Répondre

        Monsieur Luciole, TCF, il me semble qu’un ornithologue s’intéresse aux oiseaux.
        Et donc, sauf à ce que…. mince, je viens de la comprendre! J’avais déjà oublié ce que j’avais commis dans mon message n°4.
        Quant au chien aboyeur, que dire sinon que le dit ornithologue n’a pas pour spécialité les canidés…
        Et que sur notre photo, on n’y voit guère de caravane. Même pas de camping-car.
        Mais je maintiens que, Monsieur Diallo, ce calicot « Chassons les Francs-Maçons, et autres corrompus », doit être combattu et enlevé au plus vite.
        Qu’une Obédience digne de ce nom s’empare du sujet et fasse ce qu’il faut auprès de la société autoroutière.
        Elle pourra ensuite s’en vanter allègrement et proclamer:
        Veni, vidi, Vinci…

        • 11
          Youssouf Diallo 27 janvier 2019 à 22:28 / Répondre

          Bonsoir monsieur Lazare.
          Vous aurez toujours un calicot suspendu quelque part. A cet effet comme vous parlez d’ornithologue, il faudrait bien entrainer des pigeons pour venir vous informer qu’à tel endroit il y a un calicot, pour que vous courrez vite l’enlever, que cela ne soit un désagrément pour les maçons qui le verront. Je vous souhaite beaucoup de courage et beaucoup d’astuces pour éradiquer ce fléau.

          • 12
            luciole 28 janvier 2019 à 00:00 / Répondre

            Si pigeons il y a je crois que nous battons allègrement quelques records mais je retiens la proposition de Monsieur et cher frère Diallo en la simplifiant.
            Au lieu de s’en tenir à l’information ces chers pigeons pourraient tout aussi bien recouvrir les dits calicots de leurs déjections,ce qui les changerait des statuts de grands hommeset et par la même(heureuse) occasion de prodiguer ces faveurs aux mécontents qui nous salissent le paysage.

  • 3
    yonnel ghernaouti, YG 27 janvier 2019 à 14:11 / Répondre

    Je « milite » personnellement depuis bientôt 5 ans pour la création d’un observatoire de l’antimaçonnique, comme il en existe pour le judaïsme, le christianisme, l’islamisme, l’homophobie, les LGBT, etc.
    J’en veux pour preuve le peu de poids que nous avons au regard de la non condamnation en appel il y a quelques mois, me semble-t-il, du commerçant de la zone de Châteaugay de Montluçon qui avait affiché : « L’entrée est interdite aux animaux… et aux francs-maçons », révélé par « La Montage », publication du 10.VII.2014, et relayé ici même : https://www.hiram.be/blog/2014/07/11/a-montlucon-un-magasin-interdit-aux-animaux-et-aux-francs-macons/

    • 5
      LIONEL MAINE 27 janvier 2019 à 17:42 / Répondre

      Excellente idée.

    • 7
      lazare-lag 27 janvier 2019 à 18:56 / Répondre

      L’idée ne peut-être que bonne, mais comment la mettre en pratique?
      Un observatoire interobédientiel ou chacun joue sa partition de son côté?
      C’est moins simple qu’il n’y paraît quand on voit l’inertie de nos structures devant ces évènements.
      Si déjà au moins une ou deux obédiences se fendaient d’une lettre ouverte à Vinci autoroutes (au cas présent) je suis sûr que ça ferait déjà bouger les choses.
      Je ne suis pas certain que Vinci apprécierait ce genre de courrier un peu diffusé. A mon sens, il n’y a qu’en les agaçant qu’on les fera bouger.
      Encore faudrait-il que les mammouths maçonniques fassent quelques pas et barissent un peu. A moins que ce soit la période d’hibernation…

  • 2
    Stéphane 27 janvier 2019 à 11:12 / Répondre

    J’ai pris la photo le 30 décembre, la banderole était déjà là

  • 1
    lazare-lag 27 janvier 2019 à 07:19 / Répondre

    « Ces témoignages plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog…. »
    En l’occurrence pas vraiment……
    C’est du même acabit qu’au péage de Poussan près de Sète dans l’Hérault. (décrit ici même il y a quelques semaines). De la fange déposée par des étrons.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor ut libero Aenean adipiscing felis sed venenatis, dapibus leo