Le Blog Maçonnique Hiram.be est en vacances

Rendez-vous le dimanche 18 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important, on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,

et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes vous bien abonné ?)

.

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 12 650 articles y sont stockés !

Humour maçonnique Jissey

L’humour maçonnique est-il une thérapie ?

Par Géplu dans Divers, Humour

Jacques Carletto, dit Jissey, sera à Villefranche sur Saône ce vendredi 1er février, où il présentera à l’invitation de la loge Solidarité Beaujolaise sa planche « L’humour maçonnique est-il une thérapie ? »

Vendredi 1er février à 20h, au temple de la rue François Giraud à Villefranche.
Contact : pierlivet@yahoo.fr

jeudi 31 janvier 2019 3 commentaires
  • 3
    christophe dalsace 31 janvier 2019 à 17:32 / Répondre

    oui mais sans modération !

  • 1
    lazare-lag 31 janvier 2019 à 06:57 / Répondre

    Quand la loge « Solidarité beaujolaise » donne … la primeur à Jissey pour qu’il planche sur « L’humour maçonnique », donne-t-elle aussi … le primeur?
    Ou, autrement dit, l’humour maçonnique est-il une thérapie en tenue, et une « beaujolais-rapie » en salle humide?
    Modeste contribution à vos débats…

    • 2
      LIONEL MAINE 31 janvier 2019 à 10:12 / Répondre

      Pour un monde plus … spiritueux ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
nunc Donec sem, nec libero. Aenean elit. eget venenatis luctus