France Culture 130219

Les francs-maçons dirigent-ils le monde ?

Par Géplu dans Dans la presse

Sur France Culture hier mercredi 13 février, dans la chronique « Idées Claires », un programme hebdomadaire produit par France Culture et France info destiné à lutter contre les désordres de l’information, des fake news aux idées reçues, le journaliste Nicolas Martin s’est posé cette question capitale : Les francs-maçons dirigent-ils le monde ?

Pour le savoir il s’est adressé à Julien Giry, docteur en science politique, chercheur à l’Université de Rennes 1, et spécialiste des théories conspirationnistes. Et l’on est très déçu quand, dès la première question « Les francs-maçons dirigent-ils le monde ? », Julien Giry répond « La réponse est clairement non ».  🙁 …

D’autres questions telles que S’agit-il d’une société secrète ?, Cherchent-ils à influencer le pouvoir ?, Pourquoi les Francs-maçons obsèdent-ils l’extrême droite ?, Les Illuminati ont-ils infiltré la franc-maçonnerie ? lui sont ensuite posées.

A propos des Illuminati, après que Julien Giry ait expliqué que ce n’était plus qu’un mythe, le journaliste relance : « Pourtant certains symboles semblent prouver leur influence ». Et l’universitaire de répondre : « Non, c’est l’inverse. C’est parce que vous croyez déjà qu’il existe ce complot Illuminati que vous allez chercher à en rapporter les preuves dans une sorte de raisonnement conséquentialiste inversé »

Deux versions de l’émission sont disponibles sur la page France Culture. Une vidéo « résumé » de 4 minutes 43, et, tout en bas de page, un bouton pour écouter l’émission entière, qui fait 9 minutes 12. Une version plus longue, évidemment plus riche, et donc plus intéressante.

jeudi 14 février 2019 33 commentaires
  • 32
    joab's 16 février 2019 à 10:40 / Répondre

    Le rapport entre « illuminati » et Franc-maçonnerie se constate par la similitude d’organisation, désignations et quelques objectifs annoncés. Ceci est factuel. Ce qui est tendancieux et totalement faux est d’en tirer conclusion d’influence illuminati sur la FM.
    Par contre, en effet, la structure et l’image de la FM ont été exploités par differentes sectes dont certaines criminelles : voir l’OTS qui fut fondé par des FMs du secteur religio-sectaire.
    Ce qui n’engage en rien la FM, evidemment ! Par contre dénier ces réalités est dangereux, car ne peut qu’alimenter des soupcons de connivence.
    On ne peut miser sur une omerta.

  • 31
    LIONEL MAINE 16 février 2019 à 10:16 / Répondre

    Aussi connu comme le « Nantais Christ »!

  • 8
    briand 15 février 2019 à 00:17 / Répondre

    Luciole Pas moins intéressant que de nous asséner des banalités concernant un ami imaginaire. En quoi serait-ce intéressant de nous asséner un discours en dehors de la réalité ? Je ne paraphraserai pas Audiard, mais je pourrais.

    • 19
      joab's 15 février 2019 à 11:21 / Répondre

      Justement, le FM peut-il fonctionner à des boutades, reparties à la Audiard ? dont la qualité provient d’un talent humoristique.
      J’ai visionné cette émission. En quoi serait-elle « hors-réalité » ?

    • 25
      luciole 15 février 2019 à 14:36 / Répondre

      (post 8)
      Pourrais-je savoir à quoi tu fais allusion Briand ? quel ami imaginaire? pourquoi être insultant?
      Pour toi on ne peut que rester dans la réalité physique?

  • 5
    matt 14 février 2019 à 21:07 / Répondre

    que des FM puissent croire aux illuminatis me paraît vraiment inquiétant…

    • 15
      joab's 15 février 2019 à 10:59 / Répondre

      Ce qui est surtout inquiétant est que des FM acceptent de se laisser « abrutir » par des propagandes de déni de réalité.
      Faut-il préciser que la FM n’est pas affaire de « croyance » ? Etonnant d’avoir à rappeller cela !

  • 2
    joab's 14 février 2019 à 17:41 / Répondre

    Il me semble que sur ces questions, nous devrions réagir selon nos principes maçonniques … et non une langue de bois profane qui ne convainc personne.
    Je m’explique, au risque de froisser :
    – La FM nous appelle a « vaincre nos passions » donc tout ce qui est de l’ordre passionnel de l’appartenance, que ce soit à la FM ou pire à une obedience mais aussi à un rite ou une loge ou une region sont à bannir.
    – La question « La FM est-elle une secte » ne peut être balayée par une boutade. (C’est ainsi justement dans les sectes). Ceci merite d’être considéré au regard des criteres sectaires donné par les organismes de lutte contre les sectes (exterieurs donc à la FM) et c’est sur la base de ces critères en les confrontant à nos pratiques qu’on peut conclure. Et admettons que certains groupes maçonniques, justement frolent certains critères. Ce qui devrait nous alarmer !
    – On ne peut nier « les illuminati » ! le faire serait nous discrediter. Mais contester tout lien de dépendance avec eux. Et justement repondre sereinement aux ressemblances de certains symbôles …
    – Nier que nous ayons une influence politique directe et indirecte ne peut là aussi qu’attiser les doutes. Assumons ! OUI, nous souhaitons influer pour les valeurs de « liberté, égalité, fraternité » inscrites, y compris chez Anderson dans nos principes. Lorsque des obediences plutôt côté bigot pretendent hypocritement ne pas faire de politique, chacun peut facilement constater la fausseté de l’affirmation … et cette hypocrisie ne peut qu’alimenter des soupcons !

    • 3
      Géplu 14 février 2019 à 18:18 / Répondre

      Peux-tu expliciter la phrase « on ne peut nier les illuminati ».
      Que veux-tu dire ?

      • 12
        joab's 15 février 2019 à 10:42 / Répondre

        C’est ta question qui me paraît etrange ! Contestes-tu l’existence de la société « Illuminés de Bavière » ? : https://fr.wikipedia.org/wiki/Illumin%C3%A9s_de_Bavi%C3%A8re

        • 13
          Géplu 15 février 2019 à 10:56 / Répondre

          Ce que je conteste, c’est que tu en parles comme s’ils existaient toujours !…
          Oui, je conteste « l’existence » des Illuminés de Bavière aujourd’hui. Cette petite société locale n’a eu qu’une existence éphémère d’une dizaine d’année, et sans grand rayonnement, à la fin du XVIIIe siècle.

          • 16
            joab's 15 février 2019 à 11:07 / Répondre

            Etonnant tout de même … tu discutes une intention imaginaire que tu me prêtes. Peut-on sortir de ce genre de discussion sterile ?
            Donc les « illuminati » ont existé. Il suffit d’une seconde de lecture pour constater qu’ils apparaissent APRES la FM. Ils n’ont donc pu influencer la FM ! Ce qui me semble pervers est de nier, dissimuler leur existence.
            Existe-t-il aujourd’hui des organisations se réclamant des « illuminati » ? Je n’en sais rien ! Comment peux-tu affirmer une « inexistence » ? Il me semble que nous devons être rigoureux et non « militants ».

            • 21
              Géplu 15 février 2019 à 12:37 /

              Tu m’inquiètes, Joab’s…
              Ai-je nié quoi que ce soit ? J’ai juste remis les Illuminati à leur juste place. Une petite parenthèse parallèle à la franc-maçonnerie à la fin du XVIIIe siècle. Rien de plus, rien de moins.
              Ce que j’affirme c’est que ces Illuminati du XVIIIe siècle n’existent plus.
              Maintenant, que des illuminés se prennent pour des Illuminati ou des extra-terrestres, c’est hélas effectivement tristement probable… 🙁

            • 22
              joab's 15 février 2019 à 12:43 /

              tu m’inquietes geplu … Car on est d’accord sur la partie factuelle ! est-il utile de discuter sur des intentions prêtées ? (ca vaut pour moi aussi)

          • 17
            briand 15 février 2019 à 11:07 / Répondre

            C’est bien, ça a le mérite de faire tomber certains masques qui décorent cette toile. C’est sidérant de constater le nombre d’allumés qui prétendent détenir la vérité depuis qu’ils portent gants et tablier. Ce dernier auquel tu réponds, en est un exemple parfait. Entre les Gadlutistes qui s’octroient le titre de détenteurs définitifs de la vraie maçonnerie de l’univers intersidéral, et les adorateurs de l’oignon, il serait bien de faire le ménage. Mais bon… Après tout, il vaut peut-être mieux lire ça que d’être aveugle…

            • 23
              joab's 15 février 2019 à 12:48 /

              Oui, nous devons constater la contre-maçonnerie issue de ces pretentions de « vérité » absolue provenant d’ideologies décrétées « régularité » là aussi décrétées absolues qui aboutissent à considérer des FM non frequentables en tenue.
              Oui ces ideologies obedentielles sont construites en cultivant crédulité et soumission, esprit gregaire agressif.

          • 29
            jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 15 février 2019 à 23:17 / Répondre

            je les ai rencontrés en 1984,et heureusement qu’ils sont là,(sinon,PERSONNE ne serait plus là pour en parler).Vous devriez les connaître pourtant….On les appelle « les frères du soleil »J’ignore s’ils ont encore un rapport avec la Bavière,mais avec NOTRE futur,SUREMENT

            • 30
              Géplu 15 février 2019 à 23:59 /

              A part le roman de Hermann Hesse, je ne connais pas de « frères du soleil ». C’est qui ces « ils » ?…, et quel rapport avec le sujet, la franc-maçonnerie ? 🙂

            • 33
              luciole 16 février 2019 à 10:47 /

              Toujours les majuscules Jacqueline!
              Les « Frères d’Héliopolis » dont parle même Fulcanelli sont du domaine de l’Alchimie et désigne les adeptes de cet Art.Personnages de roman et fonctionnant théoriquement uniquement par écrits ils rejoignent indirectement les Rose-Croix dans l’imaginaire collectif.

              Que des personnages se réclament de ces appelations n’est pas nouveau. Il y a par exemple des dizaines de groupes se disant « Templiers ».

              Que ne ferait-on pas pour une appelation prestigieuse,éventuellement belle cape et bague assortie.

    • 4
      luciole 14 février 2019 à 18:46 / Répondre

      On croirait entendre un curé de cmpagne du début du 20e siècle. »appartenance que ce soit à la FM ou pire à une obédience » quelle horreur! »la FM est elle une secte? » personne de sérieux ne l’a prétendu et surtout aucun organisme officiel. »..frolent certains critères » esl malveillant,équivoque,de façon à installer le doute.

      « On ne peut nier les Illuminati » ceux du 18e siècle non, mais ils ont duré 10 ans et n’ont plus ressurgi comme organisation que dans des romans et des films.

      Qu’un homme qui se prétend FM tienne de tels propos est en effet inquiétant.

      Plus besoin d’ennemis extérieurs nous avons ce qu’il faut « at home ».!

      • 14
        joab's 15 février 2019 à 10:57 / Répondre

        C’est justement ce genre d’offuscation facile et sans le moindre argument, consytruit sur des slogans plus qu’un examen tranquille et serein qui ne peut qu’alimenter des dotes ! Toutes les sectes reconnues comme telles agissent ainsi.
        Dans un monde serieux, on ne fonctionne pas par offuscations … a la question « la FM serait-elle une secte ? » on confronte les carateristiques de la FM avec les critères donnés pour les organisations sectaires. Et c’est le resultat de cette confrontation qui permet de conclure, pas les clameurs des membres. Pour amender mon propos un peu lapidaire(à me relire) sur l’ « appartenance » ou pire « allégeance » chez certains. mMa critique n’est pas sur le fait d’adhérer à une organisation maçonnique ni de pratiquer un rite, mais au fait que cette appartenance profane devienne un caractère prépondérant aux valeurs maconniques. C’est toute cette derive contre-maçonnique que je denonce depuis longtemps des obediences qui bafouent les principes fondamentaux de la reconnaissance maçonnique en y substituant des règles profanes. Mais ceci nous eloigne du sujet … et je sais declenche des fureurs insultantes chez les « allégés » (pardon du sarcasme)…
        En effet, à mon sens, le FM examine des faits aulieu de les fuir pour des motifs partisans. Il est clair que pour des adeptes d’allégeance (à un ultime lien avec Dieu) ma franchise est innaceptable … d’où je comprend ta reaction.
        On a encore là une clameur, non seulement désobligeante (pas grave, j’ai l’habitude) mais revelatrice de la dérive que je mentionne … on « démaconnise » sans le moindre argument, au gré de la colère d’être contrarié dans une pulsion partisanne.

    • 18
      joab's 15 février 2019 à 11:11 / Répondre

      En me relisant, je reconnais que mon propos du premier point ne reflète pas ce que j’ai voulu dire … dslé. Ce que je voulais dire visait toute approche passsionnelle des questions d’appartenance et non l’appartenance dans l’absolu. Je comprend que c’ait pu choquer.

  • 1
    Jacques RUBIN 14 février 2019 à 11:50 / Répondre

    Je crois que l’universitaire en question a tout simplement fait preuve de… lucidité. Nous sommes en 2019, sous la V ème République et non sous la III ème République . C’est un constat irréfutable : les FM travaillent sur le principe du Grand Architecte de l’univers et …pas plus. La politique, c’est aux politiciens de d’en occuper

    • 6
      briand 14 février 2019 à 21:42 / Répondre

      TU travailles au Gars De Lu… Pas moi.

      • 7
        luciole 14 février 2019 à 23:56 / Répondre

        et en quoi c’est censé nous interesser?

      • 9
        LIONEL MAINE 15 février 2019 à 09:33 / Répondre

        Qui est ce « Gars de LU » ?
        Un nantais ?

        • 10
          Stef 15 février 2019 à 10:07 / Répondre

          c’est petit…

        • 11
          briand 15 février 2019 à 10:36 / Répondre

          Oui, d’ailleurs, complètement beurré ! 🙂

        • 28
          lazare-lag 15 février 2019 à 19:00 / Répondre

          On dit même qu’il s’appelait Lefèvre et qu’il aimait se rendre utile

    • 20
      joab's 15 février 2019 à 11:27 / Répondre

      C’est bien ce qui est desastreux pour la FM : se focaliser sur des questions périphériques et partisannes(GADLU) plutôt que sur ce qui est le « tronc » de la FM Universelle. Ce qui laisse à penser que justement dans certaines branches FM on s’est laissé distraire par des verroteries genre « régularité » … inquiétant !
      Cette semaine, nous avons eu une tenue avec des membres de la GLNF, de la GLAMF, du GODF et autres et nous constatons que l’on peut « ranimer la flamme » du travail maçonnique, au delà des puerilités obedentielles.

      • 24
        briand 15 février 2019 à 12:58 / Répondre

        Cher JOAB’S Etant un petit peu connaisseur de la maçonnerie américaine, j’ai beaucoup de mal à employer le terme d’universalisme, quand un pays pratique la séparation raciale. D’autant plus quand la FM blanche refuse la reconnaissance de la maçonnerie Prince-Hall en 2019 dans 9 états américains (du sud évidemment). Pour ma part, et la différence est que je ne parle qu’en mon nom, et je n’invoque rien ni personne, je ne peux pas me contenter d’une maçonnerie purement symbolique, voir symbolâtre. La maçonnerie doit rester en prise avec la cité.

        • 26
          joab's 15 février 2019 à 15:50 / Répondre

          Tu as tout à fait raison de mentionner celà. Rappellons toutefois qu’au 18e siecle la FM acceptait fort bien l’esclavage et qu’au 21e siecle une certaine FM d’Europe pratique un odieux sexisme tout se trouvant des « bons » pretextes à le faire. sans parler de bigotteries extrêmes completement déplacées.
          Ce n’est donc jamais gagné ce combat pour l’universalisme. Ainsi un FM, un initié, qu’il soit sexiste bigot comme à la GLNF ou raciste homophobe comme dns certinses loges americaines reste mon Frère en FM. ET il est de notre DEVOIR de rappeller cette fraternité universelle, même si des organisations maçonniques s’acharnent à la detruire au profit d’un sectarisme profane.

          • 27
            briand 15 février 2019 à 16:10 / Répondre

            Vaste programme programme en effet. Le contrebassiste de jazz Milt Hinton, dans ses mémoires, disait avec amertume, qu’il avait lui aussi du mal avec cette notion d’universalisme, vu qu’il maçonnait à Prince-Hall. Long sera le chemin…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
facilisis sed neque. mattis Donec et, diam justo ante. dictum odio risus.