la GLFF

La GLFF s’associe sans réserve au rassemblement du 19 février

Par Géplu dans Divers

.
Grande Loge Féminine de France et antisémitisme

Paris, le 18 février 2019

La Grande Loge Féminine de France s’associe sans réserve à la marche contre l’antisémitisme qui se déroulera demain place de la République à Paris.

Cette initiative est totalement conforme aux valeurs défendues dans sa déclaration de principe qui stipule notamment : « La Grande Loge Féminine de France proclame sa fidélité à la Patrie, ainsi que son indéfectible attachement aux principes de Liberté, de Tolérance, de Laïcité, de Respect des autres et de soi-même. Elle proclame en outre son refus de toute discrimination, haine, violence, contre une personne ou un groupe de personnes en prétextant de leur origine, de leur appartenance à une ethnie, à une religion déterminée. »

Chacune des membres de la Grande Loge Féminine de France adhère sans restriction à cette déclaration de principe.

lundi 18 février 2019 2 commentaires
  • 1
    Anwen 19 février 2019 à 09:42 / Répondre

    À qui profite (toujours) le crime ?
    Les « harodim » modernes criant à l’antisémitisme à tout bout de champs, ressemblent étrangement à ceux qui, éternels opportunistes, après être passés au néochristianisme dans les premiers siècles de notre ère, virent des hérétiques partout, surtout chez ceux qui, Lumière immortelle, contrariaient systématiquement leurs desseins malveillants.
    Cela semble être toujours le cas aujourd’hui.
    Rappelons qu’au temps des premiers lévites, les Harodim sont des sortes de policiers (on dira des Prévôts), et investis du droit de traîner devant le Juge ceux qu’ils voulaient.
    Harodim est un pluriel. Au singulier, nous retrouvons ce mot dans les langues occidentales, c’est Haro, que les Dictionnaires définissent comme un terme de pratique dont on se servait pour faire arrêt sur quelqu’un ou sur quelque chose et pour procéder sur le champ devant le juge.
    Aussi, n’est-elle pas venue l’heure de tout dire ?

    • 2
      Louis Jouvet 19 février 2019 à 14:49 / Répondre

      Dites toujours, personne ne vous en empêche, je suis tout ouïe pour ma part, je vous écoute.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Donec accumsan pulvinar venenatis Sed felis Lorem elementum