Eric Saunier, lors du colloque Etienne Morin du GCRE en octobre 2017

Les francs-maçons et la Révolution

Par Géplu dans Divers

Dans le cadre de l’émission Divers aspects de la pensée contemporaine, Daniel Morfouace recevra Eric Saunier sur France Culture ce dimanche 3 mars de 9h40 à 10h. Ils discuteront du thème Les francs-maçons et la Révolution.

Eric Saunier, directeur de l’IDERM, considère qu’il faut remonter à 1989 et au bicentenaire pour comprendre les nouveaux travaux sur ce thème notamment grâce à des sources nouvelles : archives russes et province.

Les travaux sur la province notamment Bordeaux et la Normandie éclairent la période d’une façon nouvelle. La maçonnerie ne s’est pas si mal portée sous la terreur et le Directoire. De même la maçonnerie n’a pas été complètement inféodée à l’empereur et au pouvoir. Une certaine liberté de penser et de critique s’y exprimait.

Eric Saunier s’était déjà entretenu avec Daniel Morfouace dans la même émission le dimanche 3 juin 2018, sur le thème La franc-maçonnerie de l’exil.

L’émission peut être écoutée sur le site de France Culture durant la semaine qui suit sa diffusion à la radio puis sur le site du GODF.

samedi 02 mars 2019 1 commentaire
  • 1
    Bordes 17 août 2019 à 14:36 / Répondre

    Bonjour,
    Connaissant la valeur des études menées par Eric Saunier, je m’étonne qu’il ait pu écrire dans sa critique du livre de Fançois Lazbbé, « Le message maçonnique au XVIIIe siècle », Dervy, 2006, critique parue dans les « Annales de la Révolution Française » que :

    1 – Anderson était un pasteur unitarien alors qu’il a écrit « Unity in trinity and Trinity in Unity, Shewing Against Idolaters, moderns Jews, and Anti-trinitarians, How the Unity of God is evinc’d, with an Account of Polyteisme Ancient and Modern, » Londres 1733.

    2 – Que Ramsay était le neveu de Fénelon…..

    Voilà deux nouveauté assez surprenantes, pouvez-vous lui poser la question ,
    Merci

    Richard Bordes
    O.°. de Périgueux

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
at Nullam risus. justo Aliquam Curabitur sit ut dapibus