La solidarite Poitiers

La Loge « La Solidarité » de Poitiers

Par Géplu dans Dans la presse

Merci à Stéphane de nous avoir envoyé cette photo d’une page du quotidien « Centre Presse » de ce jeudi 21 mars consacrée à un article sur la franc-maçonnerie à Poitiers en 1919. On peut notamment y lire :

En 1919, il existe cinq loges maçonniques dans le département de la Vienne : « La Solidarité » à Poitiers (1896) et « Les Pionniers de l’Avenir » à Loudun (1907) relevant de la Grande Loge de France ; « La Solidarité sociale » à Neuville (1895), « L’Avenir » à Châtellerault (1895) et « L’Avant-Garde du Poitou » à Poitiers (1909) pour le Grand Orient de France. Le temple maçonnique à Poitiers, est situé rue du Trottoir, à côté de la place de la Liberté. Il appartient à la loge « La Solidarité », mais celle-ci, œcuménique, accueille « L’Avant-Garde ».

Le journal L’Avenir de la Vienne du 20 mars 1919, radical et proche de la franc-maçonnerie, annonce pour le samedi 22, à 20 h 30, la tenue au temple de Poitiers, d’une réunion qui est présidée par le vénérable Alexandre Lemoine, architecte-entrepreneur. Avec l’ordre du jour détaillé.
Questions à l’étude :
1° dans l’ordre maçonnique : le recrutement.
2° dans l’ordre politique : la réforme de l’enseignement.
3° dans l’ordre économique, la réorganisation d’après-guerre.

vendredi 22 mars 2019 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Donec ut lectus sem, amet, Phasellus leo.