LE BRAS Freres

La photo maçonnique du dimanche 21 avril 2019

Par Géplu dans Photos

Une photo que nous a envoyé Lionel. Rien de bien extraordinaire dans ce logo d’entreprise où le compas voisine avec d’autres outils du métier. Aucun rapport avec la franc-maçonnerie ou le compagnonnage. Mais là où ce devient intéressant, c’est que l’entreprise Lebras est celle qui était chargée de poser l’échafaudage autour de la flèche de la Cathédrale Notre Dame, et que c’est ce chantier qui pour beaucoup est fortement suspecté d’être la cause (toujours accidentelle à aujourd’hui) de l’incendie de la Cathédrale.

Comme le dit Lionel, nos amis conspirationnistes vont s’en donner à cœur joie !!! 

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 21 avril 2019 90 commentaires
  • 82
    Géplu 2 mai 2019 à 13:36 / Répondre
  • 79
    Wolfgang 1 mai 2019 à 20:48 / Répondre

    J’ai lu plusieurs commentaires venant d’Experts et même du précédent Architecte en Chef de Notre Dame de Paris Monsieur Benjamin MOUTON, qui n’a rien d’un complotiste bien au contraire.
    https://youtu.be/-i3ftb_u_O8?t=228
    Il est intéressant d’écouter tout ce qu’il dit avec beaucoup d’attention, il fait partie des gens qui connaissent le mieux et avec une grande expertise Notre Dame !
    Je souhaite que les enquêteurs dépêchés sur ce sinistre aient les coudées franches et qu’ils pourront tirer toutes les conclusions les plus justes en toute franchise et en toute honnêteté, sans complotisme.
    Par ailleurs, je reviens sur un propos de M. Castaner qui affirme que « Notre Dame n’est pas une Cathédrale mais un commun ». Quand il dit cela, il insulte la mémoire des Compagnons et des Maçons qui ont travaillé sur cet édifice pendant des siècles et même parfois qui y ont laissé leur vie avec la foi qui habitait les Français à cette époque. Je pense que ce Monsieur qui a passé son bac très en retard, a du faire l’impasse sur l’histoire de France, sa culture, et ses racines. Il serait bon qu’il s’y penche un peu !
    Il aura alors l’air un peu plus cultivé…

    • 80
      Désap. 2 mai 2019 à 00:28 / Répondre

      Rien de précis et peu de choses à prendre en considération dans les propos très prudents de Mr. Mouton. C’est bien normal, il s’exprime le lendemain de l’incendie, période à laquelle aucune investigation n’avait encore démarré.
      Castaner, Castaner … il s’agit bien de celui qui, aujourd’hui encore, a gazé le cortège très discipliné, comme c’est d’usage, de la CGT et éborgné un énième manifestant, une jeune femme en l’occurrence ? Qu’attendre de ce type ? Son éviction, à part ça …

    • 81
      joab's 2 mai 2019 à 12:34 / Répondre

      Il y a un débat fort interessant autour de quoi faire après l’incendie et il est sain que de thèses s’affrontent sur cette quetion. Helas, comme on le constate on sombre vite dans de la politicaille où ND devient un pretexte à pousser une certaine politique. Comme on le constate, nous voyons arriver une propagande de l’E-D ou EG comme quoi Castaner serait pris d’envies subites de gazer, mutiler, éborgner … C’est dire jusqu’où nous sombrons dans l’absurde. Venant de quelqu’un qui veut assassiner 10 000 fichés S, rien d’étonnant …
      Je ne sais pas ce que Castaner signifiait par « un commun » … toujours est-il que ND a largement dépassé un rôle de lieu de culte catholique, à supposer que c’etait d’ailleurs sa vocation initiale..
      Donc oui, un patrimoine commun de la Nation, de l’Europe, de l’humanité.
      De même la cathédrale s’inscrivait dans son epoque lors de sa construction.
      Et examiner les projets sous cet angle ne me semble pas idiot, en tout cas bien plus consensuel et fraternel.
      Au lieu de fustiger des opinions, n’est-il pas plus sain d’ecouter, partager ?

      • 83
        Désap. 2 mai 2019 à 13:57 / Répondre

        Non, pas 10 000 comme tu le prétends de la manière la plus exécrable, seulement l’élimination de ceux convaincus d’être aux ordres des commanditaires d’attentats avant qu’ils ne les commettent, c’est à dire aux ordres et exécutants les objectifs sanguinaires de Daesh.
        Comme le fût ordonné par J. Chirac aux services concernés, d’éliminer les membres du GIA algérien présents en France en 1995 à l’époque des attentats de Paris, je précise que ceci est officiel. Je ne te donne pas le nombre (important) par crainte pour ton sommeil.
        Aux innocents les mains pleines, mon cher Joab’s, continue de vivre dans ton monde de bisounours, totalement inconscient de ce qu’impliquent la sécurité d’un pays comme la France et de la nature de certaines missions indispensables à la satisfaction de l’objectif de sécurité.
        Toi philosophe de blog, moi officier de Marine.

        • 84
          joab's 2 mai 2019 à 14:10 / Répondre

          Donc, tu ne veux assassiner qu’une partie des fichés S … on est rassurés ! Qui aurait pensé qu’on puisse lire çà sur un forum maçonnique ?

          • 85
            Désap. 2 mai 2019 à 15:36 / Répondre

            gnagnagna, hou hou hou, gnagnagna, vous avez raison Grand Maitre.

        • 86
          lazare-lag 2 mai 2019 à 15:49 / Répondre

          Tu t’en sors bien, Joab’s, car vu la toute dernière phrase de Désap dans son message 83, il aurait pu te décocher, en pensant « à un Taxi pour Tobrouk »:
          « Un intellectuel assis va moins loin qu’une brute qui marche ».
          (D’autant que Ventura est marsouin dans ce film, si je ne m’abuse).
          Mais à l’un, comme l’autre MMTTCCFF Joab’s et Désap, je tiens à préciser: ceci est de l’Humour!!!
          Nous répétons pour nos chers auditeurs: ceci est de l’Humour!!!
          (mais je ne suis pas sûr que la liaison soit bonne…)

          • 87
            Désap. 2 mai 2019 à 17:07 / Répondre

            C’est rigolo, avec moi Joab’s hésite entre extrême droite et extrême gauche, il ne sait pas, il se questionne, ça le turlupine, il ne sait pas que Mitterrand envoyait les paras contre le FLN en 54, bref le Grand Maitre s’interroge 🙂 🙂

          • 88
            joab's 2 mai 2019 à 17:42 / Répondre

            Oui, bien sûr, il faut rigoler … Cependant nous sommes face à des propos très graves : des appels à assassinat d’habitants de notre pays, sur la base d’une simple surveillance.
            Alors, bien sûr à d’autres epoques sinistres de notre histoire, nous avons vécu celà, mais venant de FM revendiqué comme tel, c’est gravement choquant. Je veux bien en rigoler, mais ca m’attriste tout de même que notre FM se montre complaisante à de telles horreurs.

            • 89
              Désap. 2 mai 2019 à 18:33 /

              88 – Des habitants de notre pays ? des types convaincus d’être des suppôts de Daesh prêts à commettre des attentats, « des habitants de notre pays » ? Mais c’est toi qui est criminel là. Tu risques la peau de nos concitoyens parce que tu as une vision complètement théorique, partielle et naïve des chose, toi ? C’est dingue de lire un truc pareil.

            • 90
              lazare-lag 2 mai 2019 à 19:02 /

              J’abandonne l’humour un instant (pourtant il permet d’adoucir les moeurs entre nous, ne l’oublions pas).
              Et j’abandonne même la question de fond (FM revendiqué et, pour reprendre ton terme, « appel à assassinat »), question sur laquelle je ne veux surtout pas me laisser entraîner ici, en public, sur ces colonnes: terrain bien trop glissant pour être sereinement traité dans ces conditions de dialogue.
              Je poserai simplement une question, mais « à l’envers »:
              Doit-on révoquer de nos obédiences tous les FF:. dont on pourrait supposer que, par leurs professions, ils auraient pu faillir au vu de tes critères?
              Dehors les policiers?
              Dehors les gendarmes?
              Dehors les militaires?
              Dehors les anciens de la D.G.S.E.? Et d’autres services comparables?
              (parenthèse souriante: question à poser à Alain Juillet, par exemple, et au hasard…, et si nécessaire, je reviendrai expliquer cette allusion, si non comprise)
              Et, poussant la logique maçonnique jusqu’au bout, doit-on encore considérer comme maçonnique les fameuses loges militaires de l’époque napoléonienne, voire de bien plus récentes?
              C’est une simple question, mais si on s’engouffre dans un raisonnement, encore faut-il le mener jusqu’au bout, jusqu’à ces dernières conséquences.

  • 78
    Fraser21 1 mai 2019 à 15:00 / Répondre

    Rarement une simple photo aura fait couler autant d’encre…
    Frat:.
    Alexandre

  • 65
    Joël 24 avril 2019 à 22:28 / Répondre

    Juste retour des choses : l’église a pressuré les pauvres pour construire Notre-Dame, c’est désormais au clergé ou au Vatican à payer les pots cassés.
    https://www.marianne.net/societe/notre-dame-des-cloches-sauvages-et-electrifiees-l-origine-de-l-incendie

  • 40
    joab's 22 avril 2019 à 19:19 / Répondre

    Ce sujet, a priori bien innocent sur un logo d’entreprise dérive sur toute autre chose :
    – Il est clair qu’une frange de la population a besoin de « voir des attentats » de préférence « islamistes » pour alimenter une ideologie « désignant l’ennemi » : les musulmans aujourd’hui, comme les juifs autrefois.
    – Il faut pour celà une forte charge émotionnelle. C’est le cas avec l’incendie de ND.
    – D’où cette tentation de canaliser cette émotion vers des haines contre l' »ennemi désigné ».
    – Manifestement, aucune revendication islamiste pour le dit incendie, ni aucun indice en faveur d’une telle hypothèse, alors que ce serait un beau fleuron à leur palmarès.
    Reste à savoir si un incendiaire aurait pu agir … a defaut de preuve ou indice en ce sens, c’est evidemment la piste accidentelle qui est privilégiée.
    Reste donc à laisser des insinuations, rumeurs diffuses soit disant cover-ip des autorités.
    Tout celà est bien déplorable.
    Et si loin de cet elan maçonnique que nous devons avoir à « reconstruire le temple ».

    • 41
      Michel 22 avril 2019 à 20:36 / Répondre

      Bonjour

      Je comprends les atermoiements que vous éprouvez , sur les dérives du sujet initial.
      Mais quand « Gèplu » dans son résumé de la photo dit:
      « Comme le dit Lionel, nos amis conspirationnistes vont s’en donner à cœur joie !!!  »
      Il avait ouvert lui même ,le tonneau des Danaïdes, sur un sujet d’actualité qui est trop récent.

      Cordialement
      Michel

    • 52
      Wolfgang 23 avril 2019 à 18:36 / Répondre

      Mon cher JOAB’S Faire un amalgame entre les Juifs en 40 et les Musulmans aujourd’hui me semble vraiment très osé. En effet les Juifs que je sache ne pratiquaient pas le terrorisme et ne tuaient pas par centaines des innocents qui ne partageaient pas leur religion ou leur doctrine politique « la Charia » comme on peut le voir aujourd’hui comme au Sri Lanka avec plus de 250 morts.
      Alors je t’en prie fais attention à ce que tu écris.
      Par ailleurs vu le nombre d’événements catastrophiques qui se succèdent aujourd’hui, il n’est pas interdit de se poser des questions. Celui qui ne le fait pas fait preuve d’un très grand angélisme digne d’un Panglos.
      Montrer du doigt celui qui se pose cette question n’est certainement pas raisonnable, c’est même de l’inconscience. Pour l’instant bien fort est celui qui peut avoir des preuves d’un acte criminel ou autre, juste après l’incendie qui en a surement détruit un grand nombre.
      Il faut à présent attendre les résultats de l’enquête puis nous verrons bien s’il s’agit d’un accident ou d’autre chose.

      • 54
        Géplu 23 avril 2019 à 19:48 / Répondre

        Wolfgang : Joab’s a écrit « Il est clair qu’une frange de la population a besoin de « voir des attentats » de préférence « islamistes » pour alimenter une idéologie « désignant l’ennemi » : les musulmans aujourd’hui, comme les juifs autrefois. »
        Sa phrase ne fait pas un amalgame entre les terrorismes, mais au contraire entre les victimes d’une idéologie les accusant. Exactement l’inverse de l’amalgame que tu fais toi en assimilant l’ensemble des musulmans au terrorisme pratiqué par une infime partie d’entre eux.
        .
        Quant à « se poser des questions … vu le nombre d’événements catastrophiques qui se succèdent aujourd’hui » en déclarant juste après « bien fort est celui qui peut avoir des preuves d’un acte criminel ou autre, juste après l’incendie qui en a surement détruit un grand nombre », on voit tes doutes… 🙂

        • 57
          Désap. 24 avril 2019 à 10:32 / Répondre

          Certes.
          Cependant, au moment des attentats, on aurait apprécié de grandes manifestations des musulmans d’Europe au slogan déclamé haut et fort : « pas en notre nom » comme, par exemple, n’ont pas hésité à le faire les Anglais lors de la deuxième guerre du golf.
          Or rien de significatif, sauf les condamnations de quelques personnes courageuses qui se comptent sur les doigts d’une main, comme l’excellente Sophia Aram.
          On est pour le moins peu exigeant à l’égard des musulmans européens qui, dans leur grande majorité, n’expriment aucune critique vis à vis du Salafisme et du Wahhabisme, ni plus ni moins philosophies du terrorisme ; pour info, le voile qui couvre un nombre de plus en plus important de musulmanes n’est pas une prescription du Coran, mais une injonction de ces théologies abjectes.
          Il est permis, selon moi, non de faire des amalgames ineptes, d’être tout de même sur la réserve et passablement déçu d’une telle inertie.
          Prudence, mère de toutes les vertus.

        • 69
          joab's 25 avril 2019 à 10:11 / Répondre

          Si Desap decrete « c’est clair » … il n’y aurait donc plus rien à dire, juste gober.
          En l’occurence, je pointe une METHODE, dite du bouc-émissaire, consistant à désigner un ennemi pour exciter des haines.
          Bien sûr ceux qui excitent à la haine des musulmans sont persuadés de leur légitimité, comme les nazis l’étaient eux aussi à exciter contre les juifs.
          idem pour ceux qui preconisent l’assassinat des fichiers S … j’ai lu çà sur un forum maçonnique venat qui tu sais !
          Aller soupeser les sordides pretextes à ces dérives haineuses, de même que leur mobile annoncé ou caché est un sujet sans fin !
          On peut attendre d’un FM, me semble-t-il qu’il condamne ces methodes repugnantes, d’où qu’ellles viennet, qui qu’elles ciblent, quelques soient les prétextes.

          • 70
            yasfaloth 25 avril 2019 à 11:17 / Répondre

            Il y a les FM « livresques » et qui en sont restés au stade « charnel », et puis il y a ceux qui vivent et pratiquent la FM en loge en tant que voie spirituelle permettant de s’améliorer et, par influence, d’améliorer la société.
            .
            On reconnait en général ces derniers parce qu’ils évitent l’invective, pratiquent la tolérance, contrôlent leur vocabulaire et leurs affects, et évitent d’une manière générale tout ce qui peut diviser tout en restant lucides et entiers.

            • 71
              joab's 25 avril 2019 à 16:19 /

              On rencontre en effet, en FM, comme dehors, des hommes(sans préjuger du sexe) pontifiants, toisant leurs « frères » et les profanes depuis des pretextes futiles de « régularité » ou autres, capables de « langue de bois », de jeu de division de ce que la FM unit.
              Ce qui est interessant est de savoir dépasser des contrariétés profanes (comme le sont les obediences) pour savoir apprécier l’ « autre » ponctuellement, circonstancielelment hors de toute alliance, complaisance.
              Les FM doivent se dire des choses, y compris desagreables et en recevoir !

            • 72
              Joël 25 avril 2019 à 20:31 /

              En résumé, il y a les gens bien éduqués et les malotrus. Nul besoin d’être FM pour cela. Il suffit de voir une salle humide où certains bousculent, jouent du coude pour passer en premier et d’autres qui respectent les règles de la politesse. On ne voit pas très bien comment la FM rectifierait la mauvaise éducation d’un quinqua. A cet âge, on ne change plus au niveau comportemental.

            • 74
              Désap. 26 avril 2019 à 09:56 /

              70 – La prochaine fois que tu pratiques la stigmatisation et l’invective, cher Yasfaloth, je me permettrai de te rappeler ta leçon numéro 70.

          • 73
            Désap. 26 avril 2019 à 07:47 / Répondre

            100% des auteurs des attentats étaient fichés S,
            aucun respect ni regret en ce qui me concerne.
            Pour ta philosophie compassionnelle, j’ai les coordonnées des rescapés et des familles de victimes.
            Et pour rester dans ta métaphore nazie, c’était inacceptable de tuer des soldats allemands à Paris, qui ne faisaient de mal à personne, n’est-ce pas Joab’s.

            • 75
              joab's 26 avril 2019 à 10:17 /

              @desap 73,C’est bien de reconnaître devant tous que ton desir de « l’assassinat des fichés S ». Ca situe le propos.

            • 76
              Désap. 26 avril 2019 à 11:39 /

              75 – je garde toujours à l’esprit Israël régulièrement condamnée par la majorité de la « communauté internationale » (je pouffe) et qui s’en moque éperdument

            • 77
              joab's 26 avril 2019 à 12:19 /

              @desap76… te voila te comparer à Israel ?

      • 55
        joab's 24 avril 2019 à 09:52 / Répondre

        En complément de ce que déclare geplu qui a bien compris :
        Dans ces actions exterminatrices, il s’agit de considérer la similitude du fonctionnement :
        Un « groupe » veut prendre ou renforcer son pouvoir. Honnêtement, il lui faudrait préparer et exposer un programme meileur et tenter de convaincre une majorité de le soutenir.
        Mais il est une autre tactique, hélas efficace : « désigner un ennemi » qui serait responsable de difficultés. Ainsi les nazis designaient les juifs comme responsables de la ruine de l’Allemagne, comme le seraient « les musulmans » des attentats.
        La question du bien-fondé est finalment secondaire.
        Il s’agit evidemment de tactiques lâches et irresponsables.
        Dans la même veine, on se pare d’un statut de victime d’ « interdit de questions » … totalement imaginaire !
        Personne n’a « exclu » quelque hypothèse que ce soit ! Simplement, en premiere analyse, au regard des faits connus, comme dans tous les evenements de ce type, une piste est « privilégiée » ..
        Il est évident qu’une autre piste, y compris sans le moindre indice en faveur, est privilégiée par ceux qui voudraient exploiter cette émotion.

        • 58
          Wolfgang 24 avril 2019 à 15:41 / Répondre

          Je trouve que comparer les Juifs qui ont été victimes d’un génocide et six millions de morts au bas mot alors que les extrémistes juifs n’étaient pas les auteurs d’attentats et les Musulmans qui n’ont fort heureusement pas subi le même sort est un peu court. Par ailleurs, il n’est pas question de tirer des conclusions hâtives concernant l’incendie de Notre Dame mais d’attendre sereinement les résultats des enquêtes qui sont en cours. Toutes les pistes doivent être explorées et prises en compte avec la plus grande honnêteté, si non l’enquête sera forcement contestée. Soyons raisonnables, pas de complotisme ni dans ni sens ni dans l’autre. Je pense qu’il est totalement inutile de continuer à palabrer sur un sujet que nous ne connaissons pas. Attendons tout simplement les résultats de l’enquête. Ca sera la meilleurs des manières de ne pas exploiter les émotions.
          Le mot Prudence n’est il pas enseigné à l’A ? Alors soyons Prudent !

          • 63
            joab's 24 avril 2019 à 19:33 / Répondre

            Combien de fois faudra-t-il vous le répéter ? Il ne s’agit pas de comparer juifs et musulmans mais
            – les methodes des nazis vis à vis des juifs
            – celles des extremistes islamo-haineux actuels.
            Et on constate que c’est le même procédé de « designation d’ennemi ».
            Du côté des autorités, personne ne tire de conclusion ! Les insinuations complotistes proviennent toujours des mêmes.

            • 66
              Désap. 24 avril 2019 à 22:32 /

              63 – Ni les méthodes, ni les motivations ne sont comparables.
              C’est une erreur ou un abus selon que l’on comprenne ou pas que les unes relèvent du racisme, les autres de l’antisémitisme et que les deux ne s’établissent pas sur le même plan. L’un vise à écarter une ethnie d’un territoire, l’autre vise à son extermination.
              J’espère que c’est clair.

            • 67
              Wolfgang 25 avril 2019 à 01:51 /

              Pour faire court, les Islamo-Haineux sont les Nazis d’aujourd’hui, et les Musulmans d’aujourd’hui subiraient des mêmes methodes, accusations, persécutions et souffrances que les Juifs d’hier, c’est ce que vous semblez affirmer.
              Vous avez le droit de le penser !
              N’oubliez tout de même pas que les Juifs d’aujourd’hui continuent, dans certaines enclaves de la République, à être accusés, persécutés et même parfois assassinés avec les mêmes méthodes qu’hier.
              Je n’aime pas le racisme et s’il est vrai que les Musulmans sont parfois discriminés, je pense tout de même que ceux qui tiennent ce discours dangereux sont les idiots utiles de l’Islamisme radical en mettant au même niveau deux situations sans aucun rapport.
              Nous sortons là du sujet de Notre Dame et je n’irai pas plus loin !

            • 68
              joab's 25 avril 2019 à 10:01 /

              @wolfang 67 : en effet la collusion d’intérêts entre les fachos d’aujourd’hui et l’islamisme n’est plus à démontrer.
              Même propagande de destruction des institutions occidentales, defense d’une « loi » à eux, culture de la haine, designation d’ennemi.
              Oui, l’antisemitisme continue. Et le fait que des mussulmans soient discriminés ne l’excuse pas … et inversement.
              La seule voie digne, à plus forte raison pour des FM est de cesser tout appel à la haine, à désigner des ennemis.

    • 59
      Joël 24 avril 2019 à 16:57 / Répondre

      Je pense que la résolution de l’énigme est proche : des cloches électrifiées placées voici quelques années dans la flèche par le clergé au mépris de la loi et des mesures de sécurité les plus élémentaires. C’est au Vatican richissime à payer. Source : Marianne et Canard enchaîné. Pas besoin de chercher noise à tout le monde, c’est le goupillon qui semble responsable…

      • 60
        TED 24 avril 2019 à 17:15 / Répondre

        L’accident semble effectivement le plus probable aujourd’hui mais on a vu sur le web des malades qui n’acceptaient pas que des personnes sensees puissent avoir un doute….

        • 64
          Désap. 24 avril 2019 à 22:23 / Répondre

          60 – Parce que très rapidement se sont révélés des indices probants et concordants qui écartaient la thèse de l’attentat.
          Ainsi démontré qu’il est préférable d’écouter les institutions d’un pays démocratique plutôt que de prêter attention aux couillonnades qui trainent sur internet ; mais chacun fait ce qu’il veut, bien entendu, tout est une question de degré d’avancement de l’aliénation, je ne vous le fait pas dire.

      • 61
        Désap. 24 avril 2019 à 18:25 / Répondre

        Quelle ironie de l’Histoire si cela se vérifie, et La curaille qui se pose en intelligence !
        D’accord avec Joël.
        Les responsables sont coupables, la connerie doit payer les dégâts.

        • 62
          Désap. 24 avril 2019 à 18:48 / Répondre

          Vous avez raison, mes frères, de prendre la Bible pour autre chose qu’un symbole, ceci au mépris de la rédaction de l’article 3 des Basic Principles de 1929.
          Et ne me dites pas que vous la comprenez mieux que ceux qui en font profession.

  • 35
    Vic d'Arsimont 22 avril 2019 à 00:19 / Répondre

    Accident ou attentat… peut importe l’origine du sinistre. Au Gadlu l.’origine ou les intérêts en jeux ai je envie de dire. Vous trouverez toujours d’ innombrables explications ou raisons à tout événement si votre conscience le nécessite. Mais est ce vous réellement nécessaire ? Connaître le fin mot de l’histoire va t il vous aider à tailler votre pierre ?

  • 33
    Désap. 21 avril 2019 à 22:58 / Répondre

    Cher Géplu, quel intérêt de laisser s’exprimer ces abrutis de complotistes qui, quoiqu’on leur prouve, seront toujours certains qu’on leur ment, sûrs qu’ils sont de leur intelligence pêchée sur internet, persuadés qu’il soit possible de nier l’évidence, convaincus que les images expriment la vérité, en résumé.
    Ceci a pour seul résultat de nous voir contestés et insultés très régulièrement.
    Censurer la connerie et l’insulte, ce n’est pas faire entrave à la liberté d’expression, c’est simplement se préserver de l’inutile et des imbéciles que je suis venu fuir en maçonnerie.
    En d’autres termes, se taper ces balourds une fois de temps en temps, pourquoi pas on rigole bien, les accepter sur tout les articles qui traitent de l’actualité, et même maintenant sur des articles qui traitent de sujets maçonniques, non ! ou bien ton blog va devenir, si ce n’est déjà le cas, l’une de leurs tribune.

    • 44
      joab's 23 avril 2019 à 13:53 / Répondre

      La censure d’idées est un acte de faiblesse. Et quelque soit le côté farfelu de la volonté de voir un attentat à ND, ca reste une « idée » que l’on ne doit pas fuir, mais critiquer.
      La censure au nom des regles du forum (injures, trolling, etc) elle est légitime.
      Il faut faire le pari de l’intelligence. Si nous tenons des propos cohérents, stables, le lecteur peut apprécier une pertinence eventuelle.
      Si on a besoin d’injures, censure, bannissement, menaces, appels à meute, c’est qu’on est faible.
      C’est ma position, constante depuis longtemps. Et bravo à Geplu de « ne pas craindre »

      • 46
        Désap. 23 avril 2019 à 15:23 / Répondre

        Admettons,
        mais je t’assure, pas de temps à perdre avec l’incohérence et la bêtise, surtout lorsqu’on se fait insulter et que sont tenus des propos plus que limites, voire carrément anti-maçons et anti-sémites comme ceci a été le cas très récemment ici.
        Ça ne représente aucun intérêt, ça n’apporte strictement rien et le plus déconcertant c’est que quoique l’on explique, ces gens restent accrochés à leurs raisonnements ineptes parce qu’ils sont motivés par un égocentrisme absolu, fondement d’une majorité de réseaux sociaux, dont les principaux comme Twitter et Instagram sont leurs lieux privilégiés d’expression.
        Qu’ils tentent d’exister par ces moyens et selon ce principe égotique tant mieux pour eux, mais sur notre dos je ne suis pas d’accord. De plus, je n’ai pas de vocation pédagogique hors de ma famille et de mes frères ; enfin ces derniers dans une certaine mesure parce que parmi les nouveaux entrants il y en a qui sont gratinés tout de même, pour cette même raison, une assurance à toute épreuve.

        • 48
          joab's 23 avril 2019 à 16:02 / Répondre

          Désolé, mais si nous avons peur de propos « anti-maçons » c’est grave ! Bien sûr qu’il faut écouter les critiques qui peuvent être pertinentes.
          Si nous fuyons des interpellations, parfois légitimes, c’est que nous craignons !
          Refuser de considérer les critiques c’est se comporter justement comme les sectes.
          C’est pourquoi j’ai tant déploré les comportement de militants d’obedience, s’enfermant dans une attitude hautaine quand ce n’est injurieuse, vis à vis de quiconque ose critiquer leur allégeance.

          • 53
            Désap. 23 avril 2019 à 19:36 / Répondre

            48 – Il ne s’agit pas d’avoir peur, il s’agit, pour ma part, d’être nullement intéressé par des critiques qui se basent et s’articulent autour de théories complotistes. Toutes autres critiques, à la condition d’être objectives, sont évidement à prendre en considération.
            50 – Ce qui n’est pas visible peut être modernisé de manière à préserver le bâtiment de risques destructeurs tel que le feu. Un architecte a proposé de réaliser une charpente en titane. Ce matériaux est léger, très rigide et ne brule pas ; voilà une solution qui semble cohérente.
            En revanche, dépenser études et réalisation pour une nouvelle flèche de manière à reproduire ou réinterpréter ce qui était déjà à l’époque une modification prétentieuse d’une cathédrale âgée de 750 ans, je préfèrerai que ces dépenses soient consacrées à d’autres bâtiments du patrimoine.
            Du point de vue de la restauration, les compagnons comme tous les techniciens qui oeuvrent sur les toiles, les automobiles, le mobilier, le statuaire, etc, doivent s’interdire toute modification d’ordre esthétique. Leur qualité, si respectable soit-elle, ne leur confère aucune autorité sur le complexe qu’ils travaillent, d’autant que leur compétence leur permet des reproductions à l’identique.
            Imagine-t-on une modification du Sphinx ou de la Joconde parce qu’il faudrait satisfaire l’imagination, dans le meilleurs des cas ?

      • 50
        michel 23 avril 2019 à 17:20 / Répondre

        Bonjour

        Vous faite une erreur de méthode.Vous lancer un sujet trop brûlant ,sur un effet de l’actualité dans lequel on ne pourra point trouver la cause.
        Vous êtes dans le passé et dépassé.
        Je vais faire simple, prenons la relativité selon Einstein.
        Je vais voyagé pendant 3 heures, sur le rayon lumineux a la vitesse de la lumière .
        A la fin de mon voyage j’aurais vieilli de 3 heures , vous et tout ce qui nous lisent sur le forum , seraient mort dans les 10 premières secondes de mon voyage.
        Maintenant, projetons nous dans la reconstruction, charpente béton ,charpente bois?
        Moi j’opte pour charpente bois (je ne suis pas charpentier), car dans la forêt de Notre Dame, il y avait une plaque
        avec un blasons des Compagnons Charpentiers du Devoir de liberté (Indien)
        qui avait été scellé pour la fin des travaux chapeauté par Violet le Duc.
        Notre Dame c’est leur histoire.
        Je vais plus loin dans mon raisonnement, pour reconstruire, il suffira de fédérer des entreprises, qui pourront ouvrer sur une dalle de béton , au niveau du sol, pour pré fabriquer tous les éléments de charpente , et les transporter la nuit sur l’édifice.
        Voila, je suis demain, et je lorgne vers le milliard d’Euros pour la reconstruction.
        Je suis logique ,et c’est là, que la vérité éclatera.

        Cordialement

  • 29
    Profane 21 avril 2019 à 20:55 / Répondre

    Pas fm , comptant quelques frères dans mes amis ou vagues connaissances et local de la société Lebras (- de 50 km) il me semble qu’ils sont avant tout issus du compagnonnage, maçons opératifs sérieux qui ont bossés sur bon nombre d’édifices historiques et religieux dans le grand est au minimum. Les lier à cet événement en terme de responsabilité serait purement infâme.
    Quelques vidéos sur YouTube montre des gens filmés sur ND prouvant que son accès était possible lors des travaux. Ces jeunes sont aussi nullement implicables dans la survenue de l’incendie à moins de prouver le contraire. Leurs vidéos montrent seulement que la sécurité n’était pas inviolable.

    Ceci étant dit, faisons les simples constats suivants : pas de revendication et une affirmation trop rapide sur l’origine accidentelle de l’incendie nous mèneraient donc à penser que…

    …il nous reste donc plus qu’à spéculer… tant profanes qu’initiés.
    Et à constater qu’un député lrem se permet d’insulter un GJ de débile profond…

    • 30
      Joël 21 avril 2019 à 21:59 / Répondre

      Voilà une belle mise au point.

    • 31
      Désap. 21 avril 2019 à 22:33 / Répondre

      Deux constats :
      1/ l’échafaudage monté par cette entreprise est d’une qualité exceptionnelle : bien que la flèche se soit effondrée sur lui et qu’il se soit trouvé à l’épi-centre de l’incendie pendant toute sa durée il n’a pas bougé et il est même fort probable qu’il a amorti la chute de la flèche.
      2/ Macron gouverne depuis 6 mois à coups de gaz lacrymogène, d’arrestations arbitraires et de violences policières. Même le gouvernement de Bouteflika n’a pas osé. Mais ceci n’a l’air de choquer personne, on préfère stigmatiser les gilets jaunes et reprendre la propagande mensongère de l’éborgneur Castaner.

      • 43
        joab's 23 avril 2019 à 10:47 / Répondre

        Allez ! reconnaissons-le … C’est MAcron lui-même qui a mis le feu … Il avait pas envie de parler ce soir là et il voulait ouvrir des chantiers au profit d ses amis Franc-macs ..

        • 45
          Désap. 23 avril 2019 à 14:21 / Répondre

          Certes non, mais c’est pire ! C’est Macron lui-même qui commande, soutient et approuve des flics qui gazent, tabassent et éborgnent des manifestants depuis 6 mois.
          C’est honteux, historique, on n’a jamais vu ça sous la Vè.
          Mais peut-être nous prépare-t-il à l’arrivée prochaine du RN ?
          De mémoire et d’expérience on sait que les nationalistes, qu’ils soient fascistes, nazis, pétainistes, franquistes, etc, ont tous sans exception tenu un discours hypocrite résolument tourné vers les ouvriers, employés et petits artisans de manière à s’assurer un noyau dur électoral significatif leur permettant de se faire élire ou prendre le pouvoir par la force ou par dépit (Pétain 40), pour, une fois aux manettes, faire une politique ultra-libérale tenant compte exclusivement des intérêts des grands industriels, des banques, et aujourd’hui de la finance spéculative ; la boucle est bouclée lorsqu’ils expliquent aux ouvriers qu’il leur faut faire tous les efforts, accepter tous les sacrifice parce qu’il faut redresser le pays.
          La démocratie n’est nullement de l’intérêt de ceux qui ont la possibilité de se passer des services publiques dont ils n’ont jamais volontairement accepté d’y contribuer.
          Maréchal nous voilà !

        • 47
          joab's 23 avril 2019 à 15:37 / Répondre

          @desap45 … Il est bien connu que le but de Macron a devenir président était de gazer, eborgner, mutiler son peuple ! … Te rends-tu compte de ce que tu ecris ?
          Je ne vais pas ouvrir discussion politicarde ici.Mais essayer d’attirer ton attention sur l’outrance typique GJ (et LFI) à énoncer de telle énormités.
          Oui quelqu’un qui viole un interdit de manif, qui arrache une palissade, sort du trajet, casse du materiel urbain, brul des poubelles s’expose à des LBD, du gaz lacrymogène.

          • 49
            Désap. 23 avril 2019 à 16:13 / Répondre

            46 – Oui, tu as raison Joaben, salauds de pauvres.
            Je t’invite à écouter quelques analyses récentes de gens de lettres, académiciens, écrivains, philosophes, d’autres, politologues, sociologues, journalistes, etc, tous insoupçonnables d’exagération, inféodés à aucune idéologie. Ils sont outrés de l’attitude conjuguée Macron / Castaner.
            Et puis lorsque les manifestants soulignent l’attitude provocatrice des forces de l’ordre, enfin plutôt du désordre, qui gazent à tout va, il est bien entendu que la police dit la vérité en niant purement et simplement et les manifestants mentent.
            C’est surréaliste, aucun pays européen n’a cette attitude vis à vis de sa population, aucun. Je me répète, juste en face de nous : pas même Bouteflika et l’armée Algérienne.
            C’est une honte, le locataire de l’Elysée est indigne.

            • 51
              Géplu 23 avril 2019 à 18:10 /

              Bon, désolé Joab et désap, mais cette discussion purement « politicienne » de café du commerce sort un peu, et même beaucoup, des usages et finalités de ce blog. Fin de ce sujet donc, merci.

  • 24
    Lahoz 21 avril 2019 à 15:32 / Répondre

    Bonjour

    Personnellement je ne m’avancerais sur vos certitudes , sur ce que l’on peut appeler un logo d’entreprise , s’inspirant de blasons de société compagnonniques.
    Cette entreprise se trouvant en Lorraine, je suis allé voir les blasons des sociétés compagnonniques Allemandes :
    Les Frères de Liberté («cravates rouges»)
    Les Frères de Roland («cravates bleues»)
    Les Libres Vogländer («sans cravate» ou «blasons d’or»)
    Les Honnêtes étrangers charpentiers et couvreurs d’Allemagne («cravates noires»)
    Les Honnêtes étrangers et Résidents Maçons et Tailleurs de Pierre («cravates noires»)

    Les blasons des couvreurs et des charpentiers , ne correspondent pas du tout, avec l’emblème de cette entreprise.
    Pour les sociétés compagnonniques Francaise, issue de ;

    La Fédération Compagnonnique

    L’Union Compagnonnique Des Devoirs Unis

    L’association ouvrière

    Cela ne correspond pas plus .

    Mais, le fait de voir que depuis 1954 que existe cette entre prise , le dessin a évolué dans le temps, nous allons l’étudié de plus prés.
    Si on prend celui de la photo , on vois deux branches acacias qui entoure le logo, ce qui interpelle certains voyageurs , et de plus prés on remarque que le marteau de couvreur (en forme d’équerre) est a cheval sur le compas. Non pas l’un au dessus de l’autre , mais s’incrustant l’un dans l’autre .
    Le compas signifiant l’esprit ,et le marteau (en forme d’équerre) signifiant la matière.
    On trouve la spécificité du compagnonnage , par apport a la Franc-Maçonnerie.
    « L’esprit vaut la matière ,et la matière vaut l’esprit  »
    Tout ceci me laisse a penser , que je m’orienterais vers une entreprise, qui dois faire travaillé en son sein des compagnons du tour de France.
    Sinon ,les branches d’acacias aurait disparu , et les deux outils ne serait pas dans cette position.
    Et on retomberais sur les logo de début de cette société.
    Je n’ai aucune certitude, et je peux me tromper.
    Cordialement
    Michel

  • 21
    yasfaloth 21 avril 2019 à 13:37 / Répondre

    Ce qui est instructif dans cette discussion et plus largement dans les commentaires vis à vis de cet incendie c’est l’horreur qu’ils manifestent vis à vis de l’incertitude : si on a pas prouvé que c’est volontaire c’est donc obligatoirement accidentel, et réciproquement !
    .
    Et bien non, à ma connaissance, et au jour d’aujourd’hui il est impossible de trancher dans un sens ou dans l’autre. La logique et la prudence consisterait donc à éviter d’évoquer les causes et à attendre les résultats de l’enquête en se concentrant sur les effets… mais cela semble difficile à beaucoup de mes contemporains !
    .
    Quand à la position des autorités, je pense qu’elle est motivée par la volonté d’éviter les effets collatéraux dramatiques d’une éventuelle chasse au bouc émissaires…

    • 56
      joab's 24 avril 2019 à 10:24 / Répondre

      En fait, nous sommes dans une époque ou le désir prime sur les faits.
      Et nous avons des groupes d’influence prêts et qui disposent des moyens pour servir des fake-news, rumeurs pour satisfaire ces désirs.
      En l’occurence la cause accidentelle est « neutre » alors qu’une cause criminelle serait lourdement porteuse de colères, haines.
      Et l’on connaît l’effet devastateur lorsqu’une fake-news devient virale.
      Pour des raisons d’audience, les medias TV-2424 donnent un crédit à ces fake-news en faisant semblant de ne pas y toucher mais en invitant des bonimenteurs habiles.
      Le résultatest systematiquement une promo de la dite fake-news ou info derisoire.
      Il y a de graves questions à se poser sur l’information dont nous disposons et ce n’est pas par incantations, bannissements, diabolisation que nous traiterons la question.

  • 16
    Ted 21 avril 2019 à 11:29 / Répondre

    Reponse a GEPLU je n’affirme rien …je me pose juste des questions…les 2 plus eminents architectes des batiments de France j’ai lu leurs commentaires sur des chaines nationales….les symboles sont ceux du compagnonnage….il n’empeche que vu sa rapidite et les circontances il n’est pas interdit de penser que l’incendie puisse avoir une origine criminelle ….et je souhaite que l’enquete puisse devoiler la verite….

    • 19
      Géplu 21 avril 2019 à 12:58 / Répondre

      Mais si, mais si, relis-toi, tu ne te poses pas de questions, tu affirmes, tellement persuadé que tu es que de toutes façons ce ne peut être que comme tu le penses.
      Et les « symboles » du logo de l’entreprise ne sont pas plus du compagnonnage que de la franc-maçonnerie, juste des outils du métier.
      Enfin, et même le nez dans tes contradictions, tu continues « il n’empêche… qu’il n’est pas interdit de penser ».
      Il n’est surtout pas interdit de s’en tenir aux faits et, sauf à être un conspirationniste complètement parano et doutant « par principe » de toutes déclarations officielles (ce qui ouvre la porte à la croyance en tous les délires « non officiels »), de d’écouter et de faire confiance à ce que déclarent les instances compétentes.

      • 20
        Désap. 21 avril 2019 à 13:13 / Répondre

        Oui, au contraire des trous du cul conspirationistes mythos qui imaginent détenir le secret de l’eau tiède , les maçons dans leur grande majorité ont confiance en nos institutions. Mort aux cons !

    • 23
      Joël 21 avril 2019 à 15:24 / Répondre

      En l’absence de revendication vérifiable, je penche pour la thèse de l’accident. Mais si c’était un attentat, je crois que cette constatation relèverait du secret d’Etat pour éviter une guerre civile en France.

      • 25
        Géplu 21 avril 2019 à 17:00 / Répondre

        Si c’était un attentat, il y a longtemps qu’il aurait été revendiqué et les « terroristes » auraient choisi une action plus « définitive » qu’un simple feu de charpente !

        • 26
          Joël 21 avril 2019 à 17:28 / Répondre

          Oui, des explosions et des grenades comme au Sri Lanka… Les morts sont aussi important, voire plus (médiatiquement) que le symbole visé aux yeux des terroristes.

      • 28
        Carla 21 avril 2019 à 18:52 / Répondre

        Réponse a Joel absolument d accord avec vous. On ne saura jamais la vérité. Il faudrait lire les opinions des personnes qui se connaissent en chimie et dans les colorations des fumées. Car il y a une grande différence entre les fumées quand elles s agissent du bois , du plomb etc. On verra bien . Les autorités pourront nier l évidence mais les vidéos des fumées sont a la porte de tous les témoins de la catastrophe.

        • 34
          Désap. 21 avril 2019 à 23:14 / Répondre

          28 – Pouvez-vous cesser de raconter n’importe quoi, de vous monter le bourrichon avec des âneries ?
          Pensez-vous que ce soit possible ou bien êtes-vous en phase terminale de mythomanie ?
          Vous allez distinguer la couleur des différentes fumées selon les matériaux dans un feu de 1000 à 1200° ? C’est ça votre truc, Madame ? Bon, tout scientifique vous répondra que ceci est rigoureusement impossible au regard de la température.
          C’est bon là, vous avez compris ? Que ce soit le cas ou non, on ne vous retient pas, la sortie c’est par là, adieu Madame.

        • 36
          yasfaloth 22 avril 2019 à 00:43 / Répondre

          Et il n’y a bien sûr que du bois dans le brasier ? Pas de zinc dans la couverture, pas d’acier ou d’aluminium dans l’échafaudage, pas de plomb, pas de cuivre, pas de guano, etc…

          • 37
            Désap. 22 avril 2019 à 09:40 / Répondre

            🙂 🙂 de guano !! c’est excellent

    • 38
      Profane 22 avril 2019 à 11:19 / Répondre

      Bonjour,

      Je ne parlerai pas circonstances mais seulement de la rapidité : une fois la couverture percée par le feu, il y a eu un formidable tirage dû aux conditions climatiques du jour et son heure. Il aurait fallu fermer les portes pour limiter l’apport d’air donc le comburant et encore face à la taille de l’édifice, pas gagné. Pour avoir écouté l’ancien architecte en retraite, certainement très bon architecte mais aussi sidéré par l’ampleur du sinistre, son analyse est peut être altérée. Un feu s’arrête dans les premières secondes. Après c’est trop tard et quasi inarretable sauf moyens dantesques. La forme même de la charpente formant un angle aigu a favorisé l’embrasement et le résultat constaté.

      • 39
        Désap. 22 avril 2019 à 15:53 / Répondre

        Etes-vous Compagnon opératif cher Profane ?

  • 15
    LIONEL MAINE 21 avril 2019 à 11:14 / Répondre

    Ne nous égarons pas, mes Frères, dans des spéculations oiseuses. L’explication de ce drame cosmique n’est peut-être, tout simplement, qu’un « effet de la Providence ». C’est , en tout cas, la plus vraisemblable, au vu de la Tradition. C’est donc, désormais, aux théologiens de nous éclairer sur le sens profond de ce nouveau Mystère de la Foi.
    Gageons que ceux de nos Frères spéculatifs , toujours opératifs dans l’âme, déjà prêts à donner un coup de main à leurs cousins Compagnons du Devoir pour tracer les plans, se découvriront aussi exégètes amateurs, pour éclairer leurs pères, interprètes du dieu vivant.
    Bonne fête à tous les Pascal.

  • 14
    Ad Angusta 21 avril 2019 à 10:49 / Répondre

    Un des éléments qui alimente le conspirationnisme est la maladresse du gouvernement qui, alors que l’incendie faisait rage, clamait déjà haut et fort que son origine n’était pas criminelle: comment le savait-il à ce moment ?

    • 17
      Désap. 21 avril 2019 à 12:17 / Répondre

      Mais parçe qu’il aurait fallu monter toute une organisation pour accéder aux combles, mettre le feu puis s’enfuir sans être repéré par une foule assez nombreuses sur le parvis.
      Bref, les re-coupeurs d’informations théoriciens de complots qui ne se sont JAMAIS vérifiés en AUCUNE circonstance NOUS SAOULENT !

  • 13
    Neapolis 21 avril 2019 à 10:48 / Répondre

    Je laisse ce monde dans sa naturelle inertie. Qu’on sache ou pas ne modifiera pas ce qui doit advenir. Observer l’histoire… la vraie… le peuple a toujours été utilisé et laissé dans l’ignorance… Pourquoi cela devrait il changer. Quand à mes sources d’information, fouiller juste un peu, recouper les infos, ne pas négliger d’aller voir tout et surtout son contraire (une seule version doit toujours rester suspecte), et lentement mais sûrement, va naître un faisceau d’indices. Pour le reste, chacun pense et croit bien ce qu’il veut et surtout ce qui peut le rassurer..

  • 11
    Roby 21 avril 2019 à 10:40 / Répondre

    N’oublions pas que ce sont, aussi, des symboles utilisés par les FF Compagnons du Tour de France.
    Ceci dit, l’un n’empêche pas l’autre….

  • 6
    Libre penseur 21 avril 2019 à 10:22 / Répondre

    @LAZARE-LAG Je partage ton point de vue. L’humour oui mais là ce n’est pas judicieux. On nous pointe du doigt suffisamment pour ne pas en remettre une couche. Je suggère de ne pas réitérer ce type d’allusion bafouant le principe d’innocence.

  • 4
    Neapolis 21 avril 2019 à 10:17 / Répondre

    Et il existe malheureusement des tas de personnes qui dans leur bêtise et autre manque de curiosité, la recherche d’informations demandant plus d’efforts que de boire la soupe servie h24 par la tv, croient à l’accident…. Quelle tristesse. Après tout, pourquoi ces puissants devraient ils respecter un peuple aussi crédule…

    • 7
      Géplu 21 avril 2019 à 10:26 / Répondre

      Neapolis, avant de croire à autre chose qu’à l’accident, donne nous les « informations » qui iraient dans un autre sens, puisque tu cherches …

  • 3
    Notuma 21 avril 2019 à 10:07 / Répondre

    A ne pas lire au premier degré…

  • 2
    Ted 21 avril 2019 à 10:03 / Répondre

    Je ne dirai pas de mal de cette entreprise ni des signes maconniques evidents qu’elle affiche mais que tous ces gens a la langue de bois la bouclent….Quand les 2 plus importants architectes des Batiments de France disent qu’il n’est pas possible que ce feu ait demarre naturellement avec du chene vieux de 800 ans personne du gouvernement ne les croit..
    En semaine sainte, 2h15 apres apres le depart des ouvriers, avec un systeme anti incendie ultra sophistique, et l’absence de reseau electrique au depart de feu l’annonce d’une attaque terroriste contre les catholiques entrainerait une guerre de religion nationale….Donc la langue de bois continue….moins de 15 mn pour dire que c’est accidentel sans preuve de rien au lieu d’attendre j’ai envie de vomir……..

    • 5
      Géplu 21 avril 2019 à 10:22 / Répondre

      Bravo Ted ! Enfin un conspiarationniste s’exprime !… 🙂
      Bon, alors maintenant tu va nous expliquer et « prouver » tes « affirmations ».
      – 1) Concernant l’entreprise, quels sont « les signes maçonniques évidents » qu’elle affiche ?
      – 2) Qui sont ces « deux plus importants architectes des BdF » et où ont-ils fait la déclaration que tu évoques ?
      – 3) Qu’est-ce qui te suggère « une attaque terroriste contre les catholiques » ?
      – 4) Dire que « c’est accidentel sans preuve ». Il ne te semble pas que c’est plutôt le non accidentel qui demanderait des preuves ?…

    • 10
      Joël 21 avril 2019 à 10:39 / Répondre

      L’attentat n’a pas été revendiqué. C’est la meilleure preuve de l’accident.

      • 18
        Brumaire 21 avril 2019 à 12:24 / Répondre

        C’eût été un attentat, ceux qui l’auraient perpétré seraient tellement fiers d’eux, (donc, à haute dose de bêtise) qu’ils n’hésiteraient pas à plastronner.Ils ne s’en seraient pas gêné!

  • 1
    lazare-lag 21 avril 2019 à 04:04 / Répondre

    Alors que nous sommes encore en période d’enquête au sujet des causes possibles de l’incendie de Notre Dame, est-ce vraiment opportun pour le site Hiram.be de venir donner ainsi en exposition, éventuellement en pâture, une société impliquée sur le chantier de rénovation?
    Surtout dans le cas d’une cause accidentelle, et non intentionnelle.
    Attention malgré tout à la présomption d’innocence et donc à ne pas livrer ainsi publiquement une entreprise, et ses employés, à la vindicte populaire.
    On frôle la diffamation…
    Je ne suis pas certain que ce soit notre rôle à nous Francs-Maçons d’attiser sur les braises.
    Surtout avec aux alentours force éléments conspirationnistes ou complotistes.
    Mais ce n’est que mon avis.

    • 8
      Géplu 21 avril 2019 à 10:30 / Répondre

      Lazare, Me serais-je mal exprimé ? Ai-je laissé croire une seconde que cette société pouvait être impliqué ? Non, j’ai bien souligné qu’à aujourd’hui, et je ne vois pas pourquoi cela changerait, c’est la version de l’accident qui est retenue.
      Mon article n’a d’autre prétention que de me moquer des « conspirationnistes » qui déjà s’en donnent à cœur joie…

      • 27
        Wolfgang 21 avril 2019 à 18:12 / Répondre

        Je pense que de conclure qu’il s’agit d’un accident sans l’avoir démontré est une forme elle aussi de conspiration et de complotisme.
        Les arguments avancés par Ted je les ai moi aussi entendu dans les médias. Sans rien conclure, je dirai tout simplement « Attendons les conclusions de l’enquête » !!!

      • 32
        lazare-lag 21 avril 2019 à 22:47 / Répondre

        Géplu, te serais-tu mal exprimé?
        Ou moi-même aurais-je mal compris?
        Je crois que ce n’est plus maintenant la question, et je te connais assez pour savoir que ton but n’est autre que celui que tu affiches clairement: se moquer un peu des dits « conspirationnistes » de tout bord.
        Mais le sens que tu as voulu donner au texte de ton article me paraît un peu trop subtil pour que tout le monde ici saisisse ce type de nuances.
        On le voit d’ailleurs au ressenti de lecture de certains des commentaires d’aujourd’hui: ça part de tous les côtés, avec parfois des sorties de route en direction du caniveau.
        De mon point de vue, nous sommes encore bien trop près de l’évènement et surtout nous ne disposons pas de tous les tenants et aboutissants – en tout cas moi, et en cet instant, je n’en dispose pas – pour d’ores et déjà m’hasarder à ironiser sur les conspirationnistes et autres élucubrationnistes patentés.
        Laissons un peu retomber l’écume des jours pour y voir plus clair.
        Un peu de recul me paraît encore nécessaire.
        Laissons les pressés appuyer sur le champignon de leurs fausses certitudes, nous doubler à fond les manettes, et faire crisser leurs pneus au risque de la crevaison.
        Alors que leurs tuyaux auront crevé, nous aurons ménagé nos montures, et arriverons ainsi à bon port.

    • 9
      JCG 21 avril 2019 à 10:33 / Répondre

      Bravo Lazare, très pertinent.

    • 12
      Joël Goffin 21 avril 2019 à 10:42 / Répondre

      Exact. Mais le logo n’est pas si maçonnique que cela. Il pourraît se rattacher à une corporation.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum Donec suscipit sed ultricies commodo