Matins d histoire

Comment le Rite vint à la France…

Par Géplu dans Divers
.
Animée par Jean-pierre Thomas et Jean-Jacques Zambrowski, cette réunion des Matins d’histoire Marquis de La Fayette aura pour objet rappeler ce qu’était le paysage maçonnique français au début de 1804, puis ce qui advint à partir de cette même année, après le retour de Charleston d’Alexandre François Auguste de Grasse-Tilly, via un détour d’une année dans les Antilles.
.
Sera envisagé ainsi le ralliement progressif et l’expansion rapide du rite aux 33 degrés, le Rite Ecossais Ancien et Accepté, à travers le paysage français et au-delà, au fur et à mesure que les campagnes napoléonniennes s’intéressaient à divers pays d’Europe.
.
Samedi 11 mai à 10h, en l’Hôtel de la GLDF (Temple Lafayette)  8, rue Puteaux à Paris
jeudi 02 mai 2019 3 commentaires
  • 3
    Guy Boulhomme 2 mai 2019 à 17:27 / Répondre

    Les propos de notre TCF Yonnel Ghernaouti sont précieux, notamment sur l’histoire de cette Commission bientôt septuagénaire. Qu’il en soit remercié.
    En fait, la « Commission d’histoire de la GLDF » a cédé la place à « Matins d’Histoire », pour rendre compte à la fois de son format,celui d’une réunion par trimestre le samedi matin, et de sa volonté de s’élargir aux Sœurs et aux Frères de toute obédience, dès le grade d’Apprenti, intéressés par l’histoire de la franc-maçonnerie, en France en particulier., mais aussi au-delà de nos frontières.
    Davantage que les biographies des acteurs de cette saga riche de trois siècles de faits, d’écrits, de documents, ce sont les moments clés, les alliances, les ruptures, les faits marquants de cette histoire qu’il s’agit de mieux connaître, tant il vrai que c’est avec les lumières du passé que l’on éclaire les incertitudes de l’avenir…
    Louis Trébuchet se consacrant dorénavant à l’écriture et à la supervision du programme scientifique d’ICOM, le Grand Maître Pierre-Marie Adam a nommé Jean-Jacques Zambrowski président de cette structure. Cet ancien Grand Chancelier de la GLDF a en outre été récemment nommé à la tête de la Loge nationale de recherche « Marquis de La Fayette », succédant à Frédéric-Pierre Isoz.

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG 2 mai 2019 à 07:57 / Répondre

    Rappelons que Matins d’Histoire Marquis de La Fayette prend la succession de la Commission d’Histoire Maçonnique.

    Depuis sa première réunion en Novembre 1952 sous la présidence de René Malthète, Vénérable Maître de la Respectable Loge « Le Portique », la Commission d’Histoire et de Documentation maçonnique s’est réunie tous les mois, jusqu’en Décembre 2013.

    Citons une très grande figure de cette Commission, notre Frère Jean-Yves Goéau-Brissonnière, Grand Maître Honoris Causa de la Grande Loge de France et Président d’Honneur de ladite Commission. Président de 1992 à fin 2013, soit 21 ans, la Commission, devenue Commission d’Histoire Maçonnique, s’est ouverte à toutes les Obédiences, mais aussi aux Sœurs et Frères Apprentis, Compagnons ou Maîtres.

    Depuis le 1er Janvier 2014, sous la présidence de notre grand ami Louis Trébuchet, la Commission change de format. Elle se réunit dorénavant une fois par trimestre, le deuxième samedi du mois.

    Des Travaux riches, instructifs et intéressants que nous pouvons retrouver au sein d’une plaquette de très belle facture !

    Pour une meilleure compréhension de notre histoire maçonnique… « L’avenir est un présent que nous fait le passé » disait Malraux. Sans avenir, le passé n’aurait pas de sens et sans le présent de l’instant comment construire un avenir sur les cendres d’un passé ?
    Longue vie à la Commission d’Histoire Maçonnique de la GLdF.

    • 2
      lazare-lag 2 mai 2019 à 09:57 / Répondre

      Au passage, et en plus d’un développement sur lequel je serai bien incapable de réagir, d’autant que je ne suis pas de la maison G.L.D.F., très belle citation de André Malraux.
      Je la glisse aussitôt dans ma besace, elle peut me servir de viatique un jour de grande faim.
      L’avantage à lire NTCF Yonnel, c’est qu’on ne perd jamais son temps.
      Toujours posé, toujours méthodique et rationnel, et quasiment jamais polémique, et dérogerait-il exceptionnellement à un calme olympien qui semble le caractériser, à l’écrit en tout cas, ne le connaissant pas autrement, toujours une érudition mêlée de parfaite simplicité dans l’exposition.
      Bref le secret d’une vulgarisation des idées, des concepts et des constructions de nos structures existant auprès de nos obédiences, et d’une pédagogie réussies.
      Ca nous change de bien d’autres, et de moi-même y compris, qui pouvons parfois manquer de patience et nous laisser emporter inutilement et/ou maladroitement.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
risus dictum quis, ut Praesent ut