Chamanismes

Alessandra Orlandini Carcreff et les chamanismes

Par Géplu dans Contributions

Dans la série « Un autre regard sur l’insolite », Jacques Carletto nous propose aujourd’hui une interview vidéo d’Alessandra Orlandini Carcreff pour son ouvrage CHAMANISMES

Alessandra Orlandini Carcreff a étudié à l’Université de Bologne. Elle est docteur de recherche en littérature française et comparée de l’Université Paris-Sorbonne. Elle a édité une trentaine de publications sur les voyages dans les pays du Nord (Laponie et Finlande en particulier). Ses recherches se tournent également vers la culture traditionnelle finno-ougrienne, la mythologie et les épopées nordiques.

Le chamanisme est né dans les régions septentrionales eurasiatiques. Il tire ses origines d’un sentiment animiste, inné, présent dans l’âme de l’homme. Le Chaman représente les liens entre les hommes et les esprits. En état de transe il reçoit les révélations des dieux, guérit les malades et accompagne les moribonds dans l’eau-delà effectuant ainsi le rôle de psychopompe.

L’ouvrage relie ces pratiques aux traditions amérindiennes, grecques, égyptiennes et celtes. Chamanismes. Le pluriel a son importance pour rendre compte de la diversité et de la multiplicité des noms et représentations.
.

Chamanismes, d’Alessandra Orlandini Carcreff, aux Editions LiberFaber, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2365802925

samedi 18 mai 2019 2 commentaires
  • 2
    MG RENAULT 19 mai 2019 à 18:56 / Répondre

    Pour dire merci à cette communication :
    LA TRANSMISSION
    La transmission du savoir des anciens
    Par la pensée, le corps, les gestes, les mots, les bruits
    Soir et matin dans le près pour le loin
    Nos amis sont dans le jour et dans la nuit
    FRATERNITE TRANSMISSIBLE

  • 1
    niaclabut 19 mai 2019 à 13:50 / Répondre

    J’aime beaucoup « l’eau-delà » . On plonge donc les moribonds dans l’océan ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dapibus Aliquam elementum sed Nullam quis,