Wirth De Guaita

Un rare manuscrit d’Oswald Wirth

Publié par Géplu
Dans Divers

Dimanche 30 juin à 14h aura lieu au Château de Wailly et à l’initiative de l’Hôtel des Ventes de Senlis la vente aux enchères d’un manuscrit autographe signé d’Oswald Wirth. Environ 100 pp. in-8, plusieurs passages manquants.
Notes préparatoires à son ouvrage Stanislas de Guaita. Souvenirs de son secrétaire, paru aux éditions du Symbolisme à Paris en 1935.

L’occultiste Stanislas de Guaita (1861-1897) a exercé une influence considérable à la fin du XIXe siècle, d’une part sur des personnalités comme Papus, Barlet, Barrès ou Joséphin Péladan (avec qui il cofonda l’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix), et d’autre part, bien que n’étant pas franc-maçon lui-même, sur la renaissance de la Maçonnerie ésotériste (par l’intermédiaire d’Oswald Wirth) ou sur l’apparition d’une Maçonnerie satanique. Également homme de lettres, il a publié plusieurs recueil de vers.
L’ésotériste Oswald Wirth (1860-1943) fut le secrétaire de Stanislas de Guaita de 1885 à 1897. Auteur de nombreux ouvrages, fondateur de la revue Le Symbolisme en 1912, il joua un rôle important dans l’histoire de la maçonnerie française, devenant vénérable de la Grande Loge de France en 1890, et, en 1935, membre du Suprême Conseil.
Provenance : Marius Lepage (ex dono autographe signé sur un feuillet joint). Historien de l’ésotérisme, franc-maçon, disciple d’Oswald Wirth, Marius Lepage (1902-1972) lui succéda comme directeur de la revue Le Symbolisme.
Joint, un exemplaire de l’édition originale de Stanislas de Guaita. Souvenirs de son secrétaire, d’Oswald Wirth (reliure en toile).

Estimation : 500 à 800 €.

vendredi 7 juin 2019

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif