on vous dira tout 150619

On vous dira tout…

Par Géplu dans Divers

Ce samedi 15 juin à 14h, la loge du GODF Menes, qui travaille au Rite de Memphis Misraïm, organise une conférence publique dans le Temple Joanis Corneloup de la rue Cadet à Paris.

Le thème en sera « On vous dira tout sur la franc-maçonnerie, enfin presque ». Comme le ton et l’invitation le précisent, les échanges devraient être décontractés, mais il n’y a que 40 places de disponibles. Alors si vous êtes intéressés, dépêchez-vous de vous inscrire.

Téléchargez le flyer d’invitation : Menes Samedi 15 juin

jeudi 13 juin 2019 29 commentaires

Étiquettes : ,

  • 21
    Michel 14 juin 2019 à 21:36 / Répondre

    Pour rajouter quelques éléments, le frère Marconnis et le rite de Memphis sont venus au GODF sous la contrainte (relisez votre histoire) ils ne sont d’ailleurs pas resté longtemps…
    On peut aussi s’interroger pourquoi le GODF a exclu de ses temples les obédiences pratiquant le RAPMM Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraim pour n’accepter que celles ayant passer des accords pour utiliser exclusivement le rite du GOE ? Si c’était le même rite…
    Je peux comprendre tout à fait que le GODF ne souhaite pas pratiquer un rite spiritualiste et déiste et préfère un rite philosophique et laïc. Mais continuer d’entretenir cette confusion entre ces deux rites ne peut être que dommageable pour l’orientation des profanes et des frères en général…
    Et pour finir la confusion entre le GOE et le Yarker est vraiment étonnante, il suffit de les comparer pour vérifier que le seul point commun est le nombre de degrés…

    A titre personnel, je suis triste de constater que la Maçonnerie est de moins en moins universelle et fraternelle, alors que je la souhaite ouverte et diverse !

    • 23
      lanterne 15 juin 2019 à 09:02 / Répondre

      Parfaitement d’accord.
      .
      La raison est que le G.O souhaite faire disparaitre ce Rite en l’absorbant. Ils ne supportent pas cette échelle de grade en 95.
      .
      Mais au fond pour le comprendre il suffit de regarder l’histoire, le GO s’est toujours comporté de la sorte avec les Rites égyptiens et d’ailleurs avec tout le monde. Cette obédience proclame la tolérence et l’ouverture, mais en tant qu’entité sociale elle pratique l’inverse dans ses rapports aux autres.
      .
      Ce la me rappelle les échanges sur la maçonnerie féminine…

  • 14
    Altec 14 juin 2019 à 11:11 / Répondre

    Je ne m’intéresse pas à une bataille d’experts , PPB a écrit que le GODF ne travaille pas au RAPMM (?) alors qu’il semble que la Loge MENES et une autre que je visite du GODF indiquent clairement le RAPMM pour définir leurs travaux ….Il s’agit de Loges bleu et personne n’a parlé des HG ou de 33 ou 95 D

    La question est : est-ce une erreur ou un abus comme l’écrit PPB ou a t’il tord ?
    Simple ! non ?

  • 13
    Cyrus 14 juin 2019 à 10:55 / Répondre

    @ PP Baudel.

    Peut-être vous faudra-t-il faire une mise à jour dans votre ouvrage Verbum Diminum ?
    En effet, dans le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, il existe 2 échelles : une en 33 grades et une autre en 95 grades voire plus. Celle en 33 degrés date de Marconis et au GOdF il en est ainsi depuis 1862 (excusez du peu).

    Vous pratiquez le rite égyptien que vous voulez, peut-être inventé ou remanié par Kloppel dans les années 1970. Ne jugez donc pas de la régularité des rites égyptiens pratiqués par d’autres avec une légitimité tout aussi historique. La dénomination Memphis-Misraïm ne vous appartient pas davantage. Et le GOdF a certainement une légitimité incomparable à celle de votre obédience ; il ne manquerait plus que ça ! Se serait-il trompé ou aurait-il trompé ses membres depuis 1862 ?

     » Le Grand Ordre Egyptien du Grand Orient De France, juridiction de « hauts-grades » maçonniques travaille au Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm pratiqué selon une échelle en 33 degrés établie par Jacques-Etienne Marconis, fondateur du Rite de Memphis, lorsqu’il entra dès 1862 au Grand Orient de France avec son rite.

    Pour cela, le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm en 33 degrés n’emprunte rien aux autres rites. Contrairement à l’échelle en 95 degrés du même rite, celle en 33 degrés n’utilise pas les grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

    Les rituels n’ont aucun lien avec la légende d’Hiram ou toute autre connotation judéo-chrétienne puisque ses fondamentaux sont pré-chrétiens. « 

    • 15
      Désap. 14 juin 2019 à 12:05 / Répondre

      13 – @ CYRUS,
      Je ne connais rien des rites égyptiens, cependant ta dernière phrase m’interpelle vivement.
      Las de la religiosité judéo-chrétienne galopante que envahit tous les rites et pas question non plus de faire du sociétal en loge, je suis très intéressé par ce rite aux fondamentaux pré-chrétiens.
      Si tu pouvais m’en dire plus, je t’en serais très reconnaissant.
      Notre TCF Géplu a mon mail.
      Je te remercie par avance.
      Très Frat.

    • 16
      Pierre-Philippe Baudel 14 juin 2019 à 12:11 / Répondre

      Quelle confusion, Cher Cyrus. Rapidement, et dans l’ordre : 1. L’échelle en 33 degrés n’a jamais existé au sein du Rite de Memphis-Misraïm ; 2. Marconis n’aura jamais apporté au GODF en 1862 qu’un intitulé appelé « Memphis » reconnu alors comme une coquille vide (jusqu’en 1998) ; 3. Je ne revendique personnellement pas de détenir le Rite de Memphis-Misraïm ; 4. Tout bon historien sait bien que Marconis n’aura que plagié le Rite de Misraïm et n’aura au fond que renommé quelques intitulés de l’échelle du Rite de Misraïm.

    • 19
      Lanterne 14 juin 2019 à 17:27 / Répondre

      Pour faire un peu d’histoire…
      .
      La fusion des Rite de Misraïm et Memphis (pas tout le monde ne l’a accepté à l’époque)date de 1881 grâce à Garibaldi.Par conséquent le GO en 1862 ne pouvait avoir de lien qu’avec le Memphis de Marconis, Memphis-Miraïm n’existant pas encore.
      .
      Le problème c’est que Marconis à remanié plusieurs fois son rite créé en 1838 suite à son exclusion du Rite de Misraïm. 91 degrés puis 92 puis 94 puis 95. Il donna patente aux états unis et le Frère Américain Berjeaux créera lui aussi une version en 33 degrés.
      .
      La chose est donc plus complexe …
      .
      Concernant l’échelle en 33 du G.O.E la chose est très simple.
      .
      Ses rituels ont été composés il y a une quinzaine d’année par JL de Biasi, ils ne proviennent ni des rites de memphis ou de misraïm. Cette dernière assertion est tout à fait vérifiable, il suffit de prendre les rituels originaux de Memphis publié par Marconis et de les comparer avec les modernes tout à fait imbuvables. Cependant le GOE a réutilisé la nomenclature(le nom des grades) de l’échelle de Memphis, créant ainsi une confusion volontaire sur les Rites Égyptiens. Mais d’un point de vue purement « technique », le GOE pratique un nouveau Rite. Le problème étant qu’il l’appelle Memphis-Misraïm…
      .
      Concernant les rituels du bleu c’est un peu différent. Court ou long, il s’agit des rituels composés par Robert Ambelain vers 1960, la raison en est simple : il n’en existe pas d’autres à memphis-misraïm (a par ceux du GSA créé dans les années 70 80). Aujourd’hui que l’on soit de Misraïm ou de Memphis-Misraïm tout le monde travaille avec des rituels de memphis-misraïm version Ambelain (quelques fois certains les modifient pour dire que ce n’est pas les même). Et la raison en est simple, les rituels de misraïm d’origine n’ont rien d’égyptien, il s’agit des rituels majoritaires à l’époque, c’est à dire de l’écossisme et du Français, de même pour la plupart des Haut grades d’alors qui empruntaient à toutes les échelles (voir fond Gaborria Bibl Alençon Ms372 qui comprend l’ensemble de l’échelle).
      .
      Eventuellement, le GO aurait pu reprendre les rituel du bleu du Rite de Memphis, publié par Marconis, mais il a préféré emprunté les rituels d’un Rite qu’il na pas, justement pour entretenir la confusion et jouer la carte du temps et du nombre, les petites obédiences ne cessant de se disputer entre elles la légitimité…
      .
      J’èspère que mon message aura un peu éclaircit quelles idées…
      .
      A+

      • 20
        Pierre-Philippe Baudel 14 juin 2019 à 19:35 / Répondre

        Outre que la réponse de Lanterne est agréable à lire (il est devenu rare sur le Net, et méritait je crois d’être souligné) elle est également assez proche de la réalité, toutefois je m’inscrirais en faux sur deux points : 1. Je ne crois plus à la réunification des Rites de Misraïm et de Memphis-Misraïm par le Gal. Garibaldi, et apporte sur le sujet des éléments sérieux de réflexion dans mon dernier ouvrage « Verbum Diminum, Ed. Bussière ; 2. Les Rituels dits d’Ambelain ont été rédigés bien avant sa venue, sans exclure qu’il aura pu y apporter un fond supplémentaire.
        Enfin, un dernier point, le GODF n’a jamais été en possession d’un quelconque rituel du Rite de Memphis -, émanant de Marconis s’entend. Avec mon Acc Frat.

        • 22
          lanterne 15 juin 2019 à 08:55 / Répondre

          La réunification de Garibadi est en effet une réunification sur le papier, il n’y a pas eu de réunification « rituelle », celle-ci ayant été amorcée dans les haut grades par Yarker, seulement amorcée.
          .
          Pour Ambelain, il s’est insipré des rituels emprunté aux belges qu’il avait eu dans les les archives de Lagreze.
          .
          On peut croire à des rituels plus anciens, mais jamais personne n’a été en mesure d’en produire un seul exemplaire. C’est bien Ambelain qui les a produit sur la base du Rite Français. Ce qu’il disait lui-même d’ailleurs quand on lui posait une question sur un élément précis du rituel : « Si vous ne savez pas comment faire, regardez le rite français ».
          .
          A+
          .

          • 24
            Pierre-Philippe Baudel 15 juin 2019 à 14:06 / Répondre

            Bien Cher Lanterne, Une réunification sur le papier, ou seulement dans la tête de quelques-uns -, en vue de servir quelque mauvais dessein personnel de l’époque ? Ensuite, de savoir qu’Ambelain était très ami avec le directeur de la Bibliothèque de l’Arsenal. . . où étaient enfouis les Rituels de Misraïm -, disparus comme par enchantement depuis. Au reste, d’accorder pour ma part quelque suspicion quant à cette répartie supposée d’Ambelain : « Si vous ne savez pas comment faire, regardez le Rite Français » car, il est en totale contradiction avec les influences ésotériques (théurgiques ?) des Rites égyptiens (dignes de son nom, s’entend). Merci pour tes apports qui sont toujours les bienvenus. Acc.

            • 25
              lanterne 15 juin 2019 à 19:06 /

              Tous les Rituels originaux manuscrits de 1812/14 du Rite de Misraïm sont à la Bibliothèque d’Alençon dans le fond Gaborria. Ils sont téléchargeable par internet.
              Les rituels du bleu sont conformes aux rituels de Misraïm publié… temple rouge etc. Mais riend’égyptien.
              .
              Je persiste, les rituels pratiqués aujourd’hui sont ceux d’Ambelain. Quelques paramètres sont issu de la Branche belge de MM (MM remanié complètement) et du pythagorisme (naos triangulaire, Unite Stabilite, Continuite).
              .
              Les branches de « Misraïm » font à ma connaissance tous du memphis-misraïm y compris à la fin de l’échelle.
              .
              Cordialement

            • 26
              Pierre-Philippe Baudel 16 juin 2019 à 12:05 /

              Peut-être as-tu un avis Lanterne ? Suivant que le Rite de Misraïm s’inscrit en continuité du Grand Rite Egyptien de Cagliostro, dont les degrés – qui n’ont soi-disant jamais existé – mais « commençaient [pourtant] à l’enfance et se finissaient à la démence », selon l’expression de Catherine II (de Russie) ne pourraient-ils être selon toi justement les 81 degrés (disparus auj.) auxquels on a eu recours pour établir les 33 degrés connus dans la Franc-maçonnerie ? Et, de rappeler ici, le fameux rapport (Drovetti) de police (de la Restauration) qui faisait bien état d’une nomenclature bien plus développée que n’importe où ailleurs (Cf. JP Galtier). Enfin rappelons aussi, que jusqu’à présent le GODF qui aura été le seul dépositaire des archives Russes n’aura jamais rien remis concernant Misraïm ; Or, il est d’après moi impossible qu’absolument rien ne figurait à propos de Misraïm dans celles-ci. A ta réflexion.

            • 27
              lanterne 16 juin 2019 à 14:31 /

              L’idée selon laquelle Misraïm serait la continuité du rite de Cagliostro ets séduisante, mais elle n’est que Cela. Cette idée provient surtout der l’affiramtion d’Ambelain, mais il ne s’agit que d’un acte de Foi.
              .
              Plus tangible me semble la comparaison des rituels. Pas une virgule du Rite de Cagliostro dans Misraïm, pas même l’atmosphère rituelle.
              .
              Leur point commun ne tien pour moi que dans le fait d’être passé à Napleset d’avoir puisé dans le même Cénacle d’hermétiste. D’ailleurs le Rite de l’étoile Famboyante de Tshouddy est inspiré de son passage à Naples puisqu’il a d’ailleur été le VM de l Parfaite Union.
              .
              D’ailleurs vu sou cet angle, le Rite du barn Tschoudy est bien plus « égyptien » que Misraïm. Mais encore une fois il faut entendre égyptien au sens de l’époque c’est à dire « hermétique » avec des rituels alchimiques théurgiques etc.
              .
              D’ailleurs à cet égard, même le REAA et le Rite français sont bien plus égyptiens puisqu’on l’on y est initié en passant par des épreuves qui ne sont pas maçonniques, mais tirent leur symbolisme de l’alchimie d’alors.
              .
              Quand aux échèles elles furent multiples et rien interdit des croisement, mais cela n’en faire pas une « continuité » au sens que l’on donne aujourd’hui à ce mot.
              .
              Le REAA a repris son 28eme degré dans un autre Rite (rite de l’étoile flamboyante de tshoudy), toutes les échelles d’alors se pillaient l’une l’autre pour tenter d’organiser quelque chose. Misraïm a fait exactement la même chose jusqu’au 70eme degré. Tous les degrés inférieurs appartiennent à d’autres systèmes.
              .
              D’ailleurs en 1930, les belges ont bien réactivé, comme ils l’écrivent eux-même, l’échelle en 33 de l’écossime et ne travaillaient ensuite qu’au 87 88 89 90 c’est à dire dans l’Ordre pythagoricien qu’ils avaient inséré dans ces grades (AA de Rombauts).
              .
              Pour revenir sur le thème, aucun rapport entre Cagliostro et Misraïm.
              .
              A+

            • 28
              lanterne 16 juin 2019 à 14:33 /

              Désolé pour mon Authaugrafe, j’avais peu de temps, j’ai tapé au kilomètre sans relire …

            • 29
              Pierre-Philippe Baudel 16 juin 2019 à 18:17 /

              je ne partage pas ton dernier point de vue Lanterne, concernant « l’affirmation d’Ambelain ». trop d’éléments m’apparaissent pouvoir contredire, sans que je n’écarte non plus la totalité de ta pensée, que je retiens. Jusqu’à plus amples informés donc. Et, profite de mon message, pour te renouveler mon invitation à nous rencontrer. Frat.

  • 12
    Altec 14 juin 2019 à 09:58 / Répondre

    @ DESAP, Monsieur M-M ? connais pas, un expert?

  • 10
    altec 14 juin 2019 à 08:17 / Répondre

    Je ne suis pas membre du GODF, je ne pratique pas les rites dit « égyptiens ».
    Cependant:
    -le site du Gd Ordre Égyptien du GODF fait mention du Rite Ancien et Primitif de M-M
    -WIKIPEDIA indique que ce rite a intégré le GODF suite à des accord du 4/08/1862 et 06/03/1865.
    Donc, concernant des erreurs répétées et ou des abus il serait intéressant que ce soit documenté et précisé ou que ceci soit corrigé.
    Comment des Loges du GODF pourraient elles agir ainsi? Comment le GODF laisserait ceci dans l’état ?
    Pour ma part c’est seulement pour savoir et comprendre car nullement concerné.

    • 17
      Pierre-Philippe Baudel 14 juin 2019 à 12:23 / Répondre

      Il s’agit tout simplement d’un hold-up Cher Altec, pour dire que tous les Rites sont détenus au Grand Collège des Rites du GODF, et surtout faire du nombre. . . Cela à partir de faux en écritures, se prévalant indûment de détenir le Rite de Memphis-Misraïm, incluant expressément le Rite de Misraïm. Reste les faits historiques, têtus, le GODF n’a jamis détenu ni ne détient en aucune façon ni le Rite de Memphis-Misraïm et moins encore le Rite de Misraïm encore à ce jour (Cf. « Verbum Diminum, Sciences et secrets des grimoires maçonniques », Ed. Bussière).

  • 6
    altec 13 juin 2019 à 19:23 / Répondre

    Je visite régulièrement une Loge du GODF en Auvergne qui travaille au Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et c’est indiqué sur leur document d’invitation.

    • 8
      Pierre-Philippe Baudel 13 juin 2019 à 23:26 / Répondre

      Il ne peut s’agir que d’une erreur répétée par plusieurs, ou un abus. Le Rite de Memphis-Misraïm n’est pas détenu au GODF, comme déjà dit.

    • 9
      Désap. 14 juin 2019 à 00:16 / Répondre

      6 – Altec, on a Monsieur Menphis-Misraïm avec nous en la personne de PP. Baudel, alors bon quand même !
      (je plaisante 😊😊)

      • 18
        Pierre-Philippe Baudel 14 juin 2019 à 12:31 / Répondre

        😊 Monsieur Misraïm, à la rigueur, et laisse aux Instances concernées de l’Ordre de Memphis-Misraïm en répondre de leur rite. Petit salut fraternel à tous deux.

  • 4
    Pierre-Philippe Baudel 13 juin 2019 à 16:51 / Répondre

    Un coquille, sans doute, puisque le GODF ne travaille pas au Rite de Memphis-Misraïm mais au Rite de Memphis.

    • 5
      Géplu 13 juin 2019 à 17:01 / Répondre

      Il est écrit sur le sceau de la loge (voir l’image) : « Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm ».

      • 7
        Pierre-Philippe Baudel 13 juin 2019 à 20:22 / Répondre

        Se pourrait-il que le VM de la loge Ménès ne sache pas à quel Rite il travaille ? Puisqu’il n’existe au GODF que le Rite de Memphis (en 33 degrés -, qui, au passage, n’a de plus que fort peu à voir avec les Rites dits égyptiens).

        • 11
          stellaMatina 14 juin 2019 à 09:19 / Répondre

          Manifestement vous confondez un certain nombre de choses. Tout d’abord il ne faut pas confondre le rite pratiqué en loge bleue et les HG. L’echelle en 33 degrés du GOE ne concerne pas le bleu… donc quand bien même le GOE pratique le rite de Memphis (puisqu’il a été fraternellement piqué par des FF auprès d’un ancien dirigeant de la GD qui l’avait reçu régulièrement des Etats-Unis ne l’oublions pas…), le rite pratiqué au bleu au GODF ne se réclame absolument pas de la même filiation et de mémoire (je ne les ai pas visité depuis presque 10 ans), il s’agit de la version courte du RAPMM…

  • 3
    Boaz 13 juin 2019 à 13:47 / Répondre

    Excellente initiative. Devant la menace antimaconnique qui se fait de plus en plus visible, il est grand temps de demystifier notre Ordre. C’est un moyen efficace de tourner en ridicule et de demontrer l’absurdite des theses complotistes. Bravo mes Soeurs et Freres !

  • 2
    Didier 13 juin 2019 à 13:24 / Répondre

    Non, comme le pharaon unificateur de la basse et haute Égypte. 😊

  • 1
    Myosotis64 13 juin 2019 à 11:32 / Répondre

    La Loge Menes….. Comme Pierre ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tristique dictum Praesent fringilla ut massa leo Aliquam tempus quis risus