Edouard Habrant
Edouard Habrant, l'actuel Grand-Maître de la GLMF

Ces 14, 15 et 16 juin, le Convent de la GLMF

Par Géplu dans Divers

La Grande Loge Mixte de France, GLMF, est une fédération de Loges mixtes qui compte aujourd’hui près de 5 300 francs-maçons à proportion d’environ 48% de Frères pour 52% de Sœurs dans 245 Loges. Elle a été créée en décembre 1982. Elle tiendra ce week-end son Convent à Marseille, et au cours de celui-ci sera élu le nouveau Grand-Maître, que nous vous présenterons dès que connu.

Depuis 35 ans, la Grande Loge Mixte de France a bâti un modèle, en maintenant des échanges constants validés par des conventions avec notamment le Grand Orient de France, la Fédération Française du Droit Humain, la Grande Loge de France, la Grande Loge Féminine de France, la Grande Loge Symbolique et Traditionnelle Opéra, la Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm, la Loge Nationale Française, la Grande Loge Mixte Universelle, l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal, …

La GLMF travaille avec les Obédiences françaises pour la promotion de la laïcité, contre les dérives sectaires, sur le développement durable, sur les questions européennes telles que « faire face aux crises européennes : réfugiés, intolérance, place de la jeunesse ».

La GLMF a su tisser également des liens très forts en ratifiant de nombreux Traités d’Amitié à travers les cinq Continents en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique et en Asie. La Grande Loge Mixte de France promeut la création d’une maçonnerie mixte par un accompagnement et une aide technique et est fière d’avoir pu aider à la création de la Grande Loge Mixte du Liban. 

vendredi 14 juin 2019 2 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 1
    Binah 14 juin 2019 à 19:05 / Répondre

    Et qui sera le prochain GM puisque l’actuel descend de charge.
    Des noms circulent déjà ?
    C’est épuisant cette course aux sautoirs.
    Vivement qu’un jour, encore hélas très lointain, les sautoirs disparaissent du paysage maçonnique.
    A choisir, je préfère encore des maçons sans sautoir que des sautoirs sans maçon.
    La prochaine réforme salutaire est en cours.
    Comme le disaient les cathares, plus on monte dans la hiérarchie et plus on avoisine le mal…ou le mâle… Tout dépend si on est freudien ou pas.
    Trêve de plaisanterie,…passez un bon week-end.

    • 2
      Géplu 14 juin 2019 à 21:06 / Répondre

      Non, Edouard Habrant ne « descend » pas de charge obligatoirement cette année. Elu l’an dernier il a encore la possibilité de deux années de grande maîtrise. Au Convent de la GLMF d’en juger.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tempus velit, ipsum risus. dolor. neque. mi, commodo odio Aliquam consectetur justo