Le Blog Maçonnique Hiram.be est en vacances

Rendez-vous le dimanche 18 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important, on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,

et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes vous bien abonné ?)

.

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 12 650 articles y sont stockés !

30 ans AMMLA
A Bayreuth c’est - bien sûr - à la bière, que furent fêtés les 30 ans de l’AMMLA (photo Robin Heizmann)

Les 30 ans de l’AMMLA

Par Pierre Mollier dans Divers

L’Association des Musées, Archives et Bibliothèques Maçonniques d’Europe (AMMLA) a réuni son congrès annuel à Bayreuth les 5 et 6 juillet dernier. C’était un retour aux sources puisque c’est au Musée de la franc-maçonnerie de Bayreuth que l’association a été créée en 1989. À l’époque, dans un contexte de tension entre les Maçonneries « régulière » et « libérale », quatre musées maçonniques, relevant d’obédiences appartenant pourtant aux deux courants, décidaient de collaborer sur les questions techniques de conservation du patrimoine maçonnique. Les responsables des Musées de l’Ordre Maçonnique Suédois, des Grandes Loges Unies d’Allemagne, du Grand Orient de Belgique et de la Grande Loge de France se réunissaient donc pour la première fois à Bayreuth pour présenter leurs collections et échanger sur les problèmes que posait la conservation des tabliers, des diplômes etc. Ils furent assez vite rejoints par d’autres Musées maçonniques : ceux des Pays-Bas, d’Autriche, de Norvège… En France, le Grand Orient et la GLNF se joignent l’aventure dès le milieu des années 1990. Le premier Musée britannique à franchir le pas fut celui de la Grande Loge d’Écosse en 2001, suivi, en 2002, du Musée de Londres. Au cours des années 2000, l’Association s’est dotée d’un statut de droit européen. Elle est aujourd’hui présidée par le directeur du Musée maçonnique de Bayreuth, Thad Peterson, son secrétaire général est Frank Langenaken, responsable du CEDOM (Centre d’Études et de Documentation Maçonnique) de Bruxelles et son trésorier est Jac Pipenbock, du Musée des Pays-Bas.

Après une soirée de légitimes réjouissances pour fêter dignement ces 30 ans, les travaux de l’AMMLA reprirent tout leur sérieux pendant deux jours de séminaire. Vicky Caroll dévoila la nouvelle stratégie de développement du Musée de Londres visant à doubler sa fréquentation – de 35.000 à 70.000 – dans les cinq ans à venir. Les participants purent aussi découvrir la nouvelle identité visuelle du « Museum of freemasonry ». Le Musée de Paris présenta le mode de conservation des tabliers anciens élaboré avec l’aide du service des musées de France. Une invitée exceptionnelle, Hilary Anderson Stelling, du Scottish Rite Museum de Lexington (Boston), avait traversé l’Atlantique pour nous rendre compte du programme conduit par différents musées des USA sur les premiers diplômes maçonniques américains. Douze communications furent présentées pendant ces deux jours et firent l’objet d’intenses échanges entre les spécialistes des Musées maçonniques.

Ce congrès des trente ans vit aussi un événement particulièrement heureux avec l’entrée d’un nouveau membre. Le Musée Maçonnique Suisse a ouvert ses portes à Berne en 2017. Son directeur Robin Heizmann et son responsable scientifique Christoph Meister sont venus présenter le projet muséographique et culturel du nouveau musée maçonnique et solliciter son entrée dans l’AMMLA… entrée votée à l’unanimité.

mardi 09 juillet 2019 1 commentaire

Étiquettes : ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Lorem id eget accumsan Donec leo. quis, risus. suscipit Aliquam porta. ante.