Vandamme vie spirituelle

La vie spirituelle au-delà des religions

Par Géplu dans Edition

Dès l’entrée l’auteur ne cache pas ses convictions : il est chrétien franc-maçon et non l’inverse. Il ressent intimement l’existence de Dieu, se considérant ne faire qu’un avec Jésus, qui lui ne fait qu’un avec Dieu (of course) et l’univers qu’il détaille avec beaucoup d’autocomplaisance.

La suite l’oppose à certains dogmes vieillissants de la religion catholique qu’il ne pratique pas, mais pas à la légende des rois mages. Il s’extasie beaucoup sur la religion musulmane dans son aspect spécifique du Soufisme. Jusque là rien de bien nouveau.

Le livre apporte quelques pistes de réflexion lorsqu’il s’intéresse aux morts qui ne savent pas qu’ils le sont, mais habillé ensuite de citations « pro domo » il devient un peu lassant et carrément irréel quant il tente à démontrer que Jésus n’est pas mort.

Du bon et du moins bon pour un auteur que l’on peut respecter dans sa sincérité.
.
_____________________________
La vie spirituelle au-delà des religions, par André Vandamme, aux Editions Les Deux Océans, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2-86681-296-6

samedi 13 juillet 2019 12 commentaires
  • 11
    Guillaume 20 juillet 2019 à 18:14 / Répondre

    La FM n’en finit pas à se demander ce que le concept GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS, créé en 1723 (par deux pasteurs) signifie exactement. Beaucoup de FM parlent de leur quête spirituelle, de recherche spirituelle, sans jamais donner la moindre explication à ce sujet. J’aimerais bien qu’ils précisent ce qu’est cette quête spirituelle, cette recherche spirituelle? Marc Halévy (GLRB) dit qu’une spiritualité athée est impossible, donc selon lui il n’y a que la spiritualité religieuse. Ces FM qui cherchent Dieu (je suppose), pourquoi IL ne se manifeste pas? La recherche ou la quête spirituelle serait terminée, ? Ils ne devraient plus aller à sa recherche, surtout qu’après des milliers d’années, on ne l’a toujours pas trouvé. Il pourrait au moins une fois répondre à leur quête, ce cachottier? L’homme n’a pas créé un seul dieu, il en a créé des millions et ils sont presque tous morts, parce que chaque dieu meurt dès que l’homme ne croit plus en lui. Les gens crédules ne se demandent jamais à quoi sert le dieu qu’ils vénèrent et pour lequel ils prient (s’humilient) trois fois ou cinq fois par jour, sans qu’il n’ait jamais voulu faire quoi que ce soit pour eux; sans qu’il n’ait jamais voulu donner le moindre signe de vie? Comment ces gens ne se lassent pas de ces prières inutiles,? Le mythique Jésus, de la fable évangélique, nous expédie en enfer pour y brûler éternellement, si on ne croit pas dans ses miracles risibles. Même la plupart des cardinaux, évêques et prélats au Vatican ne croient en la fable de Jésus-Christ, selon Gabriele Amorth, exorciste en Chef du Vatican, décédé. Maintenant qu’on parle chaque jour, de la planète qui s’échauffe dangereusement, ne faudrait-il pas se demander si Jésus ne veut pas veut nous rôtir sur terre plutôt qu’en enfer? Victor Hugo disait: Dieu est un rôtisseur, mais de là a transférer l’enfer sur terre, Jésus veut-il déménager l’enfer? Jésus calme la tempête: (Mc 4; 35), il est temps qu’il arrête la surchauffe. On nous montre des images horribles d’enfants qui meurent de faim; dans différents pays africains, chrétiens ou musulmans, et ces pauvres prient leur Dieu, (plusieurs fois par jour), sans qu’IL bouge le petit doigt, il est indifférents à leur misère, tout comme ils prient chaque fois quand il y un grand tremblement de terre ou une autre catastrophe pour remercier leur dieu qui les a épargnés, sans tenir compte de ceux qu’Il a massacrés. A chaque catastrophe le pape dit qu’il va prier pour les victimes. Burkina Faso: le pape prie pour les victimes de l’attentat dans une église chrétienne (chrétiens massacrés par des croyants d’une autre religion de paix et d’amour). Pendant le mois de janvier 2012, Benoît XVI a demandé aux catholiques de se joindre à sa prière, pour les victimes des catastrophes naturelles, mais Dieu est sourd, il n’entend pas ces millions prières et il continue à provoquer des catastrophes. IL lui manque des milliers d’oreilles, pour entendre ces millions de prières chaque jour.
    Dalaï Lama (tsunami en 2004 – Océan indien) estime que « ces événements [comme le tsunami] se produisent à cause du karma de chacun » et que « ceux qui ont péri durant le tsunami avaient un mauvais karma. Est-ce Bouddha qui s’est fâché?
    Sécheresse: Le roi du Maroc a ordonne des prières rogatoires pour la pluie ce vendredi dans tout le royaume (22.11.2017). C’est donc qu’Allah est le responsable, et qu’on espère qu’il va changer d’avis en priant pour lui? 28 janvier 2018, le pape François a prié pour les victimes des récents attentats en Afghanistan. (Le pape François, a prié pour les victimes du tsunami en Indonésie (23.12.2018
    Le Pape a invité les catholiques à prier pour les nombreuses victimes des attentats au Sri Lanka le 23 avril 2019, (commis par croyants, fous d’Allah))
    10 sept. 2018. Neuvaine de prière pour les victimes d’abus sexuels, avec le Pape François et l’Eglise (il a omis surtout de parler milliers d’enfants victimes des prêtres dans le monde, protégés pendant des décennies par le Vatican, et pour lesquels ces prières ne servent à rien.
    Les présidents américains. George bush affirme que dieu lui a dit d’attaquer l’irak, selon un ministre palestinien.
    M. Bush a déclaré avoir reçu une « mission de Dieu ». « Dieu m’a dit: ‘George, va combattre ces terroristes en Afghanistan’, et je l’ai fait », rapporte M. Chaath. « Et puis Dieu m’a dit, ‘George va mettre fin à la tyrannie en Irak’, et je l’ai fait. »( /societe.aufeminin.com)

    Giles Poulet: 11:2015 ADLPF: Dieu n’est que le prétexte aux pires délires de gens préoccupés de pouvoir et de domination, malhonnêtes et manipulateurs dont on peut se demander sans rire si eux-mêmes croient en leurs fariboles. Fariboles qui leur font dire que Dieu entend régenter la vie des hommes de la naissance à la mort et qu’Il leur en a confié l’exécution. On sait ce qu’il en a été, ce qu’il en est et ce qu’il en sera : les horreurs, les meurtres, les sévices et les tortures accompagnent depuis toujours ces saints hommes qui n’ont parfois plus grand chose d’humain. La seule évocation de l’humanisme est pour eux une insulte.
    Livres penseurs de France – libre-penseur-adlpf.com)

    .

    2

  • 9
    pierre noel 14 juillet 2019 à 15:09 / Répondre

    « Que votre Dieu se débrouille avec vous, notre Principe ne nous demande rien de particulier, il nous laisse libre et responsable de notre conscience, Constitutions 1723. »
    Citation très approximative de #7 !
    « … to oblige them to that Religion in which all Men agree, leaving their particular Opinions to themselves » (Constitutions, 1723, p 50).

    • 10
      Désap. 14 juillet 2019 à 22:59 / Répondre

      9 – Que voulez-vous démontrer précisément avec cette phrase tronquée ?

  • 4
    Réboussié 13 juillet 2019 à 14:12 / Répondre

    la spiritualité ? sa première manifestation ? le soin de la mère pour son enfant , le second cerveau de Mac Lean , le père qui va chasser le mammouth pour nourrir sa famille …l’altruisme ..la conscience de soi par la conscience de l’autre , un problème d’identité en somme
    Les religions ? avec le nombre et la complexité , entrée en scène du cerveau symbolique , ne pas faire simple si on peut faire compliqué , et revenons au mammouth , le partage , l’invention de la finance , des fonctionnaires , les pires ? les fonctionnaires de l’inutile , je veux dire ceux de la religion , je plaisante bien sur , mais l’église grecque possède beaucoup et ne paye pas d’impôts , si mes renseignements sont exacts
    Mais ne pas confondre vérité et réalité : la vérité et une interprétation de la réalité pour servir un but qui lui reste masqué , c’est pas pour rien qu’au nom des grands principes on privatise à tout va , qu’on vend les bijoux de famille à l’encan ..
    Un peu rapide comme démonstration , mais ce n’est ni le lieu ni ….
    Un avis sur la situation actuelle ? oui , mais inscrit dans l’histoire : pour la classe moyenne , celle des oubliés en jaune et en Guilluy ? pas de soif de l’or , relisant mes planches d’il y a longtemps , un peu sociale je l’avoue , cette usine ou l’on avait envoyé une escouade de sociologues pour étudier les causes de l’insuffisance de production , on avait organisé un groupe témoins , amélioré l’éclairage , le confort …avec augmentation de 20 % de la production à la clé donc acte ….ben non , on a remis les anciennes conditions d’éclairage etc … la production n’a pas baissée , simplement le groupe était bien considéré de la direction , c’est le mépris de la situation ante qui causait les troubles et le respect était demandé par les autres , tout étonné qu’on puisse d’ailleurs respecter les petits , les sans grade
    De De Rugby à Macron ? quel rapport à la spiritualité ? la religion relevait du « supérieur » , transcendance , fallait gagner son pain et ses homards avec de la sueur , les curés comptant sur la sueur des cerfs , ( à cause des cornes ) , des immigrés aujourd’hui
    La spiritualité pour un , une FM ? c’est l’analyse personnelle qui peut être faite grâce à la fraternité , la vraie , pas celle qui est conditionnée par le paiement de la cotisation : la religion la dedans ? le mythe fondateur , ce qui fait tenir ensemble le corps , corps social en l’occurence : en principe les FM ne confondent pas le mythe et le symbole avec la réalité historique , et dans ce sens , je comprend les belges royalistes , j’en ai connu
    La religion qui vient de la nature ? toto logie ? et réciproquement …
    Spiritualité ? répondre au pourquoi …Dieu la dernière des causes , un sacré gymnaste d’ailleurs , car absorber le big bang , et la physique cantique ( excuser , mais je ne pouvais pas manquer celui là ) ….la trinité chrétienne ? une simple intrication …..!! le déluge ? la fonte des glaciers ……oui Anwen , je me permets quelques commentaires complémentaires …mais de longs et pénibles ……

    • 6
      Désap. 13 juillet 2019 à 16:38 / Répondre

      4 – « Mais ne pas confondre vérité et réalité : la vérité et une interprétation de la réalité pour servir un but qui lui reste masqué »
      Ne serait-ce pas plutôt :
      la réalité et une interprétation de la vérité pour servir un but qui lui reste masqué
      Pour le reste :
      « l’altruisme ..la conscience de soi par la conscience de l’autre , un problème d’identité en somme »
      celle-là, elle est excellente !!

      • 8
        réboussié 14 juillet 2019 à 13:52 / Répondre

        la vérité est ce que l’on pense ou ce que l’on dit , la réalité ce qui est , encore que , la réalité ? vu les théories quantiques du jour ..donc la vérité ? dialectique ? ou rhétorique personnelle ? les mots ? les maux ….car au début était ….la Parole , un sujet que j’aime beaucoup , les politiques et les sociaux , à force de les tordre en ont fait de la bouillie et comme disait Coluche , trop bercés petits , les boyaux de la tête se sont mélangés et ils ne retrouvent plus la sortie ( voir les études type PISA )
        car nous accuser d’être des sociaux ? nous du GO ? fraternité serait il de trop dans la trilogie ? et spiritualité ? Robinson sur son ile ? spiritualité ? fabrication du groupe …et le sort des mauvais compagnons ? biologie ? Darwin ? mais les mots sont devenus des armes de destruction de la contestation ,du débat , du doute même …pour certains , ça n’a pas payé électoralement , le réveil ? quelle liberté pour l’esprit sans la liberté de parole …..à démontrer la vérité , la justesse , réfutation n’est pas excommunication …pour un FM en principe , je pense même que cette excommunication est la preuve éclatante de la peur …sans justifier en quelque manière que ce soit l’opposition bien sur ..
        C’est de là à mon sens que périront les hiérarchies religieuses , la soif de pouvoir , pouvoir sur les réserves alimentaires et sur le appétits libidineux , patientons et observons nos soeurs ? car nous sommes tous esclaves de quelqu’un , à défaut de nos passions ….et une soeur FM , c’est une égale , et nous ne sommes plus des petits enfants …….en principe
        Censurer par la loi ? pour quelques idiots ( Utiles ????) , combien de libertés silencieuses ? mais la parole , ça ne se mendie pas , mon TCF , ça se prend , n’est il pas ? se comprendre ? ça c’est un autre problème …moins général ….

  • 2
    Nestor Makhno 13 juillet 2019 à 10:25 / Répondre

    En cas de fatigue, il ne faut pas hésiter à consulter ! Les ouvriers ont souvent le droit au repos !

  • 1
    Anwen 13 juillet 2019 à 04:05 / Répondre

    « La vie spirituelle au-delà des religions » et précisons, au-delà des religions surnaturelles des hommes, car en remontant dans le passé pour chercher l’origine de la Religion primitive, nous découvrons qu’elle était basée sur les lois de la Nature, qu’elle était naturelle. Et c’est en cela qu’elle diffère des religions modernes qui, toutes, sont basées sur la violation de la Nature, qui sont surnaturelles.
    Faire l’histoire des religions et des systèmes philosophiques qui ont surgi autour d’elles, c’est faire l’histoire de la psychologie humaine.
    L’évolution religieuse, c’est l’évolution psychique de l’homme déroulée à travers les siècles. Elle répond à des lois aussi certaines que celles qui régissent les phénomènes physiques et les phénomènes biologiques. L’état psychique de l’homme jeune a eu comme résultat de faire naître la manifestation sentimentale, qui dure depuis les temps les plus reculés, qui durera éternellement, et qu’on appelle, dans les temps modernes, la Religion.
    Le premier culte de la religion naturelle, c’est l’hommage que rend l’homme à la Femme, ce sont les prévenances qu’il a pour Elle, les précautions qu’il prend pour éviter de lui déplaire, l’effort qu’il fait pour se rendre aimable, c’est-à-dire digne d’être aimé.
    C’est la loi naturelle des devoirs de l’homme, dictée par sa conscience et par ses sentiments, c’est-à-dire par ce qu’il y a de plus fort dans la nature humaine.
    Le culte comprenait quatre manifestations principales : l’Adoration, la Prière, l’Offrande et la Communion.
    Rappelons à propos du Catholicisme que l’histoire et les vraies origines du Christianisme sont inconnus, et que les Eglises diverses qui se rallient à ce titre ne désirent pas qu’on les connaisse.
    L’histoire réelle du Christianisme n’a rien de commun avec le récit qui nous a été donné sous le nom de Nouveau Testament.
    Derrière ce Livre, caché par lui, est l’histoire d’un mouvement de rénovation sociale, grandiose, extraordinaire, d’une haute portée, qui brilla sur le monde pendant deux ou trois siècles, mais qui fut renversé, dénaturé et caché par des faussaires qui en firent une caricature grotesque, et de tout ce fatras incohérent firent le dogme surnaturel et superstitieux qui a envahi le monde, mais qui, aujourd’hui, semble en bout de course.
    « Nous sommes au bord d’une époque pleine de mystères, écrit un prêtre dans son ouvrage « La lettre tue » ; un courant irrésistible nous y entraîne. Quelle étoile guidera notre course, quelle force nous poussera vers le port ? N’y a-t-il devant nous que doute, négation, ironie, désespoir ? C’en est-il fait des vertus du foyer domestique, des vertus plus fières du croyant et du citoyen ? Plus rien que l’âpre recherche des plaisirs, la soif de l’or, l’égoïsme, la brutalité, la fraude, nul rayon, nulle lueur. Le froid, la mort, vont-ils tout envahir ? Eh bien ! Oui, si entre la foi du passé et le matérialisme, il n’y a pas de milieu, alors tout est fini, dans le monde moral va s’accomplir le rêve de Byron : Darkness, L’empire des ténèbres commence. »
    Cela est si vrai que, voyant leurs dogmes tomber et ne comprenant pas qu’en dehors d’eux la religion puisse durer, les ministres des différents cultes croient la plupart que la fin des temps approche et que l’univers actuel va se dissoudre au milieu des convulsions sociales et cosmiques prédites par l’Apocalypse.
    Oui, les convulsions sociales prédites par l’Apocalypse vont devenir une réalité. Mais ce n’est pas une révolution, c’est une Évolution pacifique qui va changer le monde.
    Cordialement.

    • 3
      Désap. 13 juillet 2019 à 12:22 / Répondre

      1 – Remarquable, notamment ce qui est dit de l’homme vis à vis de la femme et de l’Apocalypse.
      Il ne peut y avoir de religion que vis à vis de la Nature, seule détentrice de la Vérité. C’est le fondement des civilisations ante-grecques.
      Merci Anwen

    • 5
      de Flup 13 juillet 2019 à 15:45 / Répondre

      Le soufisme est un exemple de vie spirituelle DANS une religion et ses convergences avec la FM sont d’ailleurs évidentes.Pensons p.e.à Abd el Kader et deux de ses fils:bien que nié par l’Islam « officiel »,il est bien établi qu’ils ont été initiés.Dans l’article de philitt de 8 mars dernier T.Zarcone résume bien ces liens.

      • 7
        Désap. 14 juillet 2019 à 13:00 / Répondre

        5 – Le soufisme converge avec la FM religieuse, celle qui fait du GADLU une représentation du Dieu des religions abrahamiques, c’est une soumission aux principes bibliques.
        Ce n’est pas la FM décrite dans les Constitutions de 1723, il suffit de les lire, j’ai donné des extraits emblématiques de cette contradiction.
        Ce GADLU est un démiurge définit par une révélation, il est sans commune mesure avec le Principe universel, ceci démontré parfaitement par les postulats métaphysiques de l’initiation.
        Si l’on se plait à circonscrire la réflexion à un principe fini, pourquoi pas. C’est en effet bien plus simple et bien plus flatteur de la condition humaine. A ceci prés que celle-ci n’est qu’une condition spéciale de la manifestation universelle. Condition spéciale mais non déterminante, de sorte qu’elle disparaitra si elle ne s’affranchie pas des croyances confortées par les degrés, entre autre, du REAA.
        Les degrés ne sont qu’une accumulation de devoir moraux, ils amplifient le procès instruit par la Genèse.
        Grand bien vous fasse mes frères de vous battre la coulpe, pendant ce temps d’autres progressent dans la réflexion, débarrassés de la culpabilité d’une naissance pour laquelle ils ne portent aucune responsabilité. Que votre Dieu se débrouille avec vous, notre Principe ne nous demande rien de particulier, il nous laisse libre et responsable de notre conscience, Constitutions 1723.

        • 12
          Aigle59 18 août 2019 à 13:46 / Répondre

          Je lis vos contributions sur ce site et elles m’interpellent sur mon parcours maçonnique. Peut-on se soustraire à l’emprise religieuse sur la FM ? Et quel est l’obédience qui se rapproche le mieux d’une approche « vitrivienne »? Sans pour autant versé une laïcité

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
facilisis vel, id venenatis luctus diam ut libero. leo consequat. massa nec