La Fayette par J Weyler
La Fayette par J Weyler

Dans le secret des francs-maçons du Havre

Par Géplu dans Dans la presse

La revue Connaissance des Arts s’intéresse à l’exposition « Les francs-maçons et la mer » présentée actuellement et jusqu’au 30 septembre à l’abbaye de Graville au Havre.

Concoctée par Éric Saunier, directeur de l’Institut d’études et de recherches maçonniques, cette exposition reprend en partie les objets (tabliers, diplômes, épées…) présentés à Paris en 2015 dans « Les Francs-maçons et la mer », au Grand Orient de France. Mais elle va plus loin. Le parcours s’intéresse au rôle de la franc-maçonnerie dans la guerre d’Indépendance américaine et évoque le passage de La Fayette au Havre. Elle met aussi en lumière de grandes figures de la franc-maçonnerie, tels le chanoine Pingré (qui séjourna dans l’abbaye de Graville qui accueille l’exposition), le marin Édouard Corbière, ou le président de la République Félix Faure.

C’est vrai qu’il s’agit d’une exposition remarquable, à visiter si vous passez par là.

mercredi 21 août 2019 5 commentaires
  • 3
    Fessy 26 août 2019 à 00:08 / Répondre

    Le nom de cette ville est:
    « Le Havre » et non « Havre ». Donc veuillez dire ou écrire « de Le Havre » plutôt que « du Havre ».
    Les usages ne sont pas toujours justes.
    Merci .:

    • 4
      Bilboquet 1 septembre 2019 à 14:25 / Répondre

      Tout-à-fait !

    • 5
      lazare-lag 1 septembre 2019 à 17:22 / Répondre

      Ah, les usages!
      Ah, la langue française!
      Je serais curieux de connaître combien de Havrais, voire de Normands, écrivent « de Le Havre » comme Fessy nous intime ici de le faire?
      D’ailleurs les habitants du Havre (et zut, je m’a trompé!), de Le Havre donc, doivent-ils être appelés « Havrais » ou « Le Havrais »?
      Ca devient compliqué cette affaire, comme on dirait au Mans (et zut encore: c’est « à de le Mans » qu’il faut dire?)
      Par contre si d’aventure Fessy, que l’on suppose donc originaire de la façade maritime de Seine-Maritime (on notera, et peut-être aussi appréciera-t-on, l’astuce sémantique pour éviter le piège havrais…)se déplace jusqu’en région Provence-Alpes-Côte d’Azur peut-on aimablement lui suggérer trois petits et innocents conseils?
      1/- celui d’éviter le vocable de « région PACA », même si communément employé par des journalistes, des politiques ou des météorologistes à la pauvreté de langue avérée.
      Cela donne, notamment, une piètre idée des écoles de journalisme; et pour une piètre idée des politiques on y arrive fort bien sans avoir recours à la sémantique…
      En un mot comme en cent, si voulez faire plouc, même avec une cravate et les ongles faits, dites PACA et votre but sera atteint.
      2/- celui de dire, par exemple, Fessy va « en Avignon »
      3/- enfin, et idem qu’au point 2, il ira « en Arles » pour, par exemple, acheter quelques livres chez Actes-Sud, un des meilleurs éditeurs-libraires hors de Paris (et j’ai ici fait un effort pour ne pas dire « de Province », ne parlant pas le (salon) parisien dans le texte.
      Et je vois déjà notre Fessy nous dire:
      « Mais pourquoi utiliser « en » devant Avignon et Arles? Et pourquoi pas avec Amiens, Arras, Arcachon ou Angoulême? »
      Parce que!
      Parce que c’est comme ça et pas autrement!
      Ou, pour le dire en d’autres termes, parce que, Fessy, fais-ci, fais-ça, sinon fessée!
      (Et ne connaissant ni Fessy, qui me paraît nouveau sur ce site, ni sa susceptibilité, celle des Havrais et des Normands m’étant peu (je n’ai pas dit « pas »…)connue, j’espère qu’avec Fessy nous avons quand même à faire à quelqu’un, à un F:. (ou une S.:?) qui apprécie malgré tout un peu l’humour, viendrait-il de quelque autochtone du Midi).

  • 2
    Bilboquet 21 août 2019 à 12:00 / Répondre

    Est-ce que le « commerce triangulaire » et surtout celle faite par des maçons (Voltaire p.e.) est abordée ?

  • 1
    Jacques 21 août 2019 à 06:32 / Répondre

    Bonjour Geplu, le catalogue de l’exposition est disponible sur Le Bandeau
    https://www.lebandeau.eu/boutique/boutique/livres/livres-origine-et-histoire/le-havre-les-francs-macons-la-mer-xviiie-xixe-siecles/

    Amitiés

    Jacques

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
id dictum in neque. Praesent velit, mattis sem, leo. ut