Mgr Jouin Peril judeo maconnique
Première page du "Péril judéo-maçonnique" de Monseigneur Jouin, 1932 - source : Gallica-BnF

Mgr Jouin contre le « péril judéo-maçonnique »

Par Géplu dans Dans la presse

Ci-dessous un intéressant article de Stéphane François, dont nous publions les premiers paragraphes avec l’aimable autorisation du site RetroNews, le site de presse de la BnF.

______________________

Mgr Jouin, un catholique intégriste contre le « péril judéo-maçonnique »

Prélat et figure de la France réactionnaire du début du XXe siècle, Ernest Jouin fut le fondateur d’une revue complotiste, dont le but avoué était de déjouer les improbables « actions subversives » des « sociétés secrètes ».

Ernest Jouin est un prêtre traditionaliste, né en 1844 et décédé en 1932. Curé opposé à la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905, il fut poursuivi en 1907 en justice pour avoir diffusé des textes condamnant celle-ci. Mais, il est resté dans les mémoires pour avoir fondé en 1912 une revue antimaçonnique, la Revue Internationale des Sociétés Secrètes, également connue sous l’acronyme RISS, organe de presse de la Ligue Franc-catholique, qu’il a dirigé jusqu’à son décès en juin 1932.

La publication de la RISS, mensuelle puis bimensuelle, était partagée en deux volumes, l’un de couleur grise qui parut de 1912 à 1939 et qui portait essentiellement sur l’antimaçonnisme, l’autre de couleur rose, qui parut de 1928 à 1933, qui s’intéressait à l’occultisme et aux « sociétés secrètes ». Elle fut fondée dans le but de continuer le combat antimaçonnique des catholiques intransigeants ayant cru au canular de Léo Taxil et de lutter contre l’ « occultisme fin de siècle ».

L’objectif de ses animateurs, et en particulier celui d’Ernest Jouin, tous catholiques intransigeants, contre-révolutionnaires – ils étaient influencés par le prêtre contre-révolutionnaire et antimaçon Augustin de Barruel – ou d’extrême droite, était de mettre au grand jour la supposée action néfaste de la franc-maçonnerie et des sociétés secrètes. Cette action fut relevée par les papes Benoit XV en 1918 et Pie XI en 1923, qui élevèrent le curé Ernest Jouin au rang de prélat puis de protonotaire apostolique. (…)

La suite de l’article sur RetroNews

mardi 10 septembre 2019 30 commentaires
  • 28
    Désap. 12 septembre 2019 à 18:19 / Répondre

    A quelque chose malheur est bon, le protonotaire apostolique E. Jouin a commis en 1930 l’une des plus justes traductions (à mon avis la plus juste) des Constitutions de 1723, conservée au Centre d’Histoire contemporaine.

  • 22
    Arnaud 12 septembre 2019 à 07:48 / Répondre

    Cette conversation est une vraie plaisanterie. Un plaisir à lire ! Relisez vous et je suis certain que vous y trouverez l’intolerance de chaque bord et dans chaque intervention. Le meilleur moment : quand chacun propose de se « debarasser » des autres.

    • 24
      Brumaire 12 septembre 2019 à 09:45 / Répondre

      22- Arnaud,ce ne sont pas les maçons qui ont contribué à exterminer les Juifs,ce ne sont pas les maçons qui condamnent, qui, sous couvert de religion et de pureté, continuent à vouloir éradiquer tout ce qui n’est pas dans les droites lignes papistes ou islamistes.Les maçons ont toujours été et sont toujours les victimes des ligues extrémistes. Dans mes propos, je ne demande pas l’extermination de ces personnes, mais juste qu’elles cessent de continuer à vouloir mener le monde selon leurs conceptions.

    • 27
      Désap. 12 septembre 2019 à 10:59 / Répondre

      22 – Ah parce qu’il ne faudrait pas être intolérant vis à vis de l’intolérance ?
      Et bien oui, mon cher, il faut être intolérant à l’intolérance et il est bon d’avoir pour objectif de se débarrasser de cette idéologie néfaste d’extrême droite apparue à la fin du XIXè.

  • 12
    DACIER 11 septembre 2019 à 11:38 / Répondre

    Au sujet du propos liminaire de l’introduction, il faut préciser que l’Abbé Barruel, qui s’était réfugié à Londres, n’a jamais mis en cause les loges bleues mais les ateliers des « hauts grades ». Ses continuateurs ont largement extrapolé sa thèse qui, de ce fait, est devenue un classique de l’antimaçonnisme. En son temps, Joseph de Maistre, illustre Maçon, l’a combattue en faisant valoir des arguments tirés de son expérience personnelle. Malheureusement, le même milieu qui se revendique de lui, ne tient aucun compte de ses réflexions sur la Maçonnerie.

    • 14
      luciole 11 septembre 2019 à 13:59 / Répondre

      Tous les membres des dits « Hauts Grades » sont obligatoirement membres des loges « bleues » des trois premiers degrés.
      Si ce sont des FM ou/et des hommes de mauvaise qualité(?)cela ne tient donc pas de la fréquentation d’ateliers dans lesquels on ne fait qu’étudier d’autres thèmes,approfondir les premiers et s’ouvrir à d’autres traditions ou recherches.

      Des « Gourous de banlieue »(voire parisiens) vous en trouverez plus surement dans les petites loges et petites structures où une personnalité de type autoritaire peut mieux se développer faute d’opposition.

      Créer artificiellement une coupure entre les pratiques et travaux de certaines loges, alors que la diversité règne horizontalement à tous les niveaux,ne fait que montrer le parti pris et le manque de réflexion de ceux qui passent du temps à médire.

  • 8
    dupont alexandre 10 septembre 2019 à 23:54 / Répondre

    Dans ce cas d’accord je soutiendrai une franc-maçonnerie à l’anglo-saxonne car je crois que la philosophie revendiquée est bonne. Mes remarques valent également pour toutes les associations Opus deï ou autres associations religieuses. Les choses d’ ailleurs sont sans doute moins sensibles chez les protestants.
    Enfin je crois malgré tout que le risque en France de voir resurgir les vieux démons fascistes est faible ou pas beaucoup plus élevé qu’en Angleterre.
    Je pense que la transparence est un gage d’honnêteté si les motifs de ces associations sont bons. Cela éviterait de voir la règle de mutuelle assistance (qui je crois règne au sein de ces associations) perçue comme un système d’ entre aide mafieux. Normalement il y a dans tous les pays occidentaux des lois qui protègent l’individu, il ne me semble pas nécessaire d’avoir une entre-aide opaque, ou une justice parallèle.
    Mais il s’agit là que de supputations.
    Il est effectivement dommage que quelques uns qui n’acceptent pas cette transparence attachent tous les autres.

    • 11
      Patrice 11 septembre 2019 à 09:00 / Répondre

      La regle de mutuelle assistance est pratiquee dans tout groupement : grandes ecoles, syndicats, mutuelles, famille, assos, etc etc. ce qui n’a rien de reprehensible quand cela reste dans le cadre legal

      • 17
        dupont alexandre 11 septembre 2019 à 21:25 / Répondre

        Ce n’est pas tout à fait pareil les groupements des grandes écoles ne se présentent comme des bienfaiteurs de l’ humanité. De toute façon c’est en soit discutable, car cette préférence clanique se fait au détriment des « non » membres.
        Atavisme de l’âme humaine sans doute. Un peu comme l’a dit un politicien « je préfère mon frère à mon cousin et mon cousin à mon voisin ».

        • 20
          lazare-lag 12 septembre 2019 à 02:24 / Répondre

          Oh, la belle pudeur de ne pas le nommer! Ce politicien c’est Le Pen, comme si vous ne le saviez pas.
          Bel exemple d’entorse à la transparence tant vantée. Assumez vos préférences.

          • 29
            dupont alexandre 13 septembre 2019 à 19:23 / Répondre

            Tout à fait, mais je ne soutiens pas cela c’est pour cette raison que l ‘entre-aide opaque me gène…

            • 30
              Désap. 13 septembre 2019 à 21:19 /

              29 – oui mais bon, en dernier ressort, hein ?
              j’aime beaucoup le mot de Mitterrand : il n’est ni de gauche, ni de gauche.

    • 15
      lazare-lag 11 septembre 2019 à 17:18 / Répondre

      « La transparence est un gage d’honnêteté si les motifs de ces associations sont bons »
      Je vous fais grâce de vous demander qui décide de ce qui est « bon » et de ce qui ne l’est pas,et de ce qui est « honnête » et ne l’est pas; Goebbels ou Dzerjinski n’étant pas forcément les meilleurs modèles à citer en la matière.
      C’est cependant un vaste débat à lui tout seul, quasiment un sujet de thèse.
      Par contre, je suis beaucoup plus réservé sur les vertus de « la transparence ».
      Faut-il, sous couvert de transparence, enlever les isoloirs dans les bureaux de vote?
      Faut-il faire disparaître le secret médical? Supprimer le secret défense?
      Abolir le secret professionnel?
      S’affranchir du secret de la correspondance?
      Et, allons-y, soyons fou et logique jusqu’au bout, interdire le secret de la confession?
      Elle ne serait pas épatante une vie ainsi frappée du sceau de la transparence?
      Quant à estimer que le secret est la règle directrice de la Franc-Maçonnerie, cela témoigne soit d’une incompréhension totale de ce qu’est la F.M., soit d’une méconnaissance réelle de ce qu’elle est, soit des deux cumulées.
      C’est n’avoir pas fait, notamment, la différence entre secret et discret.
      Relisez ce que vous dit ici brièvement Géplu, et retenez au moins une chose: qu’un Franc-Maçon peut de temps à autre, c’est vrai ça existe, « faire l’objet d’une chronique judiciaire’ mais à lui seul il ne sera pas représentatif de la Franc-Maçonnerie.
      Un arbre malsain, voire plusieurs, sont-ils représentatifs d’une forêt que nous espérons saine par ailleurs?

      • 18
        dupont alexandre 11 septembre 2019 à 21:32 / Répondre

        Effectivement le bon et l’ honnête sont des thèmes complexes. Les secret professionnel là c’est autre chose il est la plus part du temps fait pour protéger l’individu qui aurait recours à un professionnel qui s’engage à garder certaines donnés. C ‘est logique pour protéger l’individu.
        Là c’est un peu différent. Il s’agit de proupes de personnes qui se réunissent pour faire le bien mais on ne peut savoir qui ils sont et ce qu’ils disent c’est un peu étrange. Un peu comme si le Rottary ou le Lions club s’organisait en confrérie secrète.
        Cela rappelle le Klu Klus clan non?

        • 21
          lazare-lag 12 septembre 2019 à 03:01 / Répondre

          Provoc assumée? Inconscience parfaite? Ignorance crasse? Superficialité évidente? Stupidité volontaire ou involontaire? Perversion du jugement?
          Que répondre à une telle comparaison aussi improbable et tout simplement aussi odieuse entre Franc-Maçonnerie et Ku Klux Klan?
          Quant au fait de savoir ce que nous sommes et ce que nous disons, fréquentez les bonnes librairies, avec un rayon franc-maçonnerie, poussez la porte d’un marchand de journaux, vous y trouverez au moins une revue dont la publicité est faite ici sur ce site, parcourez les sites maçonniques, il en existe quelques-uns pas difficiles à trouver parce qu’ils ne se cachent pas vraiment, bref instruisez-vous.
          (Ce qui entre parenthèse témoigne d’une réelle transparence).
          Mais vous semblez être tellement antimaçon à la base que quoiqu’on dise vous ne démordez pas de votre thèse de départ.
          Quand on est campé ainsi sur maints a priori, c’est tout sauf un débat, c’est tout sauf un échange, c’est tout sauf un enrichissement.
          Dommage.

          • 23
            dupont alexandre 12 septembre 2019 à 08:02 / Répondre

            « crasse » là c’est votre appréciation, elle bien sur gratuite.
            Encore une fois je ne nie pas l’ ambition louable de ces sociétés philosophiques? C ‘est juste le caractère secret qui me gène. Un des blogueurs a précisé que le secret n’est pas de mise chez les anglo-saxons.
            Pourquoi ne pas fonctionner chez nous?

  • 4
    Brumaire 10 septembre 2019 à 21:43 / Répondre

    @3: Jules, je n’ai pas nommé l’Opus Dei, mais c’était sous entendu avec les grenouillages dans les institutions européennes! Mais tu as raison, c’est la pire organisation secrète de toutes, et il eût fallu la nommer, vraiment.
    C’est vrai ça, on s’en débarrasse quand? On décimerait la Commission européenne, le Conseil européen et on n’y rencontrerait plus leurs lobbyistes très discrets.

  • 2
    Brumaire 10 septembre 2019 à 20:55 / Répondre

    Les armoires des cures étaient encore infestées des restes de ces torchons dans les années 60-70, comme quoi, ce fut une littérature lue, et bien conservée.
    @1- C’est quoi, les « associations opaques, groupes mafieux, oeuvrant sous couvert d’humanisme »? vous parlez bien de ces « humanistes intégristes » qui veulent toujours interdire l’avortement et le mariage gay, et qui continuent à taire les viols des religieuses, n’est-ce-pas? et qui grenouillent, très discrètement dans les couloirs des institutions européennes?

    • 3
      Jules 10 septembre 2019 à 21:32 / Répondre

      Brumaire, dans les machins pas clairs évoqués par Alexandre Dupont tu oublies le pire de tous, l’Opus Dei, instituée « prélature personnelle » par le (saint) pape Jean-Paul 2 !
      Ça, comme association opaque, très très secrète et aux objectifs inavoués, on fait pas mieux. On s’en débarrasse quand ? 🙂

  • 1
    Dupont alexandre 10 septembre 2019 à 13:32 / Répondre

    Effectivement Mgr jouin apparaît peu fréquentable. Mais les associations opaques sont clairement des groupes mafieux, œuvrant sous couvert d’humanisme…
    On serait très heureux qu’ ils ne soient plus secret…
    On s en débarrasse quand ?

    • 5
      dupont alexandre 10 septembre 2019 à 22:21 / Répondre

      Il est certain qu’il y a des lobby écclésiastique,
      Mais il faut bien admettre que leur influence est aujourd’hui en France fort limitée, encommparaison de ce qu’ellefut au début du siècle.
      Par contre dans un pays que est libre avec un presse libre il y ait des associations qui demandent à ses membres de ne pas dévoiler leur appartenance ç des groupe philosophique.
      On a l’impression d’ un état parallèle…
      Etonnant…
      Surtout quand les membres de ces associations emmaillent régulièrement les chroniques judiciaires.

      • 6
        Géplu 10 septembre 2019 à 23:14 / Répondre

        Alexandre.
        Les « associations » maçonniques n’obligent pas leurs membres à ne pas dévoiler leur appartenance. Chacun y est libre de s’en revendiquer ou pas, comme il l’entend, par contre ces membres ont effectivement l’interdiction, sous peine de sanctions graves, de « dévoiler » d’autres membres. Cette discrétion qui règne sur la franc-maçonnerie en France, cette protection, est l’héritage des persécutions qu’on subit les francs-maçons, les dernières par les nazis et le régime de Pétain. Dans la plupart des autres grands pays où la franc-maçonnerie existe et où elle n’a pas subit de persécutions, Angleterre, Etats-Unis, elle est à visage tout à fait découvert.
        Quant à émailler régulièrement les chroniques judiciaires, il y a environ 150 000 francs-maçons en France. Combien d’affaires « chroniquées » ?…
        Je connais d’autres institutions qui, avec beaucoup moins de membres (il y a environ 12 000 prêtres en France, dont plus de la moitié sont en retraite), font ces temps-ci beaucoup plus la une des journaux pour des problèmes …judiciaires.
        Et quant aux associations qui demandent à leurs membres de ne pas se dévoiler, tu peux me fournir la liste des 90 000 membres (dans le monde) dont 2 000 prêtres de l’Opus Dei, dont combien en France ou, comme le signalent Jules et Brumaire, dans les couloirs des institutions européennes à Bruxelles ?

      • 9
        Jefferson de Souza Clemente 11 septembre 2019 à 00:19 / Répondre

        Sou contra a liberação do aborto por qualquer motivo(acho que as pessoas tem que ter responsabilidade)e sobre o casamento get cada um faz o que quer sendo de maior des de que respeitem as crianças que é dever de todos….e no meio de religiosos sempre terá lobo para fazer mal mas nós ficamos com a moral e ética sendo irmãos….

      • 10
        lazare-lag 11 septembre 2019 à 00:22 / Répondre

        Oui, effectivement.
        Venir asséner que parce que « des » membres (et pas « les » membres, sentez-vous la nuance?) d’une association ont un comportement répréhensible, celui-ci jetterait donc l’opprobre sur la dite association, mais c’est un raisonnement qui tient autant la route que si vous disiez, par exemple:
        – un pompier est pyromane, donc tous les pompiers sont pyromanes,
        – un policier a tué sa femme, donc tous les policiers sont des assassins,
        – un médecin a empoisonné des malades, donc tous les médecins sont à rayer de l’Ordre des Médecins.
        – ou, pire encore, un Dupont émaille les chroniques judiciaires, donc tous les Dupont sont à emprisonner.
        Je dirais même plus, un Dupond dérape donc tous les Dupont et tous les Dupond….
        Un raisonnement par amalgame demeurera toujours un raisonnement absurde, étroit, étriqué, sans hauteur de vue, sans ouverture d’esprit, et sans aucune perspective.
        Vous ne croyez pas?

    • 7
      Désap. 10 septembre 2019 à 23:39 / Répondre

      1 – Dupont, Dupont, Dupont, toutes les loges sont déclarées en préfecture et tous les membres y sont répertoriés. Si tu veux les connaitre, tu fais une demande auprès du Préfet.
      Le secret comme tous les fantasmes autour de la Franc-maçonnerie n’existent que dans les petits esprits et les malveillants.
      Quand serons-nous débarrassé des religions chrétiennes et de l’Islam, auteurs des pires massacres de l’Histoires ?

      • 13
        Jean_de_Mazargues 11 septembre 2019 à 13:55 / Répondre

        Non, les membres d’une association L1901 ne sont pas « répertoriés ». La loi oblique seulement l’association de déclarer l’identité de son président, son secrétaire et son trésorier. Inutile de déranger le préfet : c’est en ligne sur le JO « associations ». Toutes les loges maçonniques sont en principe des associations L1901 déclarées comme telles. Mais le nom de leurs membres n’est pas public, pas plus que ceux de n’importe quel club de boulistes constitué en association.

      • 16
        dupont alexandre 11 septembre 2019 à 21:15 / Répondre

        Merci de cette information,
        dans ce cas je vais faire une demande j’ espère que j’aurais bien les membres.

        • 19
          brumaire 12 septembre 2019 à 00:32 / Répondre

          16- Et ça va satisfaire quelle partie de votre esprit?
          Ne me remettant que ce soir sur le sujet, je vois que Géplu et mes FF ont écrit, en mieux, ce que je pense.Merci à vous, et merci à Luciole d’avoir,non pas défendu, car ils n’ont pas à y être, mais justifié l’activité de pas mal d’entre nous dans ce qui est mal intitulé: les hauts grades.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
et, suscipit non nunc velit, consectetur leo risus. vulputate,