Conscience quantique

La Conscience Quantique et l’au-delà

Publié par Géplu

Jacques Carletto a rencontré et interviewé Emmanuel Ransford, auteur de nombreux livres sur la physique quantique. Le dernier va un peu plus loin…

Dans cette interview Emmanuel Ransford présente ses recherches sur l’électron, et ses concepts révolutionnaires sur l’holomatière (anciennement nommée psychomatière). Il explique comment EXO et ENDO Causalités sont liés dans la recherche humaine du libre arbitre, pourquoi lorsque le PSY transcende le PHY, l’espace et le temps sont dépassés et comment ces situations rapprochent de la Science les phénomènes de télépathie, télékinésie et guérison à distance.

Polytechnicien, Emmanuel Ransford développe depuis plusieurs années une réflexion originale sur les fondements de la physique contemporaine. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages écrits pour un large public, dont chez Trédaniel Editeur : L’UNIVERS QUANTIQUE enfin expliqué – L’HOMME QUANTIQUE – LA CONSCIENCE QUANTIQUE ET L’AU-DELA – 8 LECONS ESSENTIELLES SUR LA SCIENCE QUANTIQUE et chez le Temps présent Editions, L’ORIGINE QUANTIQUE DE LA CONSCIENCE.

La Conscience Quantique et l’au-delà, par Emmanuel Ransford. Editions Trédaniel, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2813220691

samedi 28 septembre 2019
  • 19
    raingeval.christian@gmail.com
    11 octobre 2019 à 06:19 / Répondre

    Mes frères ne pourriez vous vous exprimer de manière élégante, sans certitude avec humour en maîtrisant les expressions négatives ?
    Car vous êtes MAÎTRES n’est-ce pas?

  • 14
    Christophe Dioux
    6 octobre 2019 à 12:20 / Répondre

    Une lecture qui pourrait intéresser ceux qui cherchent, histoire que chacun puisse se faire sa propre opinion:
    Quantox : l’art d’accommoder le mot quantique à toutes les sauces
    https://cortecs.org/cours/quantoc-lart-daccommoder-le-mot-quantique-a-toutes-les-sauces/

    • 16
      GML
      6 octobre 2019 à 15:24 / Répondre

      Conférence trés intéressante, décapante et intelligente. Mais….
      L’histoire des sciences est toujours surprenante car elle créé toujours des chapelles avec son clergé et ses dogmes.
      Et comme le temps est un tamis implacable tous ces anciennes chapelles sont vite balayées et oubliées.
      Exemple de débat sur intelligence animale:
      Au XVII eme siècle, la théorie des animaux-machines est encore défendue par Nicolas Malebranche (1638-1715) et pour un naturaliste comme Buffon l’animal n’est qu’un automate. ( voir dissection à vif des chiens dans les école véto au XiX eme siecle)
      Il faudra de nombreuses controverses pour admettre que les animaux ont une intelligence et des émotions.
      Autre exemple , les travaux de Benvéniste repris par Luc MOTAGNE, etc..
      Il en est de même pour de nombreux domaines d’études.
      Donc prudence dans des prises de positions hâtives

      Bon week end

      • 18
        Christophe Dioux
        6 octobre 2019 à 21:40 / Répondre

        Perso, je trouve important de nous souvenir qu’hier encore (ou il y a 150 ans, ce qui est pareil à l’échelle de l’Humanité), on ignorait encore tout des autres galaxies, de l’âge de l’Univers, du monde quantique, de la relativité, etc.
        Donc oui, nous ne sommes tous ici que des enfants qui se disputent sur le nombre de dragons qu’ils voient dans les nuages.

        Pour autant, et sans critiquer E. Ransford que je ne connais absolument pas et sa théorie non plus, c’est mieux quand on a une idée originale de la présenter comme telle, à savoir une idée originale, et pas de la présenter comme une « théorie quantique ».

        Au siècle dernier, on ne disait pas « quantique », le mot à la mode était « magnétique » et les actuels « thérapeutes quantiques » se disaient « magnétiseurs ». Il n’y avait rien de « magnétique » dans leurs thérapies, comme il n’y a rien de « quantique » dans les « thérapies quantiques » que j’ai pu voir.

        Ca ne veut pas dire que ça ne marche pas, que ça n’est pas intéressant, que ça n’est pas, peut-être, efficace, voire vrai. Mais ça n’est pas « quantique ».
        Pourquoi? Facile: Une théorie qui ne fait pas explicitement référence (éventuellement pour les critiquer) aux postulats de la mécanique quantique, c’est à dire aux vecteurs d’état, aux espaces de Hilbert et aux opérateurs hamiltoniens, ne peut pas être quantique. Combien même une telle théorie serait-elle entièrement vraie et totalement révolutionnaire, qu’elle ne serait pas pour autant « quantique ».

        « Holomatérielle » ou « psychomatérielle » pourquoi pas, je ne connais rien aux concepts d’holomatière et de psychomatière. Mais « quantique », non.

        Avec ce bémol bien sûr qu’il est toujours possible d’utiliser le mot « quantique » comme métaphore, pourquoi pas. Si je parle de «sentiment océanique», personne ne s’imaginera que je parle d’eau salée. Et quand les mathématiciens parlent du « corps des réels », personne ne leur demande combien il pèse. La métaphore est toujours autorisée, et elle est même parfois très éclairante. Le tout est de la dire clairement.

        Quant à la franc-maçonnerie, pour autant qu’elle existe en tant que phénomène identifié tant elle est diverse, si elle a deux constantes à travers les obédiences, les pays et les époques, ce sont peut-être sa volonté de construire et son désir d’apporter un peu de lumière dans l’obscurité de nos boîtes crâniennes et de nos sociétés.

        Par les temps qui courent, où on assiste plutôt à un retour massif de l’obscurantisme à la tête des plus grandes nations d’autrefois, il y aurait peut-être urgence à continuer à s’ouvrir à tous les points de vues, certes, mais sans tout mélanger. Ou alors, il ne faudra plus s’étonner qu’il y ait beaucoup moins de scientifiques et de philosophes dans nos loges qu’aux siècles précédents et beaucoup plus de croyants de diverses chapelles qui font semblant de discuter sans jamais s’écouter.

        «Mehr Licht» aurait dit Goëthe sur son lit de mort. Même si c’est apocryphe ou mal interprété, ça me semble plus urgent que jamais.

        Bonne fin de WE à tou(te)s.

  • 10
    GranPan
    4 octobre 2019 à 16:34 / Répondre

    Bonjour à tous.

    Cet échange entre vous pour savoir qui a raison me fait sourire, pour ne pas dire marrer.
    Vous êtes tous persuadés de détenir la vérité,ou votre vérité. Et c’est alors que je me rends compte que nous, maçons avons encore du chemin à parcourir.

    Certes, certaines découvertes ont fait « pencher » la bascule des résultats vers l’un ou l’autre selon le moment de l’histoire. Vous vous permettez de vous appuyer sur de grands noms scientifiques pour marteler votre vérité.

    N’oubliez pas que la plupart des découvertes sont basées sur des théories, non des axiomes. Cela fonctionne jusqu’à un certain point. Et si cela se trouve, elles sont majoritairement fausses. (Voir le lien entre infiniment petit et infiniment grand… qui ne fonctionne pas).

    Que X ou Y émette des hypothèses est très bien. Même si elles ne correspondent pas à notre vérité, elles ont au moins le mérite de faire avancer les choses. Élargissons notre champs des possibles et chacun s’en portera beaucoup mieux.

    • 11
      Ronan LOAEC
      4 octobre 2019 à 18:14 / Répondre

      C’est parfaitement ridicule. Bon, je vous laisse au délire new age pour l’un et à l’inculture scientifique pôur l’autre. Si vous voulez aller un peu plus loin, d’excellentes conférences d’Alain Aspect, Serge Haroche, Roland Lehouque voire pour la vulgarisation plus basique Etienne Klein vous attendent sur le net. Bonne écoute…

      • 12
        GML
        4 octobre 2019 à 21:03 / Répondre

        MTCF
        Tes lignes sont très intéressantes car ils sont l’expression d’une pensée matérialiste pur jus.
        Aussi en relisant tes propos je ne peux m’empêcher de répondre à certain d’entre eux, à savoir :
        Quand tu parles de new Age et de culture scientifique puis je te rappeler l’ histoire de ce HIPPIE non conventionnel inspiré par des théories orientalistes, nommé John Clauser qui réalisera la première expérience qui viole les inégalités de Bell ( tu connais ?) qui sera reprise et affinée par le français Alain ASPECT mettant fin à partir des années 1980 à plus de 40 ans de débat .
        Le grand Albert avait tort d’avoir raison dans son système qui demeurait fermé.
        En MQ le bel ordonnancement déterministe prôné par la mécanique relativiste n’existe plus

        L’histoire des sciences est passionnante car elle nous apprend à être humble.
        En FM nous manipulons des symboles en science ce sont des images et des métaphores.
        Ces images et métaphores ne sont pas la réalité mais elles permettent de la conceptualiser.
        La tarte à la crème onde corpuscule est une image peut être triviale mais elle permet de comprendre une interrogation fondamentale.
        Aussi je ne me risquerais pas à affirmer des certitudes car dans les sciences il y a souvent des bizarreries. La plupart du temps on les écarte car elles dérangent mais quand elles dont prises avec sérieux elles peuvent déboucher parfois sur des trésors.
        Quant aux figures d’autorités elles sont souvent dépassées par une histoire qui ne s’arrête jamais et dans l’histoire des sciences la transgression est souvent au coin du bois.
        Par exemple Linus PAULING (Prix Nobel 1954) qui a tant décrié les premières publications sur les Quasicristaux est passé à côté d’une grand découverte et a loupé une occasion de se taire.
        Bref mon MTCF tes positions idéologiques stimulent ma pensée qui avait tendance à s’endormir
        Très bon week end

      • 13
        GML
        5 octobre 2019 à 16:24 / Répondre

        Serais tu Ronan LOAC ancien Conseiller de l’Ordre GODF ?

  • 9
    GML
    1 octobre 2019 à 17:16 / Répondre

    MTCF je suis désolé de froisser ton savoir et de declencher des saut d’humeurs.
    Pour ma part je suis un cherchant et il m’ a été rapporté que « si je comprenais la MQ c’est que l’on m’avait mal expliquée  »
    Effectivement j ‘ai fais quelques raccourcis en utilisant le mot LUMIERE d’une maniéré trés large, mais je ne vais pas écrire un livre pour me justifier.
    L’histoire de la MQ coincide avec la convergence de plusieurs travaux et ne cesse d’avancer
    Pour ne citer que les plus célébres BOHR – Max Born – Erwin Schrödinger.John Bell – John Clauser -Alain ASPECT etc..
    Sur Wikipédia qui n ‘est pas toujours exacte on peut lire :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_m%C3%A9canique_quantique
    L’histoire de la mécanique quantique commence essentiellement par les évènements suivants : en 1838 avec la découverte des rayons cathodiques par Michael Faraday, durant l’hiver 1859-1860 avec l’énoncé du problème du corps noir par Gustav Kirchhoff, la suggestion en 1877 de Ludwig Boltzmann que les états d’énergie d’un système physique puissent être discrets, et l’hypothèse quantique de Max Planck stipulant que tout système atomique irradiant de l’énergie peut être divisé en « éléments d’énergie » discrets ε tels que chacun de ces éléments est proportionnel à la fréquence {\displaystyle \nu }\nu avec laquelle chacun irradie individuellement son énergie, comme défini dans la formule suivante :etc etc..

    Actuellement il y a schématiquement 4 courants de pensées pour explique la MQ pour être shématique
    Les idéalistes : représenté par Wigner :
    « C’est la conscience (ou l’observateur) qui décide de l’état final du système »
    « Le monde n’existerait pas sans conscience »
    Les questions soulevées par cette école sont nombreuses, par exemple : -Qui fixe le résultat, moi ou mon ami ?
    Cette école met en exergue, comme les autres, de nombreux paradoxes non résolus et ne peut être totalement satisfaisante

    Les Matérialistes : représenté par Hugues EVERETT :
    « A chaque résultat expérimental correspond un univers »
    Ce qui sous-entend que nous serions dans un multivers et que notre réalité serait une superposition de mondes parallèles, la matière serait ainsi intriquée dans plusieurs univers

    Les Déterministes : représenté par A Einstein :
    Cette théorie suggère que dans la matière il y a des variables cachées qui permettent des degrés de liberté auxquels on n’a pas accès
    Exemple : Comment le photon qui vient d’une galaxie lointaine (1 M AL) choisi-t-il son chemin ?
    Cette théorie a été remise en question avec les travaux de John Bell (1960) qui formule une théorie mathématique originale (les théories dites « à variables cachées) pour déterminer les conditions expérimentales à mette en œuvre pour lever toutes ces interrogations. En 1970 John Clauser réalisera la première expérience qui sera reprise en 1980 par le français Alain ASPECT mettant fin à plus de 40 ans de débat.
    Il n’y a pas de déterministe dans l’infiniment petit contrairement aux lois de la physique dite classique.
    Exemple de déterminisme en physique dite classique : Si je lâche une masse au-dessus du sol elle va subir la loi de gravitation et tomber.

    Les Positivistes : appelé encore « Ecole de Copenhague » qui rallie une grande adhésion.
    Leur credo pourrait se limiter à cette affirmation, je cite :
    « La physique quantique porte non pas sur la réalité mais sur la connaissance que nous en avons. »
    Autrement dit : Ça marche, ça donne des résultats mais on ne sait pas pourquoi.

    Bref tu l’auras compris, C’EST PAS SIMPLE
    Même le grand Albert s’est planté alors Bachelard il peut lui aussi se tromper.
    Bref un nouveau monde émerge et il faut un peu de souplesse pour s’adapter
    Merci pour ton intervention musclée qui réveille, mais je suis désolé de ne pas partager ton analyse issu d’un courant déterministe et matérialiste vestige d’un monde qui s »écroule
    Fraternellement

  • 7
    GML
    30 septembre 2019 à 22:54 / Répondre

    Bonjour, il est toujours facile de dénigrer quand on ne comprend rien . La science avance trés vite et les pays anglo-saxon n’ont pas les même a priori que la France patrie de Descartes .
    Toutes les grandes avancées humaine passe par 3 stades –
    Elles sont considérées comme ridicules avant d’être présentées comme dangereuses puis enfin évidentes ( Idriss Aberkane)
    Il en a été ainsi pour la lutte pour la fin de l ‘esclavage, le vote des femmes, le tabagisme etc…
    Enfin autre constante que l ‘on retrouve dans l’histoire des sciences, les grand esprits sont souvent rejetés par les petits esprits qui forment la meute (et qui ont peur du ridicule )
    voir Galilée, Pasteur, Einstein, Benveniste, etc
    Selon Gaston Bachelard, les sciences progressent surtout par des « ruptures épistémologiques ». Les géométries non-euclidiennes et la relativité d’Einstein illustrent ce modèle de révolution théorique.
    Pour Philippe Guillemant Chercheur CNRS medaille de Cristal, créateur de 2 sociétés en IA , la science d’aujourdhui est confronté au mur de la pensée matérialiste, et une nouvelle science émerge avec les connaissance toujours plus éllaboré de la mécanique Quantique.
    Plus de 300 chercheurs ont d’ailleurs signé un manifeste postmatérialiste ( Prix Nobel et universitaires )
    https://www.inrees.com/articles/Manifeste-science-Beauregard/
    Enfin ironie de l ‘histoire c’est en voulant découvrir la nature de la lumiére qu’est née la Mécanique Quantique qui vous fais tant glosser et tourner en ridicule les chercheurs éclairés.
    J’avais cru comprendre qu en FM on écoute et on ne juge pas, on cherche la lumiere….
    Merci à ceux qui me liront jusqu’au bout

    • 8
      ronan Loaëc
      1 octobre 2019 à 12:07 / Répondre

      Euh! et comment sais-tu que nous parlons de ce que nous ne connaissons pas? Pour contrebalancer ces inepties, je te suggère de lire l’article que j’ai consacré à la pensée scientifique dans un récent Joaben (la revue du Rite français du GODF) dans lequel je cite abondamment Bachelard, mais pas pour travestir sa pensée!
      j’ai donné plus bas une piste pour comprendre ce qui cloche dans ce thème « Conscience et quantique »: s’informer sur les travaux de serge haroche!
      enfin, je suis absolument désolé de devoir contredire ta conclusion: ce n’est aucunement en étudiant la nature de la lumière qu’a été fondée la MécaQ, en tout cas pas de la manière triviale que tu suggère. Ce qui a mis le feu aux poudres des certitudes de la fin du XIXe siècle ce fut la « catastrophe ultraviolette ». Puis effectivement les travaux d’Einstein sur l’effet photoélectrique (lequel faisait évidemment l’impasse sur la nature ondulatoire des particules mais faisait clairement apparaître la nécessité de « quantifier » les orbites des électrons en fonction de leur énergie).
      Et cettetarte à la crème de « dualité onde-corpuscule » n’est qu’une façon également imagée et donc triviale d’illustrer la MécaQ: la réalité est celle de la « densité de probablité » mais probablement que les diagrammes de Feynmann et les matrices te sont connues?
      Non?
      Alors arrête de prendre les autres pour des ignares en étalant ce qui n’est là encore qu’un gloubi-boulga d’idées reçues, de demi-vérités et de démonstration de l’art de répondre à côté de la question pour noyer le poisson, avec en sus un zeste d’argument d’autorité là aussi à côté de la plaque avec l’évocation de Guillemant!

  • 6
    Ronan LOAEC
    29 septembre 2019 à 00:13 / Répondre

    Pour en finir avec cet insupportable gloubi-boulga !

    https://www.youtube.com/watch?v=W93fteIaoMY&app=desktop

  • 5
    Jousse
    28 septembre 2019 à 20:29 / Répondre

    Polytechnicien ?
    La plupart de ses notices biographiques ne parlent pas de polytechnique, celles qui le font parlent d’ancien élève de polytechnique.
    Donc, il n’a pas eu son bout de papier

  • 4
    Captrane
    28 septembre 2019 à 19:14 / Répondre

    Pub Pub Pub sur les sites chrétiens!
    Quel rapport avec la Maçonnerie?

    Emmanuel Ransford inonde tout Facebook, il est partout. 😉

    « …pseudoscience, mal dissimulée sous une apparente maîtrise de la physique quantique…

    Allez un peu de bon sens 😀

  • 3
    Ronan Loaëc
    28 septembre 2019 à 16:15 / Répondre

    Pour en finir sur un éventuel rapport entre quantique et conscience, voir Serge Haroche! Chercheur et Nobel pour ce domaine, et pas ancien étudiant d’une grande école militaire!

  • 1
    Ronan Loaëc
    28 septembre 2019 à 15:48 / Répondre

    Pitié ! Marre de ces conneries new age sans queue ni tête! Du verbiage creux pour gogos!

    • 2
      Jean-Charles
      28 septembre 2019 à 16:04 / Répondre

      Il est vrai que la physique quantique, traitée par un polytechnicien reconnu comme un de ses bons vulgarisateurs ne peut-être que du « verbiage creux pour gogos » pour qui n’est pas à même de faire l’effort de la simple écoute.
      Après, on accroche ou pas, mais on ne parle pas de verbiage creux.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif