PdVi Sept 19

Deviens qui tu es !

Par Géplu dans Edition

Le Points de Vue Initiatiques N° 193 « Deviens qui tu es ! » vient d’arriver dans les boîtes des abonnés.

120 pages, abondamment illustrées pour éclairer le célèbre titre-injonction… Car la voie maçonnique n’est pas autre chose qu’une réponse à cette invitation :
– Devenir, c’est vouloir se connaître et peut-être s’améliorer,
– Devenir, c’est prendre le risque d’un nouveau regard sur soi et le monde,
– Devenir, c’est accomplir un destin qui se révèle au cours du chemin.

Les textes du cahier thématique traitent le sujet en partant du vécu initiatique.
– Devenir « vrai », voie du perfectionnent,
– Progression maçonnique, invitation ou défi ?
– Une proposition ambiguë…
– Audace pour devenir ce qu’on peut oser espérer

Les autres contributions s’attachent à mesurer les espoirs et les dangers de la réponse technologique à la phrase de Pindare.
– Promesse d’une amélioration de l’humain,
– Dialogue entre un transhumaniste et un franc-maçon…

Mais parler de devenir aujourd’hui, c’est aussi évoquer une évolution technologique qui l’oriente vers les horizons inquiétants de l’humain amélioré ou transformé. À côté des auteurs qui s’interrogent sur ce phénomène. Les deux invitées habituels, non-maçons, complètent cet aperçu. L’une Aurélie Jean, informaticienne en détaille les intérêts et les dangers et insiste sur les nouveaux modes de réflexion induits par l’importance grandissante du numérique. L’autre, Françoise Bonardel, philosophe, souligne que la technologie ne remplace pas l’exigence du souci de soi, de l’accomplissement de soi par soi-même… tout en en évitant les pièges d’un narcissisme trop souvent présent dans la société contemporaine.

De Pindare à Horace, de Kant à Nietzsche, on voit bien que le devenir du maçon est loin des propositions « d’épanouissement personnel » un peu « new-age » de publications contemporaines. Il s’agit plutôt d’une quête de sagesse dans laquelle les voix antiques restent audibles comme les chemins de l’initiation maçonnique demeurent actuels.

Parmi les rubriques récurrentes, il faut signaler l’apparition d’une nouvelle : « D’Orient et d’Occident » qui offre les colonnes de la revue à des frères contributeurs domiciliés hors métropole. C’est une façon de rendre sensible l’universalité de la franc-maçonnerie de rite Écossais Ancien et Accepté. Dans ce numéro ce sont les vents de l’Océan Indien qui soufflent. Autre nouveauté également le « Quiz de Patrick » qui soumet 3 questions à la sagacité du lecteur. Réponses dans le numéro de décembre.

Pour commander la revue : Découvrir PVI

mercredi 02 octobre 2019 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
risus. risus dolor ut commodo elit. Praesent Sed felis ipsum