Franc-Maçonnerie & Société

Disparition de la Miviludes, danger sectaire

Par Géplu dans Divers

Un communiqué de Franc-Maçonnerie & Société

Au lendemain de l’Hommage rendu à Antoine Sfeir, Directeur des Cahiers de l’Orient et homme de paix, disparu il y a un an, Franc-Maçonnerie et Société – FM&S a pris connaissance de la disparition de la MIVILUDES avec grand étonnement. Diluée dans les services du Ministère de l’intérieur, la lutte contre les sectes devient une préoccupation subalterne du Gouvernement.

 Ainsi les actions des sectes trouvent une certaine justification alors qu’elles représentent un danger reconnu pour la jeunesse, les personnes faibles et, au-delà, pour les « paumés » qui cherchent refuge dans des croyances malveillantes. Chacun sait qu’une secte embrigade ses membres par une mise en condition mentale et physique qui conduit à la dépendance totale des membres qui, le plus souvent, versent des sommes astronomiques et dilapident ainsi leurs revenus voire leur patrimoine. Les exemples cruels abondent, chacun les a en mémoire.

Le respect de la liberté de penser est la première règle du respect de la dignité humaine. Une secte ne peut pratiquer ce respect car sa survie dépend de l’état de dépendance de ses membres. Il en va ainsi de l’islamisme radical, de la scientologie ou de l’anthroposophie.

FM&S appelle les francs-maçons, épris de liberté et de fraternité, à se mobiliser pour faire entendre la voix de la raison aux responsables politiques qui commettent non plus une erreur mais une faute.

mardi 08 octobre 2019 3 commentaires
  • 3
    YakaYaka 9 octobre 2019 à 18:11 / Répondre

    La Miviludes par-ci, la Miviludes par là …
    On dirait que seuls certains maçons s’en inquiètent. Mais ce n’est pas gave, nous sommes aussi une secte pour la plupart des gens, donc on va nous foutre une paix royale !

    Le gros problème de ce genre d’institution c’est que l’on se rend pas compte du travail qu’elle a réalisé et des risques qu’elle a pu écarter. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas bruler ses cartouches et bosser en tâche de fond en toute discrétion.

    De quoi sera fait l’avenir ? Je crains qu’il ne perde encore un peu plus de sa couleur rose … à moins que l’équipe qui va prendre le relais ne soit efficace sans risques d’entraves d’autres cabinets ministériels.

  • 2
    Makhno 9 octobre 2019 à 11:53 / Répondre

    Je connais des sectes qui ont pignons sur rue (sciento- révélation d’arès et j’en passe), déjà les responsables les laissaient faire et s’en battaient les C…, alors aujourd’hui, elles doivent se réjouir et vont faire des petits.

  • 1
    Jean_de_Mazargues 9 octobre 2019 à 08:40 / Répondre

    Vive la suppression du comité Théodule nommé MIVILUDES. Appliquons résolument le droit (fiscal, des sociétés, du travail, etc.) aux sectes et elles seront entravées.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tristique justo ut libero dapibus risus. libero. Lorem felis consequat.