mise a mort

Une mise à mort maçonnique !

Par Géplu dans Divers

Une mise à mort maçonnique ! C’est la première fois que j’entend parler d’une telle sanction et vois un tel document. Il émane de la Grande Loge Française du Rite Ecossais primitif (GLFREP), qui revendiquait en 2017 « tous ateliers confondus », 270 membres au sein de 18 Respectables Loges réparties en France, Belgique, Roumanie, Liban, Portugal et Brésil.

J’ai reçu récemment un mail d’Elisabeth Mutel, « GM Grande Loge Française Rite Ecossais Primitif – Grand Commandeur Souverain Chapitre REP », qui diffusait deux balustres de radiation et cette ordonnance de mise à mort maçonnique, avec ces explications  : « Ce message a pour objet d’informer le plus grand nombre d’Institutions maçonniques, tout en observant humilité et prudence qu’il convient, de la production d’une Ordonnance et de deux Balustres à l’effet de frapper trois Mauvais Compagnons, sollicités à maintes reprises et en ultime recours afin d’éviter une sanction inévitable, qui ont offert le portrait affligeant de la lâcheté et de la fuite. En effet, s’il est toujours une épreuve de divulguer des agissements avec mobilisation de plusieurs Maîtres par un acteur central, constat est fait que rien ne m’aura été épargné durant ma Grande Maîtrise.  Notre Ordre a donc réuni le Grand Tribunal Ecossais qui a estimé impératif d’éloigner XXXX du plus grand nombre possible d’Initiés en signifiant la sentence qui a été actée à son encontre. »

J’ai noirci le nom car ce blog étant lu par des profanes je n’ai pas à y divulguer l’identité des « mauvais compagnons » sanctionnés.

Des radiations, oui, c’est malheureusement courant, mais une « Mise à mort » !… Etant contre la peine de mort dans la société profane, je suis choqué par l’utilisation de cette formulation barbare en franc-maçonnerie.

samedi 12 octobre 2019 60 commentaires
  • 54
    Désap. 22 octobre 2019 à 17:18 / Répondre

    Bon …
    Aidons notre soeur, inutile de continuer de l’accabler elle ne semble pas comprendre.
    Personne n’a à critiquer ta décision de justice parce que personne ne connait le dossier.
    En revanche, tu n’avais pas à la diffuser, moins encore la faire publier sur un espace public pour la raison que j’ai exposé et qui ne saurait souffrir de la moindre contestation.
    Aucun maitre maçon n’a à se justifier de ses actes parce que ses actes sont censés être conformes à tous les principes maçonniques qu’aucun maitre maçon n’est censé ignoré.
    Si, bien légitimement, tu jugeais devoir informer les autres obédiences de ta décision de radier un ou plusieurs maçons de sorte que ceux-ci ne soient plus accepté nulle part, tu n’avais qu’une seule chose à faire : en informer chaque GM par un courrier de trois lignes formule fraternelle inclue exposant le fait d’avoir radié ce ou ces personnes et les nommer. Charge à celui qui souhaite des explications de t’interroger.
    Je te saluerai lorsque tu auras fait amende honorable et publique.

  • 52
    MUTEL Elisabeth 22 octobre 2019 à 15:21 / Répondre

    Ce second message est ma conclusion aux quelque 50 commentaires et à ceux à venir, qui forment un égrégore parfait dans la promotion de cette ‘’opération de com’’, que je n’avais jamais imaginée. Ce sont bien vous qui la nourrissez copieusement par vos écrits anonymes et surenchères à l’envi de dénonciation des torts que je sers à la FM. Vous êtes mon meilleur économe du ménage et du grand lessivage pour les temps futurs, plaçant désormais la GLFREP à l’abri des Initiés de votre Classe, et précisément de ceux qui se perdent entre l’esprit et la lettre ne sachant pas lire cette Ordonnance, pour ne retenir que les 3M -Mise à mort maçonnique- laquelle relève DU Grand Tribunal ECOSSAIS institué par le Grand Convent International de Bruxelles 1933, non exclusivement dédié aux Rites Egyptiens, et cela dans une confusion manifeste entre Peine de mort et les 3M précités, préconisant à mon encontre la Justice des multiples Tribunaux de droit commun et civil, tout en ignorant la Justice Maçonnique, prévue dans les Règlements Généraux de toutes les Formations Initiatiques.
    Je reste toutefois observatrice sur la portée de diktats soutenus par une ombre (dont je suis qualifiée) à moins que je fasse ombrage à votre égo, dans une mégalomanie galopante qui ne restera qu’à l’état d’ombre de chacun de vous et ce dans une fiction (cf. Traité sur la Nature Humaine par l’Ecossais David Hume, 1711-1776).
    Savourez, jouissez, réjouissez-vous, Bonnes Gens !!! Criez haut et fort que le parjure des Serments n’a aucun sens, et que cette Ordonnance est une pure fiction destructrice et néfaste à la FM, mais point à la voie initiatique brandie par les Ordres et Grandes Loges fidèles à l’enseignement de nos Anciens, dans l’observance des Valeurs et des Vertus, autant que les Neuf Commandements de Constant Chevillon, encore un gourou pour vous, puisqu’il est le Parrain de Robert Ambelain.
    N’étant pas un fossoyeur, je persiste et signe sans faillir aux obligations de ma Charge, dans une fuite à me disculper de ma criminalité !!!
    Elisabeth Mutel

    • 53
      Corinthien 22 octobre 2019 à 16:24 / Répondre

      Il me semble qu’autrefois, l’Hôpital St Anne était reconnu pour accepter des personnes comme Elisabeth Mutel. Ce sera aussi ma conclusion à ce non-sujet…

      • 57
        lazare-lag 22 octobre 2019 à 23:04 / Répondre

        Oups!Bigre!Palsambleu!
        Notre Corinthien s’agace contre Dame Elisabeth. Pas très gentil l’invitation à St Anne, même si les propos de la sus-dite peuvent n’être pas partagés et sont criticables par bien des aspects.
        Dit autrement: Corinthien ou les Raisins de la Colère….

  • 47
    Luciole 21 octobre 2019 à 13:12 / Répondre

    Pauvre « intempestif » Géplu (p19). Ce qui rend cette mini affaire tout à fait dérisoire c’est que faute de mettre le nom des ff concernés (et risquer un procès pénal) on glose sur un écrit peu glorieux et qui demeure de la cuisine interne. Joab enchainant comme d’hab sur la malfaisance des Obédiences. Un « initié »( pour peu que cela existe en réalité hors « la mise sur le chemin ») ne peut être « désinitié » . Révoqué,chassé,banni,refusé,radié seulement .Faut il vraiment en rajouter ainsi et nous ridiculiser ? La question reste ouverte.

    • 48
      joab's 21 octobre 2019 à 14:00 / Répondre

      Et si plutôt que railler, tu contestais les arguments avancés sur la malfaisance de Ces pratiques obedentielles ?
      – Oui, comme on le constate ces pratiques sont typiquement de la pratique obedentielle.
      – Sont elles bénéfiques pour la FM ? J’ose espérer que tu ne le vois pas ainsi.
      – Seraient-elles liées à la taille des obédiences, comme, perversement, certains l’insinuent contre toute évidence ? manifestement, non !
      Manifestement tu t’attardesà un detail pour preserver … je ne sais quoi !
      Ainsi donc les « menages de … ? detritus ? », les « brebis galeuses », les « sauvages » … expressions classiques convenues visant des FM seraient acceptables … mais pas « mort maçonnique » ?
      Très superficiel, non ?

  • 44
    MUTEL Elisabeth 20 octobre 2019 à 20:30 / Répondre

    Et oui, j’ai osé avoir l’audace de mettre en oeuvre une action hors du commun parce que méprisée et ignorée des Obédiences plus soucieuses de leurs effectifs et du maintien des capitations au risque de garder traitres et lâches dans le but de préserver les capitations. Qui qu’en grogne !!!!
    Qu’on apprécie Robert Ambelain ou pas, c’est l’affaire de chacun, mais écrire avec outrecuidance que R. Ambelain est un charlatan, pire un gourou de secte : n’est-ce pas là un jugement gratuit ?
    En tous les cas, je remercie Hiram.be d’avoir publié cette Ordonnance, qui a pour objet de ne point masquer les agissements d’une brebis non seulement galeuse mais nuisible, et j’ose écrire scélérate pour la F-M, d’autant que ce dernier avait joué une séduction adroite pour se voir nommer Grand Prieur d’un Ordre qui ne disposait à l’époque d’aucun Prieuré, et moins de deux Chapitres, afin de piloter sa contre-Initiation, voire une Neo F-M au sein d’un Grand Prieuré d’Orient et d’Occident (rien que cela….), ce que j’avais accepté dans ma tout jeune Grande Maîtrise, ignorant alors les conditions d’ouverture d’un Grand Prieuré.
    La GLFREP, si petite soit-elle, fait bien parler d’elle avec cette Ordonnance…, mais le GM que je suis depuis 2012, ne laissera pas le REP aux mains de charlatans. Ce qui était une mise en garde au plus haut niveau des Initiés, par l’expression ‘’mise à mort maçonnique’’, devient une véritable opération de communication, qui a rempli son objet de crier que tout est possible contre les imposteurs, d’autant que la ‘’victime’’ a été prévenue de cette sentence qui constituait non pas une menace, mais une promesse circonstanciée, et je tiens toujours mes engagements.
    En espérant que GEPLU publiera ce commentaire.
    Elisabeth Mutel

    • 45
      Corinthien 21 octobre 2019 à 04:41 / Répondre

      Je ne sais si je puis dire MTCS Elisabeth car je ne reconnais pas à travers ces propos les bases mêmes de la FM. A priori 7 ans de GM dans une sorte de micro obédience n’ont pas donné accès à une maîtrise de soi-meme exemplaire, ce qui doit être, normalement, le cas pour un/une maçon(ne). Quand je lis les termes « galeuse », »nuisible » , »traîtres », « lâches », cela me fait penser à une époque où certains étaient traités de « Vipères lubriques et de rats visqueux ». J’ignorais, jusqu’à présent, que le procureur Vychinski avait enfanté des rejetons dans la FM Française. Cela dit, je ne pense pas qu’offrir sur un plateau des arguments à ceux qui veulent détruire nos obédiences et notre ordre soit vraiment la plus judicieuse méthode pour résoudre les problèmes de fond de votre « obédience ». Cordialement. Corinthien

    • 46
      joab's 21 octobre 2019 à 12:15 / Répondre

      Nous constatons donc que cette « ordonnance » était une opération de com pour « faire parler de GLFREP » comme tu l’annonces.
      De telles pratiques peuvent-elles seduire des FM ? Possible, hélas, je le crains, à la marge, heureusement.
      Comme Geplu l’a montré, ce qui est monté en épingle est ce comportement lyncheur d’obedience et non celui des FF visés.
      Il vous revient donc, Elisabeth de vous interroger sur VOTRE comportement :
      – Sachant que nous avons aucun moyen d’apprecier les griefs invoqués, ni moyen d’invstigation ni instruction, nous n’avons evidemment aucune opinion sur les dits griefs.
      -Votre seule appréciation, voir celle de votre « cour » n’a, d’evidence, d’autre valeur qu’une opinion parmi d’autres.
      – Votre comportement montre un esprit de vindicte, une volonté de nuire que vous confirmez par ce commentaire, ce qui, à mon sens, vous enlève tout crédit maçonnique.
      Plus généralement, cet épisode a soulevé la question de ces pratiques ignobles dont votre GLREP n’a hélas pas l’exclusivité.
      On notera que certains en ont profité pour tenter de jeter l’opprobre sur les « petites » obediences … alors que ces pratiques sont les mêmes (avec plus d’hypocrisie) dans les « grosses » obdediences.
      Comme on le constate, les expressions « brebis galeuses », « sauvages » sont largement pratiquées et pire, banalisées pour designer ceux qui ont le culot de ne pas se soumettre aux diktats contre-maçonniques obedentiels.
      Donc, je remercie geplu d’avoir mis sur le tapis un exemple de cette dérive obedentielle que je dénonce depuis longtemps.

    • 49
      Désap. 21 octobre 2019 à 14:21 / Répondre

      44 – Il est des termes que l’on n’utilise que dans un cadre maçonnique couvert tant ils sont susceptibles d’interprétations abusives, fausses, dangereuses.
      C’est la définition du secret.
      Toi tu les profanes, tel le pourceau à qui on aurait confié des roses.
      Tu es parjure.
      Dorénavant et selon les principes maçonniques, les maçons ne devraient te saluer de nouveau que lorsque tu auras fait amende honorable et publique, puisque tu te places sur ce plan.
      Pour l’instant tu n’es qu’une ombre.

      • 50
        joab's 22 octobre 2019 à 13:13 / Répondre

        Desap est-il habilité de à définir quelles expressions peuvent être utilisées et dans quelles circonstances ?
        Plus serieusement, ces expressions violentes figurent dans les rituels maçonniques sous une forme ou une autre. Et la vie maçonnique moderne montre qu’ils sont purement symboliques. Rappellons qu’avant d’être sur ce blog, ces « balustres » ont été envoyées aux dirigeants d’obedience. Je les ai reçues, avec les noms en clair, donc dans le monde maçonnique, et le contexte symbolique que chacun doit connaître.
        Est-ce le problème de cette expression, inconvenante, mais bien banale qui est le problème majeur ?

        • 51
          Désap. 22 octobre 2019 à 14:21 / Répondre

          50 –
          1/ je suis habilité en tant que maçon et si ce que j’écris ne te parle pas c’est grave.
          2/ il n’y a pas plus de vie maçonnique moderne que de beurre en branche, rien de ce qui est symbolique maçonnique, surtout de cet ordre, ne doit être divulgué, c’est le rituel et le serment que tu as prêté.
          3/ tu donnes bêtement, et indûment pour le coup, dans la critique systématique >> oublie-moi.

  • 40
    Brumaire 14 octobre 2019 à 21:03 / Répondre

    Je pense sérieusement qu’il est temps qu’on arrête de divaguer et que, sous prétexte de tolérance, il soit accepté n’importe quoi.
    – M.Robert Ambelain était un charlatan et a fini en gourou de secte. Qu’on vénère ses bijoux comme des reliques témoigne d’un sérieux manque chez les membres de la « GLFREP »
    – Les « rituels » d’autrefois mentionnant la mise à mort maçonnique, de plus par un Kadosch (ce dernier mot équivalent à  »Juste »), témoignent aussi d’une grande méconnaissance, pour ne pas dire dévoiement, de la méthode et de l’idéal maçonnique, quelles que soient nos orientations. Une belle preuve que certaines de ces mini-obédiences, mais aussi pas mal de loges dites sauvages, sont complètement à l’ouest, et font un tort considérable à une maçonnerie telle qu’elle devrait être.

    • 42
      joab's 16 octobre 2019 à 15:13 / Répondre

      Prendre comme pretexte cette expression violente, maia banale, pour participer à l' »epuration ethnique »(pardon le « ménage ») contre les « mini-obediences » temoigne de l’ « ideal maçonnique » revendiqué.
      Les insultes de « sauvagerie » donne une idée de ce qui anime cette prétendue FM des obediences.
      geplu publiera-t-il ?

      • 58
        Brumaire 24 octobre 2019 à 17:45 / Répondre

        J’ai laissé passer quelques jours…mais, Joab’s, tu devrais lire ma prose sans oublier de mots: je n’ai insulté personne jusqu’ici, en parlant de « loges dites sauvages ». Seulement, pour connaître quelques membres de ces « loges », je peux dire que, s’ils sont représentatifs de leur atelier, ils/ elles sont mieux où ils/elles sont, sauf qu’ils font un tort énorme à la FM en général et à ses idéaux en particulier.
        Quant à Mme Mutel, qu’elle n’apprécie pas la vérité sur M. Ambelain, je le conçois, puisque les gourous sont toujours adulés.

        Plus de 40 ans de pratique maçonnique assidue m’ont habituée à voir autre chose que ce que donnent à voir les ordonnances du gouvernement de la GLREP. Les FM sérieux ne mettent pas sur la place publique, même maçonnique, les résultats de leurs jurys
        Que ce soient des coups de com. ou pas, le résultat est le même, et ce n’est pas joli joli.
        Merci pour nous tous!!!

        • 59
          joab's 24 octobre 2019 à 18:11 / Répondre

          Peux-tu revenir au fond et argumenter, STP ?
          Il ne suffit pas d’affirmer « un tort » pour que ca s’impose à autrui.
          Lorsque j’enonce les torts causés par la soumission obedntielle, j’expose en quoi.
          Encore une fois tu qualifies sans la moindre argumentation de « serieux » ce qui te convient mieux.
          Je ne connais pas la GLREP et n’ai pas trop envie de connaître, au vu de ce qui en émane.
          Mais cet organisme reste très marginal.
          Ambelain est mort. J’espererais que tu sois plus critique sur les comportements ACTUELS d’adulation de gourous se proclamant « ultime lien entre Dieu et les hommes » (GLNF) et surtout sur la passivité de ceux qui tolerent celà.
          Des energumènes, on en rencontre partout dans la FM et certains qui d’ailleurs publient ici et se reclament de « grosses obediences » ne donnet pas envie de connaître la FM.
          Je regrette que tu mettes comme critère pour qualifier de sauvages le fait de se soumettre ou pas à une obedience.
          Je tente d’attirer ton attention que cette expression de « sauvagerie », très banale, je sais, est aussi très agressive, même si tu est très convaincue de soon bien fondée, comme E Mutel est convaincue aussi.
          J’invite pour ma part à cesser ces comportement de mépris, dédain, agressivité, soumission, militantisme obedentiel … Ca fait de moi un « sauvage » ?

          • 60
            MarcosTestos 25 octobre 2019 à 13:06 / Répondre

            mon cher JOAB’S, ta haine des « grandes obédiences », et particulièrement de la GLNF, tourne à l’obsession chez toi. Or à long terme ces obsessions peuvent provoquer des troubles obsessionnels compulsifs (TOC), ce qui semble maintenant etre le cas pour toi.
            Pour te soigner je te recommande d’éviter les excitants (alcool, drogue, café, tabac), de faire du sport et de pratiquer la relaxation.
            Si ce n’est pas suffisant, je te conseille d’aller voir un médecin qui te prescrira des médicaments capable de réduire l’apparition de tes obsessions.
            Bon courage à toi.

  • 38
    Kaktée 14 octobre 2019 à 12:13 / Répondre

    Il existe bien un rituel de mort maçonnique. Il a été publié dans  » cérémonies et rituels d’autrefois » par Robert Ambelain parmi les autres rituels 1er, 2eme, 3eme, sacralisation d’une Loge, Tenue funèbre etc…La mort Maçonnique est un rituel dramatique qui est effectué par les Kadosch en armes, qui est sensé rendre au « condamné » son état laïque et de lui ôter, de le priver de son état de Maçon. Il appartient à la sphère des « Égyptiens » et ne fait en aucun cas partie du Rite Écossais Primitif et auquel cas, serait un rajout de E.M. D’ailleurs, il semble qu’elle procède tous les deux ans à une grande lessive ( voir déjà les radiations publiées en septembre 2017 ici même). Ses marronniers à elle sans doute….En 35 ans de vie maçonnique aux Rites égyptiens, je n’ai eu connaissance que d’une seule mort maçonnique à laquelle j’ai refusé de participer, je m’y étais d’ailleurs opposée lors du jugement à cette extrémité, la radiation simple me semblant largement suffisante. Le REP étant quand même proche du RER, côté Bienfaisance, là, on est servi !

    • 55
      MINERVE 22 octobre 2019 à 17:49 / Répondre

      Merci Kaktée.
      Tout cela est véritablement consternant… d’autant plus que l’occultisme au sens noir du terme n’est jamais très loin quand on est porteur d’une telle intention. C’est cet espèce drame égyptien façon fleuve noir qui est le plus dramatique. Les symboles ont un sens. Et lorsqu’ils sont assortis de sombres pratiques leur influence délétère porte bien plus loin qu’on ne l’imagine. On pourrait démanteler tous ces ordres, cela ne changerait hélas rien à la noirceur des esprits qui se prévalent de telles pratiques à mi chemin entre le déli-cieux et l’enfer-me-ment.

  • 37
    Christian SCHIRVEL 14 octobre 2019 à 10:28 / Répondre

    Coquecigrue, j’espère …
    😉 !

  • 35
    Brumaire 13 octobre 2019 à 18:12 / Répondre

    Vous avez dû voir aussi, qu’à la « GLFREP », on gouverne par ordonnances, et si les 6 précédentes sont du même tonneau, que font ses membres, s’il en reste?

    • 56
      luciole 22 octobre 2019 à 18:45 / Répondre

      « Morts sur ordonnance » en quelque sorte!

  • 31
    Joab’s 13 octobre 2019 à 11:25 / Répondre

    Une idée: que tous ces membres de ces “cours de justice” de pacotille obedentielle aient à répondre pénalement de leurs actes. Il est temps de les remettre en place.
    S’ils sont dans la délinquance ils doivent répondre.
    Ainsi mettre en pature a toute la FM des noms me semble un acte délictueux. Ce sentiment d’impunité de ces dirigeants est grave.

    • 36
      Richard C. 14 octobre 2019 à 04:01 / Répondre

      Vous avez raison; c’est de la diffamation simple. Et contre les délits la justice est faite pour ça.

      Frat…

    • 43
      MINERVE 17 octobre 2019 à 18:14 / Répondre

      C’est un comportement sectaire, tout simplement. Ces maçons, si on peut encore les appeler ainsi, se comportent comme des gourous de secte drapés dans leur toute puissance. On a vu ce que ça donnait avec l’OTS !

  • 27
    Corinthien 13 octobre 2019 à 08:23 / Répondre

    MMBBCCSS, MMBBCCFF, je savais qu’il y avait beaucoup d’estropiés du cerveau et d’egos disproportionnés dans les dirigeants des petits groupes se parant du terme « obédience », par contre, depuis 21 ans que je suis maçon, c’est bien la première fois que j’entends parler de « mise à mort », dans une sanction de radiation. Même si ce terme est symbolique, il ne fait qu’apporter de l’eau aux moulins, et ils sont nombreux, des groupes cherchant à détruire les bases même de notre Ordre…

    • 29
      Joab’s 13 octobre 2019 à 11:01 / Répondre

      Sauf qu il n y aucune différence avec les “grosses” obédiences, langage mis a part. Drole d’indulgence servile aux “grosses “.
      Restons sur le symbole, la métaphore.
      Ainsi lorque geplu evoque des “brebis galeuses” , que fait on aux dites brebis sinon les mettre a mort?
      Et de quoi s’agit-il en général si ce n’est des brebis qui ne veulent pas bêler les propagandes du sommet ?
      Le cas cité par geplu (piquer dans la caisse) est du détournement de fonds, justiciable de la justice civile et le gérer ailleurs est un abus.
      Comme on le constate ces pratiques de lynchage public sont véritablement honte de la FM.
      Nous n avons aucun élément objectif pour apprécier l action des 2 ff mis en question mais l action odieuse de la dite obédience, oui.

  • 26
    Désap. 12 octobre 2019 à 23:51 / Répondre

    Hé bé ! Ça en fait des commentaires pour une cintrée du bulbe et ses 270 guignols.
    Mais la question la plus importante est : le GODF reconnait-il ce machin ?

    • 28
      Abraxas 13 octobre 2019 à 10:07 / Répondre

      Sur le fond je suis d’accord …
      Mais par contre moins avec le fait que la légitimité d’une obédience soit livrée à la seule appréciation du Grand Ordonnateur….

      • 33
        Désap. 13 octobre 2019 à 12:58 / Répondre

        28 – Ben mince ! Si la plus ancienne obédience française qui possède les plus complètes et importantes archives en France n’est pas digne de confiance, autant s’en remettre à ces rufiants de la GLUA, plus enclin à défendre ses intérêts que l’objectivité !
        Libre à toi, moi je ne m’y risque pas et je fais confiance aux institutions de mon pays.

        • 34
          Pier-Philip Baudel 13 octobre 2019 à 16:18 / Répondre

          Hum !. . . Désap., Qu’il en soit du GODF ou de tout autre association, qui possède les archives les plus importantes n’implique pas de fait qu’elle soit digne de confiance.

  • 25
    Il 12 octobre 2019 à 22:14 / Répondre

    Il est vrai qu’il ne faut point mélanger serviettes et torchons. En ce qui me concerne si la maçonnerie se calque sur les préceptes de notre vie profane, le symbolisme est mis à mal ! Il faut savoir faire la part des choses, nul n’est parfait , mais un manque de discernement amène à la zizanie qui n’est autre un glissement vers le chaos!

  • 22
    brumaire 12 octobre 2019 à 17:02 / Répondre

    Encore des soubresauts dans cette « obédience » qui croit qu’un bijou de St Jacques Ambelain est une relique! La MIVILUDES aurait pu, du, s’occuper de ce qui s’apparente à une secte, avec sa gourou qui « met à mort maçonniquement ». Quoi qu’en disent certains (5), « mise à mort maçonnique » n’a rien à voir avec une radiation, ni même avec une exclusion, ou alors c’est dénier tout sens au processus d’initiation.
    9- C’est quoi ce « si on reste dans le droit chemin, on ne craint (avec un t, merci) rien »?? ?j’ ai connu deux FF d’une autre obédience que la mienne qui n’avaient rien « fait » et qui étaient exemplaires: l’un a été exclus, l’autre a dû démissionner avant d’être radié. Parce que, pour les deux, leur sens de la justice dérangeait certains qui sont toujours très en vue.

  • 18
    Christian Raingeval 12 octobre 2019 à 16:18 / Répondre

    C ‘est à tout le moins maladroit, mais au nom de leur religion nos preux chevaliers ne l’ont ils pas pratiquées sur de nobles chevaliers qui ne la partageaient pas. N’est-ce pas plus grave et devrait être condamné plus fermement quant nous voyons le rappel qu’en font les thuriféraire du radicalisme musulman

  • 16
    réboussié 12 octobre 2019 à 15:48 / Répondre

    un frère ? donc masculin …..si , si ça existe encore …donc « brebis galeuse ?  » que vont dire nos soeurs ??? et puis? 270 membres ? le mille patte fait mieux ? sont ils reconnus par le GADLU ? les british’s ? attendre les analyses ADN ….

  • 13
    Bernard elie 12 octobre 2019 à 13:45 / Répondre

    C’est du grand guignol !!!

  • 12
    Bernard Elie 12 octobre 2019 à 13:40 / Répondre

    C’ est granguignolesque et on ne peut que déplorer un vocabulaire digne de l’ inquisition. Je ne suis pas certain qu’il soit acquis partout et par tous qu’il nest pas possible de defaire humainement ce qui a ete conféré au nom d’une autorité transcendante … c’est pourtant une telle prétention qui figure noir sur blanc dans nombre de règlements généraux. Je suis bien près de croire que lorsque la fm se gausse de l’autoratarisme de l’ eglise catholique romaine c’est l’ hopital qui se fout de la charité…

  • 11
    Pierre-Philippe Baudel 12 octobre 2019 à 13:13 / Répondre

    Le terme pourra en effet en surprendre plus d’un, dont je suis. Pour autant, se peut-il qu’il soit à voir avec une coutume masonico-chevaleresque ? Au-delà, de connaître, la RS Elisabeth Mutel, dont les grandes qualités sont remarquables, et remarquées.

    • 39
      ARTIST 14 octobre 2019 à 21:01 / Répondre

      Bonjour,

      oui effectivement c’est de l’ordre d’un rite de destitution au sens qu’en donnait la chevalerie, l’annulation d’un adoubement; ce qui est effectivement assez grave; c’est peu connu de nos contemporains certes; mais pas inexistant.

      Cependant, néanmoins, la constitution de cette loge semble suspecte de par son histoire et son fondateur; ce n’est que mon opinion.

      Cordialement.

    • 41
      Joab’s 15 octobre 2019 à 17:10 / Répondre

      L’utilisation de cette expression est bien banale dans la symbolique Maçonnique.
      Ce qui pose question est cette pratique proche du délit pénal de jeter en pâture des noms sur la base d’un « jugement » sans la moindre garantie.
      Rappelons que les excommuniés lors du conflit à la Glnf sont pour certains les excommunieurs d’aujourd’hui …
      Admettons donc que la portée de ces allégations ne dépasse pas le cadre où ils sont prononcés donc dans ce cas Glfrmp. Pour ma part, je dis bienvenu fraternel à ces FF et honte aux lyncheurs.

  • 9
    Rey Mireille 12 octobre 2019 à 11:41 / Répondre

    Oui c’est un mot très fort non approprié.
    Je pense que ce terme de  » mise à mort  » est mis uniquement pour marquer les esprits et peu être pour faire peur et recadrer ceux qui sont tentés de dévier de leur devoir d’aide de respect et d’honneur.
    J’ai confiance au bien fondé de la Franc maçonnerie. Si on reste dans le droit chemin on ne craind rien.

    • 10
      Géplu 12 octobre 2019 à 12:09 / Répondre

      Certaines phrases des rituels d’initiation servent effectivement, comme le rappelle Christophe au commentaire 4, à « marquer les esprits ». Mais on est alors dans l’allégorie et tout le monde en est bien conscient. Avec ce document, c’est beaucoup moins net et même si l’on y reste bien sûr dans l’image, cela devient choquant…

      • 30
        Joab’s 13 octobre 2019 à 11:16 / Répondre

        Et brebis galeuses, sauvages, les injures des militants de grosses obédiences, c’est pas choquant?
        Ce serait bien si le choc s’étendait aussi aux propos gouruesques a la Glnf, au “ménage “ des detritus petites obédiences par le Go…
        Mais là… silence! Pourquoi ? Hors une boutade de représaille.

  • 7
    Mendela 12 octobre 2019 à 10:55 / Répondre

    Je rigole ! Un hoax de plus ! Et il y en a qui croient ces conneries. La franc maconnerie existe depuis le XVIIIEme siècle ca se serait su s il y avait eu des mises à mort. Par contre que de crimes commis au nom des religions ! on déplore quelques jours et c est fini. Et les généraux de 14 18 qui ont envoyé à la mort des milliers de soldats pour rien et qui sont morts à leurs âges canniques sans être inquiétés et j en passé… et ces meurtres sont réels et prouvés et non punis. Qu’ on s ineteresse aussi aux migrants mexicains abattus froidement leur seul tort étantDE mieux gagner leur vie et j en passé et j en passé !

    • 15
      Joël 12 octobre 2019 à 15:08 / Répondre

      Cette « mise à mort » est symbolique. Vous n’avez rien compris.

      • 17
        Géplu 12 octobre 2019 à 16:04 / Répondre

        Allons Joël, ne prends pas les Frères et Sœurs pour des idiots.
        Tout le monde a bien compris que la formulation n’est que symbolique mais elle n’en reste pas moins choquante, au moins pour moi.

        • 19
          Joël 12 octobre 2019 à 16:34 / Répondre

          Eh bien, Geplu, je crois que le fait d’ajouter l’adjectif « symbolique » à « mort » enlève tout le caractère choquant à l’expression. J’espère que cette fois c’est clair. Ton intervention dans ce débat me semble intempestive. Tout le monde avait compris que je ne parlais pas de mise à mort effective. Si c’est pour démolir une Obédience quelconque à travers ce détail sémantique, ne comptez pas sur moi.

          • 20
            Géplu 12 octobre 2019 à 16:41 / Répondre

            « je crois que le fait d’ajouter l’adjectif « symbolique » à « mort » enlève tout le caractère choquant à l’expression ».
            Pas pour moi, non. D’autant qu’il ne s’agit pas de simple mort, mais de « mise à mort ». Une exécution quoi.

            • 21
              Joël 12 octobre 2019 à 17:01 /

              Bien sûr que non ! Ce serai amusant médiatiquement qu’il l’exécute vraiment.Etant pluraliste, je te laisse cette opinion.

          • 23
            Brumaire 12 octobre 2019 à 18:17 / Répondre

            19- Géplu n’aurait-il pas d’avis? et pas le droit d’émettre un avis? il tient ce blog,certes, mais c’est d’abord un frère, qui a droit à la parole, que ce soit pour modérer, soit pour remettre un peu de bon sens dans les post des uns et/ou des autres, et apparemment,sur ce sujet, il y a de quoi!

            • 24
              Joël 12 octobre 2019 à 19:17 /

              Brumaire, je lui dis in fine qu’il a le droit d’avoir un avis (post 21). Il serait intéressant d’avoir un oeil, mais ce ne sera cas le cas, sur tous les sujets et mails refusés. Cela dit, c’est un modérateur plutôt bon, selon moi.

  • 4
    Christophe GATELLIER 12 octobre 2019 à 10:41 / Répondre

    Effectivement cette expression « mise à mort  » est ignoble, d’autant plus si elle est qualifiée de maçonnique.
    En acceptant leur admission les FM acceptent certains châtiments qu’ils rappellent en se mettant à l’ordre.
    En l’objectif de se construire, on ne peut spéculer sur la mort d’un Frère, tout au plus envisager sa radiation.
    Quels sont ces Maîtres, aussi respectables soient ils, qui se mettent au-dessus du G*A*D*L*U*, pour décider d’une mise a mort.
    Et d’ailleurs que veut dire cette définition de « maçonnique » ?

    • 14
      Joël 12 octobre 2019 à 15:06 / Répondre

      « En l’objectif de se construire, on ne peut spéculer sur la mort d’un Frère, tout au plus envisager sa radiation ». Effarant le nombre de F. qui prennent l’expression au pied de la lettre. C’est un beau témoignage d’un déclin culturel même au sein de la FM qui privilégie la pensée rationnelle mais aussi analogique. Après tout, par son recrutement parfois erratique, elle ne fait que l’accompagner, ce déclin européen… « Mort symbolique » = radiation.

  • 1
    Joab’s 12 octobre 2019 à 09:58 / Répondre

    Effarant mais finalement bien classique de cette lourde perversion de la FM causée par l’approche obédience.
    Car, au dela de l’expression employée, est ce différent des pratiques de lynchage maçonnique pratiquées ailleurs?
    Si cela t’interpelle, geplu, bravo ! Mais es tu prêt à aller au dela et t’interroger sur ces pratiques honteuses y compris dans des obédiences qui s’enflent d’une prétendue respectabilité ?
    – quel credit accorder a ces « jugements « ?
    – quelle image répugnante donnons nous avec des excommunicatio, lynchages?
    – les lyncheurs étant souvent des anciens lynchés (cf la direction glnf eux-excommuniés) il s’agit souvent d’un refus de soumission.
    Par conséquent, c’est bien tout cette dépravation de la FM qui doi être combattue.
    En masquant les noms désignés a la vindicte et en mentionnant les noms et organismes se livrant a cette ignominie, bravo geplu.

    • 2
      Géplu 12 octobre 2019 à 10:12 / Répondre

      Pas tout à fait d’accord Joab’s. Que les structures maçonniques, librement acceptées par leurs membres (les obédiences) aient un organe régulateur souvent appelé justice maçonnique est tout à fait normal et malheureusement nécessaire pour protéger l’institution des brebis galeuses (ou des mauvais compagnons). Ce qui me choque ici c’est l’expression.

      • 3
        Joab’s 12 octobre 2019 à 10:32 / Répondre

        Allons ! Faut aller au bout! L’expression est sûrement maladresse diplomatique mais l’action ignoble n’est en rien différente de celles pratiquées ailleurs avec des expressions plus hypocrites.

      • 6
        Joab’s 12 octobre 2019 à 10:49 / Répondre

        L expression “brebis galeuse “ ne procède t elle de la même pratique?

        • 8
          Géplu 12 octobre 2019 à 11:10 / Répondre

          Quand on vire un mec qui a piqué dans la caisse ou commis d’autres exactions du même genre on peut parler de brebis galeuse, que ce soit dans un club de pétanque ou dans une obédience maçonnique.

          • 32
            Joab’s 13 octobre 2019 à 11:33 / Répondre

            Quand on pique dans la caisse, c’est un délit civil. A juger par la justice civile. Une “justice” parallèle est innaptable!

    • 5
      Joël 12 octobre 2019 à 10:41 / Répondre

      Ce n’est que symbolique. C’est l’équivalent d’une radiation. Je ne vois pas le problème. Le terme « mort » fait toujours peur…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
eleifend commodo leo. leo Sed consectetur ut id