Carletto Fontaine

Qui êtes-vous monsieur Plantard ?

Par Géplu dans Contributions, Edition

Une interview vidéo de Bernard Fontaine par Jacques Carletto.

Geneviève Béduneau, docteur en théologie, diplômée d’une maîtrise de la connaissance Paris X et des mythologies comparées, décédée en 2018, était une brillante élève de Antoine Faivre (Ecole pratique des hautes Etudes). L’interview concernant  son ouvrage et ses recherches se fera donc avec Bernard Fontaine, responsable du rayon ésotérique de la FNAC les Halles. Bernard Fontaine est familier de la co-écriture avec Geneviève Béduneau et (d’autres auteurs) d’autres ouvrages comme LES ILLUMINATI – MYSTERES ET MERVEILLES DE L’HISTOIRE DE France et DES SOCIETES SECRETES AU PARANORMAL. Il aborde, en fin d’interview la présentation d’un ouvrage étonnant : la déclinaison 2019 du best seller 1960 de Louis Pauwel et Jacques Bergier : LE MATIN DES MAGICIENS.

L’ouvrage post-mortem de Geneviève Béduneau dont il est ici question a été publié aux éditions Dervy et est titré Qui êtes-vous Monsieur Plantard ?, et sous titré Un autre regard sur l’affaire de Rennes le Château. Il s’agit d’une enquête « matriochka » à l’image de ces poupées russes qui en s’emboitant révèlent à chaque niveau une explication différente. Quels liens entre Rennes le Chateau et l’ouvrage de Dan Brown Da Vinci Code ? Quels mystères dans les archives du Chateau de Gisors, du trésor de l’abbé Saunière, de celui des Templiers et du mystère du saint Graal ? Que penser des sociétés secrètes Alpha-Galates et Le Prieuré de Sion ? Pourquoi à la suite des rencontres avec Robert Ambelain l’auteure se passionnait pour la magie des égrégores politiques ? enfin que penser de la résurgence en 2019 d’une suite au matin des magiciens ?
.

Qui êtes vous Monsieur Plantard, par Geneviève Béduneau. Editions Dervy, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 979-1024205366

dimanche 20 octobre 2019 11 commentaires
  • 11
    Robert DANGAS 2 novembre 2019 à 07:57 / Répondre

    J’ai écrit une conférence sur ce passionnant mythomane, que je présenterai bientôt à Belin-Béliet. Si certains d’entre vous, ensuite, sont intéressés, qu’ils m’envoient un mail à robert@dangas.com

  • 8
    Fontaine 23 octobre 2019 à 11:01 / Répondre

    Je n’utiliserais pas le terme de « couillonnade » mais d’une opération qui peut effectivement faire penser à la griffe de ce que René Guénon nommait « Contre-initiation ». Si vous vous reportez aux multiples compte-rendus de René Guénon, vous vous rendrez compte qu’il s’intéressait aux ouvrages de Paul Le Cour, Vincent Piobb, Robert Ambelain… dont il apportait une critique juste. Geneviève Beduneau parlait de « trafic de mythes » à propos des montages du Prieuré de Sion.

  • 7
    Désap. 23 octobre 2019 à 10:29 / Répondre

    Merci mon BAF Dacier.
    Je m’interroge également sur les deux livres présentés dans la vidéo : sont-ils un démontage en règle de toutes ces couillonnades ou non ? J’ai regardé trois fois la vidéo, je n’arrive pas à savoir.

    • 10
      Fontaine 23 octobre 2019 à 15:50 / Répondre

      Le premier livre est une études des écrits de Pierre Plantard ou utilise par lui. Genevieve Beduneau le décortique en essayant de comprendre ce que cherchait à transmettre Pierre Plantard.
      Le second livre n’a rien à voir…

  • 5
    Désap. 22 octobre 2019 à 12:04 / Répondre

    Pardonnez-moi, je n’arrive pas à comprendre : ces deux bouquins sont un démontage en règle de toutes ces couillonnades ou non ?

    • 6
      DACIER 22 octobre 2019 à 18:33 / Répondre

      Autant que je m’en souvienne, l’ouvrage de Jean Robin met l’accent sur le caractère pseudo-initiatique voire contre-initiatique de cette histoire qu’il situe par rapport à la perspective de l’oeuvre de René Guénon dont il est un bon connaisseur. On y retrouve tous les ingrédients de l’occultisme de la fin du 19° et du début du 20° avec l’apparition de personnages flamboyants tels que la cantatrice Emma Calvé et autres. Gérard de Sède évoque l’intérêt de Mitterand pour cette histoire (avec photos de sa visite sur place) et évoque le rôle de quelques Maçons…

      • 9
        fontaine 23 octobre 2019 à 11:04 / Répondre

        Gérard de Sède fut un complice de Pierre Plantard. Il continue a être manipulé dans son dernier livre par les documents qu’il continue à exploiter comme le dossier Georges Monti ou encore de s’imaginer que Saunière avait trouver un trésor. Concernant Guénon et Robin vous avez entièrement raison.

  • 4
    DACIER 22 octobre 2019 à 11:34 / Répondre

    Dans les années 90, de nombreux ouvrages sur Rennes-le-Château ont été publiés. Parmi eux il y en a deux qui semblent avoir fait le point sur la question en particulier ceux de Gérard de Sède (le « lanceur d’idées » du trésor de Gisors) et de Jean Robin. Gérard de Sède qui était certainement très au courant du dessous des cartes de cette énigme, ne semblait pas avoir une grande estime pour Pierre Plantard, opinion confirmée par Jean Robin, preuves à l’appui.

  • 3
    Fontaine 21 octobre 2019 à 23:33 / Répondre

    Bonjour,
    Grâce à Geneviève Beduneau on en sait beaucoup plus sur Pierre Plantard grâce à l’analyse de la majorité de ses écrits publiés entre 1941 et 1989 ou de certains textes attribués au Prieuré de Sion.
    Nous sommes bien loin de tout savoir sur Pierre Plantard et il est temps de porter un oeil objectif sur ce personnage trop souvent caricaturé.
    Il ne s’agit pas de défendre Pierre Plantard mais de comprendre son action. Geneviève Beduneau a fait un excellent travail et j’invite les personnes à la lire.
    Personnellement je prépare un écrit poursuivant ce premier travail.

  • 2
    van Worden 21 octobre 2019 à 16:09 / Répondre

    Pour en savoir plus sur Plantard, et de façon sérieuse, lire : « Le prieuré de Sion, élément concret ou personnage fictif » par Laurent Buchholtzer » dans le numéro 28 (2014) de la revue Politica Hermetica :  » Les coulisses de l’Histoire. Occultisme, fiction, réalités. » Comme le titre et le sous-titre l’indiquent, tout ce numéro est très instructif sur des sujets traités la plupart du temps n’importe comment. Ici, tout est signé par des auteurs présentant des références indiscutables et le résultat est dix fois plus passionnant que les habituelles élucubrations d’amateurs plus ou moins bien intentionnés. (editeur : L’Age d’Homme).

  • 1
    Luciole 21 octobre 2019 à 12:54 / Répondre

    On n’en sait,pas plus sur le sieur Plantard et sur cette escroquerie qu’a été le Prieuré de Sion qui a réussi à entrainer jusqu’à des personnages importants de l’Etat. Vanité quand tu nous tiens! Descendant du Christ pas moinsss.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut venenatis sit dapibus id elit. odio massa ante. pulvinar elit.