Vuillaume 1822

REAA : Découverte d’un manuscrit de 1822 de Claude André-Vuillaume

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce samedi 30 novembre, ainsi que nous l’annoncions ici le dimanche 24, la SFERE, Société Française d’Études et de Recherche sur l’Écossisme, recevait Christian Mermet secrétaire de la Fondation Latomia, invité pour présenter le fonds Latomia et sa dernière transcription, le manuscrit Quesada.

A cette occasion Christian Mermet a annoncé un « scoop » : la découverte par Latomia d’un manuscrit exceptionnel de l’ensemble des degrés du R.E.A.A., rédigé en 1822 par Claude André-Vuillaume en personne. Ce qui, par contre-coup, a permis de démontrer que le fameux rituel de 1829, source principale de tous les rituels symboliques actuel du R.E.A.A., était également de la main de Claude-André Vuillaume !

La Fondation Latomia va mettre en ligne pour ses adhérents la première partie de la transcription de ce manuscrit exceptionnel dès la semaine prochaine. Christian Mermet nous a autorisé à vous offrir le texte complet de l’introduction qui sera jointe à la transcription, introduction qui détaille la découverte de ce manuscrit ainsi que les preuves qui ont permis l’identification du scripteur.

Extrait : « Ce manuscrit, réparti en trois volumes distincts, est enregistré à la Bibliothèque Nationale de France dans le fonds Smith-Lesouëf sous les numéros 125 à 127. N’étant pas inclus dans le très connu fonds maçonnique de la BnF, il avait échappé jusque-là au regard des chercheurs. Numérisé et mis en ligne par Gallica le 25 juin 2019, il a été aussitôt repéré par un membre de la Fondation Latomia.
Sous le titre de « Rituel des trente-trois degrés de l’Écossisme », ce sont trois forts documents en demi-reliure basane rouge, dos doré au fer avec le titre « Maçonnerie Écossaise » et le numéro de volume. Acquis par Auguste Lesouëf1, ils ont fait partie de sa collection, donnée en 1913 par ses héritières Madeleine et Jeanne Smith à la Bibliothèque Nationale (don 36480), conservée jusqu’en 1980 à la Bibliothèque Smith-Lesouëf de Nogent-sur-Marne, puis répartie entre les différents départements de la Bibliothèque Nationale.
Les volumes sont magnifiquement illustrés, soit avec des tirages à part de lithographies de l’édition 1820 du Tuileur2 de Vuillaume, tirages souvent réhaussés en couleur, soit avec des dessins originaux, au trait, au lavis, ou aquarellés, représentant les plans, signes d’ordre, bijoux, tableaux de Loge, objets et tabliers du Rite. Chaque grade est illustré du dessin d’un Franc-Maçon en pied, en costume d’époque et décors du degré, présentant une des positions d’ordre caractéristiques.
On compte ainsi un total de 107 illustrations en pleine page : 76 planches numérotées à la main et 31 degrés illustrés (les dessins des 23e et 24e degré sont inclus dans les planches numérotées) ; de multiples illustrations au trait sont également insérées dans le corps du texte et de très nombreuses notes explicatives complètent l’ensemble, notes caractérisées par un large recours aux transcriptions en alphabet hébraïque, parfaitement maîtrisé. (…) »

Téléchargez le texte complet : PresentationMSVuillaume  
Tous renseignements : latomia@free.fr

lundi 2 décembre 2019

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif