Bonne année maçonnique

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 1 mars 2007
Étiquettes :
  • 2
    Briscard
    1 mars 2007 à 15:52 / Répondre

    Ce que dit BREVI est juste.
    « Le Rectifié » présente des spécificités … dont certaines pevent même être qualifiées de « curiosités » (ce n’est pas péjoratif).
    Ceci étant, il faut ajouter que ces questions de calendriers sont plus complexes qu’il n’y paraît :

    – 1 – pour ce qui est dit communément « hauts-grades », pour le R.E.A.A., et « side-degrees », pour les autres systèmes (souvent d’inspiration « templière ») dont les Britanniques et les Américains sont très friands (bien qu’ils ne s’en vantent guère … voire s’en défendent vigoureusement) , on ajoute parfois, à « l’Ère commune », un AUTRE nombre d’ANNÉES que 4000.
    Et il y a encore d’autres dates du « DÉBUT-de-l’Année » que celles citées ici …

    – 2 – les Maçonnologues en général (et les Historiens de la F.M. en particulier) confrontés aux documents-sources des Maçonneries britanniques du 18ème siècle, signalent un autre « fameux » problème = notre calendrier « moderne » (« GRÉGORIEN », du nom d’un Pape) n’a été adopté par le Royaume d’Angleterre (de confession « ANGLICANE ») que très TARDIVEMENT, de nombreuses années après 1717. Ils continuaient d’utiliser le calendrier « JULIEN » (du nom de Jules César), tout comme les ORTHODOXES (donc l’Empire Russe jusqu’en 1917. La « Révolution dite d’OCTOBRE » eut lieu … en NOVEMBRE !). Le DÉCALAGE est d’environ 15 JOURS.

    – 3 – Il semble raisonnable de penser que ce retard a s’aligner sur les nouvelles données de la Science astronomique, était probablement motivié par l’hostilité aux « PAPISTES », hostilité fondée (hélas) sur de réels et tristes motifs.
    Pour une fois que l’Église de Rome -après avoir condamné Galilée- faisait preuve d’intelligence … c’est la « Royal Society » qui fut à la traîne.
    Mais, comme le dit Kipling, « Ceci est une AUTRE histoire … »

    Bonne journée (et fructueux Travaux) à toutes et à tous !

  • 1
    brevi
    1 mars 2007 à 14:04 / Répondre

    au RER l’année de vraie lumière est l’année calendaire.
    en effet on commance l’ere a la naissance du Christ

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous